LANCEUR D'ALERTE

Organisé pour : GIBAUD Stephanie

Avez-vous entendu parler de Stéphanie Gibaud ?

Si elle détruisait les documents que la banque lui demandait soudainement de détruire elle risquait la prison. Elle travaillait dans le secteur événementiel de cet établissement et ignorait la portée des pièces qu'on lui demandait de faire disparaître. Des perquisitions avaient lieu, une enquête était en cours, elle a refusé de se rendre complice des pratiques illicites. Elle fait une alerte INTERNE a sa direction. Jamais elle n'a contacté de journalistes pour dénoncer en externe. En état de faiblesse au regard des pressions qui étaient exercées sur elle par son employeur, elle a été repérée par l'Etat français comme pouvant potentiellement servir, elle a été utilisée.

Et vous, à sa place, vous auriez défié l'État français et détruit ces documents ?

Ex-employée d’UBS France, ses documents ont largement contribué à indentifier, pour le compte du ministère des finances français, les 38.000 comptes échappant à l’impôt à hauteur de 12 milliards d'Euros…

Malgré cela, l'Etat l'a abandonnée, la laissant seule et sans ressources. Elle a dû revendre tous ses biens.

Lors de l’émission de Cash Investigation sur les Panama Papers en avril 2016, Elise Lucet avait demandé à Michel Sapin (Ministre français des finances) de faire quelque chose pour elle.

Ce dernier n’a rien fait, décrétant qu’elle était juste témoin dans cette affaire, et les fonctionnaires de Bercy ne l’ont pas aidée non plus. Pourquoi refusent-ils ? 

Stéphanie Gibaud n’est pas aviseur des douanes ?

Pourtant, alors qu’elle était reconnue en état de faiblesse par la médecine du travail et l’expert psychiatre honoraire Serge Bornstein, Bercy, bien informé au préalable, n’a pas hésité à donner injonction à Stéphanie Gibaud de sortir des documents précis des serveurs de la banque. Les serveurs numériques d’une banque se piratent difficilement depuis l'extérieur car ils sont extrêmement sécurisés, question de sécurité structurelle. Qui mieux que du personnel interne pouvait, dans un premier temps, identifier ces documents ?  Qui mieux qu’un personnel interne aurait pu récupérer ces documents ?

Elle a obéi à l’Etat français qui ne lui a toujours pas, à ce jour, reconnu le Statut d’aviseur des douanes alors qu’elle avait signé à l’époque des transmissions de documents, des procès verbaux dans les locaux des douanes judiciaires.

Un témoin ça témoigne, quelqu’un qui sort des documents confidentiels sur ordre d’un État est un agent de renseignement, qu’il soit volontaire et payé pour le faire ou contraint par le droit.

Stéphanie Gibaud :  un témoin ?

Du côté de la justice, pourquoi le juge Guillaume Daieff, dans le cadre de l’enquête UBS ne l’entend-il pas, si, comme le répète Bercy, elle ne serait qu'un témoin ? Au regard du nombre de courriers AR qu’elle lui a envoyés afin d’être entendue et qui sont restés sans réponse, il est légitime de se demander si ce juge ne refuse pas de l’entendre. Stéphanie Gibaud est la seule à ne pas avoir été entendue dans cette enquête alors que même Bradley Birkenfeld, le lanceur d’alerte américain, l’a été. Pourtant, elle a reçu du juge un courrier stipulant que l'enquête était terminée.

Comment l'État a-t-il pu continuer à enrichir sans cause les caisses de Bercy à partir 2011, et ceci à hauteur de plusieurs milliards, si Stéphanie Gibaud n'est rien dans la procédure ? 

Vidéo LCI du lundi 5 septembre 2016 :

https://www.youtube.com/watch?v=3u2-MxzN4OY&feature=youtu.be

 

 

POUR VOTRE INFORMATION SUR L’UTILISATION DES FONDS :

 

le 14 septembre 2016 : emploi de la cagnotte et situation de Stephanie Gibaud depuis la dernière information.

Tout d'abord un grand merci aux contributeurs bien plus efficaces que nos ministres régaliens.

Vos dons ont permis concrètement à son fils et elle-même de rester dans leur appartement jusqu'à maintenant. Ils ont aussi permis de les nourrir, de les soigner et d'engager de gros frais, par exemple, changer sa porte d'appartement après qu'on soit entré lâchement chez eux, le soir en leur absence, pour les intimider en tentant d'empoisonner leur chienne. L'animal a été sauvé.

