Aller au contenu principal

Sauvez les volailles de Champ-Redon

Organisé pour : Raphaëlle Clarissou

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !

Bonjour,

Je m'appelle Raphaëlle Clarissou, j'ai 43 ans et je suis exploitante agricole à Montmorin (63), en élevage de volailles fermières, vendues en direct sur les marchés de Billom et de Clermont-Ferrand.

Je me suis installée en 2010. Je ne suis pas issue du monde agricole, mais mes arrière-grands parents étaient paysans, et la ferme de mes aïeux -les bâtiments sont datés du XIXè siècle- tombait en ruines. L'idée était donc de recréer une activité agricole pour pouvoir les restaurer et les réemployer. La tâche était rude, mais me tenait à cœur et j'étais très motivée. Cela s'est avéré plus difficile encore, d'autant plus que quitte à faire les choses, autant les faire bien, voire très bien. Mes volailles, d'ailleurs primées à de multiples reprises lors du concours régional des Fermiers d'Or, sont élevées en plein air. Je propose également des produits transformés par mes soins, qui sont très appréciés de mes clients.C'est un investissement personnel énorme, mais le résultat est à la hauteur.

 

Pourtant, cette activité n'a jamais été rentable, trop de temps passé sur une production forcément limitée, et des investissements trop lourds. Après 8 ans de travail intense -non rémunéré-, le couperet tombe : je suis menacée de redressement judiciaire. Installée en nom propre, cela signifie que je vais perdre mon activité, mais aussi le patrimoine familial, ce qui ne suffira pas encore à éponger la dette bancaire, entretenue au fil des années.

 

Aujourd'hui, j'ai besoin d'aide. Parce que je n'ai plus de solution, parce que je suis au bout du rouleau. Le « miracle » attendu par cette démarche, c'est récolter une cagnotte qui me permettrait de me dégager de mes encours bancaires, pour éviter cette procédure, sauver mon exploitation, et pouvoir continuer à produire, pour mes clients, et dignement, c'est-à-dire commencer à envisager une petite rémunération, pour vivre enfin de mon travail.

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

10 Jours restants
39 Participations
Je participe

Organisé par

Raphaëlle Clarissou

Georges CURINIER a participé

Carole Moreau a participé

Lisa Fiacre a participé

Véronique André a participé

Aurélie Duranthon a participé

lionel scullard a participé

Famille PERNET a participé

Gérard et Monique Martin a participé

Pascal Rolland a participé

Pierre Charles ROMOND a participé

gaëlle ISSERT a participé

Eric Pietri a participé

Isabelle ROMOND a participé

Gérard GUILLOT a participé

Didier Rupprecht a participé

Viviane Rupprecht a participé

Andre PACALET a participé

Florence Rampal a participé

Mélanie Dousson a participé

Eléonore Richer a participé

Jean michel TERNOIR a participé

Fernandes Vieira Cristina a participé

Marie-Noëlle LAURENCE a participé

Sandra Gravoin a participé

Le 15 février 2019
Georges CURINIER
Bon courage et réussite, il en faut ! L'indication du montant nécessaire pour sortir de cet endettement serait certainement très utile pour impulser les contributions ?
Le 12 février 2019
Gérard et Monique Martin
Courage Raphaëlle, nous nous reverrons comme chaque lundi. Nous te souhaitons de tant sortir car tu est vraiment courageuse.
Le 5 février 2019
Andre PACALET
Bon courage !!
Le 4 février 2019
Fernandes Vieira Cristina
Prete à donner un peu plus s il le faut J espère que tu vas réussir
Le 3 février 2019
Carole Lopes (fille de jeannine et jean-claude)
Bonjour Raphaëlle, je suis bien triste de ce qu’il vous arrive. Je sais, de par ma mère, que vous vous êtes beaucoup investit dans ce projet. Je n’oublierai jamais ce que vous avez fait pour elle dans ces derniers instants . J’espere que beaucoup de personnes vont etre sensibilisées à votre cause, en espérant au plus profond de moi, que vous allez pouvoir redresser la barre. Je vous souhaite beaucoup de courage et ne rien lâcher. Je pense être au courant de votre situation à travers vos publications.