Aller au contenu principal

Maintien à l'agriculture biologique et projets de la ferme paysanne.

Organisé pour : Benoît Biteau, Earl Val de Seudre Identi'Terre, ferme bio écocitoyenne et conservatoire

Bienvenue sur cette cagnotte !

Attention, se référer aux actualités de cette cagnotte, tout en dessous, régulièrement mises à jour.

Nous remercions chaleureusement nos donateurs : nous ne pouvons techniquement pas le faire individuellement car cette plateforme n'est pas configurée pour autant de participants. MERCI.

.

Attention, le texte ci-dessous était d'actualité en 2015...

En 2015, nous avions récoltés grâce à vous, consommateurs et citoyens, amis, quelques 24 038 € avec 1443 donateurs, avant aujourd'hui 27 juillet 2018.

Hélas, en 2018, l'Etat nous doit ENCORE 70 000 € d'aides PAC non versées depuis...2015 (30 mois) ! Echéances de règlements sans cesse reculées, dossier non saisi depuis !!!! Depuis 2015, oui vous lisez bien....avec en plus des contrôles PAC alors que les aides ne sont pas versées et que nos frais de banque se poursuivent ( 1000 € par mois durant 30 mois d'avance de trésorerie : faites le calcul !!!!) depuis...

Pour résumer , cette image :

 

 

Je laisse donc ci-dessous pour l'historique de la cagnotte et archive. Le parrainage des arbres n'est plus d'actualité pour l'instant, nous n'en avons plus la force de nous en occuper.(Fatigués!) 

Consultez les actualités ci-dessous. Merci. Nous sommes épuisés de cet Etat assassin.

 

Stéphanie et Benoît 27 juillet 2018.

 

PS :

 

Benoît Biteau :

 

"Pourquoi on ne peut pas faire sans les aides? Tout simplement parce que les prix proposés aux agriculteurs pour leur production, y compris en bio, intègrent le montant de ces aides et ils considèrent qu’une partie de leur rémunération est assurée par ces aides. Alors quand elles ne sont pas versées, une part importante du revenu disparaît, expliquant ma situation actuelle."

 

Stéphanie :

 

"Entre 2015 et aujourd'hui, nous avions eu 1443 donateurs. Ce soir la cagnotte est de nouveau active, avec 1453 donateurs ( parfois certains qui récidivent merci de leur confiance et fidélité) Au total depuis ce jour et actuellement, il y a 880 euros dessus depuis ce soir .

 

Les 23 338 euros récoltés auparavant en 2015 ont permis à la ferme de palier aux incompétences de l'Etat en 2015. Tout est expliqué sous ce lien , sur la page de Benoît Biteau aussi, ainsi que dans son livre "Paysan résistant !" où il y consacre un chapitre.

Hélas, c'est encore 70 000 euros d'aides non versées depuis 2015, et 1000 € de frais de banque/mois depuis...plusieurs mois et années , ces avances de trésorerie ne nous seront jamais remboursées par l'Etat assassin. 30 mois que nous tenons ! 

L'aide citoyenne et solidaire est la seule qui nous a maintenus et vraiment aidés moralement et financièrement.

Nous ne faisons pas la manche mais nous informons face aux demandes nombreuses ici sur FB que cette cagnotte a existé et est de nouveau activée.

Sachez que les sommes récoltées sont inclues dans le bilan comptable de l'entreprise vertueuse que nous portons depuis tellement d'années au service du bien commun.

Ce que l'Etat ne fait pas, vous l'avez fait à 1443 personnes la dernière fois.

 

Il y a eu 900 000 vues sur la vidéo de Brut. , 40 000 signataires de la pétition....nous avons de nombreux contacts.La seule aide possible et efficace, concrète, c'est de participer pour ceux qui le peuvent.

 

De toutes façons, on est décidés, si rien ne se passe sur les comptes de l'entreprise, fin Août : l'Etat nous aura assassinés par incompétence, volonté, ciblage.

 

Pas faute d'avoir lutté pour nous, certes, mais aussi pour porter cette parole pour d'autres dans des situations similaires.

Notre tord ? Avoir des aides sur toutes les belles actions et choses possibles en matière d'agroécologie, qui elles ne sont pas des priorités pour les incapables qui ne saisissent pas les dossiers ou peut-être font exprès de ne pas les saisir.

J'accuse..."

------------------------------------

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Le blog de la ferme : 

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com 

Page Face Book de la ferme : https://www.facebook.com/pages/Earl-Val-de-Seudre-Identiterre-ferme-%C3%A9cocitoyenne-et-conservatoire/1474566816124874?ref=hl

 

Archives 2015 :

 

 

Suite de la pétition :

Bonjour à tous.

Atteindre le seuil de 35 000 soutiens, avec ces messages tous tellement émouvants chargés d'éthique, de bon sens et d'humanisme,  pendant le Salon de l’Agriculture 2015, juste avant la rencontre avec le Ministre de l’Agriculture, Stéphane Le FOLL et le spécialiste de la PAC à son cabinet, a donné encore  plus de force , de crédibilité et de légitimité aux propos de Benoît Biteau.

Voir la vidéo conférence de presse avant le salon : http://www.networkvisio.com/partage/ifrvd.php?vod=10829

Voici également un lien court vers la pétition sur Change.org : www.change.org/benoitbiteau

C’est incontestablement grâce à ces nombreux soutiens que les textes régissant les sujets sur lesquels il a rencontré des difficultés (Aides à la Bio, désirrigation, écoconditionnalité, etc…) sont amendés à l’issue de cet échange de 2 heures, vers plus de logique et de bon sens, et en application dès le 15 mai 2015. C’est donc une « victoire » collective dans l’intérêt supérieur des générations futures.

Sur un plan plus personnel, même si les incohérences ont été reconnues, il n’a pas complètement réussi à obtenir satisfaction sur tous les sujets, dont certains remontent à 2010. Il est donc évident qu’il va perdre plusieurs dizaines de milliers d’euros et que la bataille juridique, sans garantie de réussite à l’issue, risque de durer plusieurs années, continuant de mettre en situation délicate l’EARL Val de Seudre Identi’Terre.

De nombreux signataires se sont manifestés dans le souhait d’aller au-delà de leurs signatures et souhaitaient apporter davantage, y compris financièrement, pour sortir la ferme de ce mauvais pas.

Aussi Stéphanie Muzard, co animatrice de la pétition, afin de satisfaire ces attentes, lance une cagnotte Leetchi pour renflouer la trésorerie de la ferme et faire face à d’éventuels frais de justice. Vous pouvez donc y participer ici.

 

OU... L'opération de parrainage agroforestier " Arbor et Sens, citoyens ! "

 

IMPORTANT : si vous souhaitez devenir parrain ou marraine d'un arbre en ayant versé 100 € et plus à la cagnotte, merci de nous envoyer un mail à avec vos coordonnées, téléphone, adresse de façon à élaborer la convention ! Sinon, je ne peux pas prendre en compte votre parrainage ! Merci !

Nous précisons que ces arbres sont déjà plantés et vous participez à protéger notre travail de reconstruction des paysages, lutte contre le changement climatique, lutte contre l'érosion des sols fertiles, réapprovisionnement en eau des nappes phréatiques et développement du modèle agricole agroforestier. Il y a 4 essences d'arbres (bois d'oeuvre) déjà en place : Alisier Torminal, Cormier, Erable sycomore, Merisier...

 

 

Exemple d'un parrainage particulier... Benoît Biteau, paysan bio, agronome et Stéphanie Muzard, artiste engagée, ont parrainé en famille un alisier au nom de Rémi Fraisse dans leur parcelle d'agroforesterie le 25/10/2015, sur les terres de la ferme conservatoire et écocitoyenne Val de Seudre Identi'Terre, trophée national d'agriculture durable 2009. (17) Des parrainages sont en cours actuellement, 4000 arbres ont été plantés : Evènement opération "Arbor et sens, citoyens !" du blog de la ferme. http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/

 

 

Certains voulaient même s’engager dans la vie et le fonctionnement de la ferme, en être des partenaires dans la durée, sur le long terme.

Benoît BITEAU propose donc à ceux-là de pouvoir parrainer un arbre en agroforesterie, qui sera précisément localisé sur un plan parcellaire, qui portera le nom de son parrain, et pour lequel le parrain prends en charge l’entretien réalisé par l’EARL Val de Seudre Identi’Terre durant une période maximale de 50 ans. Une convention sera signée entre le parrain et l’EARL dans les conditions suivantes.

-         5 ans, pour une valeur de 100 €, renouvelable si le parrain le souhaite.

-         10 ans, pour une valeur de 200 €, renouvelable si le parrain le souhaite.

-         25 ans, pour une valeur de 500 €, renouvelable si le parrain le souhaite.

-         50 ans, pour une valeur de 1 000 €.

 

Vous pouvez regarder le film "Au cul des vaches" qui explique la démarche et l'importance du soutien de la société civile qui réclame un autre modèle agricole : http://www.dailymotion.com/video/x27ncs4_au-cul-des-vaches-de-stephanie-muzard_webcam

Pour toute information complémentaire, merci de le contacter par mail, à l’adresse suivante : .

 

Et encore merci infiniment de votre soutien !

Pensées humanistes,

Stéphanie Muzard.

Contact cagnotte, demande de RIB, envois chèques :

Stéphanie

  / www.latelierdesmuses.com / 05 46 93 44 62

adresse sur la carte de visite plus haut

 

Contact parrainage "Arbor et sens, citoyens!"

Benoît : coordonnées sur la carte de visite plus haut.

 

Ajout du 24/03/2015 :

 

Je remercie chaleureusement tous les participants par ce message commun, par avance, car vous vous doutez qu'à gérer individuellement... j'ai du travail jusqu'à l'hiver prochain (rires) ! Merci encore de ce soutien collaboratif, ce qui prouve une fois de plus, l'attachement de la société civile à nos valeurs humanistes et d'agriculture naturelle, écologique, constructive et paysanne... sincèrement à vous tous,

De vous à nous, de nous à vous, j'avoue que l'amour peut changer le monde !

Pierre Rabhi « Toute démarche qui construit de l’autonomie est insurrectionnelle ».

Merci de votre soutien ! C'est un signe fort et un appui qui servent régulièrement d'arguments dans nos échanges sur l'importance d'une agriculture respectueuse au service d'un contrat moral et de la Culture retrouvés avec la société civile !

Pensées humanistes, Stéphanie.

 

Quelques liens d'actualités de la ferme : abonnez-vous au blog pour rester en liens avec nous ! :

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/appel-a-laide-appel-au-secours-appel-a-la-citoyennete

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/libres-expedition-chez-les-paysans-bios-de-landivisiau-et-non-a-la-centrale

 

"Libres ! " avec dans ce film comme les trois précédents de Jean-Paul Jaud, le témoignage de Benoît !

 

 

----- ajout du 31 mars 2015 :

 

Très émue par les messages reçus sur la cagnotte, rassurants, touchants et importants, fédérateurs... par contre désolée car pour remercier et communiquer avec les donateurs, les paramètres du site de leetchi ne sont pas évidents donc vos messages sont bien reçus, lus par moi pour l'instant ( Benoît est occupé aux activités de la ferme) mais c'est hyper fastidieux d'y répondre donc nous communiquerons des suites et nos chaleureuses amitiés et remerciements ici, sur notre page fb de la ferme ou sur le blog....sinon, nous recevons aussi des courriers mailcertains même venant depuis l'île de la Réunion !!!!!!!!

Merci, heart!!!! Vos messages seront de toutes façons compilés, gardés précieusement comme un trésor, notre richesse. Nous avons aussi dans cette cagnotte des parrains d'arbres...Avec vous : tout peut arriver donc !!! MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII heart ...

NB: vous allez me faire chialer, crying il faut dire que je me couche tard, militer fatigue...toujours par mont et par VEAUX ... wink et vos messages prouvent une fois de plus que la société civile nous soutient et ça.... c'est important !yeskisskisskissheart

Stéphanie Muzard 

 

363 Jours restants
2039 Participations
Je participe

Actualités

Le 4 septembre 2018 Ste Muz a écrit :

4 septembre : Une équipe France 2 est revenu ce jour en tournage et JT 13 heures demain ou jours prochains...le point sur la lutte avec la journaliste Anne Guillé..

Le 31 août 2018 Ste Muz a écrit :

J... 31 Août 2018. Appel à tous nos soutiens, consommateurs et à NOTRE LOBBY écocitoyen qui souhaite le maintien et le développement de l'agriculture biologique et agroécologique en France !.A diffuser, merci !

