Aller au contenu principal

Soutien suite à la mise à pied d'un employé de la FFE

Organisé pour : Jordi Lopez

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !

Soutenons Jordi Lopez !

Cette cagnotte est destinée à soutenir Jordi Lopez, Directeur Technique National de la Fédération Française des Echecs jusqu’à juin 2018, injustement mis à pied et licencié pour faute grave par le président de la F.F.E. avec pour conséquence de cet acharnement la suppression :

- de salaire depuis le jour de la mise à pied (18 juin),

- des 3 mois de préavis auxquels il a le droit,

- le paiement des indemnités de licenciement.

C’est un total de 16 000€ que le président de la FFE spolie à Jordi !

Le comité de soutien à Jordi Lopez fait appel à votre générosité afin de l’aider à compenser cette perte financière injuste ainsi que de lui permettre d'assurer sa défense aux prud'hommes via les services d'un avocat.

elon leurs moyens, les clubs et/ou les licenciés peuvent participer à cette cagnotte.

Les meilleurs joueurs et les meilleurs entraîneurs français soutiennent également Jordi (lire le communiqué ci-dessous).

Humiliation et acharnement.

Humilié, Jordi Lopez l’a été lors du Comité Directeur de juin 2018 au cours duquel, en sa présence, on lui a retiré sa fonction de DTN et que son licenciement a été soumis au vote du CD qui n’est pas habilité à le faire, le mandataire social étant le président.

Humilié à nouveau lorsque le 15 juin à 17h01, la FFE lui demande d’annuler ses congés annuels, pour soi-disant aider pendant la période de déménagement. Alors que ses congés viennent de commencer il y renonce et dès le lundi matin 18 juin, on lui annonce sans grand ménagement (rappelons que Jordi a été victime d’un infarctus du myocarde en 2013 !) qu’il était mis à pied sans en connaître les motifs !! Une mise à pied conservatoire qui a duré quasiment un mois car ce n’est que le 9 juillet que son licenciement lui sera signifié !

Il y a là une volonté manifeste d’acharnement envers Jordi, DTN de la FFE, mais aussi secrétaire général du syndicat des salariés FFE.

Que lui est-il reproché ?

- d’avoir proposé le renouvellement de la Commission Technique après une année de dysfonctionnement de celle-ci. Sa proposition avait été approuvée par le président mais 2 mois plus tard, celui-ci lui reproche ses choix et considère que cette proposition est une faute grave ! Jordi serait donc coupable d’avoir suivi à la lettre le R.I. fédéral. Pourtant, in fine, le président et le CD décident de suivre la proposition du DTN ou pas. Proposer devient donc une faute grave !

Devant une telle mauvaise foi, le nouveau président de la CT a démissionné. (Lire sa lettre de démission ci-dessous).

- manquement dans l’organisation de 3 compétitions fédérales (Coupes Loubatière, 2000 et de la Parité). Encore un prétexte ! L’organisation de ces compétitions n’est pas du ressort du DTN, mais celui du directeur de la compétition et, en cas de problème du directeur général et/ou du président.

- présence sans autorisation (sic !) de Jordi à l’Assemblée Générale du 21 mai 2018 et prise de parole au cours de cette dernière.

Où est-il écrit dans les textes de la FFE qu’un de ses licenciés ne peut assister à une Assemblée Générale ? Où est-il écrit qu’un salarié, de surcroît affilié à la FFE et secrétaire général du syndicat des salariés fédéraux, ne peut lui aussi y assister ?

Jordi a pris la parole lorsque l’AG a abordé la situation des salariés par rapport au nouveau siège fédéral, non pas en tant que DTN mais en tant que représentant des salariés.  Il a fait part des interrogations de ces derniers sur les conditions de travail.

Soutenons Jordi Lopez !

Licencié à la FFE depuis 1987, Maître FIDE, responsable actif d’un club comme bénévole puis plus tard comme salarié, ancien membre du CDJE de Paris et de la CT fédérale dès 2006, Jordi a été embauché à la FFE en 2007 comme DTN Adjoint, puis nommé en 2017 Directeur Technique National.

