tracteur et bétaillère pour Jean-Pierre

Organisé pour : Jean Pierre Simon

Deux mois de prison avec sursis, c'est la peine infligée à Jean-Pierre Simon, agriculteur de 57 ans, par le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc mardi 24 octobre 2017. La justice reprochait à ce Meusien d'avoir prêté du matériel agricole à des militants antinucléaires, opposés au projet de centre d'enfouissement de déchets nucléaires de Bure dans la Meuse.

Invité de franceinfo, mardi, Manuel Cervera-Marzal, sociologue à l’EHESS, auteur de Les nouveaux désobéissants : citoyens ou hors-la-loi ?, a estimé que l'action de cet agriculteur peut être considérée comme une désobéissance civile parce qu'il l'a "menée publiquement", et qu'il "assume entièrement ses actes". C'est pour le sociologue une "action qui a pour but de défendre l'intérêt général, le bien commun".

 

son matériel a été saisi (un tracteur et une bétaillère).

Si il veut les récupérer pour pouvoir travailler? il ne peut pas faire appel à cette décision injuste ! il a été proposé de lancer une collécte solidaire pour lui donner les 7000 € lui permetant de se racheter une bétaillère et un tracteur de la valeur de ceux saisis. et de pouvoir faire appel sans être bloqué sur sa ferme.

7 110 €

Collectés sur 7 250 €
98%
0 Jour restant
142 Participations

Actualités

Le 26 novembre 2017 Boris Maxant a écrit :

Bonjour, Suite à votre don pour Jean Pierre Simon, voici en actualité le courrier de la Confédération Paysanne 54, et le message de Jean Pierre. Bonne lecture. Nous attendons votre réponse... Bien cordialement Pour la Conf 54 : Michel Goujot 51 En Chvérue 54200 Lucey 03.83.63.83.33

Le 26 novembre 2017 Boris Maxant a écrit :

Message de Jean-Pierre Simon, paysan à Bure

Bonjour à tous,

Le 7 juillet 2016 au terme de 20 jours d’occupation du bois Lejuc, dans une ambiance de guerre, je me suis vu saisir un tracteur et une bétaillère mis à disposition des occupants du bois.

Après une première convocation en justice devant le tribunal correctionnel de Bar le Duc le 2 mai 2017 pour complicité d’occupation du terrain d’autrui, l’audience ayant été reportée, j’ai comparu le 12 septembre 2017 ; le jugement étant mis en délibéré le 24 octobre 2017. J'ai été condamné à 2 mois de prison avec sursis, mais j'ai obtenu la restitution sans frais du matériel, malheureusement cette restitution ne pouvait être effective que si je ne faisais pas appel.

J’avais 10 jours pour faire appel ou non de cette décision. Un appel à dons lancé le 24 octobre à l’initiative de la Confédération paysanne a permis de collecter le montant nécessaire à la réappropriation d’un matériel équivalent pour me permettre de prendre ma décision sereinement.

Au terme de ce délai, j’ai décidé de ne pas me pourvoir en appel et de récupérer mon outil de travail au bout de 16 mois de rétention.

Le contexte local et la menace visant à réduire les paysans et les habitants au silence et à l’inaction, clairement défendue par le procureur dans son réquisitoire, n’est pas sans infléchir ma décision.

J’assume le choix de mes convictions. Pour autant, ma lutte contre CIGEO ne s'arrête pas, elle doit prendre d'autres formes.

Par ailleurs, ce jugement est sous la pression d’un environnement politico-judiciaire imposant, face auquel la lutte doit s’adapter et se renforcer car CIGEO est un grand projet qui doit être traité comme tel : inutile, destructeur et coûteux.

Je vous invite toutes et tous, ou que vous soyez, à vous mobiliser pour que CIGEO soit remis en cause au même titre que le modèle agricole à bout de souffle et notre politique énergétique sous l’emprise de quelques-uns car c’est l’avenir de nos territoires qui est en jeu.

Je remercie celles et ceux qui ont contribué à me soutenir depuis 16 mois dans cette lutte, à titre individuel ou collectif, au travers de la Confédération paysanne , des associations et collectifs impliqués dans le combat contre CIGEO. J’ai été sensible et conforté par tous vos gestes de soutien, qu’ils soient moraux, matériels et ou financiers au travers de l’appel à dons.

Ou que vous soyez, ensemble, résistons au rouleau compresseur qui sème le désert pour implanter le cimetière nucléaire.  

Amicalement,

Jean Pierre Simonjean-pierre.simon31@orange.fr

Le 26 novembre 2017 Boris Maxant a écrit :

 

 

 

Lucey, le 24 novembre 2017

 

 

Chèr.e donateur/trice, compagnon.ne de la lutte contre CIGEO,

 

 

Nous avons été sensibles à la réponse que vous avez donnée à l'occasion de l'appel à don lancé, dès la sortie du tribunal le 24 octobre, pour permettre à Jean-Pierre Simon de prendre sereinement une décision quant à sa possibilité de faire appel de sa condamnation de complicité d'occupation du bois Lejuc : l'appel aurait alors signifié un prolongement de la rétention judiciaire de son tracteur et de sa bétaillère, déjà retenus depuis 15 mois et faisant défaut au quotidien pour les travaux de la ferme. Ce soutien était destiné à "offrir" la possibilité de racheter un matériel semblable en cas de prolongement de la procédure judiciaire.