"Travert and LOBBIES ont tué Hulot mais pas encore les fermes et paysans bios, agroécologiques, ni Stéphanie et Benoît Biteau"

France 2 veut revenir à la ferme prochainement.( Je soupçonne les journalistes d'aimer notre fromage de chèvre poitevine artisanal, un bon prétexte... ;-) merci à eux )

Le 12 septembre action à LIMOGES avec nos collègues et la FRAB Nouvelle Aquitaine, soyez présents à nos côtés, merci !Les médias TV presse radios sont prévenus.

Vous êtes plus de 96 000 signataires de la pétition : c'est le moment de vous montrer physiquement et dans le calme, pacifiques et créatifs, innovants, joyeux et bien vivants, puisque nous allons remettre en préfecture le "dépôt de bilan de la ferme bio de Nouvelle Aquitaine."

Nous concernant, après trois virements et 2 remises à zéro, plus de 30 000 € de dons sont arrivés en un mois, la cagnotte est de nouveau à 340 € soit 823 donateurs depuis le 27 juillet dernier. ( plus de 2000 donateurs depuis 2015).

Une petite partie des aides PAC DUES 2016 sont tombées.70 % des dossiers de nos collègues sont encore non honorés.Retrouvez les chiffres sur l'appel à mobilisation de la FRAB.

On en a parlé sur France Bleu: https://www.francebleu.fr/…/charente-maritime-le-paysan-bio…

Merci au lobby écocitoyen de la société civile de toutes conditions, tout âge, toutes régions, toutes catégories socio économiques : on continue, on ne lâche rien !

Le 30 août 2018 Ste Muz a écrit :

Communiqué de presse Aides bio en Nouvelle-Aquitaine

 

Bonjour,

 

Vous trouverez ci-joint le CP concernant les aides bio. Vous pouvez le relayer à votre presse locale.

 

Je vous joins aussi une note d'information plutôt dédiée aux producteurs bio et non à la presse pour organiser la mobilisation pour la manifestation du 12 septembre à Limoges.

 

Dans la mesure du possible, merci de nous informer de l'état de la mobilisation par département afin de prévoir une logistique adaptée.

 

Nous solliciterons aussi les élus régionaux, les organisations environnementales et les citoyens.

 

Les délais ont été courts pour prévoir cet événement, merci de me signaler d'éventuelles erreurs.

 

Merci de votre compréhension.

 

Je reste à votre disposition pour tout complément d'information.

 

Laurent

 

 

Laurent MASSERON

Délégué général

12 bis rue Saint-Pierre 79500 MELLE

 

Téléphone portable : 06 08 97 59 28

www.bio-nouvelle-aquitaine.com

Notre page Facebook 

Notre chaîne Youtube

 

 

Télécharger le document ici  : 

 

https://static.blog4ever.com/2014/09/783997/CP-Aides-bio---30-Aou_t-2018.pdf

Le 26 août 2018 Ste Muz a écrit :

J-4 , Dimanche 26 Août 2018 , "Travert a failli me tuer", Point cagnotte et pétition :

+ de 95 100 signataires de la pétition.... elle était de 40 000 avant le 27 juillet 2018

4040 € de dons sur la cagnotte ce soir ( après les deux 1ers virements)

soit 615 donateurs, avec ceux ayant contribué autrement que par la plateforme leetchi, en direct.

Je vais effectuer un nouveau virement sur le compte de la ferme et faire une remise à zéro de la cagnotte.

Nous remercions chaleureusement les participants donateurs, nos amis, famille, clients, et soutiens de toute la France et de l'étranger qui ont permis de démontrer que notre ferme agroécologique et biologique est très soutenue tant dans ses activités , réussites mais aussi dans ses engagements envers la société civile et lorsqu'elle traverse et supporte plus de trois ans d'incurie de l'Etat, comme la plupart de nos collègues !

En presque un mois de bataille, du 27 juillet au soir au 26 Août 2018, les citoyens contribuables ont participé de façon volontaire, fraternelle et efficace à faire entendre notre cause commune et à construire l'alternative à la tentative d'assassinat financier dont nous avons été victimes, comme la plupart des fermes bios et celles attendant les aides PAC MAEC depuis 2015...

Une multitude de talents de tous horizons, de toutes catégories sociales et économiques, culturelles, des centaines de messages, dessins, cartes, mails, visites, initiatives diverses, de soutien moral, sont venus en renfort de la courageuse bataille que nous avons livrés ensemble : celle de l'agriculture citoyenne et respectueuse placée au coeur des priorités, et actualités, et en plein mois d'Août, en France, c'est un sacré défi !

MERCI...Stéphanie et Benoît Biteau

EARL Val de Seudre Identi'Terre

 

 

 

 

Le 24 août 2018 Ste Muz a écrit :

J-7 EARL Val de Seudre Identi'Terre.Point Cagnotte de la ferme / pétition.La barre des 93 000 signataires est passée.

3665 € sur la cagnotte avec 565 donateurs numériques depuis le 27 juillet ( et deux virements effectués depuis) +607 au total avec dons reçus par courriers, en direct avec messages de soutiens

Article dans Le Figaro http://www.lefigaro.fr/…/20010-20180823ARTFIG00035-les-agri…

Appel de RMC ce matin "recherchant le sensationnel" (soupirs), nous étions en plein travail, Benoît Biteau à la traite, moi à la transformation et vente directe auprès de clients locaux ou visiteurs en quête de produits authentiques de qualité certifiée et vérifiée par leurs soins... ( tout âge et toute catégorie sociale...)

Interview donné à Gilles Luneau pour Oui ! magazine, hier.

Interview donné ce matin à Nicole Bertin.

Les ventes/commandes du livre "Paysan résistant!" se poursuivent toujours avec d'excellents retours des lecteurs.

Le petit Baudet Icare a été adopté et est parti ce jour avec sa nouvelle "jeune maman" consciencieuse qui lui offrira très certainement de magnifiques horizons après avoir mûri sa décision et étant venu se faire la main plusieurs fois dans la semaine.

Le travail quotidien se poursuit 24h/24h 365J/365 J à la ferme...comme dans toutes les fermes bios de France.

Merci aux soutiens.

Lien Cagnotte :

https://www.leetchi.com/c/solidarite-a-benoit-biteau-earl-v…

Lien pétition :

https://www.change.org/p/soutenons-le-paysan-beno%C3%AEtbit…

Le 19 août 2018 Ste Muz a écrit :

- 11, POINT du dimanche 19 Août 2018 aide au maintien à l'agriculture biologique et aux projets de l'EARL Val de Seudre Identi'Terre, ferme trophée national d'agriculture durable 2009, modèle agroécologique pour la France, ferme paysanne bio de Stéphanie et Benoît Biteau.

version papier bel article sur Charente Libre, en Une et page 3 + point cagnotte + point pétition

près de 600 donateurs depuis le 27 juillet soit en 22 jours..

85 890 signataires de la pétition

31 850 € environ récoltés ( hors déduction frais de plateforme leetchi pour les dons reçus encore actuellement sur la cagnotte et non virés sur le compte de la ferme et autres arrivées d'aides) depuis le 27 Juillet, fruit de l'aide et du lobbying actif et citoyen, des contribuables et résistants.

Ce que l'Etat n'a pas fait, des citoyens en soutien l'ont fait ensemble. Tenter d'effacer le préjudice des frais de banque depuis 2011, fruit de l'incurie de l'Etat.

Plusieurs députés nous ont contactés et ont écrit aux 1er Ministre et Ministre de l'Agriculture, et se sont emparés du dossier de leur côté.Le Ministre de l'Agriculture ainsi que le 1er Ministre ont réagit. ça a secoué les services délocalisés de l'Etat pris en étau entre ce gouvernement et les victimes paysans bios en grandes difficultés.

Ils n'ont pas aimé la médiatisation mais elle est salvatrice et on avait prévenu sans les prendre en traîtres dès juin, que nous allions livrer cette bataille en nous exposant à tous les risques ( pression, diffamations, calomnies, mensonges, interprétations, fantasmes, médisances, intimidations, colportages, ragots...), avec l'audace et le courage de briser l'omerta et les tabous, en notre nom mais aussi pour les collègues concernés.

Des versements d'aides à la bio 2016 ont fleuri un peu partout sur les comptes bancaires des victimes paysannes depuis 15 jours ( oh comme c'est bizarre !) ...une partie des aides dues commencent à tomber. Ils forcent "manuellement" le dit logiciel non stabilisé défectueux, au bout de TROIS ANS, le fameux logiciel menaçant et fragilisant les trésoreries des paysans bios ou ceux devant percevoir les aides MAEC du deuxième pilier de la PAC. ( 25 000 à 28 000 fermes et collègues concernés ) tout en continuant de vouloir établir des contrôles PAC....pendant ces trois années....

Le paiement des aides 2017 n'a toujours pas débuté.

Notre ferme a commencé à percevoir en fin de semaine dernière quelques montants dus d'aides au maintien à l'Agriculture Biologique depuis 2016. Un solde est promis en septembre.des aides 2015 et 2016 pour les races menacées.

L'aide citoyenne à notre ferme, en épongeant les frais bancaires, a permis de régler des factures évitant ainsi de sombrer dans des logiques d'endettement dans lequel l'état aurait pu nous mettre.

Le seuil de 30 000 € de dons étant franchi, les activités de notre ferme vont donc pouvoir se prolonger grâce à Notre et Votre mobilisation.

Ces nouvelles constituent donc une partie d'un début de victoire collective, mais rien n'est terminé. Restez en alerte maximum.

"Paysans résistants !"

Lien cagnotte : https://www.leetchi.com/c/solidarite-a-benoit-biteau-earl-v…

Lien pétition : https://www.change.org/p/soutenons-le-paysan-beno%C3%AEtbit…

 

 

 

 

 

A noter : 

Nous avons reçu la visite amicale et le soutien de Jean-François Lyphout, producteur de purins végétaux en Dordogne, auteur du livre purin d'ortie et extraits végétaux , fondateur de l'aspro pnpp, alternatives aux pesticides...:et actuellement en portrait dans un documentaire "Souviens-toi de ton futur" visages de l'agroécologie d'Enora Boutin

Par décret, le gouvernement vient d'autoriser une centaine de biostimulants. De quoi fortifier la production de préparations naturelles de Jean-François Lyphout installé à Ajat, en Dordogne. Même s'il reste critique sur le décret qui exclut les biostimulants les plus utilisés.

Par Hélène Chauwin Publié le 14/05/2016 à 18:39

L'ortie, l'ail, la sauge, oui. La fougère, la consoude, la prêle non !

Le décret relatif à la procédure d'autorisation des substances naturelles à usage biostimulant est sorti le 27 avril dernier. Il marque une avancée pour les défenseurs des préparations naturelles. Une liste autorise une centaine de produits naturels. Mais elle n'intégre pas les plus fréquemment utilisés par les jardiniers amateurs ou professionnels.

A Ajat en Dordogne, Jean-François Lyphout, Producteur de préparations naturelles, dénonce une autre forme d'hypocrisie. Le décret interdit de communiquer sur l'efficacité de ces produits.La moitié de sa production est désormais légale mais il ne peut en faire la publicité.

Il espère néanmoins atteindre les 200 000 litres de production et embaucher un salarié de plus soit cinq à l'année.

Le reportage de Pascal Tinon et Clémence Rouherhttps://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/dordogne/le-purin-d-ortie-de-sauge-ou-d-ail-officiellement-autorise-un-stimulant-pour-les-producteurs-de-dordogne-997979.html

Le 11 août 2018 Ste Muz a écrit :

J-19, 11 Août 2018

 

eaucoup beaucoup de messages réconfortants, beaucoup d'appuis, d'encouragements, belle énergie positive:

l'EARL Val de Seudre Identi'Terre est réellement soutenue et "fermement" devenue une ferme bio écocitoyenne, j'entends partout et encore ce matin :

 

"C'est un peu notre ferme qu'on attaque donc on la défendra bec et ongles. Benoît a été extra sur France 2. Son bouquin est génial, c'est l'agriculture qu'on veut" ...et oui...

 

Cet aprem, nous recevons en visite des jeunes qui font le tour de France des alternatives agricoles et aussi une maman et sa fille, venues d'Allemagne...

 

et d'ors et déjà, même si le défi est en passe d'être relevé, mais pas terminé, loin de là.... grand merci à tous. Vous êtes près de 50 000 à avoir signé la pétition, et pile poil 500 donateurs ce matin depuis le 27 juillet 2018, 1944 donateurs au moins depuis 2015 ( parce qu'il me manque l'archive que je n'ai pas le temps de chercher, des donateurs en direct en 2015/2016 !). ON NE LACHERA RIEN avec vos soutiens pour nous et pour les 25 000 et 28 000 collègues concernés ! 