Depuis 11 ans, Jordi a toujours œuvré avec une très grande compétence en tant que DTN adjoint mais également au sein de la Commission technique. Toujours avec équité, sans arbitraire ni favoritisme, expliquant ses décisions avec une argumentation claire.

Salarié dévoué, Jordi a toujours su faire preuve d’un grand professionnalisme dans l’exercice de ses fonctions, toujours accompagné d’une indéniable efficacité et d’une grande disponibilité. De nombreux clubs et les personnes qui ont été en contact avec lui peuvent en témoigner.

Son caractère affable, son humour, sa courtoisie ont toujours été un plus (et le sont toujours) dans ses contacts avec les nombreux bénévoles de la FFE.

Licencier Jordi est non seulement une profonde injustice, c’est également contre-productif pour la FFE, qui le remplace par deux personnes ! (Un DTN en télétravail et une Directrice Technique adjointe !)

Participez à cette cagnotte à la hauteur de vos moyens pour soutenir Jordi victime d’une grande injustice due au président fédéral et à son comité directeur sans conscience !

 

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

6 030 €

Collectés
21 Jours restants
70 Participations
Je participe

Actualités

Le 19 juillet 2018 Gérard HERNANDEZ a écrit :

Julien Clarebout

Arbitre FIDE

Bénévole actif

Objet : Lettre de démission.

                                                                                                A Magny-en-Vexin, le 19 juin 2018.

Courrier à caractère public pouvant être diffusé.

A l’attention :  

Du président de la Fédération Française des Echecs -   Des membres du comité directeur fédéral.

Du directeur général et du directeur technique national de la FFE.

Des salariés de notre fédération.

 

Lors de la réunion du comité directeur fédéral des 16 et 17 juin 2018, celui-ci a voté la constitution d’une nouvelle commission technique en me désignant en particulier comme président de celle-ci.

C’est avec une certaine fierté et beaucoup d’abnégation que je m’apprêtais à me dédier à cette tâche bénévole en complément de ma propre activité professionnelle. 

Je devais travailler en particulier en complémentarité avec Jordi Lopez, directeur technique national, salarié dévoué de la fédération qui a toujours été disponible et réactif aux questions des nombreux bénévoles sans qui notre fédération ne serait rien. J’ai moi-même développé des compétences techniques que je dois en majorité à l’enseignement de Jordi Lopez.

J’ai pu constater, vous l’avez compris, son efficacité indéniable et son professionnalisme face aux nombreux activités en lien avec sa fonction. J’ai eu l’honneur de travailler avec lui et d’apprendre à le connaitre, ce que de nombreuses personnes parmi les récepteurs de ce courrier n’ont jamais fait.

Le 16 juin 2018, le comité directeur fédéral, par volonté et impulsion de son président Bachar Kouatly, a décidé du renvoi de Jordi Lopez pour « faute grave ».

Par entretien téléphonique, M. Kouatly m’a justifié cette décision en mettant sur la responsabilité de M. Lopez :

- Les problèmes liés à l’incompétence et l’amateurisme d’autres personnes. 

- Le dysfonctionnement de l’ancienne commission technique fédérale dont la constitution a été imposée à M.Lopez 

- Les difficultés à trouver des organisateurs pour les compétitions fédérales dont il n’avait jamais eu la charge jusqu’à ce jour (voir règlement des compétitions concernées).

- Le fait d’avoir travaillé en concertation avec moi pour reformer une commission technique compétente et apolitique.

Le dernier point est celui qui a semblé le plus dérangeant car il a été reproché à M.Lopez de ne pas avoir voulu inclure dans cette commission les amis politiques de M. Kouatly, capricieux pourvoyeurs de voix lors des assemblées générales et dont je cherche encore la trace de leurs pertinents travaux ayant permis l’avancée ou l’amélioration des règlements et compétitions de la fédération.

