Aller au contenu principal
SAUVONS LES BAOBABS

SAUVONS LES BAOBABS


Dry Forest se lance dans sa première campagne de financement participatif !

🇬🇧 For English version, please click here

(Version mobile ?! Cliquez sur "Voir plus")

Nous vous proposons d’apporter votre contribution au programme “SAVE BAOBABS” de l’ONG en nous aidant à construire le premier site d’accueil et de pilotage des activités à Belo-sur-mer :


« LE CAMP BAOBAB »


Trois malagasy passionnés par le lien entre Nature & Humain créent en 2020 Dry Forest, une Organisation Non Gouvernementale (ONG) ayant pour vocation la protection et la régénération des forêts de baobabs et, plus globalement, des forêts tropicales sèches de Madagascar.

Entre avril 2020 et mars 2021, notre première année d’activité :

  • Plus de 45.000 arbres ont été plantés dont 12.000 baobabs grâce aux parrainages de centaines de citoyens et de structures variées (entreprises, fondations, associations) ;
  • 3 pépinières ont été créées au sein des écoles primaires publiques de Ambararata, Belo-sur-mer et Marofihitra (région Menabe) afin d’intégrer la préservation de l’environnement et de la biodiversité au cœur de l’éducation et du développement local ;
  • 4 emplois durables créés ;
  • 3.000 personnes sensibilisées ;
  • Amélioration de la nutrition des enfants grâce à l’approvisionnement des cantines scolaires par la partie maraîchage des pépinières ;
  • Développement d’activités génératrices de revenus (AGR), alternatives à la culture sur brûlis et au charbonnage.

Le Camp Baobab sera implanté au cœur de Belo-sur-mer, un village traditionnel de la côte ouest de Madagascar, situé à la lisière de la plus grande forêt de baobabs du monde, sans eau courante ni réseau électrique, où le temps semble s’être arrêté.

Les communautés locales y vivent principalement grâce à leurs connaissances ancestrales de fabrication de boutres (bateaux à voile, typiques de la région), de la pêche, de la collecte de produits forestiers et de la culture sur brûlis. Principale cause de la disparition des baobabs, cette pratique agricole de l’ancien temps se perpétue et, même, se développe, sous l’impulsion de la demande industrielle nationale croissante en maïs et arachides à bas prix, appauvrissant les sols et brûlant tout ce qui les entoure.

Le territoire fait donc face à de multiples pressions humaines qui, cumulées, constituent une réelle menace pour les écosystèmes, l’avenir des communautés locales et des habitants de Madagascar.


En effet, au rythme de la déforestation actuelle, la plus grande forêt de Baobabs du monde, Kirindy Mite, risque de disparaître d’ici 2025 !



Au-delà de baobabs millénaires c’est tout un habitat et un écosystème abritant de nombreuses espèces dont nombre d’entre elles sont endémiques qui est menacé. La destruction de cet habitat conduira indéniablement à des extinctions mais également à la transmission à l'Homme de maladies issues de la faune sauvage, voire à des pandémies... Et la période actuelle permet bien de comprendre ce risque (#coronavirus). Enfin, cette forêt est l’une des dernières barrières naturelles face à l’aridification accélérée du pays car elle constitue un corridor forestier “attirant” les pluies vers l’intérieur des terres.

Pour poursuivre le développement et pérenniser les actions de Dry Forest, il apparaît nécessaire de construire un camp de base au cœur de Belo-sur-Mer au cours de cet hiver austral (mai à août).

Opérationnellement, ce camp nous permettra :

  • d’accueillir des employé.e.s et bénévoles de l’ONG ;
  • de stocker des équipements nécessaires aux activités de terrain ;
  • de proposer des activités éducatives avec notamment un emplacement dédié à la projection de contenu visuel sur les thématiques culturelle, environnementale etc. ;
  • de créer un mini arboretum de la flore de la forêt sèche notamment avec les espèces les plus menacées.

Si les baobabs vous passionnent autant que nous, nous vous proposons de contribuer à la création de ce camp de base au travers de cette cagnotte, pour laquelle 4 paliers ont été identifiés :

-

PALIER 1 : 4 000€

-

Ce palier permettra la construction du premier bungalow du Camp Baobab, capable d'accueillir jusqu'à 4 personnes et un bureau. Ce bungalow comportera les commodités nécessaires à assurer la permanence de Dry Forest dans le Menabe, et le logement des 2 bénévoles français, Yanisse et Lucie de @TwoGetEarth, qui se joignent à l’aventure Dry Forest pour au moins 6 mois.