 

Lien pétition "Soutenons le paysan Benoît Biteau ! Et demandons le règlement des primes aux agriculteurs bio !" :

 

https://www.change.org/p/soutenons-le-paysan-beno%C3%AEtbiteau-et-demandons-le-r%C3%A8glement-des-primes-aux-agriculteurs-bio

 

 

Lien Cagnotte Maintien à l'agriculture biologique et projets de la ferme paysanne. Earl Val de Seudre Identi'Terre de Benoît Biteau et Stéphanie :

 

https://www.leetchi.com/c/solidarite-a-benoit-biteau-earl-val-de-seudre-identiterre-ferme-bio-ecocitoyenne-et-conservatoire

Le 10 août 2018 Ste Muz a écrit :

Point Cagnotte du vendredi 10 Août 2018, 2ème virement et remise à zéro. Merci de vos participations et de vos soutiens qui ne sont pas vains du tout... J-20 pour annuler le coût de la prise en charge désormais mutualisée des frais de banque d'avances de trésorerie liés aux retards de paiements des aides dues par l'Etat depuis 3 ans.

+ dons reçus en direct extrait de tableur sous anonymat

MERCI : on avance, on avance...

Tous "Paysans résistants !"

Lien Cagnotte : https://www.leetchi.com/c/solidarite-a-benoit-biteau-earl-v…

La p'tite boutique de vente directe se poursuit aussi avec de belles rencontres et partages, pédagogiques, savoirs réciproques... l'expo intéresse les visiteurs ainsi que la traite de nos chèvres... les enfants comme les grands plébiscitent ces valeurs et ces produits de Haute Qualité et artisanaux qui font la typicité de nos terroirs et les entretiennent, les mettent en valeur, créent de la valeur ajoutée aussi bien agriculturelle qu'économique et qu'écologique.

Pour moi et Benoît Biteau, c'est le signe que vous êtes bien là à nos côtés et aux côtés des collègues paysans bios qui ont besoin de votre soutien comme vous pouvez compter sur le sérieux des paysans qui prennent soin des paysages, des animaux, et de l'autonomie alimentaire de la patrie...

Pas de pays, sans paysans !

Merci de votre bienveillance et résilience.

Ere de la noosphère... pour ceux qui ne savent pas ce que c'est et pourtant la pratiquent.... petit moment agriculturel de donneuse de leçon ! : https://fr.wikipedia.org/wiki/Noosph%C3%A8re

Avec nos Âmitiés, merci !

Le 9 août 2018 Ste Muz a écrit :

Soutiens à la ferme :

 

Point pétition qui de fait a été relancée  par les citoyens :

 

+ de 46 000 signataires et soutiens de notre cause et ferme agroécologique ... au 09 Août 2018 

 

 

 

Lien vers la pétition :  https://www.change.org/p/soutenons-le-paysan-beno%C3%AEtbiteau-et-demandons-le-r%C3%A8glement-des-primes-aux-agriculteurs-bio

 

Lien vers actualités de la pétition : 

 

https://www.change.org/p/soutenons-le-paysan-beno%C3%AEtbiteau-et-demandons-le-r%C3%A8glement-des-primes-aux-agriculteurs-bio/u/23116673

Le 9 août 2018 Ste Muz a écrit :

Point Cagnotte, jeudi 9 Août 7644 € brut sans frais de plateforme déduit) + 1794 € en direct ferme par chèque ou espèces ( une remise à zéro de la cagnotte a été fait le 1er août après un 1er virement de 18 142,17 € ) grâce à 487 donateurs qui soutiennent le modèle agricole agroécologique de notre ferme écocitoyenne et conservatoire et luttent à nos côtés, par ce fait, à médiatiser pour le droit de tous les paysans bios, au bord du dépôt de bilan pour manque de trésorerie, à enfin toucher les aides PAC MAEC (mesures agro environnementales et climatiques) qui leur sont dues depuis plusieurs années et non versées par l'Etat qui garde l'argent versé par l'Europe.

 

Pendant ce temps là, la mafia des ingénieurs à gros gnomes envoie ses bombes textuelles violentes de lisier numérique contre les paysans travaillant au bien commun qui luttent pour le maintien à l'agriculture biologique, ce qui agace encore plus la société civile et active les messages de soutiens de collègues y compris en "conventionnel".

 

Appel et message codé des maquis des marais, CNR A, Conseil National de la Résistance Agricole, programme des jours heureux :

 

"Paysans résistants !

"Paysans bios martyrisés, paysans bios omerta brisée, paysans bios outragés, mais paysans bios (bientôt) libérés ! Egaullogistes, je crois de leur haine !"

"Les Fromages bios sont frais, je répète, les fromages bios sont frais "

"Les à gros gnomes intensifient leurs épandages de propos toxiques"...

Le 8 août 2018 Ste Muz a écrit :

Point Cagnotte du 8 Août 2018  en vrac car désolée, cyberwar expliquée plus bas et quelques jours à rattraper...

 

 

Point cagnotte pour la ferme de Benoît et Stéphanie, aide au maintien bio EARL Val de Seudre Identi'terre, mercredi 08 Août 2018, J-22... avant assassinat d'Etat d'une ferme agroécologique qui retient l'argent des aides PAC MAEC ( aidé par quelques médisants)...

Tout d'abord, merci aux donateurs, de plus en plus nombreux et motivés... plus d'adversité = plus de donateurs et soutiens... extraits de messages reçus :-----------------"Bonjour Stéphanie, Bonjour Benoît, Je suis discrètement depuis 2 ans vos combats via les réseaux sociaux qui me touchent particulièrement. Après avoir travaillé dans le développement agricole en ONG, je suis tombé par mégarde (!) dans le FEADER pour la gestion du programme LEADER pour le Pays Marennes Oléron... Retard de paiement, Osiris, fiasco total, détresse d'associations... tout cela me révolte. Bon courage pour ce combat que vous portez pour vous certes, mais qui est en même temps pour le bien de tant d'autres..." Michael

 

"Votre parcours, vos engagements sont essentiels , précieux et je vous aime." Marie-José

 

"Bon courage à vous deux. Tenez bon. La médiatisation de votre histoire fera changer les choses. No passaran. Je vous embrasse. Juliette"

 

"Vous êtes dans la "vraie vie"... merci pour votre acharnement, vos images d'animaux heureux... nous devons réussir à changer ce monde ensemble, chacun à notre place... il y a urgence... Cdlt. Monique"

 

" Modeste participation, mais très sensible à votre situation...Courage! Pascal."

 

"Tout le courage et la force possibles. Je suis admirative de votre travail. Il faut que vous puissiez continuer, c'est avec une vision et des actions telles que les vôtres que je garde un petit espoir pour la Planète., Aude"

 

" Courage à cet agriculteur qui montre la direction à prendre avec determination. Travert regarde le doigt. Jean-François "

--------------et puis tous les agriculteurs collègues aussi qui nous laissent des messages, téléphonent, etc...veulent mener des actions désormais et conjointes.Et nos clients à la p'tite boutique : des locaux mais aussi des lecteurs depuis St Etienne, des visiteurs depuis la Chine ( merci LOU de son témoignage sur les dégâts des pesticides dus aux épandages dans les rizière et plus de pollinisation, car plus de butineurs pollinisation manuelle des fruitiers avec plume d'oiseaux dans chaque fleurs....l'horreur...)

 

1474 € reçus en direct à la ferme chèques ou espèces + 7019 € ce jour sur leetchi après remise à zéro le 1er Août et 1er virement du 31Août de 18 142,17 €... ce qui fait au total ce jour : 26 432.62 € récoltés frais de plateforme déduits . Nous sommes proches de l'objectif. J-22.

471 donateurs depuis le 27 juillet 2018.D'autres promesses de dons sont en cours et pas encore versées.

 

La bataille est rude et votre soutien active les capacités de nuisance d'une minorité en cyberwar et lisier numérique. Mes pages facebook pro et perso Ste Muz, Earl Val de Seudre Identi'terre, ferme écocitoyenne et conservatoire sont bloquées ( Idem pour mes pages professionnelles artiste l'Atelier des Muses, Sans terres et sans reproches, Du coq à l'âme, Benoît BITEAU, paysan agronome et auteur ( ce qui constitue un grave préjudice et pertes de revenus/clients/activités artistiques et paysannes) , ne cherchez pas trop loin qui tente de nous couper le sifflet et les moyens de vivre.

 

Qu'importe ! Vos messages écrits, vos cartes, vos visites, vos sollicitations, vos encouragements, vos soutiens nous donnent l'énergie de l'espoir.

Nous tenons à en éclairer certains qui fantasment encore en pensant savoir mieux que nous l'état de notre comptabilité, de nos pratiques, de nos papiers administratifs, de nos actes notariés, de nos votes dans l'isoloir, de nos travaux et activités etc etc: nous n'avons pas voté Macron. Nous avons voté blanc au deuxième tour.

 

Ceux qui pensent aussi à notre supposé standing, richesse en banque ou biens, du fait de la mission d'élu de Benoît Biteau, je les invite à lire son livre "Paysan résistant!" et à venir le constater de près, par eux mêmes dans notre quotidien au lieu de s'imaginer avec leur propre logiciel des choses qui n'existent pas, par jalousie sans doute, par maladie, et esprit mauvais, très certainement.

 

En fait je les plains ! C'est dingue le nombre de faux "arguments" prétendus comme tels et de méchanceté gratuites qui peuvent être créées, déversées et circuler. Ceux qui nous connaissent bien n'en reviennent pas. A ceux qui se donnent la peine de témoigner, échanger : merci, car c'est chronophage pour nous. Mais je tiens à les rassurer : aucun de ces "arguments" de pensées fictives et négatives ne nuira à nos convictions, nos actions et nos engagements, car ce n'est pas factuel donc assez insignifiant même si c'est usant. Certes, nous agissons et nous ne restons pas dans une "zone de confort", ou encore, nous ne cédons pas à ce qui pourrait être une fatalité et du désespoir, des intimidations, du chantage à la E-réputation, tout simplement parce que les alternatives existent et qu'en ce moment, c'est vous, soutiens, qui le donnez à voir par vos actions conjointes et efficaces.

 

Force et courage ! Merci de vos messages d'amour, de tendresse, d'affection, Il n'y a pas que du fiel numérique, il y a aussi l'humus et la vitalité des graines de changement !

Pensées humanistes Stéphanie.

 

PS : la flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas ! Le silence des chaussons est pire que le bruit des bottes....

"Je crois de leur haine" ;-) merci de nous faire grandir dans ce débat et ces problématiques !!!!!!!

----------------

Benoît Biteau, déterminé.

Hier, à 18:35 · 

[Travert peut tuer la bio!]J-23. La médiatisation nationale avec ses affres, et ses résultats.....Le sujet sur France 2 est très bon, son introduction par le journaliste est un désastre! Il n’apparaît dans le sujet isolé par France Info, et c’est mieux!Je remercie très sincèrement les deux journalistes venus sur la ferme qui, eux, ont parfaitement saisi les enjeux de ma colère et de sa médiatisation.Je ne suis pas criblé de dettes, et heureusement! Le sens de ma démarche est justement de ne pas accumuler de dettes parce que j’arrive à la rupture de trésorerie en raison du non paiement des aides que l’Etat me doit!Une telle introduction est aux antipodes de la vérité et pourrait laissant entendre que l’agriculture biologique n’est pas pertinente économiquement. La réalité est tout autre et cet épisode montre au contraire la robustesse et la solidité d’un modèle agricole qui réussi à tenir 3 années sans les aides. Et contrairement au message envoyé par nos détracteurs qui cherchent à jeter l’opprobre sur les vertus de notre modèle, nous ne sommes pas davantage dépendant des aides que ceux qui produisent à grands renforts de pesticides, d’engrais de synthèse et de pesticides. Et ceux-là perçoivent leurs aides jusqu’au dernier centimes, avant le 31 décembre de chaque année. Eux, ne tiendraient jamais 3 ans dans une telle situation! Eux, ne sont pas confrontés à des difficultés de mise au point de logiciel pour enclencher l’instruction et le paiement de leurs aides! Alors oui le modèle économique de la bio est solide et robuste, ce qui lui permet de résister à la tentative d’assassinat organisée par ce gouvernement.Alors non, je ne suis pas criblé de dettes, et c’est justement parce que je ne veux pas en arriver là, que je dénonce maintenant, avant qu’il ne soit trop tard, la situation, pour moi et pour TOUS les paysans bios. En revanche, malgré cette introduction désastreuse du sujet, le sujet est bon et porte ses fruits. Beaucoup me demandent comment m’aider.Alors infiniment merci de votre soutien. Je suis courageux, déterminé, et je n’ai pas fait d’erreur de gestion et d’orientation pour mon entreprise, mais l’Etat m’assassine. La seule chose dont j’ai besoin, au delà de votre précieux soutien, c’est de trésorerie, pour pouvoir continuer. M’aider c’est contribuer et diffuser le lien de cette cagnotte. https://www.leetchi.com/c/solidarite-a-benoit-biteau-earl-v…Infiniment merci à vous.

