Aller au contenu principal

LA SEMAINE THEÂTRE ECOLE PRIMAIRE BRUGUIER

Organisé pour : LES ELEVES DE L'ECOLE BRUGUIER (6 à 10 ans)

Bienvenue sur la cagnotte de l'Ecole Georges Bruguier

Les enfants ont besoin de votre soutien pour parfaire la connaissance de leur personnalité, la conscience de la nécessité du respect de l'autre enfant et de leur propre existence. Tout ceci grâce au théâtre qui est devenu leur accès à la langue et à la culture en complément de leur apprentissage d'écolier.

 

Depuis 1998, dans l'école élémentaire primaire publique Georges Bruguier quartier Chemin-Bas-d'Avignon à Nîmes, la compagnie professionnelle de Théâtre Conduite Intérieure et l'équipe pédagogique ont fait entrer le théâtre dans leur programme. Pendant toutes ces années les élèves venant du CP jusqu'au CM2 ont pu écrire une pièce de théâtre et la réaliser, la jouer devant un public, en la mettant en scène en une Semaine, pendant le temps scolaire, en suivant les ateliers de jeu d'acteurs, de mise en scène, d'acrobatie, de chant, de jonglage, de costumes et de danse. Aujourd'hui le financement de ce bel évènement d'éducation et d'ouverture pour ces enfants est en danger. Nous devons l'empêcher de disparaître et bien au contraire l'aider à se développer. Voilà pourquoi ces 150 enfants ont besoin de vous, parents, enseignants et artistes..

 

Effectuez votre don en un clic.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

 

 

Description du projet et témoignanges:

 

LA SEMAINE-THÉÂTRE À L’ÉCOLE GEORGES BRUGUIER

 

Compétences travaillées en lien avec les programmes :

 

LANGAGE ORAL

 

Dire de mémoire un texte à haute voix.

 

Mobilisation des ressources de la voix et du corps pour être entendu et compris (clarté de l’articulation, débit, rythme, volume de la voix, ton, accentuation, souffle ; communication non-verbale : regard, posture du corps, gestuelle, mimiques).

 

Utiliser les techniques de mise en voix des textes littéraires (poésie, théâtre en particulier).

 

Techniques de mémorisation des textes présentés ou interprétés.

 

LANGAGE ÉCRIT

 

Comprendre des textes, des documents et des images et les interpréter.

 

Mettre en oeuvre (de manière guidée, puis autonome) une démarche de rédaction de textes : convoquer un univers de référence, un matériau linguistique (lexique et syntaxe déjà connus ou préparés pour l’écrit demandé), trouver et organiser des idées, élaborer des phrases, les enchaîner avec cohérence, élaborer des paragraphes ou d'autres formes d'organisation textuelles.

 

Concevoir l’écriture comme un processus inscrit dans la durée.

 

Mettre à distance son texte pour l’évaluer.

 

Enrichir par la recherche des formulations plus adéquates.

 

Enrichir son lexique par la lecture, en lien avec le programme de culture littéraire et artistique.

 

CULTURE LITTÉRAIRE ET ARTISTIQUE

 

Étude d’œuvres du patrimoine ou de la littérature jeunesse pour préparer l’écriture de la pièce.

 

ÉDUCATION MUSICALE

 

Explorer, imaginer, créer  => Faire des propositions personnelles lors de moments de création, d’invention et d’interprétation.

 

Reproduire et interpréter un modèle mélodique et rythmique.

 

ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

 

Développer sa motricité et construire un langage du corps.=> Mobiliser différentes ressources (physiologiques, bio-mécaniques, psychologiques, émotionnelles) pour agir de manière efficiente.

 

S’approprier seul ou à plusieurs par la pratique les méthodes et outils pour apprendre.=> Apprendre par l’action, l’observation, l’analyse de son activité et de celle des autres

=> Répéter un geste pour le stabiliser et le rendre plus efficace

Partager des règles, assumer des rôles et des responsabilités. => Assurer sa sécurité et celle d’autrui dans des situations variées

=> S’engager dans les activités sportives et artistiques collectives

 

S’exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique.=> Utiliser le pouvoir expressif du corps de différentes façons=> Enrichir son répertoire d’actions afin  de communiquer une intention ou une émotion=> S’engager dans des actions artistiques ou acrobatiques destinées à être présentées aux autres en maîtrisant les risques et ses émotions=> Mobiliser son imaginaire pour créer du sens et de l’émotion dans des prestations collectives

 

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE

 

Comprendre et expérimenter l’engagement dans la classe et dans l’école.=> S’engager dans la réalisation d’un projet collectif=> Savoir participer et prendre sa place dans un groupe

=> Coopérer dans le cadre des projets et travaux de groupe

 

LIENS AVEC D’AUTRES DISICIPLINES

 

Selon le thème abordé, les élèves travaillent de nouvelles connaissances et compétences en histoire , géographie et sciences en lien avec les programmes.

