Aller au contenu principal

SOUTIEN au PROJET de Développement de la FERME pour les JEUNES SOURDS en HAÏTI

Organisé pour : INSTITUT MONTFORT, Croix des Bouquets, HAÏTI

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire pour le Développement de la Ferme des jeunes sourds de  l'Institut Montfort en Haïti !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  •  75% du montant, déductible de vos impôts 2020. Envoyez moi votre adresse postale pour reçu
  • Tous les paiements sont sécurisés.
Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! 
                                                                                 Merci !              Fanny  

   
      Bonjour à tous,
  Ce projet n'est pas le mien. Il est celui de l' INSTITUT MONTFORT : école pour jeunes sourds en Haïti où je suis allée plus d'une année comme volontaire. 

PRESENTATION et CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE DE L'INSTITUT

  Avec plus de 75% d’analphabètes et une population à majorité composée d’enfants et de jeunes, l’éducation est une priorité  en Haïti. Or, aujourd’hui, l’Etat haïtien n’est pas en mesure  de couvrir une demande éducative toujours croissante, et encore moins en ce qui concerne les enfants handicapés. La Congrégation des Filles de la Sagesse,  présente en Haïti depuis 1875, dispose d’une branche spécialisée dans l’éducation des enfants sourds :  l’Institut Montfort

 Dans un contexte socio-économique difficile, où la personne handicapée est trop facilement mise à l’écart de la société et les enfants souvent abandonnés, l’Institut Montfort œuvre à donner aux jeunes sourds des conditions de travail bénéfiques pour leur développement personnel. Il désire que ces futurs adultes soient reconnus comme des personnes respectables, pouvant contribuer au développement de la société haïtienne. 

  L’Institut Montfort est un ensemble de 4 écoles spécialisées, allant de la maternelle à l’école professionnelle, accueillant près de 400 élèves malentendants issus de familles très défavorisées. Ces écoles, dont la première fut fondée en 1957, sont les seules écoles reconnues pour la scolarisation d'enfants sourds en Haïti. La plus importante de ces écoles se situe à Croix-des-Bouquets, une banlieue à 15 kms de Port-au-Prince. Elle accueille plus de 300 élèves, dont une centaine de pensionnaires, sur un site de 6 hectares qui héberge également une FERME. Suite au séisme de janvier 2010, la reconstruction des écoles, des dortoirs et le suivi des enfants traumatisés, souvent devenus orphelins, furent prioritaires. La ferme déjà existante a de ce fait petit à petit décliné. Par ailleurs, des pillages ont  eu  lieu en 2010 et 2015, privant la ferme de son bétail, de ses 5000 poules et d'une partie de ses machines...


   Personnellement, je suis arrivée en Novembre 2017 pour repartir en décembre 2018 juste avant l'aggravation de l'insécurité du pays.
   Depuis, HAÏTI  est régulièrement en proie à de fortes périodes d'agitation. Des manifestations violentes  interdisent toute sortie hors de chez soi pendant des semaines entières... S'approvisionner en nourriture devient alors impossible…
  Compte tenu de cette insécurité grandissante le développement de la Ferme est devenu prioritaire.     Exploitée avec de bons outils et professionnels,  la ferme aurait les moyens de répondre à 100% aux besoins alimentaires des 360 jeunes sourds et du personnel. D'autres objectifs y sont associés. 
  L’Institut Montfort décide aujourd’hui de se lancer dans la restructuration de la Ferme.

 

             

 

5 OBJECTIFS pour ce PROJET :
  Les objectifs de la ferme et les moyens réalistes pour leur réalisation ont été élaborés avec l’aide d’un ingénieur agronome américain qui a passé plusieurs jours à l’Institut, à évaluer l’existant et son potentiel.

1)   S'autoalimenter : transformer la Ferme agricole de l’Institut Montfort en une structure dynamique, remplissant ses fonctions nourricières à 100% :

  •   Capacité à produire chaque jour aux 360 jeunes (dont 145 internes) et aux 130 personnes qui travaillent et/ou vivent sur place, 1 ou 3 repas variés et issu de l’agriculture biologique, (3 repas pour les internes).

Ceci représente 16 500 repas mensuel.

                                                 

                                                                         

2)    Contribuer à l'Autofinancement de l'Institut : Produire "plus" pour également vendre fruits, légumes et bétail.