 Sujet France 2 ici :

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/aides-de-l-europe-le-cri-d-alarme-d-un-eleveur-bio_2886015.html

 

 

Benoît Biteau, ému.

2 h

[Paysan Résistant]Très ému même!Quand dans la même semaine, je reçois un appel d’une dame d’un certain âge, fille de paysans, éleveurs de chèvres Poitevines, accompagnée durant son enfance dans sa mission de surveillance et de protection du troupeau au pâturage par des Baudets du Poitou, ayant connu la guerre et qu’elle me compare aux résistants qu’elle a croisé dans son enfance, qu’elle me dit admirer ma façon de produire et d’élever et de protéger mes animaux, avec dans sa voix le ton d’un respect palpable.Que mon ami Jean-Guy Branger, également de cette génération qui s’est engagée dans la résistance, des trémolos dans la voix, me témoigne de son total soutien, avec encore la force de la révolte contre les injustices en général et en particulier contre celle de la mise en péril des paysans vertueux. Et bien je ne vous cache pas que me sens tout petit, envahi par une telle émotion qu’elle me tire les larmes tant j’ai moi-même cet immense respect pour cette génération de résistants, de paysans frappés du bon sens paysan, mais aussi cette terrible incertitude de ne savoir être à la hauteur et suffisamment digne de la responsabilité qu’ils me reconnaissent de prolonger leur œuvre magnifique, pour les générations futures, et donc implicitement me transmettre le témoin des valeurs fondamentales qui les ont guidés dans leur destin hors du commun. Infiniment merci à vous, et je vais m’efforcer d’être digne d’une aussi magnifique confiance. C’est dans ces moments-là qu’on reconnaît ses vrais amis. Je le dis sans détour, en toute humilité, je vous aime.

 

 

Message de Stéphanie 

génial ! Je ne sais pas quel journal, par contre ! Philippe Lelong, trop biennnnnn ! Merciiiii heart, les lignes du front bougent grave, l'omerta se fissure, sans compter les coups de fil à la ferme, et les services de l'Etat sous pression.Les maquis s'organisent.On en prend plein la goule, le nez plongé dans le lisier numérique de ceux qui salissent la cause défendue pour TOUS les paysans et paysannes de ce pays qui n'ont pas touché leurs aides dues alors qu'ils ont des pratiques respectueuses de l'environnement, des animaux et du climat !!!!!!!

Proverbe paysan : "Les mouches changent d'âne !"

"Paysans résistants !"

 

---------->>> vendredi 3 août... dans "Paysan du Midi" ( Groupe Réussir... c'est encore meilleur ! ) merci à l'auteur du billet. Comme quoi...

 

 

interview aussi radio France Bleue.

 

Article dans la Nouvelle République ici :  Les agriculteurs bio plombés par l’Etat :

 

https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/les-agriculteurs-bio-plombes-par-l-etat

 

 

Ste Muz

1 h · 

Ces artisans et artistes musiciens écrivains comédiens, metteurs en scène (etc) qui nous soutiennent Benoît Biteau et Stéphanie Muzard ..

 

Pat Lalune, poète et slamtimbanque, chanteur, auteur interprète de génie,Jose Louyot accordéoniste jazz et classique, Mathias Guerry violoniste jazz manouche et classique et son trio de jazz , Ivan Lebeau interprète, bassiste, claviers, chanteur , Stéphane Zelten Perso, chanteur Jacques-Edmond Machefert, écrivain de roman policier, Alexis Garcia , Lionel Courtot, tous deux scénaristes, réalisateurs, metteurs en scène, Gilles Page, chanteur musicien guitariste, Doménico Stocchi, contre bassiste, Denys Piningre, photographe et réalisateur de documentaires, le pianiste Michel Boudjema, le peintre plasticien Jiel Leroy et sa Céline Rebuelta , Isabelle Saporta, auteur, Louise Miel alterguinguette, Solveig Corcos artiste peintre et chanteuse Céline Ribault du groupe délinquantes, accordéoniste chanteuse et auteur, Valérie Julien, peintre, Guy Landry artist'instituteur Dominique Bourdin, boulanger bio et musicien folk (etc etc) je ne peux vous citer tous et j'en oublie mais vous vous reconnaîtrez, pardonnez-moi : partisans "paysans résistants!"

Merci pour l'agriculturel, mes âmis,et vos talents en forme de dons, patrimoine vivant aussi à défendre : on vous adore ! Chansons française, variétés, jazz, slams, textes, poésie, théâtre documentaire, Culture Agriculture : même combat !

On a annulé le rassemblement du 19 Août mais ce ne sera que partie remise, car vous savez qu'à la ferme EARL Val de Seudre Identi'Terre, on aime chanter, rire, danser, partager... c'est toujours extrêmement chaleureux, joyeux, constructif, génial ! Quels talents ! Vous nous honorez...vous serez TOUJOURS les bienvenus pour faire "un boeuf" et une franche accolade fraternelle. Spécial bisous et reconnaissance à Nathalie Tripoteau et Fifi, catalyseurs de talents et de rencontres, nos commerçants engagés sans qui nous n'aurions pas découvert ces géants de l'humanisme que sont certaines personnes et amis cités.

On vous aime ! + nos artisans boucher de Le Gua Stéphane et Sophie , Le tabac journaux Laurent, , La boulangerie Le fournil de le Gua et Nancras, la poissonnerie La Pêcherie d'Ambre, Emilie Gateau et Mathias , l'Océane resto café repas suspendus de Nathalie Tripoteau, la fromagerie du pays Fromagerie du Pays Savinois, Coiffure Brigitte Eichler, à Marennes, etc etc etc MERCI à tous de vos mobilisation, votre intérêt, votre écoute, j'en oublie !! MERCI ! On la fera, cette méga fête : il suffira d'un signe !

clin d'oeil : https://www.youtube.com/watch?v=Vav-2sgJ4MI

 

 

Il suffira d'un signe, un matinUn matin tout tranquille et sereinQuelque chose d'infime, c'est certainC'est écrit dans nos livres, en latin

Déchirer nos guenilles de vaurienLes fers à nos chevilles loin bien loinTu ris mais sois tranquille un matinJ'aurai tout ce qui brille dans mes mains

Regarde ma vie tu la vois face à faceDis moi ton avis que veux-tu que j'y fasseNous n'avons plus que ça au bout de notre impasseLe moment viendra tout changera de place

Il suffira d'un signe, un matinUn matin tout tranquille et sereinQuelque chose d'infime, c'est certainC'est écrit dans nos livres, en latin

Et tu verras que les filles, oh oui tu verras bienAuront les yeux qui brillent, ce matinPlus de faim, de fatigues, des festinsDe miel et de vanille, et de vin

Déchirer nos guenilles de vaurienLes fers à nos chevilles loin bien loinTu ris mais sois tranquille un matinJ'aurai tout ce qui brille dans mes mains

L'acier qui nous mutile du satinNos blessures inutiles au lointainNous ferons de nos grilles des cheminsNous changerons nos villes en jardins

Il suffira d'un signe, un matinUn matin tout tranquille et sereinQuelque chose d'infime, c'est certainC'est écrit dans nos livres, en latinDéchirer nos guenilles de vaurien

 

 

Le 4 août 2018 Ste Muz a écrit :

Point cagnotte samedi 4 Août 2018 23 h 30 ( remise à zéro le 1er avec 1er versement) : 3445 € collectés bruts de % commission de la plateforme participative : MerciJe ferai le point total dans quelques temps. ( je fatigue ! Et des urgences travail paysan)Excellent article dans l'humanité sur le livre de Benoît."PAYSAN RÉSISTANT, MAIS AUSSI PIONNIERJeudi, 2 Août, 2018Gérard le Puil"  https://www.humanite.fr/paysan-resistant-mais-aussi-pionnie

 

Attention : Décision d'annulation d'un événement festif le 19 Août qui aurait pu rassembler énormément de monde mais... :

 

"Bassines Nonmerci a annulé cet évènement.1 h · Bonsoir à tous,

Nous avions imaginé se rassembler sur la ferme de Benoit BITEAU et Stephanie MUZARD ce 19 août prochain.

En raison des pressions qu’ils subissent depuis la médiatisation des difficultés que rencontrent les agriculteurs bio et de l’état de fatigue qu’engendre cette malveillance dans leur quotidien, nous pensons qu’il est sage de reporter cette excellente idée de moment festif a une date ultérieure, quand la situation sera plus apaisée, qu’ils auront pu se reposer et que l’organisation d’un tel événement ne suscite aucune menace pour leur ferme et pour les citoyens.

Encore infiniment merci pour les soutiens que vous manifestez pour cette ferme qui est devenue le porte drapeau de la cause d’une agriculture plus vertueuse, celle que l’État néglige et saborde en refusant de leur verser les aides PAC qui leur sont dues depuis 2015.

 

Le Collectif Bassines Non Merci remercie tous ses membres et citoyens qui s'étaient déjà mobilisés en force pour ce rassemblement citoyen une fois de plus.

No Bassaran"

 

Merci aussi et surtout aux amis musiciens et artistes ayant impulsé cette idée pour nous soutenir : On ne lâche rien mais là : fatigués. heart

 

A noter un éleveur dans le marais de Rochefort pas en bio (fnsea) nous a contacté, lui non plus n'a pas ses aides....

 

Didier Quentin, député de la 5ème circonscription, UMP, a envoyé un courrier au Ministre de l'Agriculture... à suivre

Le 2 août 2018 Ste Muz a écrit :

Jeudi 2 Août, Point cagnotte et news 23h11[Travert me tue]remise à zéro ce matin, après 1er versement de la cagnotte cette nuit, réception de 100 € par voie postale et 1875 € sur la cagnotte de la ferme soit 1975 € de plus...

France 2 vient de nous téléphoner. Ils viennent à la ferme demain, et ça passera au JT lundi 13h .

Il est question que Mathias Guerry , violoniste de jazz, et Stéphane Zelten  viennent nous rejoindre, Domenico ne peut pas se libérer hélas et est de concert à Nantes.

Denys Piningre, âmi photographe et réalisateur de documentaires sur le sujet, veut participer en proposant projection, débat d'un de ses films "l'assiette sale" et pourquoi pas le mien "Sans terres et sans reproches".

 

 

Nous sollicitons Ferme de la Gravelle pour son prêt de ses barnums d'expo ainsi que sa présence avec Guillaume Riou, FRAB et tous deux paysans bios engagés, pour conf de presse et inauguration avec Benoît Biteau avant midi. Les stands d'expo seront pour par exemple le collectif info médoc pesticides de Marie-Lys Bibeyran ou Val La Mue, la LPO, le Le cregene ou qui voudra de nos âmilitants.

Le collectif Bassines Nonmerci se propose d’appeler à tous ces citoyens sympathisants de rejoindre cette journée festive de lutte et de défense.

Nous demandons à notre cher et tendre voisin, âmi, fidèle compagnon des jours heureux ( CNR de la résistance) et témoin de mariage, agriculteur retraité et passionné, Pierre Truau, et sa charmante Jocelyne, d'éventuellement ne nous prêter main forte et des ballots de pailles rectangulaires.( Il prend soin du petit Icare qui est installé dans ses bâtiments, c'est notre amour de papa d'adoption.)

Nous demandons aussi au Cirque du Gamin si ils peuvent et veulent intervenir artistiquement pour les "placer dans le programme" avec Gamin, célèbre baudet du Poitou à carrière artistique. Porte parole des races que nous protégeons à la ferme...

