Aller au contenu principal
Soutenons Mathis et Meryl, lanceurs d'alerte

Soutenons Mathis et Meryl, lanceurs d'alerte

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !

Lettre aux ami.e.s, aux ami.e.s des ami.e.s... concernant mon fils Mathis, lanceur d'alerte.

Phase 1 - Novembre 2019 - La case prison

« Mathis, votre fils, est en garde à vue. Nous voulons vous entendre demain au commissariat de Lyon ». Aucun autre commentaire.

L'interrogatoire dure 2h30.

« Votre fils est un malfaiteur, il est accusé d'avoir mis le feu à un abattoir dans l'Ain. Il a ainsi provoqué la mort de nombreux animaux, mis au chômage 80 personnes et occasionné des dégâts considérables ».

« Ce n'est pas vrai, ce n'est pas possible » est ma réponse spontanée.

« Si, nous en avons les preuves et il restera en détention tout le temps nécessaire ». Ceci est faux puisque, très vite, ils seront disculpés de cette affaire d'incendie, leurs emplois du temps sur Lyon ce soir-là ayant été prouvés.

Je réalise progressivement que Mathis et sa compagne étaient surveillés depuis de nombreux mois: traqueur sous la voiture, écoutes téléphoniques.... Mon propre portable étant lui-même sous écoute.

Mathis et Méryl, littéralement arraché.e.s l'un.e à l'autre, ont finalement subi 4 jours complet de garde à vue, comportant des violences psychologiques, puis 2 semaines de prison pour elle, et 3 mois pour lui dans les conditions pénitentiaires françaises que l'on sait, épinglées au niveau de l'Europe.

Phase 2 - Le traumatisme

Des vies bouleversées, des familles choquées, entraînées dans un cauchemar par un système policier essentiellement répressif (Cellule Demeter, voir plus bas), et une machine judiciaire implacable et toute puissante.

Que s'est-il vraiment passé ? Mathis, ingénieur informaticien, quitte un travail valorisant sur le plan socio-professionnel pour donner un sens à sa vie en s'engageant pour la cause animale. Il a toujours eu une relation très riche et sensible avec les animaux. Méryl et lui travailleront pour 2 associations L214 puis DXE pour laquelle tous deux deviendront lanceurs d'alerte afin de mettre en lumière les conditions de souffrance épouvantables dans lesquelles des milliards d'animaux sont « élevés » et abattus au quotidien en France. Leurs vidéos ont été visionnées des millions de fois. Sur certains de leurs passages sur des exploitations agricoles, face aux horreurs observées, ils ont aussi tenté de sauver, parfois, quelques animaux qui étaient en train d'agoniser (afin qu'ils soient pris en charge par des familles d'accueil) Pour ces faits, ils restent inculpé.e.s pour association de malfaiteurs.

Phase 3 - Le scandale

En fait, la vérité sous-jacente à tout cela, c'est que l’État français, plutôt que d'aider les agriculteur.trice.s à faire évoluer leurs pratiques pour atténuer la souffrance animale, a choisi de créer la Cellule Déméter qui est est le fruit d'une collaboration entre le lobby le plus puissant de France (FNSEA, agro-industrie) et l’État. C'est une cellule qui vise principalement les mouvements écologiques et les défenseurs de la cause animale (chasse, fourrure, enquêtes vidéos).

L'enjeu est avant tout politique et financier.

Brigitte Gothière, co-fondatrice de L214 dénonce des moyens qui « visent à faciliter les inculpations pour associations de malfaiteurs : une infraction qui peut être punie de 10 ans de prison et jusqu'à 150 000e d'amende » et voit en Déméter une « véritable menace pour les lanceurs d'alerte et une entrave au débat démocratique nécessaire autour de notre modèle agricole ».

Phase 4 - L’épée de Damoclès

Filatures, écoutes téléphoniques, traçage GPS, faits de vie montés en épingle, contrôle judiciaire (obligation d'être à domicile, et de pointer chaque semaine au commissariat...), autant de mesures que mon fils et sa compagne subissent, mesures qui ne devraient pas concerner les lanceurs d'alerte.

Étant donné la consistance de l'instruction en cours, et la férocité juridique à leur égard, les frais d'avocats se creusent. Ils ont fraîchement 30 ans, et les voilà déjà endettés de plus 50 000 euros.

L'enjeu est important car à travers Mathis et Méryl, c'est un travail d'intimidation qui est en cours pour décourager tout lanceur d'alerte potentiel.

Les jeunes qui, aujourd'hui, prennent conscience de l'état de la planète et veulent agir pour répondre aux urgences, non seulement ne sont pas accueillis et entendus, mais au contraire rejetés et condamnés.

Aidez-nous à soutenir Mathis et Méryl et à travers eux les lanceurs d'alerte.

Si vous pensez aussi que la surveillance et la répression de celles et ceux qui critiquent ou remettent en question le modèle agricole intensif est inacceptable,

Si vous considérez comme L214, la Ligue des droits de l'Homme, Green Peace et d'autres associations reconnues pour la justesse de leur combat que la cellule Demeter porte gravement atteinte aux droits fondamentaux des associations de défense des animaux ou de l’environnement,

Si vous pensez qu'il y a urgence à écouter la parole des jeunes qui se mobilisent pour créer un monde plus respectueux de la nature et redonner un sens au mot « Humanité »,

vous pouvez nous aider en contribuant financièrement à cette collecte de fonds organisée en soutien à Mathis et Méryl.

Vous pouvez donner à partir de 1€.

A quoi servira votre don ?

Votre don permettra de payer les honoraires des avocats. Malgré l'engagement et l'absence de recherche de profit de leur part, ces frais représentent 50 000€ pour eux 2. Mais l'instruction est loin d'être terminée...

Nous vous remercions infiniment pour toute participation.

17 475 € Collectés

28 Jours restants
467 Participations

Organisateur

SCHNEIDER ETIENNE

Profil vérifié

Bénéficiaire

Mathis et Meryl