S’y ajoute le fait que j’avais donné mon accord pour être, en conformité avec le règlement intérieur de la fédération, sur la liste de la commission technique proposée par Jordi Lopez – Ancien Directeur Technique National.

N’ayant jamais approuvé ma présence sur une liste proposée par Bachar Kouatly – qui n’est pas directeur technique national et donc ne respecte aucunement le règlement intérieur de la fédération-  avec des membres modifiés par choix politique et en ayant eu la décence de m’en informer une heure avant la tenue du comité directeur, je considère qu’ont été commises, par M. Kouatly et les membres du comité directeur le suivant aveuglément, des fautes graves de communication, de respect des salariés et bénévoles et surtout d’honnêteté vis-à-vis de l’ensemble des membres de notre fédération.

En conséquence de ces faits, que le comité directeur et son président nieront ou déformeront à leur guise, je démissionne, sans appel possible et avec prise d’effet immédiat, de la commission technique fédérale et de la commission interclubs que la commission politico-technique n’a jamais eu le sérieux de définir statutairement.

Sans faire de rétention d’information, je transférerais au nouveau directeur technique national l’ensemble des fichiers de travail dont je dispose sur la gestion des interclubs et redirigerais mes interlocuteurs vers lui, je lui laisse toutefois la responsabilité par ses compétences d’analyser les travaux en cours et de s’en saisir.

Mesdames et messieurs les dévoués salariés de la fédération, je vous prie d’accepter mes salutations les plus respectueuses qui soient.

M. Kouatly, mesdames et messieurs les personnes impliquées dans les reproches évoqués dans ce courrier, je vous prie de ne rien imaginer d’autre vous concernant que de la colère et du mépris de ma part.

                                                                                                             

Julien Clarebout

Ex-Président de la Commission technique Fédérale.

Ex-Président de la Commission interclubs.

Ex-Bénévole de notre fédération.

Le 19 juillet 2018 Gérard HERNANDEZ a écrit :

Communiqué des forts joueurs et entraineurs français

Les joueurs d'échecs français tiennent à exprimer tout leur soutien à l'égard du DTN Jordi Lopez, dont le projet de licenciement par la FFE suscite la plus grande incompréhension.Son efficacité, son expérience, son sens de l'écoute et la passion du jeu d'échecs, font de lui une personne compétente et précieuse pour notre discipline. Cette procédure de licenciement, si elle arrivait à son terme, causerait une grande perte à la FFE.

Communiqué signé par :

Les membres ou entraîneurs des équipes de France des Olympiades 2018 :

GMI Maxime Vachier-Lagrave, GMI Etienne Bacrot, GMI Laurent Fressinet, GMI Christian Bauer, GMI Sébastien Mazé, GMI Matthieu Cornette, MI Almira Skripchenko, GMF Pauline Guichard, MIF Cécile Haussernot.

Et par les joueurs et entraîneurs de haut niveau :

MI Pierre Barbot, MF Matthieu Bissières, MI Philippe Brochet, MI Pascal Chomet, MI Silvia Collas, GMI Jean-Marc Degraeve, GMI Axel Delorme, MIF Laurie Delorme, MI Thibault Fantinel, GMI Tigran Gharamian, MF David Guadalpi, MI Gildas Goldsztejn, GMIF Adina Hamdouchi, GMI Hicham Hamdouchi, MI David Housieaux, MF Joachim Iglesias, GMI Maxime Lagarde, MF Nicolas Le Hétet, GMI Jean-Pierre Le Roux, GMI Fabien Libiszewski, MI Etienne Mensch, GMI Jules Moussard, MI Jean-Baptiste Mullon, MF Emmanuel Neiman, MI Romain Picard, MF Stéphane Pujos, GMI Jean-Noël Riff, MI Kevin Terrieux, GMI Pavel Tregubov