L'auteur de la photographie et couverture du Livre de "Paysan résistant ! " Fayard, Coline Le Moing, jeune artiste, est ok pour faire tirages de photos de notre ferme et expo vente au profit de la ferme.----------Nous allons préparer sous l'impulsion de nos amis musiciens regroupés autour de Pat Lalune ( Jose Louyot, Ivan Lebeau, Doménico Stocchi, Michel Boudjema), et avec le collectif de citoyens militants ( notamment Bassines non merci, Loic Michaud, Renée Poitevine ), Cirque du Gamin serait aussi des nôtres, une grande fête paysanne :

"La tête de Travert" le dimanche 19 Août avec tous les amis et soutiens de notre ferme et défenseurs de la cause contre l'assassinat des fermes bios.

Beau programme festif et convivial en cours de gestation.

Appel à bénévoles créatifs locaux pour animations et stands particuliers arts plastiques et jeux, mise en place des idées que j'ai pondues façons foraines, comice agricolesque, ou écoles. Ceux qui savent, veulent et peuvent bricoler et organiser ce genre de stands, me contacter par mail ou par mon FB en MP.

 

merci pour tous vos messages qui affluent ....

 

 En Une et en Cartouche ce jour ...

 

Demain, Catherine Simon fait un article dans le journal "la Nouvelle République" car les paysans bio du 41 sont aussi touchés ! 

 

 

Benoît Biteau

11 min · 

[Travert aurait pu me tuer]J-29. Les enseignements de ces premiers jours de lutte. Le compte à rebours continue, car à ce stade, malgré la forte mobilisation citoyenne, l’affaire n’est pas réglée, la ferme n’est pas sauvée. Mais le fruit de votre mobilisation est impressionnant, émouvant et surtout porteur d’un immense espoir.Les enseignements de ces premiers jours de luttes sont multiples.-1. La mobilisation citoyenne est incroyablement surprenante et efficace. Dépasser en une semaine la somme de 20 000 €uros de contribution est parfaitement incroyable. Mais surtout les messages reçus par centaines de contributeurs allant de 1 €uros a 2 000 €uros, illustrent à merveille combien le modèle que nous portons est celui attendu, espéré, réclamé par nos concitoyens. Elle montre aussi que malgré les carences de l’Etat, ces citoyens sont près porter ce modèle contre vents et marées, même si ce gouvernement hors sol n’en fait pas une priorité, préférant continuer de perfuser celui qui, à grands renforts de pesticides, d’engrais de synthèse et d’irrigation, dévaste les équilibres, les ressources et l’eau en particulier, les biodiversités sauvages et domestiques, le climat et la santé. -2. A la lumière des témoignages de collègues agriculteurs, au départ détracteurs de ma démarche, cet épisode illustre et confirme plutôt combien le modèle économique est particulièrement solide et robuste pour avoir pu et su résister durant trois années au non-paiement des aides. Tous, unanimement, admettent que si un tel traitement leur avait été réservé, seulement un an, ils n’auraient pas pu résister. Ceux qui donc dénonçaient la fragilité de mon modèle économique, aujourd’hui en admettent au contraire, la robustesse et la solidité. -3. L’excellent relais médiatique de ces difficultés montre à la fois combien la prise de conscience de la nécessaire émergence d’un autre modèle agricole est attendue, espérée, mais aussi délie les langues des collègues paysans bios n’osant évoquer les soucis financiers tant le sujet reste encore tabou, préférant mourir en silence, plutôt que de devoir supporter le regard disqualifiant réservé à ceux qui échouent. Ils me remercient d’avoir su dépasser ces freins et oser mettre en lumière les difficultés rencontrées par 28 000 paysans en France. Eux aussi, en raison de pression que cette médiatisation met sur l’Etat se surprennent à espèrer de nouveau. L’objectif d’un mouvement collectif que nous espérions secrètement est indiscutablement en train de naître!Alors haut les cœurs les amis! Le bras de fer n’est pas perdu!Et dans la lutte du pot de terre contre le pot de fer, le pot de terre peut se briser, mais de la terre peut renaître à l’infini le pot de terre, qui a l’usure peut faire plier le pot de fer.

Le 2 août 2018 Ste Muz a écrit :

Jeudi 2 Août, Point cagnotte et news 16h00 [Travert me tue]remise à zéro ce matin, après 1er versement de la cagnotte cette nuit, réception de 100 € par voie postale et 1225 € sur la cagnotte de la ferme soit 1325 € de plus...

France 2 vient de nous téléphoner. Ils viennent à la ferme demain, et ça passera au JT . lundi 13h.

 

Nous allons préparer sous l'impulsion de nos amis musiciens regroupés autour de Pat Lalune ( Jose Louyot, Ivan Lebeau, Doménico Stocchi, Michel Boudjema), et avec le collectif de citoyens militants ( notamment Bassines non merci, Loic Michaud, Renée Poitevine ), Cirque du Gamin serait aussi des nôtres, une grande fête paysanne :

"La tête de Travert" le dimanche 19 Août

avec tous les amis et soutiens de notre ferme et défenseurs de la cause contre l'assassinat des fermes bios.

 

Beau programme festif et convivial en cours de gestation.

 

Appel à bénévoles créatifs locaux pour animations et stands particuliers arts plastiques et jeux, mise en place des idées que j'ai pondues façons foraines, comice agricolesque, ou écoles. Ceux qui savent, veulent et peuvent bricoler et organiser ce genre de stands, me contacter par mail ou par mon FB en MP.

 Très belle photo du journaliste du Parisien. avec la petite Iphigénie !

 

LP/Fabien Paillot

 

Le 2 août 2018 Ste Muz a écrit :

[J-30, Jeudi 2 Août 2018, Point Cagnotte pour lutter contre l'assassinat d'une ferme bio par l'Etat. ]

Et c'est reparti !

Hier, petite erreur, j'ai oublié de calculer et ajouter 200 € reçus par voix postale, aux 600€ de mon dernier post et du virement de la cagnotte...

Le financement participatif s'élevait donc hier à 18 742,17 € + 200 € déjà récoltés. 18 942.17 €.

Ce matin, remise à zéro de la cagnotte suite au 1er défi relevé et 1er virement :avec ces 535 € supplémentaires, cela porte la cagnotte a : 19 477,17 € au moment où j'écris...

Très bon article dans le journal "Aujourd'hui en France" et "Le parisien" par Fabien Paillot reçu hier à la ferme. Merci à lui.

Objectif avant le 31 Août: mutualiser les frais bancaires dûs aux retards du règlement des aides PAC MAEC par l’Etat (ASP) depuis 2015 s’élevant à 30 000 €.Idéalement, il reste au moins 12 000 € à collecter pour remettre la ferme à flots.Votre aide est précieuse : merci ! On ne lâche rien ! Pensées humanistes et paysannes, Benoît et Stéphanie, paysans résistants !

 

 

http://www.leparisien.fr/societe/charente-maritime-un-paysan-bio-plombe-par-l-etat-et-proche-de-la-faillite-02-08-2018-7841196.php

Le 1 août 2018 Ste Muz a écrit :

Mercredi 1er Août 2018, 23h : Attention, une étape vient d'être franchie grâce à VOUS et votre soutien ! On ne lâche rien, on continue !

 

La ferme Val de Seudre Identi'Terre menacée de dépôt de bilan au 31 Août 2018 par assassinat d'Etat, comme la plupart des fermes paysannes et bios, à qui l'Etat doit depuis 2015 des aides PAC pourtant versées par l'Europe, sera peut-être sauvée par vos dons !

 

MERCI. En attendant nous poursuivons la médiatisation de ce scandale national qui détruit de nombreuses entreprises paysannes bios vertueuses travaillant à votre alimentation saine, vos paysages, votre eau, le climat, le bien-être animal et végétal dans l'intérêt des générations futures et du bien commun.

 

Pour continuer la bataille à nos côtés , lien vers la cagnotte remise à zéro : https://www.leetchi.com/c/solidarite-a-benoit-biteau-earl-val-de-seudre-identiterre-ferme-bio-ecocitoyenne-et-conservatoire.

 

Le 1 août 2018 Ste Muz a écrit :

J-31 avant dépôt de bilan assassinat d'Etat. 11:30. Point cagnotte citoyenne du 1er Août 2018 la barre des 18 000 € est passée car reçu 600 € par ailleurs à la ferme.

Actuellement journaliste "Le parisien" à la ferme.

Le 31 juillet 2018 Ste Muz a écrit :

Si vous voulez avoir la tête de Travert,

venez le 19 Août nous soutenir et fêter l'assassinat d'une ferme bio en musique et ripaille, avec grand ART de vivre agriCULTUREL ! Je vais tenter de préparer des surprises artistiques engagées. Des jeux spéciaux, des amis musiciens et pour les plus calmes, je peux distribuer des feuilles de papier pour faire cadavres exquis ou pendus !!!!!

Dès que nous sommes au point pour la programmation avec Pat Lalune de cet enterrement en grandes POMPES funèbres ( chaussures de clowns acceptées) je fais visuels et affiches et j'envoie des invitations à nous rejoindre aux députés, DDTM, Ministres, ASP, fonctionnaires salariés en vacances voire sans doute aux logiciels et aux ordinateurs de l'Etat qui déconnent depuis 2015 !!!!!!!!

Evidemment tous les donateurs ou futurs donateurs, associations , collectifs, militants, paysans qui tentent le bouche-à-bouche auront le droit à un bisou bio des paysans résistants.... et puis journalistes, tv, radios, médias peuvent déjà prendre date : cette belle festiferme et cette belle ferme agroécologique n'aura sans doute pas dit ses derniers maux !

A vos agendas et attention, le compte à rebours est commencé !Minuit ce soir, c'est J-31 !!!!!!!!

La cagnotte est active

Le 31 juillet 2018 Ste Muz a écrit :

Point Cagnotte Mardi 31 Juillet 23h28 :la barre des 17 000 € est passée+ 600 € reçus à la ferme, 303 contributeurs depuis le 27 juillet au soir soit en 4 jours.... Merci

 

Article Sud Ouest du jour :

 

Lettre de trois députés du 17 au Ministre, reçue ce jour.

 

Le 31 juillet 2018 Ste Muz a écrit :

[Point cagnotte Mardi 31 Juillet 16h30 , scandale d'un assassinat "à cause de l'ordinateur", 70 000 euros d'aides bloquées et 1000 € /mois de frais bancaires depuis 30 mois pour avance de trésorerie)]:

La barre des 16 000 € est passée avec en + 600 € reçus à la ferme de deux donateurs . Le logiciel de la cagnotte leetchi, lui , est au point à part pour le remerciement automatique aux donateurs.Celui de la banque aussi.Celui du comptable aussi.

Plusieurs députés de Charente-Maritime nous ont contactés. On attend d'en savoir plus sur leurs actions concrètes.

Sauront-ils faire "marcher" le logiciel informatique administratif qui merdouille ( uniquement que pour l'agriculture bio qui représente 6 % mais pas l'autre modèle chimique ou industriel ?) depuis trois ans et auparavant ? Made in France ???? High tech ?

Sauront-ils secouer le bureau du Ministre Travert aussi bien que l'Assemblée Nationale rejette l'interdiction du glyphosate ?

Sauront-ils faire saisir les dossiers des paysans bios que l'Etat met en dépôt de bilan et leur rembourser les préjudices ?

SUSPENSSSSSSSSSSSSSSSSSS !!!!!

Demain, la ferme reçoit le journal "Le parisien" à sa demande.France 3 Poitou-Charentes, radio Demoiselle FM et le journal Sud-Ouest ont relayé cette bataille.Elle ne fait que commencer mais les écocitoyens eux agissent !

Merci à eux ! Et merci de vos messages à tous !  

 

 https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/charente-maritime/la-rochelle/coup-colere-benoit-biteau-reseaux-sociaux-1520174.html

 

----------------------

Ste Muz

7 h · 

Ma décision du jour, en tant qu'artiste.

Je donnerai cette oeuvre le 19 Août 2018 en remerciement au donateur le plus important de la cagnotte en cours.

Cette aquarelle est le symbole de notre lutte paysanne bio.Je ne l'ai pas créée à cette fin là mais je trouve que c'est juste et sage comme décision. Un "merci" engagé.

A cette date nous allons très certainement faire un repas partagé où chacun amènera un plat, de quoi ripailler ensemble, joyeux, avec tous les soutiens et amis de notre ferme et ceux qui veulent participer, dont nos amis musiciens ( merci à Pat Lalune, Ivan Lebeau, Jose Louyot, Dominico Stocchi entre autre de leur initiative de "boeuf"solidaire) , quelque soit l'issue de la bataille menée actuellement. On fêtera l'agriculture bio et "Travers me tue" à la ferme autour de Benoît Biteau et de moi même.

