Aller au contenu principal

Sauvons les poules rebelles

Organisé pour : Poules Rebelles

Bienvenue sur cette cagnotte !

La cagnotte de la derniere chance.

 

Bonjour tout le monde, Radio Cocottes vous parle, 🐔🐣

 

Nous sommes les Poules Rebelles, nous faisons appel à vous pour venir en aide à notre éleveuse !

Car nous lui devons bien ça, vu comme elle s'occupe de nous !

Nous revendiquons notre droit à l'existence.🐔🐔🐔🐣🐣🐣

 

Il y a deux ans lorsqu'Emilie reprend la ferme, elle a des convictions et une abnégation qui vont faire découvrir aux gens une autre approche de l'élevage de poules pondeuses !

 

Au dela de l'agriculture paysanne, elle nous élève - nous, êtres vivants- dans l'éthique, en oubliant tout les dictats de l'élevage industiel même Bio : elle regarde à la qualité et non au rendement ! Elle est souvent sollicitée pour avoir des conseils, qu'elle tient elle-même de sa grand-mère....

 

🐔🐣 lancement de la ferme : 

https://www.bienpublic.com/edition-la-plaine-la-saone/2016/06/03/ancienne-aide-soignante-elle-se-reconvertit-dans-le-bio

🐔🐣

 

Au début, lors de notre achat, elle voulait des rustiques de la Rohde Island, poule rousse fixée, mais ... premier désarroi : elle s'apperçoit que nous ne fonctionnons pas comme une poule... car en fait,  nous sommes des poules rousses ou noires petit calibre, sous le vrai nom d'hybride F1 créées pour produire sur 18 mois puis presque plus rien. Nous sommes fragiles, faites pour de l'élevage fermé, productiviste et intensif.

 

Malgré tout, elle décide de nous garder - quelle chance! - car l'on y vit bien, à la ferme !

Elle a même mis en place un système de parrainage pour pouvoir nous permettre de rester auprès d'elle jusqu'à la fin.

 

Notre poulailler fait  85m2, et est en 3 parties : une salle de ponte, une salle à manger, et un dortoir. La nourriture - nous sommes élevées au grain!-  et la paille sont bios & locales, avec un parcours plein air de 6500m2 divisé en 2 parties.

 

Une fois que nous avons désherbé et amendé la première partie, nous partons sur l'autre et la précédente est cultivée. C'est une parcelle de rotation des cultures.

Notre éleveuse Emilie reproduit notre habitat naturel, nous vivons dans un parcours arboré.

Elle sait mieux en parler que nous!!

 

 

A coté, elle cultive des légumes, mais là aussi, elle a des misères. Le matériel repris est non adéquate,vétuste, et a pourtant été "vérifié" par un expert lors de l'achat ! Et le terrain s'avère non cultivable de suite.

 

Que s'est-il passé entre le laps de temps de la vente et la prise des clés???!!!

 

Le terrain étant abandonné, accumulant 2 ans de retard sur les cultures, un chantier participatif a été fait, pour nettoyer celui-ci où se cachaient des "surprises" !

Encore merci aux copains qui ont donné la main ! 

Emilie est seule sur la ferme, et avec le nécessaire, c'est possible et viable. Mais tous les aléas accumulés ont provoqué du retard.

 

Malgré tout, elle y croit car son élévage et sa production correspondent à la demande sans cesse croissante : alliage d'éthique et respect de vie animale, productions de qualité et bio, vente dans un périmètre de 30kms maximum de la ferme, en circuit court et en direct.

 

Elle y met toute son énergie... et ses économies.

 


L'argent rentre mais pas les sommes escomptées, les frais de banque sont trop importants.

 

Emilie a choisit avec passion une voie, l'agriculture paysanne, bio et surtout naturelle, elle s'adapte à nous, ses poules, et non l'inverse. 

C'est une paysanne résistante !

(clin d'oeil à Benoit Biteau et sa femme Stef).

 

Elle vend des outils à perte, en attendant le jugement d'un litige concernant la situation de reprise de la ferme.

 

Donc aujourd'hui, nous faisons appel à vous, pour pouvoir recréer de la trésorerie à la ferme d'Emilie afin de pouvoir l'aider en cette période délicate à passer et lui alléger ses tracas, afin aussi de pérenniser sa vocation et nos conditions de vie au naturel.

 

Vos dons serviront à :

 

° continuer à nous nourrir, achat des céréales

° investir dans un motoculteur pour travailler les parcelles de légumes,

° racheter des copines de races rustiques, cette fois-ci, pour pouvoir rentrer l'argent escompté,

° des semences pour vendre les plants de légumes et en cultiver sur le terrain.

 

 

ET SURTOUT REVENDIQUER LE MONDE PAYSAN QUI EST ECRASE PAR UN SYSTEME AGRICOLE NON NATUREL

🐣🐔🐓🐣🐔🐓🐣🐔🐓🐣🐔🐓🐣🐔🐓

 

En vous remerciant du temps pris à nous lire, et du soutien fait à Emilie, notre éleveuse paysanne....

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

Celle-ci permettra de pouvoir sécuriser la trésorerie de la ferme.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

adresse : pour les choix de paiement par chèque ;

La ferme de rosiere, Emilie Lucot, rue rosiere, 21130 Auxonne, Côte d'Or

Contact :  06 31 44 88 93

 

Page Facebook de la ferme : https://www.facebook.com/Les-Poules-Rebelles-de-La-Ferme-de-Rosiere-2378107469080141/

Merci à tous !🐣🐔🐓

Organisé par

Lucot Emilie