Aller au contenu principal

rockhard 208

Organisé pour : Grands Malades Editions

!!! ATTENTION : UPDATE DU 08.04.2020 A LA SUITE DE CE MESSAGE !!!

Chers ami(e)s,

Avant toute chose, nous espérons que vous vous portez bien, ainsi que vos proches. C’est là, en effet, le plus important en ces temps troublés.

Ce petit mot pour vous dire que, ce mois-ci, Rock Hard ne sortira pas en kiosque. C’est évidemment une première depuis la naissance de ce mensuel en 2001. En ce mois de mars 2020 pour le moins particulier, notre petite équipe a fait comme d’habitude : elle a travaillé pour concevoir un nouveau numéro. Hélas, le 17 mars dernier, notre imprimeur nous apprenait qu’il avait décidé de suspendre momentanément toute activité afin de « suivre les recommandations gouvernementales » et qu’il n’allait donc pas être en mesure d’imprimer le Rock Hard 208. A cela, il faut ajouter la crise majeure secouant actuellement le circuit de distribution Presstalis, au bord du dépôt de bilan, mais aussi le fait qu’en période de confinement, on peut imaginer que la plupart des Français auront autre chose à penser que de courir chez leur libraire se procurer notre magazine. Et puis, plus de 25% des kiosques ont d’ores et déjà fermé. C’est donc la mort dans l’âme que notre équipe a dû se résoudre à ne pas publier de nouveau numéro.

Pour autant, elle a décidé d’aller « au bout » de ce RH #208 qui était quasiment bouclé lorsqu’elle a appris la regrettable nouvelle. Pas question de baisser les bras et de vous laisser tomber ! C’était important pour notre moral. Peut-être cela vous aidera-t-il aussi, même à petite dose, à garder le vôtre en oubliant durant quelques heures la morosité ambiante. Plutôt que de jeter à la poubelle le fruit du travail réalisé ce mois-ci, nous avons en effet décidé de le mettre à votre disposition. Gratuitement. Que nos abonnés se rassurent, leur abonnement se verra automatiquement prolongé d’un mois.

Vous remarquerez, ce faisant, que nos annonceurs ont annulé en masse les publicités qu’ils projetaient de prendre dans ce numéro. Ce qui vient s’ajouter - comme si cela ne suffisait pas - au manque à gagner que l’absence de ce numéro en kiosque ne va pas manquer d’engendrer. Aujourd’hui, nos salariés sont au chômage partiel, notre maquettiste et nos pigistes ne sont tout simplement pas payés. Il y a évidemment bien plus grave en ce moment, mais si la situation venait à durer (on parle d’un manque à gagner de plusieurs dizaines de milliers d’euros) il n’est pas improbable que cela signifie la mort de ce journal. Nous avons donc mis cette cagnotte en place si, toutefois, vous souhaitez aider le dernier mensuel français de metal en activité à tenir le coup (il n'y a pas de montant défini : vous donnez ce que vous voulez). Rien d’obligatoire, évidemment, le numéro 208 étant - rappelons-le - totalement gratuit. Un autre moyen de nous aider est de partager autant que possible cette cagnotte sur les réseaux sociaux en vous en faisant l’écho. Lecteurs, lectrices, groupes, artistes, labels, attaché(e)s de presse, etc., ou, plus simplement, amoureux de metal, nous avons besoin de chacun d’entre vous.

Pour télécharger ce numéro 208, il vous suffit de vous caler bien confortablement dans votre canapé et de cliquer sur le lien suivant :

www.rockhard.fr

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

D’ici là, restez bien au chaud et prenez soin de vous. Là est l’essentiel, répétons-le.

Ensemble, nous allons vivre !

Phil Lageat & la rédaction de Rock Hard

----------- !!! UPDATE DU 08.04.2020 !!! -----------

Salut à toutes et tous,

Nous espérons que vous allez bien depuis la semaine dernière et que ce maudit confinement ne vous tape pas trop sur la tête.

Il y a une semaine jour pour jour, nous vous expliquions que le numéro 208 de Rock Hard ne sortirait, hélas, pas en kiosque et que, refusant de perdre le travail réalisé en mars, nous vous l’offrions gratuitement en téléchargement. Nous ajoutions que l’avenir du magazine étant grandement menacé, nous mettions également une cagnotte, évidemment non obligatoire, à disposition de toute personne souhaitant nous aider à surmonter cette passe compliquée (depuis, plusieurs confrères ont eu la même démarche, à commencer par Metallian qui a également besoin de votre soutien. Merci pour eux !)

Jamais, pour autant, nous n’aurions pu imaginer qu’une semaine plus tard, cette cagnotte atteindrait - au moment où je tape ces lignes - le chiffre de 20.789,98 € pour 987 participations !!! (et ce n’est pas fini...) Durant cette même période, le Pdf du numéro 208 (toujours en téléchargement gratuit à l’adresse www.rockhard.fr) a été téléchargé près de 10.000 fois. Il ne se passe pas un jour sans que les membres de cette rédaction ne témoignent leur surprise, mais aussi et surtout leur reconnaissance. Car si cette somme ne couvre pas, hélas, toutes nos pertes de ce mois-ci, elle va néanmoins nous permettre de ne pas boire la tasse. Ce qui, dans l’adversité, est déjà une grande victoire en soi !!!