Je vais aussi tenté de créer une tirelire géante et symbolique ( une vache en papier mâché ou assemblages recyclés, un TOT'aime bénéfique à planter ce jour là?) pour cette journée là, pour ceux qui veulent se joindre à la bataille agriculturelle et qui ne l'aurait pas encore fait.

Merci à tous pour votre soutien, âmilitants, écocitoyens et semeurs d'espoirs et de graines de changements.

Pensées humanistes avec de grosses bises à vous tous qui nous aimez fidèlement, tous avec vos respectifs talents et contributions, vos actions volon'TERRE.

La paysan'artiste, Stéphanie.

heart

"Paysan résistant !"

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 30 juillet 2018 Ste Muz a écrit :

Point Cagnotte maintien de la ferme assassinée par l'Etat, lundi 30 juillet 22h41 .

Rappel, ce matin, la cagnotte était de 9026 € à 10h et ce soir, elle atteint 14 763 € ...

avec 241 participations.

Merci.

------- message de Benoît Biteau

Benoît Biteau, optimiste.

24 min · 

[Travert m’a tué]J-32. Un deuil au conditionnel.Oui, ce soir je commence à utiliser le conditionnel, pour, à la fois rendre un sincère hommage à la mobilisation citoyenne, et manifester mon profond respect pour l’engagement et surtout pour la confiance que ces citoyens m’accordent sans réserve. Si la cagnotte, mise en place seulement il y a 48 heures, continue de cartonner comme ça, j’ai le regret d’annoncer à mes détracteurs, ceux qui rêvent de ma disparition, que je risque de sévir encore quelques temps. Quelle émotion pour moi de faire l’objet d’un tel soutien!Et donc d’espérer pouvoir continuer! Il n’en demeure pas moins qu’à ce stade le sauvetage n’est pas assuré, et que donc je continue de partager avec vous les potentiels deuils à réaliser. Et l’un des plus douloureux pourrait être celui de la mise en vente de la ferme acquise par mes grands-parents en 1931, celle où j’ai grandi, celle où ils m’ont transmis avec finesse, subtilité et surtout pédagogie les fondamentaux de l’agronomie, du bon sens paysan, mais aussi les valeurs de l’humanisme, de la fraternité, de la solidarité et du pacifisme. Comment me résoudre à déserter ce lieu qui a une âme si forte, si rassurante, tellement chargé d’histoire et d’émotions? Comment accepter d’être le maillon faible de l’histoire familiale, non pas parce que j’aurais fait des erreurs stratégiques ou de gestion, mais parce que l’Etat assassine sans vergogne les modèles les plus vertueux? Comment supporter, alors que justement je me suis efforcé d’actualiser le bons sens paysan qu’ils m’ont transmis, que ce soit justement cet engagement qui puisse mettre en péril la ferme familiale? J’aimerai pourtant tellement être digne de leur intelligence, de leur détermination, de leur courage, et de clairvoyance, mises au service de l’avenir des générations futures.......C’est tout ça qui a inspiré ce livre qui beaucoup reçoivent comme un grand message d’espoir. Ce soir mon seul espoir est celui de pouvoir continuer d’espérer grâce à vous, et avec vous!

 

Le 30 juillet 2018 Ste Muz a écrit :

J-32...avant l'assassinat en direct d'une ferme modèle agroécologique, bio, écocitoyenne et conservatoire, par l'Etat. 

 

Lundi  30 juillet 2018, 15h58. Le point sur la cagnotte réactivée depuis le 27 juillet 2018 en fin de journée à la demande des soutiens de la ferme.

 

A l'heure où j'écris ces lignes, les citoyens-  208 contributeurs- en trois jours à peine, ont contribué à :

 

Les dons se situent entre 1 €, 5, 10, 20, 30, 40, 50, 60, 80, 100, 150, 200, 250, 300, 400, 1000, 2000 €..........chacun selon ses moyens.

Les messages de soutien affluent par mails, téléphone,  sur le réseau social Facebook, par le biais de la cagnotte....plusieurs propositions nous ont été faites.

Les médias commencent à s'agiter. La radio Demoiselle FM en a parlé semaine dernière. France 3 Poitou-Charentes vient de partir de la ferme.Les réseaux militants anti bassines de Poitou-Charentes, associations de protection animale et oiseaux, défense de la ressource en eau et artistes musiciens, commerçants artisans locaux veulent organiser une manifestiferme fin juillet, sur la ferme et à son profit. Rien n'est encore décidé.

 

Nous recevons aussi des messages réconfortants de collègues bios, maraîchers, céréaliers, vignerons ou éleveurs ou alarmistes : cette bataille du paiement des aides au maintien de l'agriculture biologique ( et l'abandon de l' ICHN aide aux zones défavorisées comme élevage en montagne http://agriculture.gouv.fr/quest-ce-que-lichn ) est aussi la leur. Certains ont décidé d'arrêter définitivement, de cesser de produire bio et de déposer leurs bilans.

 

Il y aura bientôt des dépôts de bilans collectifs, qu'on se le dise.

 

Nous constatons un fort appui de la société civile, en cours.

Toujours inaction de l'Etat.

 

Nous ne sommes pas seuls.

L'Etat nous assassine.

 

L'avenir de l'agriculture biologique dans ce pays est entre vos mains, écocitoyens. Ce que l'Etat n'a pas fait depuis trois ans, vous êtes en train de le faire ensemble avec aide directe.

 

D'ors et déjà, nous remercions fraternellement l'ensemble des donateurs sur cette cagnotte depuis 2015 et ceux qui rejoignent la résistance en juillet 2018 pour que malgré ses bilans positifs, malgré les bâtons dans les roues, notre ferme continue ses projets et ses missions.

 

Si nous sommes assassinés ( alors que les bilans sont positifs et bons même avec de mauvaises années) , la plupart des entreprises bios le seront aussi ( si ce n'est pas déjà fait). Nous ne pouvons plus payer les erreurs ou retards de gestion de l'Etat, à qui l'Europe a confié l'argent de la PAC qui est actuellement en rétention.

 

 

Et avec tous les dégâts collatéraux écologiques et économiques, les partenaires, les coops, les fournisseurs, les consommateurs, l'avenir des générations futures, la biodiversité sauvage et domestique, le climat, la santé, les ressources eau , les sols, paysages, etc.

 

 Le point sur ma page facebook régulièrement, en publication publique

 

https://www.facebook.com/stemuz.

 

Merci.

 

Photo du petit Icare....avec des visiteurs...

 

 

---------------

Benoît Biteau, a le cœur brisé.

28 juillet, 21:22 · 

 

 

[Travert m’a tué]

J-34. Faire les deuils - Premier acte: Les animaux.

Il me reste un mois pour faire mes deuils, remercier et demander pardon à ceux qui m’ont tant donné, qui me donnent tant encore aujourd’hui, et qui m’ont fait confiance en pleine sincérité, et que je trahis en ne sachant pas échapper à l’assassinat de ma ferme par l’Etat, par ce gouvernement. D’abord mes animaux, qui dans une grande confiance et réelle sincérité, continuent à donner le meilleur d’eux-mêmes, permettent la confection de produits fermiers hors du commun. Encore un veau né ce mercredi d’une de mes vieilles Maraîchines, au cœur de la réserve naturelle, paradis des vaches, de laquelle je vais également devoir m’éloigner. Et avec, devoir renoncer au plaisir d’y croiser cette biodiversité si riche permise par mes activités d’élevage, ou encore oublier les moments festifs des deux transhumances par an, journées de communion avec les amis, les citoyens, les animaux, sachant réconcilier efficacement l’homme et la nature. Icare, Baudet du Poitou, né le 12 juillet que l’allaitement au biberon depuis deux semaines a rendu tellement proche de nous. Cette petite ânesse Baudet du Poitou, née ce matin que Canaille, l’ânesse câline, nous présente tête haute, tellement fière de partager avec nous la réussite de sa première gestation.Apprendre à ne plus entendre la voix de mes chèvres si proches de notre domicile, accepter de ne plus débuter chacune de mes journées par ce moment de partage le matin lors de la traite.Se préparer à ne plus pouvoir accueillir la tête de mes vieilles juments Poitevines au creux de mes bras à chacune de mes visites, oublier mon projet de faire du magnifique Eole, fils du célèbre Fanfan, mon futur cheval d’attelage. Expliquer à Abruti, adorable taureau Maraichin sauvé par nos amis d’un destin tragique, l’incertitude de ses lendemains. Comment vais-je pouvoir, droit dans les yeux, assumer cette trahison? La sensation est pire que celle, déjà insupportable, ressentie lors de ces euthanasies que les plus vieux à bout de force, en fin de vie, me réclamaient du regard et que je leur offrais comme un soulagement, une libération, créant, au-delà de la douleur, ces moments de complicité d’une rare intensité, même trop furtifs, tellement nous espérions que cet instant n’existe jamais. Là, eux ne demandent qu’à continuer, et c’est moi qui ne suis pas à la hauteur, qui les abandonne sans pouvoir garantir leur avenir, sans pouvoir respecter l’engagement que j’ai pris de les protéger jusqu’à la fin, assassiné par ce gouvernement insensible à l’avenir des générations futures. La préservation et la conservation de ces races locales et anciennes fait l’objet d’aides publiques européennes gérées par l’Etat et que l’Etat ne m’a pas versé depuis 2015...... oui 2015! Que l’esprit des animaux remarquables de cet élevage, véritables mascottes ayant donné une âme à cette ferme, Fanfan, cheval de trait poitevin, Dynastie, Ânesse du poitou, Caroline, mule poitevine, Richesse, vache Maraichine, Black or Withe, Chèvre poitevine, veillent sur leurs descendants et me donnent la force, me guident sur le chemin d’un destin digne pour ceux qui m’ont tant donné. Merci de bien vouloir me pardonner, mes fidèles compagnons de route.....Pour ceux qui veulent soutenir la ferme. https://www.leetchi.com/c/solidarite-a-benoit-biteau-earl-v…

 

81 commentaires

1,6 K partages

 

Le 27 juillet 2018 Ste Muz a écrit :

Le 27 juillet 2018

Par Benoît Biteau

[Travert m’a tué]Je déclenche le compteur à partir d’aujourd’hui. - 35 jours. Dans 35 jours, si non paiement des aides dues par l’Etat à ma ferme, représentant un montant de 70 000 €uros pour les enjeux de:- L’agriculture biologique.- Le maintien des zones écologiques et patrimoniales en prairies de marais. - La conservation et la préservation des races menacées (Vaches Maraîchines, Chevaux de Trait Poitevin Mulassier, Baudet du Poitou & Chèvres Poitevines), je serais en situation de cessation de paiement et je cesserai les activités de la ferme, avec mise en vente des animaux, des bâtiments, du matériel, et licenciement du salarié. Je n’ai plus la force de lutter contre cet État assassin qui depuis 2011 ne respecte pas ses engagements, m’a spolié environ 40 000 €uros d’aides sur cette même période en raison d’instructions fantaisistes et d’excès de zèle, et retarde toujours plus le paiement des 70 000 €uros encore en souffrance aujourd’hui. 80 mois passés à chercher des solutions de trésorerie, alors que les bilans comptables sont bons, ce qui m’a permis d’obtenir la confiance de ma banque et de pouvoir honorer les frais bancaires liés aux avances de trésorerie nécessaires pour tenir ces 80 mois. Mais à un tarif moyen de 1 000 €uros par mois, j’ai lâché à ma banque 80 000 €uros de frais financiers en raison de ces retards de paiement par l’Etat et que personne n’indemnisera, ne remboursera.80 000 €uros que j’aurais pu engager dans la modernisation de la ferme, l’installation d’un de mes fils, et pourtant dilapidé dans des frais bancaires, alors que tous les agriculteurs chimiques qui dévastent les équilibres, les ressources et l’eau en particulier, les biodiversités sauvages et domestiques, le climat et la santé, sont eux payés de toutes leurs aides jusqu’au dernier centime, avant le 31 décembre de chaque année. Voilà la situation. Et après 12 contrôles PAC en 11 ans, alors que la moyenne est de 1 tous les 10 ans et tous les coups fourrés organisés par l’Etat et le système tentaculaire de la FNSEA, je n’ai plus la force de continuer dans ces conditions-là. À partir du 01 août, je ferais chaque jour un focus, une conférence de presse (?) sur différents sujets permettant de comprendre comment l’Etat assassine les modèles vertueux ou sur les interrogations que suggère l’arrêt de mon activité, notamment sur l’avenir de mes animaux ou encore le devenir des milliers d’arbres que j’ai planté.Puisque beaucoup me demande le lien de la cagnotte......

