Aller au contenu principal
Soutien pour Listo Papito

Soutien pour Listo Papito


¡ Hola todo el mundo !

Nous vous sollicitons aujourd'hui car Listo Papito est en péril ! Notre statut d'entrepreneur-salarié au sein de la coopérative d’activité et d’emploi Chrysalide basée à Quimper n'est pas reconnu par l'Etat pour accéder au fond de solidarité (décret n°2020-371).

Depuis des mois, nous avons fait des démarches auprès des Mairies, Départements, Régions, Députés, Préfet, Sénateur, Ministères, et nous faisons face à un mur ! Nous demandons à juste titre d'être considérés comme des restaurateurs et avoir accès au fond de solidarité, mais notre statut si particulier qui ne rentre pas les cases nous l'en empêche !

Suggérée par de nombreuses personnes, suite à cette vidéo : https://youtu.be/rMJjIwLg7uo , nous lançons cette cagnotte pour ceux qui veulent nous aider, tant que l’Etat ne le fait pas...

Listo Papito n'est pas seulement une entreprise, c'est une véritable aventure ! Depuis 5 ans, nous sillonnons les routes de Bretagne avec notre petite caravane vintage pour aller à votre rencontre et vous régaler de spécialités d'Amérique Latine, cuisinées avec des produits issus de l'agriculture biologique et locaux. De rencontres en découvertes, de festivals en mariages, nombreux sont ceux qui ont vu passer la petite caravane pas loin de chez eux. Malheureusement, après une première saison 2020 sans événements, Listo Papito ne pourra pas survivre à une deuxième année blanche...

La crise sanitaire actuelle met l'entreprise en grandes difficultés et nous avons besoin de votre aide pour pouvoir rebondir et augmenter les chances de survie de Listo Papito.


Que faire de la cagnotte ?

Pour être le plus honnête possible, nous avons besoin de trésorerie pour envisager une suite à l'aventure Listo Papito.

La trésorerie que nous avions mis 4 ans à constituer s'est évaporée depuis un an, devant toujours payer nos charges fixes (environ 2000€ par mois) et compléter nos salaires par rapport au dispositif d'activité partielle (70% du brut au lieu de 100% dans le secteur de la restauration/événementiel !!!).

Nous avons investi toutes nos économies personnelles pour se réinventer en Automne 2020, et ouvrir notre local à la vente à emporter et une cave à vin naturel et bio (Cocovino).

Le loyer de notre local n'a pas été entièrement payé en 2020 et avons une dette de 2430€ à rembourser à notre propriétaire.

Un prêt de 15000 € nous est proposé aujourd'hui par le biais de notre coopérative mais, même s'il nous aiderait beaucoup, nous avons peur de nous endetter encore alors que nous n'avons pas encore fini de rembourser nos prêts d'installation.

Même si nous pouvons compter sur de nombreux clients fidèles (qu'on ne remerciera jamais assez pour le soutien qu'ils nous apportent depuis des mois!), nous savons très bien que la réouverture des restaurants va impacter nos ventes, comme le couvre-feu l'a fait depuis Janvier.


La suite de l'aventure ?

Aujourd'hui, tout est remis en question et plusieurs options s’offrent à nous...

  • Survivre de nos ventes à notre local en attendant 2022 ? 2023 ?
  • Faire un restaurant éphémère dans une zone artisanale ?
  • Constituer suffisamment de trésorerie et faire une pause cet hiver pour attendre 2022 ?
  • Tout arrêter et vous empêcher de continuer à vous régaler de nos spécialités ?

Tout cela devient fou et d’une injustice la plus profonde, voyant que le secteur de la restauration est aidé par l'Etat. Nous souffrons d’un réel épuisement mental, accentué par une angoisse quotidienne à cause des charges fixes professionnelles, du manque d’aides financières et d’un avenir sombre. L’endettement dont nous faisons preuve nous met en difficulté face à une possible cessation d’activité. Les contrats de mariage déjà signés et reportés nous forcent à garder l’activité ouverte pour honorer les prestations.

Mais nous avons mis tant d'énergie, de passion, de persévérance pour créer un concept qui nous ressemble, et nous rassemble tous, qu'on ne peut pas s'arrêter là !

Si nous avons encore aujourd'hui la force de nous battre contre cette situation, ne doutez pas qu'on l'aura pour faire perdurer cette aventure !

Aidez-nous à passer cette tempête, ce cauchemar dans lequel nous vivons depuis plus d'un an maintenant !

Aidez-nous à sauver 5 années de travail, d'efforts et d'accomplissement professionnel et affectif.

Toutes les contributions sont les bienvenues, chacun est libre de participer à la hauteur de ses envies ! Bien sûr, tous les paiements sont sécurisés.

Un grand merci d'avance pour votre soutien, y hasta kenavo !

Plus d'infos sur www.listopapito.com et les réseaux sociaux Facebook & Instagram


Petites précisions ...

En 2016, après avoir mis tout notre amour à rénover la Papito Carlo, notre aventure a commencé par la vente ambulante le midi et le soir dans les villes de Brest, Plougastel et les communes avoisinantes. Notre cuisine d’inspiration latine est faite uniquement avec des produits issus de l’agriculture biologique et locale.

Fidèles à notre éthique éco-responsable, notre réputation s'est répandue au delà de la région brestoise et nous sommes devenus depuis 3 ans un acteur incontournable au sein des plus grands événements bretons : le Festival du Bout du monde, Astropolis, Festival des Petites Folies, Art Rock, Beauregard Festival, les fêtes maritimes de Brest, Fête du Bruit, la Route du Rock, le Festival du Roi Arthur...

À l'échelle locale, nous employons 8 à 10 salariés sur la saison estivale et participons activement au développement de l’agriculture bio et locale dans le bassin finistérien.

Depuis un an, nous subissons de plein fouet les contraintes sanitaires et ne pouvons plus exercer notre métier. L’interdiction des événements à forte densité, séminaires, cocktails de Brest Métropole (nous sommes référencés en tant que prestataire par Brest’aim), repas d’entreprises, l'annulation et le report des mariages sont tombés en cascade durant cette année, écroulant notre chiffre d'affaires à hauteur de 90% sur la saison 2020. Comme tous les prestataires de l’événementiel, notre activité est extra saisonnière de Mai à Septembre.

Les mois passant, les mesures prises par l’Etat nous interdisent toujours clairement d'exercer notre travail de restaurateur événementiel. Mais en contrepartie nous devons continuellement et déloyalement payer nos charges que l’Etat ne veut geler. Ces mesures contradictoires nous mettent dans une situation plus que périlleuse. Comment payer ces charges quand on nous interdit de travailler ?

Alors que les restaurateurs indépendants sont soutenus par le fond de solidarité, nous nous retrouvons privés de ce soutien en raison de notre engagement dans un entrepreneuriat coopératif et solidaire.

Eux vont pouvoir directement recommencer à travailler comme l’été 2020 et nous non, nous serons encore mis à mal car la saison 2021 des grands événements et mariages est déjà compromise.

¡ MUCHAS GRACIAS !

6 925 € Collectés

191 Jours restants
146 Participations

Organisateur

Listo Papito


Bénéficiaire

Listo Papito