Pour autant, ce sont vos messages qui nous touchent le plus. Le soutien qui s’en dégage, la chaleur aussi. Et l’amour de ce journal que nous fabriquons comme des artisans depuis bientôt vingt ans. Pour nous, c’est presque comme si c’était hier. Tout est allé très vite, probablement trop. Nous n’avions pas réalisé, par exemple, que certains d’entre vous avaient 15 ans lorsque ce journal est né et en ont aujourd’hui 34. Que Rock Hard les avait, d’une certaine façon, toujours accompagnés et avait peut-être même contribué à forger leur culture musicale. Tous les messages que vous continuez de nous adresser sont, pour nous, la plus belle des récompenses. Je vous en livre ici quelques exemples :

« Je vous suis depuis le numéro 1. Il est impensable que vous disparaissiez. Un grand courage à vous et merci pour ces milliers d'heures de lecture, de culture musicale (et de fous rires) ! »

(Benjamin D.)

« Bonjour à toute l'équipe, Ce petit geste n'est pas grand-chose en comparaison de tout ce que vous avez fait pour ma culture musicale... Je suis avec vous de tout cœur et espère avec ardeur vous retrouver le plus vite possible en version papier dans mon salon... Bon courage et prenez soin de vous ! »

(Laurent D.)

« Fidèle lecteur depuis les débuts, et même depuis les années 80, de la presse Hard Rock et ayant vu quelques magazines disparaître, ce qui m'a toujours attristé, je participe bien volontiers et suis solidaire en cette période incertaine. Ayant toujours trouvé beaucoup d'aide, de force et de joie dans vos pages, si, à ma modeste échelle, je peux vous donner une infime partie de ce que vous m'avez apporté, c'est avec joie ! »

(Yves J.)

« Depuis mes 16 ans, je ne manque aucun numéro de Rock Hard, depuis le numéro 81 d'octobre 2008 à cause de la couv' AC/DC et l'article sur Gojira ... Aujourd'hui, du haut de mes 27 ans, je n'imaginais pas ne plus pouvoir me procurer mon magazine préféré comme chaque mois, je n'imaginais pas que ça me ferait autant de peine de lire votre publication et d'apprendre cette nouvelle... Immense soutien à toute l'équipe qui fait un travail exceptionnel toute l'année pour nous sortir tous les mois notre dose de presse metal préférée ! J'espère de tout cœur que cela ne signera pas la fin. Force à vous ! »

(Matthias P.)

Nous en avons reçu des centaines comme ça, sur la page de la cagnotte, mais aussi sur la page Facebook du journal. Un lecteur, Jean-Paul A., m’a aussi répondu ceci alors qu’il prenait des nouvelles :

« Je me dis que si vous êtes limite/limite à la fin de la cagnotte, je pourrais rajouter plus. J'ai eu une prime à la con du boulot que je pourrai mettre intelligemment sur votre cagnotte ».

Je lui ai répondu qu’il avait déjà misé, que nous n’avions pas besoin qu’il mette plus, que c’était déjà génial. Mais comment ne pas avoir la larmichette à l’œil devant tant de foi ? Enfin, j’ai reçu ce courrier dans mes mails, pas plus tard que ce matin, d’un certain Marcello, habitant à Bergame, en Italie.

« Cher Phil,

Je viens de télécharger le dernier numéro de Rock Hard France, et j'ai appris vos difficultés. Je m'appelle Marcello et je suis italien, précisément de Bergame, la ville devenue célèbre pour les chars qui ont emporté les morts hors de la ville parce que le cimetière ne pouvait plus accueillir les cercueils. Le virus nous a pliés, mais ne nous a pas vaincus. Avec nos bénévoles, nous avons construit un hôpital de campagne sans grosse aide de l’état. A Bergame, nous avons l’habitude de travailler sans nous plaindre. Hier, c’était le premier jour sans mort. Peut-être allons-nous voir la lumière au fond du tunnel. Ce que je veux vous dire, c’est que vous êtes le meilleur magazine de metal au monde. J’en ai lu beaucoup, croyez-moi. Et vous ne devez pas abandonner. Excuse-moi pour mon français, je l'ai appris chez moi car moi et ma femme aimons la France et y avons fait plusieurs voyages. Pour vous aider, je voudrais prendre un abonnement annuel. Donnez-moi votre IBAN, s'il vous plait. WE ARE METAL AND WE STAY UNITED. NEVER GIVE UP ! Un gros câlin à vous tous »

Marcello (Italie)

Je crois qu’un quelconque commentaire est inutile... Que des personnes puissent avoir une telle foi en vous et en ce que vous faites est tout simplement bouleversant. Nous ne trouvons pas les mots pour vous exprimer notre gratitude, sinon un énorme « MERCI !!! » qui vaut certainement mieux que de longs discours.

MERCI, MERCI, MERCI ! Nous vous sommes à jamais redevables.

Le mois prochain (mai), le numéro 209 de Rock Hard devrait être imprimé et sortir en kiosques. Probablement sans sampler et donc un peu moins cher qu’habituellement. Il s’agira par ailleurs d’un numéro « normal ». C’est à vous que nous le devons.

A très bientôt, donc ! D’ici là, stay safe !!!

Ensemble, nous allons vivre !

Phil Lageat & la rédaction de Rock Hard

Pour télécharger gratuitement le numéro 208 :

www.rockhard.fr

Pour soutenir le mag :

https://www.leetchi.com/c/rockhard208

41 627,60 € Collectés

0 Jour restant
1673 Participations

Organisé par

Marc VILLALONGA
Profil vérifié