Aller au contenu principal

Soutien à David, défiguré pour un tir LBD 40x46mm

Organisé pour : Deléarde David

Je m’appelle David, j’ai 31 ans et voici mon histoire :

 

Le 1er décembre 2018 nous sommes venus des Yvelines (78) pour manifester sûr Paris avec ma compagne, pour soutenir le mouvement des gilets jaunes.

 

Arrivés sur les Champs-Elysées nous manifestions avec ma compagne pacifiquement quand au bout de quelques heures la tension monte. Nous n’étions pas là pour casser ni affronter les forces de l’ordres.

 

Nous décidons avec ma conjointe de quitter les lieux pour notre sécurité, mais les rues étaient bloquées par des barrages de CRS n’ayant rien à nous reprocher je me dirige vers un CRS pour lui demander comment quitter les lieux il ne m’a même pas répondu et m’a mis un coup de matraque dans la mâchoire. Malgré son geste nous restons sans haine et cherchons toujours à fuir ce climat de tensions.

 

On se dirige vers l’avenue Victor Hugo où on nous laisses enfin passer. Nous faisons approximativement 500 mètres et prenons la rue Paul Valéry qui se trouve en parallèle de celle-ci. Une rue qui nous semblait calme. Après quelques mètres nous retombons sur des CRS.

 

 N’étant pas armé et n’ayant aucune intension de violence sur eux, m’a compagne et moi nous dirigions vers eux main dans la main bras en l’aire pour seul arme notre gilets jaunes sur le dos. Avec encore une fois pour seul objectif de quitter les lieux.

 

Arrivés à vue d’œil à environ 10 mètres des CRS, l’un d’eux me fais un tir avec une balle LBD 40x46mm en pleine mâchoire. Je m’effondre sur les pieds de ma compagne face contre terre convulsant et crachant mes dents. Ils se sont mis à tirer de la lacrymogène sur ma compagne meurtrie. Aucun CRS est venu m’aider, ce sont des gilets jaunes interpelés par les cris de ma compagne qui sont venu m’exfiltrer afin de me mettre en sécurité et appeler les pompiers. Merci à Jordan Paganessi de m’avoir effectué les premiers soins.

 

Conséquences de ce tir de LBD : fracture maxillaire droite, fracture alvéolaire, perte de substance osseuse, perte de 4 dents (bientôt 3 de plus), fracture des ptérygoïdes, perte de 2.5 cm de lèvre supérieur et j’en passe. Les médecins estiment 2 ans de reconstruction faciale.

 

Depuis l’accident je me retrouve sans emploi car j’étais tailleur de pierre en intérim, donc je n’ai plus de revenu et je ne sais pas si je vais pouvoir reprendre mon emploi un jour. Afin de pouvoir financer mes soins physiques et psychologiques et me permettre de me reconstruire. Je compte sur vous et votre solidarité. Merci de votre aide et de votre générosité.

 

Si vous me permettez de récolter des fonds je mettrai une photo du chèque comme preuve.

Organisé par

Deléarde David