Aller au contenu principal
Petites Reines de Kaboul

Petites Reines de Kaboul

Bienvenue sur cette cagnotte !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés

Merci à tous.

 

Pour ceux et celles qui n’ont pas suivi leur histoire, Masomah et Zahra Alizada sont les leaders de l’équipe nationale féminine de cyclisme d’Afghanistan. Ces jeunes femmes courageuses ont décidé d’affronter les tabous d’une société conservatrice et patriarcale en pratiquant le cyclisme de compétition. Leur histoire a attiré l’attention des médias et de nombreux reportages leur ont été consacrés. Elles ont été proposées au prix Nobel de la paix par un groupe de députés italiens, mais cette notoriété a fait peser des menaces plus importantes sur leur famille dans un contexte où l’état islamique a montré sa capacité meurtrière avec plusieurs attentats sanglants au cœur même de la capitale afghane. La communauté Hazara à laquelle appartient la famille Alizada est également particulièrement menacée par Daesh et les talibans. Deux attentats récents ont fait des dizaines de morts.La famille Alizada a donc décidé de quitter le pays une seconde fois après un premier exil en Iran lorsque les talibans étaient au pouvoir et a obtenu un visa du Ministère français de l’intérieur après une mobilisation en faveur des petites reines de Kaboul.Mais cette famille a peu de moyens financiers et le voyage pour sept personnes est coûteux, une association dénommée « les petites reines de Kaboul » a donc été créée et elle est habilitée à recueillir toutes aides susceptibles de faciliter le voyage et l’installation en France.

 

For those who did not follow their story, Masomah and Zahra Alizada are the leaders of the national women's cycling team in Afghanistan. These courageous young women decided to confront the taboos of a conservative and patriarchal society by practicing competitive cycling. Their stories have attracted the attention of the media and many reports have been devoted to them. They were nominated for a Nobel Peace Prize by a group of Italian MPs, but this notoriety has placed greater threats on their family in a context where the Islamic state has shown its murderous capacity with several bloody attacks at the very heart of the Afghan capital. The Hazara community to which the Alizada family belongs is also particularly threatened by Daesh and the Taliban. Two recent attacks have left dozens dead.The Alizada family decided to leave the country a second time after a first exile in Iran when the Taliban were in power and obtained a visa from the French Ministry of the Interior after a mobilization in favor of the "little queens of Kabul".But this family has little financial means and the trip for seven people is expensive, an association called in French "Les petites reines de Kaboull" has been created and it is entitled to collect all the aids likely to facilitate the trip and the installation in France .

2 656,30 € Collectés

0 Jour restant
82 Participations

Organisateur

Communal Thierry


Bénéficiaire

Les petites Reines de Kaboul