Organisé par

Gérard HERNANDEZ

Anonyme a participé 60 €

Bruno Lixi a participé

Manuel Ménétrier a participé

Edwin MARKS a participé 50 €

Anonyme a participé

christophe infanti a participé 106 €

pascal chomet a participé 50 €

Jean Peyrin a participé

Jean-Marc Chauvet a participé 200 €

Tudor TEPENEAG a participé

Georges BELLET a participé 100 €

Dominique Pellat a participé

Matthieu Vieira a participé

Michel Miraut a participé

Pierre LEBLIC a participé 100 €

Anonyme a participé 50 €

Yvon MARTIN a participé 30 €

Sylvain Rivier a participé 30 €

Damien PERNOT a participé 200 €

Yannick Berthelot a participé 50 €

GRELIER Gilles a participé

Daniel PUCHER a participé 20 €

Anonyme a participé

Joanna POmian a participé 50 €

Le 18 octobre 2018
Manuel Ménétrier
Je vais contacter la FI pour faire jouer la solidarité, je pense qu'on peut faire un don de 1€ sans difficulté, non ?
Le 28 septembre 2018
christophe infanti
Merci Gérard pour cette initiative et merci Jordi (ô combien) pour ses compétences, sa discrétion et sa gentillesse ... bien mal récompensées :(. Amitiés.
Le 10 août 2018
Jean Peyrin
Bravo pour ton initiative. Jean.
Le 28 juillet 2018
Sylvain Rivier
J'espère que tout l'argent récolté permettra de réparer une injustice... J'aurais aimé pouvoir mettre beaucoup plus...
Le 28 juillet 2018
Damien PERNOT
Merci pour cette initiative. Jordi, merci pour ton engagement au sein de la FFE durant toutes ces années.
Le 26 juillet 2018
Daniel PUCHER
Félicitation pour votre engagement !
Le 26 juillet 2018
Anonyme
Comme pour cécile lagadic, je soutiens lopez suite à son licenciement. Le président Bachar est devenu un dictateur !!!!! Et contrairement à ce qu'il m'avait dit il n'est jamais venir soutenir un petit club en difficulté suite au décès du président. La présidente aurait bien voulu avoir un soutien pour le petit club d'Antibes. Facile d'éliminer les employés qui sont depuis très longtemps des professionnels comme cécile. Cordialement Sylviane
Le 23 juillet 2018
Laïneur-Lothaire Chazeau
Bonjour à tous un message de soutient fort à Jordi Lopez qui est une personne de grande valeur et un salarié exemplaire que je connais depuis plus de 10 ans et qui a toujours su mettre l'intérêt de la FFE au centre de son action. Il est la clef de voûte sur de nombreux domaines au delà du simple aspect technique pour notre fédération. Si je devais résumé Jordi Lopez voila ce que je dirai de lui il a quatre points cardinaux qui ont orienté sa vie professionnelle sont: la probité, la bonté, la dignité, la justice. Jordi est un vrai passioné comme nous tous pour notre sport
Le 23 juillet 2018
Laurent VERAT
JC Moingt et moi-même avons embauché Jordi à la FFE (de mémoire en 2007) lorsque j'avais la double casquette DG/DTN. Il a pris le poste de DTN adjoint, récupérant la majorité des dossiers. Il a toujours été d'une efficacité et d'une droiture incontestables (au passage, je dirais d'ailleurs exactement la même chose de Céline L). Evidemment, il aurait pu devenir nul et malveillant après mon départ (oct. 2015), et de fait, je ne m'en serais pas rendu compte. Mais les griefs qui lui sont adressés et qui motivent son licenciement sont tellement insensés que l'hypothèse est invalidée d'elle-même...
Le 21 juillet 2018
Jose De Sousa
Cher Gérard, merci pour cette initiative de soutien à Jordi. La décision de la FFE est incompréhensible et injuste tant les qualités professionnelles et humaines de Jordi sont reconnues de tous. Merci à toutes et à tous pour ce précieux soutien. José De Sousa MF (https://sites.google.com/site/josedesousauniv/home)