Aller au contenu principal
DEFENDRE LES DROITS DE SAMUEL MON FILS AFIN QU'IL AIT LA LIBERTE DE CHOISIR AVEC LEQUEL DE SES PARENTS IL VEUT VIVRE

DEFENDRE LES DROITS DE SAMUEL MON FILS AFIN QU'IL AIT LA LIBERTE DE CHOISIR AVEC LEQUEL DE SES PARENTS IL VEUT VIVRE


Ces deux coeurs entrelacés sont le dernier cadeau de Samuel, qu'il a réalisé de ses mains pour moi. Ce sont dit-il mon coeur et celui de mon époux qu'il a accepté dans sa vie, sans avoir jamais été privé de son père... 

 

Bienvenue sur ce Défi d'Amour et de solidarité activatrice !

Mon fils Samuel âgé de 10 ans, est le seul fils que j'ai porté 8 mois et qui depuis qu'il est né m'a tellement donné, de tout l'Amour qu'il a dans le coeur ! Nous ne nous sommes jamais quitté... Jusqu'à ce jour du 22 juin 2017 où mes entrailles de maman ont explosé par une annonce faite par la directrice de son école qui m'a convoqué au téléphone vers 11H48 : "Le père de Samuel est venu le prendre avec en main un jugement exécutoire lui donnant la garde exclusive de mon fils, accompagné de 2 autres hommes, l'un huissier de justice et l'autre présenté comme un agent des forces de l'ordre en civil", selon le témoignage de la directrice de l'école.

 

Alors qu'il était à son école près de Perpignan, Samuel a été enlevé par son père qui ne lui a laissé aucune "chance" de donner son avis, aucun moyen de revoir sa maman qu'il a quitté le matin à 8H45, et qu'il attendait à la kermesse de son école, sans pouvoir lui dire au revoir encore moins à ses petits camarades de classe.

Ses derniers mots ont été : "Mais papa ... !

avant de verser une larme",  nous a raconté sa maitresse qui pouvait à peine dissimuler ses larmes.

 

JE N'AI JAMAIS ETE CONVOQUEE POUR DIRE AU REVOIR A SAMUEL MON FILS ! 

Je n'ai reçu le jugement que le lendemain. Un enlèvement légal bien ficelé par son père  très influent à Fort-de-France avec lequel ni son fils, ni moi n'avons jamais vécu jusqu'à notre séparation en 2011. Je me suis toujours employée à ce que mon fils voit régulièrement son père depuis toujours même en dépit de mon départ en France pour construire ma nouvelle vie de femme.

Sans aucun signe de désaccord sur l'organisation des vacances de juillet et août de Samuel, il avait mis en exécution un plan prémédité pour me séparer définitivement de Samuel qu'il appelait pourtant une à deux fois par semaine. 

 

LE PIRE n'est pas tant ce jugement rendu dans des conditions très contestables à l'issue d'une procédure dans laquelle je n'ai pas pu me faire représenter, sur de la dénonciation calomnieuse faite en attaquant ma liberté d'auteur dans mon livre "MA VOCATION", dans mon dos, sans que je n'aie pu me défendre devant la Juge aux Affaires Familiales, que le fait que cet homme ne permette pas à mon fils d'entrer en contact avec sa mère depuis qu'il me l'a arraché ce 22 juin au sein de son école et à mon insu. Mon père dont je parle dans mon livre me disait "RIMED TONBE SE LEVE !"

 

JE ME SUIS RELEVEE DE MES PEINES ET J'AI DECIDE DE ME BATTRE POUR QUE LES DROITS DE MON FILS A VIVRE DANS SON MILIEU NATUREL, AVEC SA MERE, SOIENT RESPECTES. En reconversion professionnelle et ayant choisi de quitter les hauts lieux politiques pour me consacrer à mon fils et à une oeuvre solidaire en faveur des étudiants des Outres Mers en migration, le "Bureau Social Economique et Culturel des RUP et AFRO DIASPORAS EN MIGRATION" créé à Perpignan le 22 mai 2017.

C'est aussi cette oeuvre qui est attaquée.

 

VOTRE DEFI D'AMOUR : 

Afin de défendre le droit de Samuel à choisir avec lequel de ses parents il veut vivre, le temps de l'implantation du projet, je dois réunir en urgence la somme nécessaire pour payer les honoraires des avocats me permettant de défendre les droits de Samuel ! 

Il doit absoluement être entendu par le juge et faire valoir son choix de vivre avec sa maman qu'il m'a confirmé avec détermination avant son enlèvement.

 

JE ME BATS POUR QUE TOUT SOIT FAIT AVEC VOTRE SOUTIEN FINANCIER AFIN QUE SAMUEL SOIT ENTENDU PAR LE JUGE AUX AFFAIRES FAMILIALES ET QUE CE JUGEMENT EXECUTOIRE SOIT LEVE !

 

Participez à mes côtés en apportant votre concours financier à rassembler la somme nécessaire aux honoraires des avocats en charge de rétablir la Vérité et de faire dire le droit, légitime de Samuel mon fils de choisir, avec lequel de ses parents il décide de vivre.

N'ayant pas de nouvelles de mon fils, je vous confie une mission : Si vous croisez un jour Samuel reconnaissable à sa belle tâche noire en forme de carte d'Afrique sur la joue gauche, dites-lui SVP, "Samuel, ta maman Yvette te dit qu'elle t'aime."

 

 

                                      LA CLE DE TOUT C'EST L'AMOUR !

 

 

Merci pour votre participation et votre soutien. 

Vous pouvez faire un don à partir de 2€ et nous vous remercions pour vos nombreuses prières et actions de Grâce pour cette oeuvre solidaire.

 

 

Perpignan, le 10 juillet 2017.

 

Yvette GALOT épouse JEANNE-LOUISE

0696 76 41 10             

Mail :

 

Nous acceptons votre participation également par chèque libellé à : 

Yvette JEANNE-LOUISE GALOT​

474, Rue Louis DELAGE 66000 Perpignan

0 Jour restant
19 Participations

Organisateur

GALOT Yvette Yvana

Profil vérifié

Bénéficiaire

Yvette GALOT épouse JEANNE-LOUISE