Aller au contenu principal

Soutenons Fanny et ses Abeilles !

Organisé pour : Fanny et ses Abeilles

Pouvons-nous encore sauver l'abeille ?

 

J'ai débuté mon activité en 2014 avec une belle année apicole, qui sera restée pour moi une exception, en effet, intoxications phytosanitaires entrainant des mortalités abondantes et un manque de fécondité, le mauvais temps, frelons asiatiques... font plutôt parti du quotidien des apiculteurs français !

 

Le déclin de l'abeille tant redouté par la communauté scientifique serait d'ailleur observé par le CNRS et l'INRA et ce, depuis plusieurs années... On constate partout en France des pertes énormes de colonnies ... Pourt ma part, je suis passée de 110 colonies à 8 colonnies en moins de deux ans.

 

Aucune aide financière des pouvoirs publiques, ni des assurances car le cheptel apicole est l'un des seuls à ne pas être assurable !

 

Face à tout cela, j'ai concrètement besoin de votre soutien financier, sans quoi mon activité est condamnée à s'arrêter.

 

Merci à toutes et à tous pour votre soutien !!!

 

 

Fanny GIROUX, Apicultrice

 

 

 

 

 

Petit tour d'horizon de mon activité

 

 

 

Mes valeurs

 

Je pratique une apiculture respectueuse de l'abeille, de l'environnement, du consommateur et de l'apiculteur, j'aimerai continuer l'apiculture dans cette direction, dans cette biodiversité de la Creuse et avec les valeurs et pratiques qui sont les miennes, c'est pour cela que je n'ai pas voulu me "limiter" à un logo ou un label.

 

Traitement du bois des ruches

Mes ruches sont traitées par trempage dans un bain d'huile de lin à haute température pour imprégnation du bois à coeur. L'huile de lin utilisée est issue d'une trituration des graines végétales de lin à froid et sans solvant (première pression à froid).

 

Peinture du bois des ruches

Je réalise une peinture appelée "Peinture Suédoise" aux ocres naturels, à l'huile de lin, eau et farine afin de protéger mes ruches des intempéries sans apport de produits toxiques pour les abeilles et l'homme tels que métaux et solvants.

 

Emplacement des ruchers

Pour la santé de l'abeille et la nôtre, je choisis des sites sauvages pouvant offrir une biodiversité suffisante tout au long de l'année comme les forêts, jachères, ... Pour réaliser des miellées spécifiques, je transhume mes ruches uniquement sur des cultures certifiées BIO.

 

La qualité du miel

Désoperculé à froid au couteau, centrifugé mécaniquement et grossièrement filtré pour conserver les pollens, mon miel conserve donc toutes ses propriétés intrinsèques (non chauffé). Après plusieurs jours en maturateur pour séparer le miel des morceaux de cires restants, il coule ensuite dans des pots en verre par simple gravité.

 

Aucun traitement

Mes colonies ne sont pas traitées par les éléments habituels tels que : Acide Oxalique, Acide Formique, Thymol, Soufre, Pyréthrinoïdes, Amitraze, ... Je privilégie en effet la résistance naturelle des colonies aux différents problèmes qu'elles auront à rencontrer dans leur vie.

 

 

 

 

L'activité

 

 

L'atelier : Construction et réparation des ruches, des cadres, ...

 

 

 

Le traitement des ruches à l'huile de lin et peinture à l'ocre

 

 

 

Le rucher : La visite de ruche, manipulation des cadres

 

 

 

La mielerie : L'extracteur de miel

 

 

 

Déplacement des ruches pour transhumer ou organiser/diviser le rucher

 

 

Pour me contacter, me suivre :

 

Ma page Facebook : https://www.facebook.com/lesabeillesdefanny

 

Mon site internet n'est plus en ligne car il me coute trop chère vis à vis de mon activité... j'en suis désolée pour les visiteurs.

 

140 €

Collectés sur 5 000 €
2%
188 Jours restants
3 Participations
Je participe

Organisé par

Fanny Giroux

cyril janin a participé 100 €

sylvie leglay a participé 10 €

Christelle SPADA a participé 30 €

Le 23 mai 2018
sylvie leglay
les abeilles sont essentielles à la vie sur terre! Courage!
Le 9 janvier 2018
Christelle SPADA
Courage!!