Aller au contenu principal

1380, l'âge de la Révolte: le spectacle de la Guilde de l'Histoire

Organisé pour : La Guilde de l'Histoire

Aidez des bénévoles passionnés d'histoire à réaliser leur premier grand spectacle son et lumière cet été dans le Gard: 1380, l'âge de la Révolte.

 

Un spectacle pour petits et grands, épique et rythmé, inspiré par des événements locaux: la Guerre de Cent ans, l'arrivée de Du Guesclin dans le Languedoc, la révolte des Tuchins dans la vallée de la Cèze.

 

 

 

Bienvenue sur cette cagnotte !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Merci à tous !

 

  1. Le projet

La Guilde de l'Histoire, basée à Bagnols sur Cèze dans le Gard, est une association loi 1901 créée le 2 juillet 2017.

Ce jour là, une dizaine de membres fondateurs avaient répondu à l'appel de Pascal Thourez suite à la parution d'un article dans le Midi Libre. Ce pari un peu fou de monter pour l'été 2018 un grand spectacle médiéval en plein air avec son et lumières a en effet séduit quelques passionnés d'histoire venant de tous les milieux et de tous âges: retraités, actifs, lycéens, étudiants.  L’association compte une soixantaine d’adhérents à ce jour.

 

Le spectacle 2018 « 1380 , l’âge de la Révolte » sera inspiré pour la première édition par le Moyen âge local et se déroulera en 3 actes: la Guerre de Cent ans, la venue de Du Guesclin dans la région et la Révolte des Tuchins. Il sera animé par des acteurs et des figurants tous bénévoles. Le grand spectacle d'une durée d'une heure trente sera joué en plein air les 10 et 11 août  2018 au Moulin de Vénéjan (Gard rhodanien).

 

 

Plus de descriptions sur notre blog http://laguildehistoire.eklablog.com/

 

Extrait de l'avant-première jouée en salle à Bagnols sur Cèze:

 

 

Des photos de nos deux extraits de spectacle joués en salle:

 

 

 

 

 

 

 

Des extraits du script: 

 

Narrateur:

 

Acte 1: "En ce début de 14eme siècle, les grands de ce siècle, comme les plus humbles, vont être confrontés à des événements qui vont bouleverser les certitudes des hommes, l’ancrage même des États, les dynasties des puissants et jusqu'aux fondements des religions qui semblaient pourtant devoir ne jamais vaciller.

 

Les Croisades ont vu s'enflammer les cœurs et les haines, ont vu croître de nouvelles puissances religieuses, politiques et militaires et s'achevant quelques décennies plus tôt à Saint jean d'Acre, dans les cendres et les défaites ont laissé en Occident un avant-goût de malheur. Personne ne peut deviner que, dans quelques centaines d'années, le monde va s'ouvrir, s’agrandir devant l'étrave des grands explorateurs, que de profonds schismes vont secouer la Chrétienté et que le Moyen-âge qui n'en finit pas de mourir va céder la place à la Renaissance.

 

Nous sommes au cœur de cette période tourmentée, cette période charnière entre un monde sur le point de mourir et un autre qui est en train de naître dans les affres de la souffrance, dans les tourments d'une guerre sans fin qui va broyer et disloquer aussi bien le corps des hommes que celui des nations, et voir se dissoudre dans de grandes ordalies, le corps des dernières chevaleries."

 

Un script qui a reçu le soutien de Jean d'Aillon!

 

 

2. Nos besoins :

 

La Guilde a déjà présenté un extrait de 12 minutes cet hiver au Prieuré st Pierre et à Bagnols sur Cèze. Les costumes ont été entièrement réalisé par les membres de la Guilde. Depuis ces avant-première qui ont du succès auprès des spectateurs, le nombre de membres a quasiment doublé ! Ainsi, notre budget costumes/accessoires a du être revu à la hausse. Récupérer du tissu et des matériaux  à droite et gauche ne suffit plus. Il nous faut commander de beaux tissus pour habiller les rois et les nobles, du cuir et des armes pour les soldats, des pièces d’armure ainsi que des panneaux de bois et de et de la peinture pour réaliser des décors variés selon la maquette réalisée par le responsable d’équipe. Tous ces achats sont estimés entre 3 000 et 4 000 euros.

 

Pour cette version août 2018 en plein air, nous aurons également besoin de louer du matériel son et lumière, condition indispensable au déroulement du spectacle.Le budet de ce poste est estimé à 2 500 euros pour plusieurs soirs de répétition avec régie et deux soirs de représentation devant public.

 

3. Un projet soutenu par la presse locale :

 

La presse locale croit en nous et nous soutient en relayant régulièrement les activités de la Guilde.

 

 

Organisé par

Guilde De l'Histoire

Serge ZEITLIN a participé

Florianne Weber a participé

Monique Conan a participé

Mariette et Jacques Reppert a participé

Magalie Taton-Hoarau a participé

guy reymond a participé

stephanie hauttecloque a participé

Jean-Pierre et Pascale FERCOQ a participé

Claude BOMAL a participé

Thibaud de Parseval a participé

Anne-Lise MARTINEZ a participé

Virginie C a participé

Pascal Thourez a participé

Corinne Greco a participé

Le 28 juin 2018
Monique Conan
Des encouragements même si je ne vous verrai pas !
Le 27 mai 2018
Mariette et Jacques Reppert
Bravo et bon courage pour le spectacle !
Le 28 avril 2018
guy reymond
Bon courage. Et bonne continuation. J'espère que ce magnifique projet aboutira.
Le 5 avril 2018
Anne-Lise MARTINEZ
Bravo pour cette initiative! Je ne pourrai assister au spectacle de cet été... mais je participe volontiers à votre aventure!
Le 3 avril 2018
Corinne Greco
Encouragements à vous tous !!! Très belle initiative, très beau projet, et plein de belles représentations en perspective.....j'adhère !