-

PALIER 2 : 5 000€

-

  • Un bungalow
  • Un mini drone
  • Un téléphone antichoc & waterproof

En plus du bungalow, à ce stade, Dry Forest pourra se doter d’un téléphone adapté aux conditions de missions en brousse ainsi que d’un mini drone, facile à transporter.

L’an dernier, dû aux intempéries, aux conditions d’accès difficiles et aux aléas du terrain, Dry Forest a endommagé 2 smartphones. Plus important que la perte matérielle, est la perte par deux fois, des contenus photos & vidéos permettant d’enrichir nos comptes-rendus, notre newsletter et notre communication digitale.

Ce matériel est donc le strict minimum pour assurer la communication lors des missions en forêt mais aussi pour réaliser des images témoignant aussi bien des dégâts de la déforestation, que des activités de l’ONG en collaboration avec les communautés et les partenaires, pour préserver et régénérer la forêt.

-

PALIER 3 : 6 000€

-

  • Un bungalow
  • Un mini drone
  • Un téléphone antichoc & waterproof
  • Une moto

À ce stade, Dry Forest pourra investir dans une moto, outil indispensable pour assurer la liaison quotidienne entre nos 3 pépinières, le suivi de la reforestation, ou encore la sécurité des équipes terrains.

La moto est aujourd’hui l’outil le plus adapté aux conditions de déplacement de Dry Forest sur la zone d’intervention : le terrain est sableux, les pistes (lorsqu’elles existent) et les chemins sont sillonnés par les charrettes à zébus, les pépinières sont dans différents villages, et l’équipe sur place est encore limitée.

Cette moto sera la deuxième de Dry Forest (la première a été acquise en 2020).

-

PALIER 4 : 10 000€

-

  • Un bungalow
  • Un mini drone
  • Un téléphone antichoc & waterproof
  • Une moto
  • Un deuxième bungalow

Atteindre l’objectif ultime, permettra à Dry Forest, de construire un second bungalow de 4 places pour augmenter la capacité d’accueil du camp de base, en plus du premier bungalow, du drone, du bush-phone et de la moto.

Ce second bungalow facilitera le développement des activités de Dry Forest sur place. Une plus grande capacité d’accueil permettra en effet de loger une équipe plus conséquente et facilitera l’accueil d’autres volontaires.

~

Pour résumer, si on atteint 10 000€, les dépenses seront réparties comme suit :

PS : nous avons intégré les frais bancaires dans chacun des paliers.

~

Et si nous dépassons nos attentes ?

~

Nous pourrons financer d’autres projets comme par exemple, le développement des activités éducatives de l’association :

  • Un espace cinéma plein air (vidéoprojecteur + écran) dédié aux thématiques culturelles, environnementales et de développement durable ;
  • La conception et la fabrication du jeu de 7 Familles de Baobabs, qui sera distribué gratuitement dans les établissements scolaires publics et commercialisé auprès du grand public pour soutenir les activités de Dry Forest ;
  • Un reportage mettant en lumière la forêt de Kirindy Mité, les pressions qu’elle subit, et le travail de Dry Forest en collaboration avec les communautés locales.

~

Les contreparties que nous avons imaginées

~

Pour dynamiser cette campagne de collecte et conserver l’esprit de solidarité dans lequel DRY FOREST est née, nous vous proposons de réaliser :

Pour le PALIER 1

Inscription du nom des participants sur un panneau en bois qui sera placé au cœur de l’espace "Arboretum" du Camp Baobab (sur la base du volontariat).

Pour le PALIER 2

Réalisation d’une vidéo du camp Baobab et de la forêt de Kirindy Mite à l’aide du matériel financé via la cagnotte, mentionnant le nom de chaque participant.e (sur la base du volontariat).

Pour le PALIER 3

Organisation de 3 lives vidéos avec les enfants des 3 écoles primaires partenaires dans lesquelles Dry Forest intervient.

Pour le PALIER 4

Envoi à l’ensemble des participants de la cagnotte, d’une carte de remerciements écrite par les enfants des 3 écoles primaires partenaires.

~

Et si vous voulez aider Dry Forest autrement que financièrement, vous pouvez toujours :

  • Partager cette cagnotte ;
  • Suivre / partager les pages Dry Forest (Facebook, Instagram, site web) ;
  • Nous contacter pour toute idée de partenariat ;
  • Proposer vos compétences et votre temps en tant que bénévoles.

Merci de nous avoir lu jusqu'ici et très belle journée,

Baobabement votre,

L'équipe Dry Forest

8 810 € Collectés sur 10 000 €

88%
0 Jour restant
181 Participations

Organisateur

Dry Forest

Profil vérifié

Bénéficiaire

Dry Forest