 

Nous vous remercions sincèrement de ce geste.

 

Au terme de 10 jours de réflexion et de consultation, Jean-Pierre a décidé de ne pas faire appel de la décision du tribunal. Nous vous joignons le message de Jean-Pierre expliquant ce choix.

 

Il se pose alors la question de l'avenir de l'argent collecté, et, dans un souci de transparence, nous voulons vous proposer de choisir le devenir de votre don. Nous pensons qu'il est honnête pour celles et ceux qui ont donné avec l'objectif précis d'achat d'un tracteur et sa remorque par Jean-Pierre, d'avoir la possibilité de se voir restituer le montant de leur don.

 

Pour celles et ceux qui souhaitent maintenir leur geste, nous proposons que l'argent soit utilisé pour :

 

- prendre en charge les frais d'avocats,

- aider Jean-Pierre (dédommagement des conséquences financières pour sa ferme liées à son engagement dans la lutte pendant 15 mois),

- répondre au besoin des projets agricoles servant à nourrir la lutte contre la poubelle nucléaire (par exemple four à pain https://vmc.camp/2017/11/15/le-feu-est-dans-le-four/, petit tracteur et son matériel ...).

 

Par retour de courrier à Michel Goujot 51 En Chvérue 54200 Lucey, ou par l'envoi d'un email à l'adresse suivante michel.goujot@sfr.fr,  pouvez-vous, s'il vous plait, nous indiquer d'ici le 15 décembre (dernier délai) :

 

- si vous demandez la restitution de votre don. Merci de fournir un RIB

- si vous maintenez votre don sur la base de la proposition formulée ci-dessus

 

Après cette date, nous procèderons aux virements souhaités et communiquerons les détails de cette opération sur le site http://grandest.confederationpaysanne.fr/

 

D'avance, merci de votre réponse, de votre confiance, de votre soutien à la lutte

 

Pour la Confédération Paysanne de Meurthe-et-Moselle,

Michel Goujot.

 

Le 9 novembre 2017 Boris Maxant a écrit :

STOP APPEL À DONS pour Jean Pierre SIMON  :  FAIRE SUIVRE EN URGENCE A TOUS CEUX À QUI VOUS L'AVIEZ TRANSMIS

Bonjour à tous,

Notre appel à dons a très bien fonctionné, merci à tous. La somme espérée est largement dépassée, nous mettons fin à l'appel.

Nous vous invitons à transférer tout de suite ce mail à toutes les adresses à qui vous aviez transmis l'appel à dons initial.

Nous enverrons prochainement un courrier ou un e-mail aux donateurs pour les remercier et les informer de l'utilisation des dons reçus.

Bien sûr, la lutte contre CIGEO et le projet d'enfouissement des déchets nucléaires continue !

Cordialement à tous.

Michel Goujot,  pour la Confédération Paysanne 5451 En Chvérue 54200 Lucey 03.83.63.83.33

Le 24 octobre 2017 Boris Maxant a écrit :

https://fr.news.yahoo.com/agriculteur-condamn%C3%A9-meuse-d%C3%A9sob%C3%A9issants-sortent-cadre-loi-rendre-155853848.html

Organisé par

Boris Maxant

Françoise Ballet a participé

Rémi TALBOT a participé

Stéphane Champavert a participé

Sébastien B a participé

andré PARENTI a participé

Armand Jamot a participé

PENELON Florence a participé

françois thellier a participé

eric Kohenoff a participé

Gilles Bénard a participé

claire monod a participé

Pascale Viincent a participé

Anonyme a participé

Jean-Marc Cerutti a participé

Guy VIAN-LIERDE a participé

Catherine SIMONIN a participé

Hannah Arendt a participé

Jean-Luc Pellard a participé

Anonyme a participé

ISABELLE SIDOLI a participé

Céline SUREL a participé

danielle dubus a participé

Anonyme a participé

Marie-Odile NADAUD a participé

Le 9 novembre 2017
Françoise Ballet
Merci de votre engagement. Courage
Le 8 novembre 2017
Sébastien B
Bravo Jean-Pierre, tu es un modèle
Le 8 novembre 2017
andré PARENTI
merci Boris pour votre engagement et votre soutien à Jean-Pierre le citoyen, amitiés DD
Le 8 novembre 2017
Armand Jamot
Pour la libre entreprise Bon vent
Le 8 novembre 2017
PENELON Florence
Merci pour cette prise de position, qui concerne l'humanité et la vie sur la planète.
Le 8 novembre 2017
françois thellier
Merci pour ton travail!
Le 8 novembre 2017
eric Kohenoff
bravo, de tout coeur avec vous, et bon courage à tous pour la suite du combat.
Le 7 novembre 2017
Jean-Marc Cerutti
Très bonne initiative !
Le 7 novembre 2017
Jean-Luc Pellard
Bon courage Jean Pierre, ils ne seront pas les plus forts.
Le 7 novembre 2017
Céline SUREL
Un pour tous, tous pour un, solidaires!