Aller au contenu principal

SAUVEZ - PRESTO-RANGAMA ET 7 SALARIES

Organisé pour : Luigi Rangama

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire pour sauver PRESTO (Ex : Boutique Rangama ) !

Nous sollicitons la bienveillance et la générosité des internautes ou nos clients pour sauver une entreprise emblématique dans le quartier de la Rivière Des Galets située dans la commune du Port sur l'île de la Réunion.

 

Je me prénome Luigi Rangama (40 ans ) je suis commerçant dans la commune du Port sur l'île de la Réunion. Commerçant de père en fils, notre commerce familial existe depuis 1975.

 

 

En 1990 nous avons enménagé dans de nouveaux locaux situé dans le même périmètre.

 

 

Aujourd'hui je me permet de porter à votre connaissance d'un événement grave qui risque de mettre fin à 44 années de travail d'une famille dans un quartier sensible.

 

Le 24 octobre 2019 

 

Voir la vidéo ci dessous:

 

 

 

 

Je vous laisse visionner la vidéo du journal local REUNION 1ère qui résume les faits.

 

 

 

 

Pour résumé :

Suite aux mouvements sociaux survenus pendant la visite du Président Macron à l’ile de la Réunion , nous avons été victime d’un pillage dans la nuit du jeudi 24 Octobre 2019

 

Notre Point Chaud - Loto/PMU situé à la Rivière des Galets a été vandalisé et pillé. Nous avons perdu tout nos stocks (boissons, surgelés, cigarettes, jeux), nos matériels ont été cassés et notre local a été saccagé, notre installation électrique endommagée. En plus du préjudice moral, les pertes se chiffrent aujourd’hui entre 45 000 à 50 000 €. ( Sans compter que Les pertes augmenterons inéluctablement au fil des jours de fermetures avec les charges fixes ).

 

Par ailleurs,  cet acte de vandalisme a dévasté 7 salariés actuellement en CDI donc indirectement 7 familles de la RDG. Si aucune solution n'est trouvée, Ils vont être licencier. Ces 7 familles verront leurs projets de vie détruits à cause de ces actes de vandalisme et de pillages du 24 Octobre 2019.

 

Pour revenir sur les faits un attroupement de 100 à 150 jeunes personnes se sont acharnées à forcer et piller le magasin sous les yeux des forces de l’ordre impuissantes. Ils ont pris 1h00 avant d’arriver à leurs fins.

Nous avons prévenu les forces de l’ordre dès le début mais ils n'ont pas pu malheureusement réagir.

 

Mes employés, ma famille et moi même sommes dévastés par la situation.

Notre commerce représentait toute notre vie.

 

Nous, qui venons tout juste de surmonter une épreuve difficile depuis le 27 février 2019.

Nous trouvons cette situation très injuste. Cette situation pouvait être évitée mais nous ne pouvons pas refaire le passé. Nous avons accepté la situation et nous cherchons maintenant des solutions pour sauver notre outil de travail et nos emplois.

 

Pour refaire un peu l'historique et resituer le contexte;

Suite à une forte concurrence dans notre secteur d'activité (Agrandissement de la plus grande surface de lîle de la Reunion en Novembre 2018 à 900 mètres de distance), nous avons pas eu le choix d'entamer une procédure collective en Février 2019. Notre entreprise qui était en redressement judiciaire depuis le 27 février 2019, a obtenu l'adoption du plan le 16 Octobre 2019 pour une sortie du redressement. Les voyants économiques étaient redevenus au vert puisque l'entreprise dégageait à nouveau du profit.

 

Malheureusement cet évenement est arrivé au mauvais moment.

 

Coup du sort, étant en procédure collective, notre assureur a suspendu nos contrats d’assurance depuis le 27 Février, nous nous retrouvons donc sans assurance et sans solution pour faire face à la situation.

 

Face à l'urgence, nous avons sollicité les services de la Mairie (assistance encours) , de la Région, de la CCI, de la DIECCTE et de la Préfecture qui tardent à réagir et qui apparemment ne disposent pas de dispositif approprié pour nous venir en aide.

 

Avec nos 7 salariés nous n’auront pas le choix que de prévoir une fermeture définitive du magasin dans les prochains jours si nous ne trouvons aucune solution.

 

Depuis l'ouverture du magasin de mon père à aujourd'hui, c’est la première fois que nous subissons de tels préjudices. 

L’ensemble des employés et moi-même sommes totalement dévastés mais nous ne voulons surtout pas abandonner. 

Nous explorons toutes les possibilités pour sortir de cette impasse et c’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre aide aujourd’hui.

 

Apparemment aucune aide est prévu pour notre situation et d’autant plus que nous sommes en procédure collective.

 

Cher(e) internaute, si vous êtes sensible à notre situation et que vous souhaitez nous aider, 

N'hésitez pas à participer à notre cagnotte

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

 

PS: Nous pouvons pas vous montrer toutes les photos mais en dehors du pillage il y a eu beaucoup de détériorations et de vols de materiels. :(

 

 

Nos Dernières actualités du 30 Novembre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Organisé par

Luigi Jean François Rangama