Au delà de sa situation, grâce à vous et comme convenu, elle a aidé d'autres lanceurs d'alerte pour l'achat de billets de train, contribué à la collecte de fonds pour le procès d'un autre, etc, etc... Outre son humanisme, elle a prouvé sa dignité par les actes.

Comme tous les parents soucieux de l'avenir de leurs enfants, au fil de sa carrière (stoppée il y a 4 ans), Stéphanie a voulu constituer un capital, un héritage futur pour ses fils. Vue sa situation, qui dure dans l'indifférence totale du ministère des finances, tous ses biens ont été vendus et ses créances diverses en partie remboursées. Cependant, manquent des ressources pour vivre.

Et les lois contre la précarisation ? Demandez à Stephanie si nous sommes encore dans un Etat de droit ou de passe droit comme le procureur Eric de Montgolfier le faisait remarquer...

Reste aussi le procès que lui attente la banque UBS, et pour lequel elle n'a plus les moyens de dépenser pour un avocat.

Transparence sur les propos tenus ci-dessus : 

Certaines personnes, clairement des imposteurs de la défense des droits humains, n'hésitent pas, malgré toutes les évidences sur ce que vit Stéphanie, à la calomnier de toute leur bêtise, distiller leur venin d'apriori et supputations, en confondant sa force, celle qui la maintient encore debout et lui donne courage pour se battre au nom des siens, avec de l'affabulation sur sa situation.

Les rapports de police sont concerts, les factures sont concrètes, les actes de ventes de son capital (ne suffisant pas à faire face) sont factuels, et opposables aux inconsistants.

Stéphanie les attend avec les preuves, si toutefois ils osaient lui mener bataille pour la vérité.

Elle ne lâche rien, mais si vous pouviez la soutenir encore un peu, vous seriez formidables, et je vous le dis parce que je connais son tempérament, de son côté, même en état de nécessité, elle est bien trop digne pour oser demander.

Bien à vous tous,

Un bénévole.

 

-------------------------------------------------------

 

Chers tous, 

Dès le début de cette collecte nous avons informé Bercy de son existence, ceci dans un but de transparence et de contrôle de nos actions. 

Après avoir posé la question au service juridique de la société où sont collectés les fonds sur la fiscalité qui doit leur être appliquée, nous avons contacté le ministère des Finances afin de savoir si ses services en prélèveront 60%. Nous attendons toujours la réponse.

En attendant, nous avons donc considéré que seuls 40% étaient disponibles pour sauver Stéphanie Gibaud de l’exclusion sociale (expliquée à multiples reprises au Ministre des finances).

Sur ces 40%, 2/3 ont été utilisés, tout à la fois pour payer son loyer du mois en cours, des provisions alimentaires pour elle et son fils, des soins de santé et pour aider Françoise Nicolas, une autre lanceuse d’alerte qui se trouve depuis longtemps dans une situation dramatique, avec des urgences vitales, et pour laquelle la cagnotte créée ne contient qu’environ 200€ à ce jour. 

Le dernier 1/3, sur la somme (40%), est conservé en réserve pour le cas où les promesses faites tarderaient à se réaliser. 

En 31 jours, (au 27 avril 2016) un peu plus de 16000€ ont été collectés, et nous vous informerons régulièrement de l'emploi des fonds.

Un grand merci à la société civile de pallier les défaillances de l’Etat !

 

-----

 

Bonjour à tous,

Soutenir les lanceurs d'alerte, c'est veiller à l'intérêt général. Ils sont les garde-fous de la société quand les droits humains sont bafoués par les puissances de l'argent.

Cette bravoure, les courageux la payent cher et le système n'hésite pas à les broyer sournoisement en utilisant de manière illégale mais invisible l'appareil d'Etat (voir les témoignages sur la chaîne du Lobbying Citoyen : 

https://www.youtube.com/channel/UC57OrQkHBoGBDH4_ebEA_Lw )

Pour les détracteurs des lanceurs d'alerte et ceux qui ont une vision comptable du bien commun, qui contredira que l'action de certains a permis de rapporter des milliards d'Euros à la France ?

L'évasion fiscale, c'est un mécanisme de vases communicants : on s'organise pour que les plus riches (sociétés et particuliers) ne payent pas d'impôts, qui de facto sont prélevés aux plus modestes. Ce sont les mariages incestueux des puissances d'argent et du pouvoir politique qui nuisent au bien commun (la journaliste Sophie COIGNARD ou l'élu Philippe PASCOT l'expliquent très bien). Stéphanie GIBAUD a contribué à ramener des milliards d'Euros à la France, c'est donc ce que chaque ménage français n'aura pas à payer.