 

Le 29 janvier 2018 Ste Muz a écrit :

Nous l'attendions... et c'est enfin la bonne nouvelle que nous voulions vous annoncer ! Un livre événement ! Vous qui avez soutenu et soutenez encore notre ferme...en cette nouvelle année 2018, c'est une manière originale de vous souhaitez les voeux de notre ferme avec ce magnifique ouvrage à paraître en février prochain, en sortie nationale...

En effet, les Editions Fayard ont demandé à Benoît Biteau d'écrire un livre !

Le voilà enfin prêt !

 

Sous la direction d'Isabelle Saporta, journaliste, auteur et chroniqueuse, avec la très belle photo de couverture de la jeune artiste photographe Coline Le Moing, et des illustrations de Stéphanie Muzard, l'Atelier des Muses,  Benoît nous offre son appel à la résistance agricole de 304 pages ! 

 

 

PAYSAN RÉSISTANT !

Héritier d’une longue lignée de paysans hors norme, Benoît Biteau est un paysan résistant. Ingénieur, agronome, il aurait pu couler une vie paisible de haut fonctionnaire sans jamais remettre les mains dans la terre.Oui, mais voilà, cette terre, il l’a dans le sang. Et quand son père, tenant d’une agriculture productiviste, décide de partir en retraite, il relève le défi.En quelques années seulement, il fait d’un terroir épuisé par des pratiques intensives et d’une exploitation dans une impasse écologique et économique une ferme rentable couronnée par le Trophée national de l’agriculture durable.Il délaisse les kilomètres de tuyaux, les bidons d’engrais et de pesticides. Et adopte les fondamentaux de l’agronomie et du bon sens paysan. On le suit pas à pas dans la transformation de sa ferme. Et les résultats sont là. En se tournant vers des races rustiques, des semences anciennes, en replantant des arbres, la ferme de Benoît devient chaque jour plus productive, plus rentable et plus respectueuse de l’homme, des animaux et de la nature.Par son parcours (du combattant), Benoît Biteau apporte la preuve qu’une autre agriculture est possible. C’est un appel qu’il lance à tous les agriculteurs enferrés dans une logique qui les tue : changez de modèle, le bonheur est dans le pré !  Benoît Biteau est paysan agronome à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre. En mars 2010, il est élu vice-président de la Région Poitou-Charentes et, en décembre 2015, il est réélu au conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 

Le 8 septembre 2017 Ste Muz a écrit :

Une nouvelle fois, votre aide est précieuse et nous vous en remercions.

Grâce à cette cagnotte, et donc votre appui citoyen et solidaire, nous pouvons faire face aux ennuis administratifs et notamment ceci :  

 

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/aides-pac-non-versees-depuis-2015-soutien-au-blocage-de-l-asp-par-la-confederation-paysanne

 

Nous sommes en grève administrative, actuellement.

 

Mr le Ministre se payant la tête des paysans, il aura le droit à un évènement particulier : 

 

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/greve-administrative-pour-non-versement-des-remunerations-dues-pac-maec-et-operation-land-art-a-la-ferme

 

Je vous offre l'avant première de "l'oeuvre" qui sera prochainement affichée et exposée à la ferme !

 

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/travert-se-paie-la-tete-des-paysans-une-oeuvre-d-art-a-la-ferme

 

Merci à vous, citoyens et âmilitants !

 

heart

 

Stéphanie et Benoît.

 

 

 

Le 20 juin 2017 Ste Muz a écrit :

Benoît Biteau

8 h · 

Je lis les posts des uns et des autres, souffrant de la chaleur. J'avoue ne pas souffrir du même mal qu'eux. Ce qui est insupportable pour moi, c'est de voir nos productions, que nous avons eu tant de mal à réussir cette année, littéralement brûler sur pied. Nous avions réussi à merveille une trentaine d'hectares de lentilles noires, sur lesquelles nous avions observé une floraison très prometteuse. Les températures de ces 3 derniers jours sont en train sceller définitivement l'avortement de toutes les graines. Les gousses seront donc vides. La première vague de sécheresse en mai avait déjà anéanti 11 ha de pois de printemps.Le gel de ce même mois avait également totalement anéanti 12 ha d'un mélange de caméline et de lentilles vertes. Nous avions donc resemé, à la suite des 7 ha dés le début prévu en production dans cette espèce, avec du sarrasin. C'est donc à nouveau 30 ha de production qui sont en train de brûler sous les rayons du soleil. 11 ha sont déjà ce matin totalement grillés. Les presque 20 autres le seront irrémédiablement à la fin de cette semaine. Ajouté à l'absence totale de veaux cette année, en raison de l'andropause très précoce de notre taureau, je ne vous cache pas ma vive inquiétude sur le devenir de notre ferme, qui avec une telle série risque de rencontrer de grandes difficultés pour passer l'année 2017.Et que les tenants du modèle productiviste ne viennent pas se servir de ce témoignage pour justifier l'usage d'eau d'irrigation. L'irrigation n'a jamais réglé les problèmes de températures. Et l'eau, il n'y en a pas. Si les retenues de substitution avaient été en place cet hiver, elles seraient restées vides! Enfin, les dizaines de milliers d'euros d'aides (environ 70 000 €) non versés à notre ferme posent de très graves soucis de trésorerie, contribuant à nous mettre en difficulté en raison des importants intérêts à verser à la banque sur les avances de trésorerie, et contribuant également à ajouter des soucis, aux soucis.Voila, je ne vous cache pas mon pessimisme pour l'avenir de notre ferme. Le paradoxe de la situation, c'est que nous sommes dans des logiques de production qui, et c'est démontré, participe à l'atténuation du changement climatique, en diminuant significativement nos émissions de gaz à effet de serre, mais surtout en nous attachant à ce que chaque mètres-carré soient mobilisés pour séquestrer des gaz à effet de serre, faisant de notre modèle un modèle refroidissant le climat. Et nous allons être parmi les premières victimes de ce climat hostile, austère, par manque de soutien des dispositifs publics pour services rendus aux équilibres, aux ressources et l'eau en particulier, aux biodiversités sauvages et domestiques, au climat et a la santé.Et pendant ce temps-là, ceux qui polluent, monopolisent la ressource en eau, continuent de détraquer le climat, de dévaster les biodiversités, et d'impacter notre santé, continuent aussi de se gaver des aides publiques dans des proportions indécentes, et sans scrupules, en réclament encore davantage pour stocker l'eau et la monopoliser dans cette fuite en avant qui nous conduisent tous dans le mur. Et si j'assume pleinement les difficultés que nous rencontrons, je dénonce aussi des politiques publiques irresponsables, ne préparant pas l'avenir des générations futures.Beaucoup m'encouragent à un solliciter un soutien solidaire et citoyen. Une cagnotte existe que nous avions créé quand l'Etat nous avait supprimé les aides à l'Agriculture Biologique au motif que j'avais cessé d'irriguer. Elle nous avait permis de passer aussi ce cap. Je n'ai pas l'intention de faire l'aumône, mais si elle me permettait de faire face aux intérêts des avances de trésorerie engagées depuis 2015, ce serait déjà précieux.

 

 

 

 

----------------

 

 

 

Earl Val de Seudre Identi'terre, ferme écocitoyenne et conservatoire a ajouté 15 photos.

8 min · 

Benoît Biteau, paysan agronome et Stéphanie, paysann'artiste, notre centaine d'animaux ( baudets, vaches, chèvres, chevaux ), nos stagiaires et notre salarié remercient ceux qui s'associent et contribuent à la chaîne solidaire de la cagnotte toujours active( hélas!) depuis 2015 pour nous aider à maintenir notre outil de travail au service de l'intérêt supérieur, climatique et alimentaire, pallier aux aléas de l'année 2017 doublée du retard des aides PAC dues par l'ETAT (70 000 €, deux ans de retard avec frais à notre charge depuis 2015 - 15 000 € - de nouveau : bravo, beau soutien à la bio et à l'agriculture de qualité !).

2017, pour les raisons évoquées par Benoît précédemment, ne sera pas une bonne année, mais cependant, nous vous remercions avec de belles images de ce soir 20 juin concernant la petite satisfaction du jour ( mince mais quand même !), actuellement, la récolte d'orge en culture sèche pour l'autoconsommation de nos propres chèvres (des bonbons, pour elles...) est très belle avec un excellent rendement... sous la canicule, nous continuons à oeuvrer et agir et avec heureusement VOTRE soutien !

Merci...société civile.

 

 

 

Le 25 mars 2017 Ste Muz a écrit :

(Petite carte postale de la ferme... car le vivant, lui n'attend pas)

 

 

Bonjour à tous !

 

Notre ami Gérard Dupin, auteur de la première pétition en 2015 sur Change.org a décidé hier de la relancer...

 

En effet, comme tous les agriculteurs bios, nous attendons les aides dues de l'Etat depuis...2015. Nous sommes en 2017 !

 

https://www.change.org/p/soutenons-le-paysan-beno%C3%AEtbiteau-et-demandons-le-r%C3%A8glement-des-primes-aux-agriculteurs-bio/u/19811165


 

Point sur les aides bloquées par l'Etat et graves problèmes de trésorerie

Gerard DUPIN

Paris, France

24 MARS 2017 — BonjourVous trouverez ci-dessous un point publié par Benoit sur sa page Facebook. Evidemment, cela est vrai pour tous les agriculteurs bios, alors que les traditionnels sont toujours payés rubis sur l'ongle !Ceci alors que l'Europe a réglé ces primes à la France en temps et en heure, et que cet argent est délibérément bloqué par le Ministère de l'Agriculture et l'état français ! Tout simplement scandaleux !Continuez à faire circuler SVPMerci d'avanceGe______________________________________________________________Je viens de faire, avec l'aide de ma comptable, le point exact des aides que l'Etat bloque et qui donc ne sont pas versées à ma ferme, et qui posent, à ce stade, des graves problèmes de trésorerie.En cumulant les retards de paiement des aides à la Bio, des mesures agri-environnementales pour la préservation des races menacées et pour la gestion des prairies humides de la façade atlantique, pour les années 2015 & 2016, c'est 70 000 €uros qui sont en souffrance! La banque m'a accordé 55 000 €uros d'avance de trésorerie pour lesquels je dois payer les intérêts, alors que si les engagements de paiement avaient été respectés, j'aurais 15 000 €uros sur le compte de mon entreprise. Je rappelle ici qu'il s'agit d'engagements contractuels, pour lesquels j'ai tenu absolument TOUS les engagements exigés par ce contrat, en échange desquels, l'Etat s'engageait à verser les aides correspondantes avant le 31 décembre de chaque année. Je vous parle ici des années 2015 & 2016, et nous sommes le 21 Mars 2017!Je signale également que tous les céréaliers qui produisent à grands renforts de pesticides, d'engrais de synthèse, de semences certifiées, et d'irrigation, sollicitant encore des aides pour créer des retenues de substitution, ont tous recouvert le paiement de la TOTALITÉ de leurs aides avant le 31 décembre de chaque année. A quoi joue donc ce gouvernement à mettre dans de telles difficultés ceux qui engagent des pratiques vertueuses?Benoît Biteau.__________________________________________________________Sur le même sujet : Un article de Marie Astier (Reporterre) de février 2017 L’invraisemblable retard des aides aux agriculteurs bioDepuis plus de deux ans, les fermiers engagés dans l’agriculture biologique attendent les aides qui leur sont dues. Nombreux sont ceux au bord de la faillite. Alors que le Salon de l’agriculture s’ouvre ce samedi 25 février, les agriculteurs s’interrogent sur la volonté du gouvernement de les soutenir et de promouvoir leur mode de production.https://reporterre.net/L-invraisemblable-retard-des-aides-aux-agriculteurs-bio

 

 


 

Vous êtes 40 380 ce jour à nous soutenir et 192 signataires de plus depuis hier à envoyer un mail au Ministère et à la DDTM 17... 

 

Merci à ceux qui participent à la cagnotte que nous avons laissé active.

 

Vous pouvez aussi rejoindre ce groupe FB : 

 

"J'aime et je soutiens les paysans bios"

 

https://www.facebook.com/Jaime-et-soutiens-les-paysans-bios-1689193968071303/

 

ou encore celui de notre ferme :

 

"Earl Val de Seudre Identi'terre, ferme écocitoyenne et conservatoire"

 

https://www.facebook.com/Earl-Val-de-Seudre-Identiterre-ferme-%C3%A9cocitoyenne-et-conservatoire-1474566816124874/

 

 

 

PS : j'ai quelques soucis techniques sur cette cagnotte pour vous remercier de façon automatique, donc message aux derniers donateurs, ce n'est pas un oubli mais un souci technique  !

