Soutien au blogueur Thierry LAMIREAU

Organisé pour : LAMIREAU Thierry

Soutien au blogueur Thierry LAMIREAU

Vous avez dit justice et liberté d'expression ?

Embarqué contre mon gré dans des démêlés judiciaires après avoir simplement relayé un article sur mon blog, je me vois contraint d'ouvrir une cagnotte. J'apprends à mes dépens que l'exercice du droit fondamental qu'est la liberté d'expression peut coûter cher !

Voici mon histoire:

Je gère un blog parlant d'environnement, de santé, de société, de politique depuis des années. (voir le lien ici: www.lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Le 10 octobre 2012 j'ai relayé sur ce blog un article issu du site www.bastamag.net (site d'informations), concernant l'accaparement de terres à travers le monde par des groupes français (des multinationales de l'agrobusiness et des fonds spéculatifs).

Le 28 janvier 2013 j'ai été mis en examen (inculpé) suite à une plainte pour "diffamation" de Vincent Bolloré. Plainte à l'encontre des journalistes de Bastamag et de trois blogueurs ayant relayé l'article.

J'ai contacté un avocat qui m'a aidé à organiser et assurer ma défense. Il faut savoir que les honoraires d'un avocat spécialisé et les frais de dossier représentent des sommes très importantes.

Le 11 février 2016 s'est déroulé le procès en Correctionnelle: neuf heures très éprouvantes avec une seule pause de vingt minutes.

Le 14 avril 2016 le Tribunal a rendu son jugement: Vincent Bolloré a été débouté (sa demande a été rejetée). Tous les journalistes et tous les blogueurs ont été relaxés. De plus le Tribunal a condamné Vincent Bolloré pour "plainte abusive" à mon encontre et à me verser 2000 euros de dédommagements.

Mais dans les jours suivants, Vincent Bolloré a fait appel de ce verdict, contre tous les journalistes et blogueurs.

Le procès n'est donc pas clos, le dédommagement est suspendu, et les procédures reprennent. Pour combien de temps ? Combien d'années ?

Depuis 2013 je souffre de cette situation, d'autant que j'ai de nombreuses pathologies (je suis un ancien irradié après le tournage d'un documentaire sur le nucléaire en France) et que le stress induit aggrave mon état physique et psychologique.

Pourtant, lors du procès, l'avocat de Bolloré SA avait demandé "la clémence" pour moi et avait même insisté sur "ma situation personnelle".

Donc par rapport à sa plaidoirie l'avocat de Bolloré se "déjuge" (il revient sur son jugement).

Cette histoire me coûte cher à tous les niveaux. J'ai dépensé à ce jour ( 5 août 2016) 9000 euros, de frais d'avocat et de déplacements entre Annecy et Paris (dont un inutile à cause d'une convocation erronée).

Et cela va donc augmenter... pour avoir simplement relayé une enquête sur internet !

Mais au-delà de ma situation personnelle, c'est la liberté d'expression des journalistes, de lanceurs d'alerte, de blogueurs et de tout un chacun qui est en danger.

Pour ma part je suis contraint de me concentrer sur mon quotidien, désormais lié à ce procès depuis trois ans et qui le sera encore pour un temps indéfini. L'avenir est bien incertain: pour l'instant une audience-relais est prévue avant la dernière plaidoirie en Appel, elle-même fixée au premier décembre 2016. Le jugement du Tribunal devrait être prononcé en 2017.

J'ai perdu beaucoup d'argent dans ces épreuves que je ne pouvais pas prévoir et dont je me serais bien passé. J'ai donc besoin de fonds pour continuer à vivre à peu près normalement et pour me défendre au mieux.

Selon que vous soyez puissant ou misérable...

Pour d'autres informations, je vous renvoie vers le lien ci-dessous:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2014/01/26/les-proces-en-diffamation-areva-bollore-et-compagnie-mirabelle-legrandsoir-info/

Voir ci-dessous mon compte-rendu de l'audience du 1er décembre 2016:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2016/12/03/1er-decembre-2016-vision-personnelle-dun-proces-contre-bollore-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

L'audience en Appel, après le souhait de BOLLORE, s'est déroulée le 9 février 2017.