                                       

 

3)   Offrir aux élèves des ateliers réguliers au contact de la terre et des animaux, afin de les sensibiliser à la nature et au développement durable dès leur plus jeune âge.

 

4)   Ouvrir une filière professionnelle agricole pour les élèves de l’Institut, qui pourront trouver au sein même de l’école un centre d’expérimentation pratique.            Par ailleurs, tous les élèves participeront régulièrement à des travaux pratiques et des actions d’aide à la ferme. Ceci permettra de les mettre à contribution et d’expérimenter tant le goût du travail de ses mains que la vision concrète des fruits de son travail.

 

5)   Faire de la ferme un Centre d’incitation au travail vers le développement agricole et la suffisance alimentaire d' Haïti : promouvoir, par des visites accompagnées et des ateliers participatifs, les valeurs de l’agriculture auprès des élèves et étudiants des institutions haïtiennes partenaires. Les métiers agricoles sont aujourd’hui délaissés alors qu’indispensables !

Il s’agit donc d’un enjeu crucial !

Tamisage de la farine de manioc et fabrication de la cassave.

BUDGET :
  Afin d’atteindre les objectifs, l'Institut a besoin d’un investissement de 296 521 US$, qui se décompose de la façon suivante :

1. Equipements et outils : 75 700 US$

2. Achat de bétail : 11 350 US$

3. Entretien du bétail : 51 531 US$

4. Jardins : 22 500 US$

5. Charges salariales Ferme : 102 125 US$

6. Achats école professionnelle : 6 930 US$

7. Charges salariales école professionnelle : 12 620 US$

8. Imprévus : 13 765 US$.

   L'institut souhaite financer elle-même une partie de ce projet, à hauteur de 43 % des dépenses.

  Il a donc besoin de vous pour les 57 % restants, ce qui constitue une levée de fonds de 170 000 US$.

 

RETROPLANNING :
  Placé sous la direction de Sœur Lamercie, Directrice de l’Institut Montfort, assistée de Camille Déchin Volontaire pour deux ans et d’un Administrateur de la ferme dès décembre 2019, ce projet ambitieux pourrait se développer selon le calendrier ci-après :

1) Février – juin 2019 : levée de fonds, préparation des sols, lancement du recrutement de l’administrateur.

2) Juillet – Août 2019 : achat de matériel, arrivée de l’administrateur, ensemencement.

3) Septembre 2019 : recrutement des salariés complémentaires nécessaires.

4) Octobre 2019 – juin 2020 : achat des animaux, développement de l’exploitation, 1ers fruits, travaux pratiques avec les élèves.

5) Septembre 2019 - juin 2020 : études de marché sur les filières professionnelles agricoles, développement d’un projet de filière interne (business-model, communication externe…).

6) Janvier 2020 – juin 2020 : développement de partenariats, promotion des ateliers participatifs et visites à la ferme, dont les premiers pourraient débuter dès ce semestre.

7) Juin 2020 : bilan après une première année d’exploitation et lancement des projets pour l’année 2 en fonction du premier bilan (compost, biogazs, produits artisanaux, ouverture effective de la filière professionnelle, nouveaux partenariats…).


   Je suis particulièrement sensible à ce projet. En effet les bienfaits du monde rural sont innombrables et suis convaincue que la ferme, au delà de sa fonction nourricière, sera pour un jeune malentendant, par le contact de la terre et celui des animaux, source de partage, de joies et d'émotions et donc d'épanouissement. 

   C'est donc tout naturellement que je vous propose de participer activement à l'achat des animaux supplémentaires nécessaires, pour un total de 11 350$  soit de  10 000€.

* 20 vaches laitières à 360$ pièce soit 7 200$         
* 40 Cabris à 55$ pièce soit 2 200$
* 150 Poules à 13$ pièce soit 1 950$  

                                 

 Je pense bien evidemment aux chevaux pour de l'équithérapie mais cela est prématuré et pourra être  envisagé dans l'avenir... smiley 

 

 MERCI  à vous tous pour votre générosité,   MESI ANPIL !!

 

Suivez l'Institut Montfort sur Facebook !

https://www.facebook.com/institutmontfort/

 

 

Organisé par

Fanny TUDURI