Aller au contenu principal
Snack Chez Jules

Snack Chez Jules


Bienvenue sur cette cagnotte qui m'a permis de démarrer en septembre 2016 mon projet professionnel : une formation avec un Maître d'aprentissage afin d'obtenir un CAP en "Accueil Vente".

Je m'appelle Julien, 26 ans, né à Metz 57, handicapé mais pas trop, hémiplégique mais autonome !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite, découvrez les contreparties sur le site www.snackchezjules.fr
  • Tous les paiements sont sécurisés par VISA et MasterCard 
  • Lorsque nous recevons des chèques, l'objectif financier à atteindre est diminué d'autant

S'il vous reste des euros en poche après les Fêtes, pensez à moi, je dois faire installer un compteur électrique par EDF en janvier 2017 pour faire des économies d'essence de mon gros groupe électrogène, merci ....... ! laugh

  • Vu sur France3 Lorraine l'émission "C'est en Lorraine" du mercredi 3 juin 2015
  • Vu sur MIRABELLE TV le 18 février
  • Vu dans le REPUBLICAIN LORRAIN du 13 février
  • Vu sur PADEM, une ONG agréée par le Gouvernement Luxembourgeois
  • Vu sur le site de la Mairie de Fèves www.villagedefeves.fr
  • Vu sur une page complète du magazine URBAN TV la semaine n°209
  • Vu et entendu au club BNI de Saint Dizier
  • Entendu au stade du FC Metz


samedi 14 mars 2015

 

1) Le projet de Julien (Handicapé, mais pas trop) et de son papa, 63 ans

 

J'ai 26 ans et travaille depuis 5 ans dans un établissement spécialisé d'aide par le travail(ESAT) à Saint Julien les Metz en Moselle 57.

Je suis hémiplégique de naissance (avec un taux d'handicap de 60%) ce qui ne m'empêche pas de conduire ma propre voiture, de sortir ou d'assister à des matchs de football comme n'importe quel autre jeune homme. Mais aujourd'hui j'ai besoin de vous pour m'aider à sortir d'un milieu "protégé" et acquérir une formation professionnelle. Je souhaite préparer un CAP en "Accueil Vente" sur 2 ans, mais depuis avril 2014 je cherche en vain un maître d'apprentissage, sans résultat.

D'après l'encadrement de l'établissement ESAT et divers autres professionnels de santé, je peux aisément sortir de ce milieu dit "protégé" pour aller en milieu ordinaire, en entreprise. J'ai pu suivre, à ma demande, une formation de 3 mois début 2014, à la suite de laquelle mon projet d'orientation professionnelle a été validé. La prochaine étape est une formation sur 2 ans afin d'obtenir un CAP.  

Depuis avril 2014 je ne cesse de prendre des contacts, des rendez-vous ou déposer des candidatures spontannées. Sans résultat à ce jour malheureusement.

Journal de l'ESAT ICI


2) Notre objectif

Je m'appelle Jean Marie, le papa de Julien, j'ai décidé en ce début d'année, que j'allais, moi à 63 ans, créer une société et prendre Julien en contrat d'apprentissage.

Pour ce faire, nous avons besoin de matériels et d'équipements professionnels, dont le coût total d'après notre cabinet comptable avoisine les 19 000 euros.

Cela se compose d'une remorque snack, quelques gaufriers professionnels et autres matériels, comme par exemple un groupe électrogène, un frigo, des bacs, et différents produits d'emballage..

"Le monde appartiendra demain à ceux qui, aujourd'hui, auront su renoncer à attendre quoi que ce soit de qui que ce soit. De leurs parents, de leurs patrons, de leurs maires, de leurs gouvernants".

Jacques Attali 2 avril 2014 ancien conseiller de François Mitterand

Monsieur Attali n'a pas tort, c'est pourquoi j'ai pris la décision de créer cette société dans la vente à emporter, de type "Street Food" ... pour vendre de la petite restauration et prendre mon fils Julien en contrat d'apprentissage. 

Mais aussi belle soit cette idée, il nous faut des financements. Nous avons alors chercher la possibilité d'être financé, et après maintes recherches nous avons trouvé ce site "Leetchi.com" qui est spécialisé dans les collectes entre particuliers, exactement ce qu'on cherchait.


3) Notre histoire

Je m'appelle Jean Marie Paglia, j'ai 63 ans, en pré-retraite. J'habite en Moselle, à Fèves plus exactement, non loin du Centre Commercial Auchan de Semécourt.  J'ai un parcours un peu mouvementé.

Tout d'abord Conseiller en Formation pour un organisme parisien, ensuite j'ai passé quelques années dans l'immobilier, en tant que négociateur, puis en ouvrant ma propre agence. En 1992 la crise immobilière est telle que je cesse l'activité.

Je m'oriente alors vers le commercial pur et dur. Avec un ami, nous distribuons à la fin des années 90 des téléphones mobiles, c'est tout nouveau tout beau. Les entreprises en raffolent. Jusqu'à ce que l'ami en question vende sa société. 

Je deviens alors gérant d'une petite Sarl, avec deux associés, commerciaux eux-aussi. A nouveau la crise et en 2009 on est obligé de mettre la clé sous la porte.

Depuis 2011 je me suis inscrit en tant qu'auto entrepreneur et je réalise à partir de mon domicile des sites internet pour des artisans, des hôteliers et des restaurateurs. Cela aurait pu continuer son petit bonhomme de chemin, mais en voyant mon fils trimer pour trouver un maître d'apprentissage je ne peux me résoudre à rester sans rien faire. Je prends alors la décision de repartir dans les affaires, en créant cette activité de street food comme on dit maintenant afin de le prendre en contrat d'apprentissage sur 2 ans.

Julien : Julien a fréquenté quelques établissements scolaires, notamment Etueffond près de Belfort en internat, Flavigny près de Nancy, également en internat, puis l'IRR à Nancy.

Puis suite à une demande à la MDPH il a été accepté à l'ESAT de Saint Julien les Metz pour y travailler et toucher un salaire. Pourtant Julien s'y ennui car le travail est trop répétitif. A partir de là il participe à une formation d'orientation afin de valider son projet : passer un CAP en "Accueil Vente". 


 

Reportage Télévisé sur France3 Lorraine, émission "C'est en Lorraine" du 3 juin 2015, édition locale

 

Reportage Télévisé de MIRABELLE TV du 23 avril 2015

Si le reportage n'apparait pas, recherchez l'émission du Journal de 18h00 à la date du 18 février 2015

Video réalisée par Julien et Jean Marie

Article du journal quotidien Le Républicain Lorrain

Au final, j'aimerai qu'après son apprentissage, Julien reprenne l'activité, s'il s'en sent la capacité et si cela lui plait.

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin, nous sommes une équipe, aidez nous à aller plus loin.

N'hésitez pas à nous poser des questions si vous en avez : [email protected] */ /*

Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à notre projet.

UN GRAND MERCI A TOUS POUR VOS SOUTIENS

Merci à tous  wink

Et comme disait Georges Bernanos : On attend pas l'avenir comme on attend le train, l'avenir on le fait !


Ici sur LEETCHI.com vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte... on compte sur vous !

Chacun participe du montant qu'il souhaite, tous les paiements sont sécurisés

4 610 € Collectés sur 7 000 €

65%
0 Jour restant
58 Participations

Organisateur

Paglia Julien

Profil vérifié

Bénéficiaire

Julien, handicapé mais pas trop !