Le 26 août 2016 Ste Muz a écrit :

Bonjour à tous!

Nous constatons que vous apportez encore parfois votre contribution en 2016 et nous vous en remercions !

Sachez que les aides MAE ( Mesures Agro Environnementales) payées par l'Europe à temps... ne sont toujours pas réglées par l'Etat avec 8 mois de retard ce qui pose des soucis de trésorerie à la plupart des bénéficiaires souvent éleveurs...

Sachez que vos participations sont toujours utilisées à bon escient dans l'intérêt supérieur des générations futures et sont vécues comme un appui et  de l'encouragement à nos activités paysannes en polycultures et polyélevages bios.

Bientôt des poules Marans !

Pour suivre nos aventures et notre développement, inscrivez-vous sur le site et blog de la ferme, ou aimez notre page Facebook, vous pourrez suivre notre actualité et vivrez aux rythmes des "aventures" de notre ferme.

 

Pensées humanistes et paysannes,

Bon courage à tous et à nous,

Cocoricooooooooooooooooo,wink

Stéphanie et Benoît

 

Le 8 mars 2016 Ste Muz a écrit :

Bonjour,

info aux parrains des arbres 2015/ début 2016... dons de 100 € et plus.

Nous avons du retard dans l'organisation et le traitement des données et des conventions à envoyer ou des relances en cours pour celles envoyées avec doubles signés non reçus et pourtant payés. Il nous manque des adresses postales ou avons eu des retours de mauvaises adresses à nos courriers. Nous nous y collons par moments, merci donc de nous excuser par avance ! Mais pas de panique !

Nous pensons à vous... en cas de soucis et si vous pouvez nous apporter vos coordonnées téléphones et postales afin d'avoir le moins d'erreurs possibles et de traitements rapides, veuillez nous envoyer un mail ou nous joindre à nos coordonnées de la ferme ci - dessus ou sur le site !

En effet, avec les dons, nous n'avons que des adresses mails.

Amicales pensées et gratitude, Stéphanie et Benoît.

Le 5 février 2016 Ste Muz a écrit :

Evènement ! Fêtons les contrôles PAC dans les fermes paysannes bios sans pesticides ! Tournage du film "Y'en a marre, saison 2" avec les "stars" Benoît Biteau, Stéphanie Muzard dans le décor naturel de la ferme écocitoyenne et conservatoire, bio et agroforestière Val de Seudre Identi'Terre. Avec le soutien de L'Atelier des Muses, l'association Ruralimages, le comité citoyen la C.L.E.F et 38 795 citoyens !

 

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/evenement-fetons-les-controles-pac-dans-les-fermes-paysannes-bios-sans-pesticides

 

 

Le 3 février 2016 Ste Muz a écrit :

11ème controle PAC en 9 ans..."y'en a marre" , saison 2, le retour...

Des nouvelles du front...

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/11eme-controle-pac-en-9-ansy-en-a-marre-saison-2-le-retour

Le 27 juillet 2015 Ste Muz a écrit :

Chers âmilitants de notre ferme,

Depuis quelques jours nous avons la surprise de voir cette cagnotte se réveiller, sans doute du à l'actualité et aux circonstances de la "colère" des adhérents de la Fnsea. Evidemment, vous pouvez constater que nous n'avons pas les mêmes valeurs et les mêmes méthodes, ni ne faisons le même travail...et n'avons pas le même idéal ni la même conception de l'agriculture. Quant au respect et la cohérence... Bref, nous sommes de vrais Paysans et éleveurs, non lié à l'industrie.

Vous êtes à ce jour 1370 citoyens à avoir contribué à nous apporter un soutien précieux... car en effet,nous sommes le 27 juillet et malgré la convention que l'Etat a signé avec nous en Avril, ( 4 mois déjà!) pour résoudre une partie des difficultés dans lesquels il nous a mis, nous n'avons toujours pas reçu une partie de nos aides dues...et évidemment, les frais de banque s'accumulent pendant ce temps !

Et les délires ubuesques administratifs continuent...Je vous fais grâce des détails qui pourraient vous mettre dans une colère certaine et justifiée.

Si la situation de ce dossier-ci ne progresse pas très rapidement, nous nous réservons le droit d'en informer publiquement les contributeurs et contribuables.

Cependant, j'ai moi-même aidé à la trésorerie, afin de racheter 4 génisses Maraîchines et régler des factures de travaux agricoles ou travaux d'aménagements d'atelier en cours, afin d'aider l'entreprise de Benoît.

Nous avons fini la rédaction des conventions de parrainage des arbres, une de nos stagiaires, Justine, a effectué le relevé sur les parcelles des essences des arbres et m'a aidé à réaliser une partie de la signalétique (un parrain=un arbre=un panneau pyrogravé au pied de l'arbre).

Nous commençons à prendre les commandes et réservations auprès de nos fidèles clients pour les colis annuels de veau bio plein air intégral car cette année, nous avons eu plus de femelles que de mâles et il y aura moins de colis... les femelles étant gardées pour la reproduction et préservation de la race locale ! Même si l'administration juge que la réserve naturelle a "trop d'arbres" pour nos vaches, soyez assurés qu'elles se plaisent à l'ombre de ces derniers et nous sommes fiers de démontrer que l'usine des mille vaches n'a rien à voir avec de l'élevage...

Ici, les vaches à Berthegille, avant la transhumance solidaire. 

Nous avons eu aussi de belles naissances dont "Licorne" née dans le marais boisé et Fraternité...

Fraternité, quel joli nom pour un petit baudet...nom trouvé par petit Antoine...

Petit Antoine, également, co auteur et héros Emile Goules d'une petite BD (occupation de vacances) que vous pouvez lire sur le blog de la ferme !!!!

 

Voilà pour nos nouvelles, passez quant à vous d'excellentes vacances gourmandes à la découverte ou dégustations des produits bios des terroirs de France en direct de vos producteurs paysans ou de vos jardins !

 

Pensées humanistes,

Stéphanie Muzard.

Le 24 avril 2015 Ste Muz a écrit :

Bonjour, je vous communique un message de Benoît, car votre participation à la cagnotte a été d'une grande utilité pour poursuivre plus sereinement et régler des points sensibles de trésorerie... j'ai décidé de garder en ligne cette cagnotte afin de permettre chacun et chacune de continuer de contribuer si il le souhaite, à aider cette ferme désormais modèle agroécologique en convention avec le Ministère de l'Agriculture. Je vous encourage à nous suivre sur le blog de la ferme ou les réseaux sociaux.

Remerciements sincères,

Pensées humanistes, Stéphanie.

Photo : Le taureau de la ferme, "Abruti" par  Gaëlle Laborie, Networkvisio.com

Bonjour,

 

C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai reçu le magnifique geste de solidarité visant à permettre à ma ferme, d’une part  de poursuivre ses activités vertueuses, responsables, citoyennes et humanistes, et d’autre part de pouvoir engager les actions en justice nécessaires pour permettre de recouvrir les aides PAC auxquelles elle peut prétendre sur la période 2008 -2014.

Au-delà de l’émotion que procure ce geste, il participe à un engagement collectif déterminant pour promouvoir un autre modèle agricole.

 

Un proverbe africain dit :

« Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin ! »    

Encore infiniment merci !

 

Le gérant de l’E.A.R.L Val de Seudre Identi’terre, Benoît Biteau.

 

Photo de Pat Patenzard, avec une pensée pour notre cheval de Trait Poitevin Mulassier "Fanfan", 24 ans, disparu récemment.

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/fanfan-le-dormeur-du-pre06051993-11042015

Le 9 avril 2015 Ste Muz a écrit :

Communiqué : Cagnotte et Convention avec le Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Pêche !

 

http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/communique-convention-avec-le-ministere-de-l-agriculture-de-l-alimentation-et-de-la-peche?trck=notif-11062253-1116202-11ill#message_1932838730

 

Nous laissons donc la cagnotte ouverte.

Bonne lecture et bonne journée !

Le 8 avril 2015 Ste Muz a écrit :

Chers signataires et donateurs,

Chers amis et soutiens de la société civile,

vous êtes nombreux à nous soutenir par courriers, par internet et par tous les moyens dont nous disposons aujourd'hui pour permettre l'information alternative et la solidarité fraternité retrouvée.

Nous ne manquerons pas de vous transmettre l'évolution de cette initiative qui permet à la ferme de résister et de poursuivre son chemin, avec en prime, qui nous touche beaucoup : la lumière de vos écrits. Cela conforte nos convictions forgées sur la conscience, l'analyse, la mémoire, les savoirs et l'observation, les constats, les solutions, les compétences, le partage et le goût du défi de l'écologie à relever.

Culture et Agriculture sont liées !

Juste ce message, donc, pour vous remercier très chaleureusement de participer activement à nos côtés à préserver, inventer, créer, renouer, évoluer, progresser, aimer, agir...et tendre vers l'idéal qui nous unit.

Pour nous, c'est une motivation et un réconfort sans égal.

Continuons à résister et proposer !

Continuons ensemble à péréniser et faire grandir la Terre et l'Humanisme !

Continuons à démontrer les évidences, le bon sens par les actes, les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles !

Persévérons à l'émergence d'un autre modèle agricole, celui de l'agriculture paysanne, créatrice d'emplois non délocalisables !

Si vous ne l'avez pas encore lu, le dernier article de la Gazette de la Ferme avec le film cadeau...

http://www.networkvisio.com/ferme-val-de-seudre-identi-terre/article.html?id=13743

 

Permettez-moi de vous saluer avec sororité, bienveillance et avec ce shéma ci-dessous, d'illustrer les réalités actuelles et les projets à venir de notre ferme écocitoyenne et conservatoire...où vous êtes un des éléments du cercle vertueux...mais il va falloir que je redessine car nous n'avions pas pensé qu'un jour, la société civile pour laquelle ce projet de développement durable agroécologique a été créé, nous apporterait autant de soutiens  et d'appuis par l'extérieur du cercle ! ... comme quoi, il manque désormais un maillon illustré : l'importance du contrat moral qui nous unit !

 

Mille mercis.

Pensées humanistes, Stéphanie Muzard avec et pour Benoît Biteau.

Organisé par

Ste Muz

CYRILLE DELON a participé

Anne Burnier a participé

Céline Forest a participé

Claire BAUDET a participé

Florence FEYNEROL a participé

Françoise De Bock a participé

alain Challine a participé

Sylvère Richard a participé

MARLINE LEMAIRE a participé

Josiane PINAULT a participé

Catherine Calmeyn a participé

Bertrand Caron a participé

PHILIPPE CHARREL a participé

Laurent Besnard-Chantecler a participé

JANE MARIE BEJEAN a participé

Veronique Moraillon a participé

Emmanuelle Marty a participé

Bernadette Hernandez a participé

Liliane LE JACQUES a participé

André DELPHIN a participé

Elsa PETIT a participé

Daniel Compagnon et Alice-Anne Médard a participé

Anne-Marie Flies a participé

Valérie Der a participé

Le 12 novembre 2018
Florence FEYNEROL
J'espère que nous serons nombreux à aider nos amis paysans et que ceux-ci ne se laisseront pas abattre. Amitiés.
Le 7 novembre 2018
Françoise De Bock
Pour Benoît Biteau : Mon soutien bien sûr ! et mes bien chaleureuses pensées...
Le 10 septembre 2018
Catherine Calmeyn
Avec tous mes encouragements. Que ça dure !
Le 9 septembre 2018
Bertrand Caron
Bon courage à vous et continuez à nous inspirer !!
Le 31 août 2018
Bernadette Hernandez
j'ai fait de mon mieux gros bisous et bon courage a toi et a Benoit
Le 30 août 2018
Liliane LE JACQUES
Courage à vous, on vous soutien. Jean-Luc et Liliane
Le 28 août 2018
Elsa PETIT
Je trouve ADMIRABLE que vous continuiez le combat avec cette pression financière. C'est vraiment de la RÉSISTANCE avec un grand R. mille bises
Le 26 août 2018
Valérie Der
En espérant que ces situations injustes cessent, avec tout mon respect
Le 26 août 2018
jean-jacques Bergue
Votre combat est capital ...pour la terre, nos enfants et petits-enfants! Tenez bon
Le 25 août 2018
Anonyme
J'espère que vous passerez ce cap difficile. Nous devons résister face à l'arbitraire administratif et à la toute puissance inadmissible de nos ministres. De tout cœur avec vous dans ce combat inégal.