Aller au contenu principal
Sauvons notre langue!

Sauvons notre langue!


Bienvenue sur notre cagnotte solidaire pour sauver la langue savoyarde !

 

Le francoprovençal est le trésor caché de notre patrimoine linguistique.

Peut-être moins connu que d’autres langues dites « régionales » comme le breton ou l’occitan, il est pourtant parlé dans trois pays : France (Savoie, Nord-Dauphiné, Lyonnais, Forez, Bresse, ainsi que le sud de la Franche-Comté), Italie (Vallée d’Aoste et certaines vallées du Piémont) et Suisse romande.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Francoprovençal

 

Ainsi, jusqu’au milieu du XXe siècle, dans les deux départements savoyards, le francoprovençal était la langue du quotidien, que les locuteurs appelaient familièrement leur « patois ». Elle était comprise et utilisée par la grande majorité de la population.

 

Nous arrivons aujourd’hui à un tournant : les « patoisants » de naissance sont de moins en moins nombreux, et souhaitent transmettre le flambeau aux jeunes générations.

Fort heureusement, depuis des décennies, des passionnés ont beaucoup oeuvré pour conserver la mémoire du francoprovençal parlé en Savoie. Ils ont notamment constitué un riche fonds d’archives audio et vidéo. On peut y découvrir toute la richesse de la langue : entretiens avec des locuteurs de naissance, chansons, contes, pièces de théâtre, etc. Bref, tout un patrimoine culturel immatériel à conserver et transmettre !

Mais les supports sur lesquels ces précieux témoignages sont fixés sont périssables : cassettes audio, bandes magnétiques, VHS… Il est urgent de tout numériser, afin de sauver ces petits trésors et les rendre accessibles au public !

La fédération Lou Rbiolon, qui rassemble 22 associations de groupes patoisants des deux départements savoyards a donc décidé de lancer un grand plan de sauvegarde et de valorisation de leurs archives sonores et visuelles.

 

Un travail déjà bien lancé...

 

Un fonds de 301 cassettes a déjà été numérisé : celui détenu par le groupe des « Patoisants de l’Albanais » à Rumilly.

Les cassettes numérisées sont déjà consultables sur la base de données « Mémoire alpine » gérée par l’écomusée Paysalp (pour y accéder, saisir « Patoisants de l’Albanais » dans la barre de recherche) :

http://www.memoire-alpine.com/

De nombreuses actions de valorisation ont déjà été réalisées autour de cette numérisation : publication du livre + 2 CD « E capoé ! L’Albanais en musiques et chansons » (par l’association Terres d’Empreintes) ; spectacle « E capoé ! » au Pôle Culturel d’Alby-sur-Chéran le 9 novembre 2019 ; conférences ; interventions scolaires, etc.

Grâce à la numérisation, l’Albanais redécouvre son « patois » !

 

… mais beaucoup reste à faire !

De nombreux autres fonds d’archives ont en effet été identifiés, dans l’ensemble des deux départements savoyards. N’interrompons pas la dynamique ! Aujourd'hui, il est plus qu'urgent de garder des traces de locuteurs authentiques en les sauvegardant, car le temps faisant des ravages, les bandes se dégradent très rapidement ! Certaines bandes sont déjà partiellement détériorées et nécessitent une restauration par des ingénieurs du son qualifiés et possédant un matériel de haute technicité.

 

Ainsi, dans les prochains mois, nous comptons :

- employer deux personnes pour poursuivre le travail : un ingénieur du son pour numériser et restaurer les bandes ; ainsi qu’un ethnologue spécialiste de la langue et de la culture savoyarde, pour documenter les enregistrements réalisés et les mettre en ligne sur la base « Mémoire alpine »

- mettre en ligne le nouveau site Internet des Rbiolon qui permettra de donner l’accès à toute la richesse des archives numérisées.

- Poursuivre les actions de valorisation (publications, conférences, interventions scolaires, articles dans les médias locaux...)

 

Ce plan de numérisation, prévu sur trois années, a déjà obtenu le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que des deux départements via le Conseil Savoie-Mont-Blanc. La Fédération Lou Rbiolon, ainsi que plusieurs groupes adhérents, ont également décidé de contribuer financièrement au projet.

Toutefois, le financement (estimé à 150 000€ sur trois ans) n’est pas bouclé, et nous avons encore besoin de votre soutien pour mener ce projet à terme.

 

Aidez-nous à ne pas laisser mourir ce patrimoine mondial reconnu par l'UNESCO.

 

Effectuez votre don en un clic.

Chacun participe du montant qu'il souhaite.

Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

1 180 € Collectés

0 Jour restant
0 Participation

Organisateur

Rbiolon Lou


Bénéficiaire

Fédération Lou Rbiolon