Ce qu'a rapporté Stephanie Gibaud?:

Nous sommes 19 millions de contribuables français.

http://www.contribuables.org/2014/07/combien-de-contribuables-imposes-en-france/

La lutte contre la fraude fiscale à rapporté cette année 12 milliards. Comment? Parce que les douanes ont bien été formées sur les techniques secrètes employées par les banques? Mais par qui? (Mme Gibaud)

http://www.gouvernement.fr/action/la-lutte-contre-la-fraude-et-l-evasion-fiscale

Donc 12 milliards d'€ ÷ 19 millions de contribuables= environ 631 €uros.Donc presque un RSA par contribuable...Pour un riche contribuable, ça n'a pas beaucoup d'impact de recuperer 631 € mais pour une petite retraite, un travailleur pauvre, une maman isolée, qu'en disent les précarisés de la société?

Mais qu'en est-il de sa vie, à elle, cette lanceuse d'alerte ? De femme ? De maman ? Au-delà des discours hypocrites des politiques qui ne répondent pas à ses courriers mentionnant son urgence vitale, elle perd tout. Mais Stéphanie Gibaud n'est pas un cas isolé.

Ce fonds de soutien va permettre de payer temporairement le loyer, l'alimentaire, les frais médicaux voire certains frais de justice des lanceurs d'alerte les plus nécessiteux, ceux qui se trouvent dans des situations humaines périlleuses.

IMPORTANT: L'éthique, c'est la transparence. Un compte-rendu sur l'utilisation des dons sera donc disponible.

Pour qui trouve un moyen de se justifier de ne pas donner, on ne vous en veut pas, mais plutôt que de fausses excuses, attaquez sur les chiffres exposés plus haut. Peut-être mal calculés. Au quel cas, à défaut d'autres choses gratifiez les commentaires de votre science, ça vous mettra en valeur.

Merci de votre attention, de votre intérêt pour ceux qui se mettent en danger dans l'intérêt général et de votre geste.

Un immense merci à tous ceux qui ont déjà agi, et donné, à hauteur des moyens de chacun, chaque petit geste est un acte concret.

 

Un bénévole.

 

0 Jour restant

573 Participations

  • cb
  • visa
  • mastercard

La sécurité des paiements est assurée par le Crédit Mutuel Arkéa, en https via le système 3D-Secure.

Actualités

Le 7 avril 2016 Stephanie GIBAUD a écrit :

Chers tous,

Suite à l'émission Cash Investigation, vous avez été nombreux à prendre contact. Vous pouvez retrouver le lien ici (à partir de la minute 2 h 18)

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-5-avril-2016_1381113.html

Le 20 octobre 2017
anne enette
Nous les petits essayons de vous soutenir...
Le 18 septembre 2017
alain marlois
courage Mme GIBAUD! les français sont avec vous. A. MARLOIS
Le 31 juillet 2017
Laurent Saguet
J'ai entendu et écouté votre passage sur France Inter, ce qui vous arrive est inadmissible, je participe à votre subsistance totalement anormale. Courage, j'essayerais de vous aider régulièrement
Le 27 février 2017
JP France
j'espère que vous tenez le bon bout. Courage et encore Merci...! JP France
Le 20 février 2017
Elisabeth Mattei
Bonjour Stéphanie, je salue votre courage. Quand on voit les sanctions iniques dont vous faites l'objet, la complicité de nos gouvernements de gauche comme de droite dans l'évasion fiscale ne fait plus aucun doute . Bon courage. Elisabeth
Le 14 février 2017
Anonyme
Tenez bon Stéphanie ! De tout cœur avec vous Evelyne
Le 2 février 2017
Brice De Gromard
Je suis révolté par ce qui vous arrive. A croire que le monde perd la tête. Le nombre d'histoires de personnes bienveillantes qui sont maltraitées et de l'autre une impunité permanente de personnes censées travailler à l'intérêt général, me rende malheureux.
Le 29 janvier 2017
Patrick Laroche
Merci pour votre courage. Donnez-nous de vos nouvelles.
Le 22 janvier 2017
Thierry Masson
Bon courage Et merci en souhaitant que cette année vous apporte une résolution à vos problèmes Tenez bon
Le 4 janvier 2017
pascal LAMBERT
nous sommes de tout coeur avec vous... j'ai honte de la manière dont l'état français vous a laché, les citoyens savent ce qu'ils vous doivent...