Résultat: BOLLORE a encore perdu. 

Cependant il existe une sorte de situation terrible pour moi. Comme BOLLORE est le plaignant au départ (et moi l'accusé), il n'est pas obligé de rembourser mes frais de défense qui s'élèvent donc à 9000 euros...j'ai donc TOUT PERDU même si l'affaire a été jugée en défaveur de Vincent BOLLORE.

Pour être très précis il faudrait dire:

Ce procès concerne la procédure pénale mais pas la procédure civile.

J'ai donc fait l’objet d’une procédure pénale et c’est le code de procédure pénale qui fait donc référence.

Je n'ai pas été cité directement devant le Tribunal par Bolloré SA mais par le procureur. 

A ce stade du procès, si une "personne" devait donc être poursuivie, c’est l’Etat !... dans le genre FASTOCHE quoi.

Par ailleurs, j'ai bien été reconnu "coupable de diffamation" puisque je ne suis pas parvenu (ni les journalistes) à apporter la preuve de la vérité des propos contenus dans l’article...

J'ai bénéficié de "l’excuse de bonne foi" (comme les journalistes) de sorte que j'ai été finalement relaxé. 

Dès lors, il ne peut être considéré que Bolloré SA a déposé une plainte abusive...mais ça, les journalistes de BASTAMAG et leurs collègues se gardent bien de le préciser !

 

C'est très  difficile à comprendre pour un non juriste et simple citoyen comme moi mais c’est le principe retenu par la Cour d'appel. 

 

Où se trouve la JUSTICE dans ma situation ?...J'enrage de subir une telle décision.

Dans ce procès, à mes yeux, la justice n'est pas claire, juste, logique et morale.

Pour finir, Vincent BOLLORE se pourvoit en Cassation !

Terminé pour moi, plus de tunes. J'arrête...Mais je n'en pense pas moins sur le monsieur et le fonctionnement de l'institution judiciaire.

D'avance merci pour votre participation et votre aide.

Thierry LAMIREAU

Rappel de mon blog: http://lesoufflecestmavie.unblog.fr

780 €

Collectés sur 10 000 €
7%

67 Jours restants

25 Participations

  • cb
  • visa
  • mastercard

La sécurité des paiements est assurée par le Crédit Mutuel Arkéa, en https via le système 3D-Secure.

Sabine Kriesels a participé

sophie becherel a participé

melanie picard a participé

Nathalie Tramier a participé 20 €

Florent Pirot a participé 15 €

jean -Paul Riviere a participé

Sarah Tardien a participé

Patrick Tardien a participé 50 €

Marie-Thérèse Zanella a participé 30 €

Patrick Auzoux a participé

Yasmine Krid a participé

Eve Mazet a participé

Pierre MONNIN a participé 50 €

Christine Cooreman a participé

Cécile Robinet a participé 10 €

Séni Daurel a participé 20 €

Anonyme a participé 10 €

Chantal CUISNIER a participé 100 €

Florent FP a participé

Mam Couleur a participé

Irene Gunepin a participé 10 €

Hélène Troprès a participé

Joelle RN a participé 10 €

Gérard HERISSON a participé 15 €

Le 30 juin 2017
philippe porté
solidaire courage
Le 24 juin 2017
Irene Gunepin
Allez, c'est reparti pour une grande chaîne de la solidarité !
Le 27 septembre 2016
Christine Cooreman
Cher Thierry, je te souhaite de tout coeur bon courage et que cette très mauvaise aventure prenne bien vite fin!
Le 30 avril 2016
Marie-Thérèse Zanella
C'est avec les petits ruisseaux qu'on fait les grandes rivières... Voici une modeste goutte d'eau... Bon courage !
Le 2 février 2016
sophie becherel
Bon courage à vous! J'espère que vous gagnerez .bien à vous.