 

 

 

 

Objectifs en lien avec le projet de réseau (REP+ Romain Rolland)

 

Créer les conditions favorables à la réussite de tous les élèves :

 => Développer la pédagogie de projet

 

Offrir aux élèves des parcours citoyens, artistiques et culturels riches et variés :=> Développer la prise d’initiative, l’autonomie et l’estime de soi par des actions nécessitant l’engagement individuel et collectif.

 

Mise en œuvre d’actions culturelles ambitieuses

 

 

Projet d’école :

 

La semaine théâtre fait partie intégrante du projet de l’école depuis sa création (fiche action n°19).

 

Pour que les élèves progressent sur ces compétences, nous constatons qu’il est bénéfique de les faire participer plusieurs années de suite. Il est donc important que ce projet continue de figurer dans le projet d’école. 

 

Observations des enseignants :

 

Une expérience très bénéfique pour tous les élèves :

- Meilleurs résultats en termes de production d’écrits (mise en œuvre d’une démarche de rédaction) et en mémorisation de texte car réel but.

- Investissement corporel dans des domaines qu’ils ne pratiquent jamais ou peu (acrobatie, jonglage, danse).

- Prise de conscience de la nécessité de coopérer : le projet ne peut exister et être mené à bout que si tout le monde individuellement y met du sien.

- S’affirmer pour des élèves réservés.

- Canaliser son énergie pour des élèves perturbateurs.

- Fédérateur pour des élèves égocentrés

- Qui met en réussite pour des élèves en difficulté scolaire.

 

Une expérience riche culturellement et pédagogiquement :

 

La semaine théâtre permet d’enrichir les connaissances des élèves à travers les thèmes choisis qui changent tous les ans.

 

Exemples des dernières années :

- 2013 : les noms des rues du quartier (personnages importants de la 2ème Guerre Mondiale).

- 2014 : les grands classiques de la littérature

- 2015 : les symboles de la République

- 2016 : les migrations

- 2017 : les contes

- 2018 : les femmes célèbres

- 2019 : les inventeurs

 

De plus, le projet théâtre permet de travailler de manière transversale, le thème de l’année étant repris dans plusieurs domaines : littérature, histoire, géographie, sciences, enseignement moral et civique…

 

 

Témoignages de parents :

 

Ma fille est très réservée et ça lui a permis de sortir de sa timidité. Elle m’a dit : « J’aurais aimé avoir un texte plus long à dire ! J’aurais aimé être Frida (Khalo) ! ». Mon autre fille a aussi adoré. Elle a pris son rôle à cœur, elle s’entraînait avec sa sœur. Pendant les 2 semaines, elles étaient à fond. Elles faisaient les acrobaties en s’entraînant à la maison. Elles étaient très investies.

 

Nos enfants ont plus confiance en eux. C’est même impressionnant quand ils sont devant nous et qu’ils jouent la pièce devant plein de parents !

 

Nous, on ne pense pas à amener nos enfants au théâtre. On pense plus au foot, à la gym, au taekwondo… Ça les change. Moi mes filles elles n’aiment pas le sport. Je vais essayer le théâtre.

 

Mon fils, il adore ça. Maintenant il en fait au collège le mercredi après-midi. Il a fait la semaine théâtre en CE2, CM1 et CM2. Quand je le voyais jouer, j’étais impressionnée. Et puis je trouve qu’ils arrivent à mieux s’exprimer, à faire des belles phrases, bien comme il faut.

 

Ça fait travailler la mémoire. Je me disais : « Il ne va jamais retenir tout ça ! ».

 

Avant ma fille était trop timide. Elle n’arrivait pas à parler. Après, elle a fait 3 ans du théâtre à l’école et ça lui a fait du bien.

 

Mon fils n’avait pas compris ce qui avait été fait en classe en histoire sur les romains. Et quand ça a été repris lors du travail pendant la semaine Théâtre, il a réussi à m’expliquer.

 

Mon fils était très fier d’être devant les spectateurs et de les voir applaudir. C’est un enfant qui a des soucis de comportement sur l’école, il est agité. J’étais contente de le voir réussir dans un domaine, qu’on parle de lui en positif, et lui aussi était content de montrer du positif.  Il a aimé  apprendre son texte. Il connaissait tous les rôles de sa partie. Il avait même appris le texte de sa sœur dans une autre classe participante et il l’aidait à répéter à la maison. Il m’a impressionnée…

 

J’ai assisté à beaucoup de répétitions pendant la semaine Théâtre et j’ai remarqué que les élèves s’écoutent et se corrigent entre eux. Ils travaillent ensemble.

 

Ma fille est en CE2 et elle rentre à peine dans la lecture. Elle se développe dans le théâtre. Elle peut s’exprimer et s’épanouir. Sur scène c’est comme une fleur qui s’ouvre…

 

La semaine Théâtre permet de faire découvrir d’autres activités que celle que nos enfants peuvent pratiquer habituellement.

 

Le théâtre ça aide à surmonter ses peurs.

 

Ça laisse un beau souvenir. 

 

 

 

-

Organisé par

CHRISTIAN CHESSA
Profile verified