Aller au contenu principal
Frais d'avocat : appel à  la solidarité

Frais d'avocat : appel à  la solidarité


Procès Matthieu du 2 Juin et du 7 Juin : comme beaucoup d'entre vous le savent déjà, les frais d'avocats ce n'est pas donné. Le 27 Avril 2017, lors d'une manifestation Ni Le Pen Ni Macron, j'ai été arrêté par des agents de la BAC (Brigade Anti-Criminalité) alors que j'étais en-dehors du cortège et simplement en train de filmer avec une caméra personnelle.


La caméra m'a été volée par ces policiers et une pierre placée dans ma poche pour créer un motif légal à l'arrestation. Cette mascarade m'a value 24H de garde à vue et une interdiction d'être présent sur le territoire rennais jusqu'à une date encore inconnue. J'aurais aussi pû être placé en détention provisoire pendant un mois (c'est-à-dire en prison) parce que j'ai refusé la comparution immédiate (justice expéditive où on n'a pas le temps de préparer sa défense) alors que je suis innoncent !


A cause de la malhonnêteté de ces agents, je vais passer devant la Justice alors que je n'ai jamais insulté ni jeté de projectiles sur des forces de l'ordre, que ce soit à cette manifestation ou à toutes les autres.Je fais appel à la solidarité de ma famille, de mes ami-es mais aussi des personnes qui ont déjà été victimes de violence et d'injustice policière car leur seul tort était de manifester et d'exprimer leur avis face aux différentes lois et réformes qui nous sont imposées et, dans ce cas précis, qui ont refusé le résultat du second tour des élections présidentielle avec un choix cornélien entre le Front National et le monde de la Finance. 


A l'issue du procès du 7 Juin, j'ai été jugé coupable par le juge Nicolas Léger-Larue De Tournemine.Condamné à 6 mois de prison avec sursis, 3 ans d'interdiction de manifester en Ille-et-Vilaine et 1000€ de dédommagement pour le préjudice "psychologique" des deux agents de la BAC à qui je n'ai pas lancé une seule pierre...Et la destruction des sellés (les deux pierres) qui entraîne l'impossibilité de savoir par la suite si mes empreintes sont ou non sur ces pierres. La caméra n'a pas été restituée donc une plainte contre les policiers a été déposée, transmise au Procureur de la République (qui la classera certainement sans suite).Les deux témoins à la barre ont également été arrêtées en pleine audience pour "faux témoignage", fait extrêmement rarrissime en France. Tous les moyens ont été mis en oeuvre pour que l'honneur de la police ne soit pas bafoué malgré les témoignages, les preuves vidéos et l'absence de véritables preuves m'inculpant. 


Le résultat du procès sera contesté en appel parce que cette décision est intolérable et ne reflète en rien l'idéal de la Justice impartiale.Ce qui entraînera des frais supplémentaires, c'est pour celà que je fais appel à la solidarité.

206 € Collectés sur 1 500 €

13%
0 Jour restant
13 Participations

Organisateur

Bougnague Matthieu

Profil vérifié

Bénéficiaire

les inculpé-es de la Loi Travail