Aller au contenu principal
Réserve en Amazonie : Protégeons 500 hectares de forêt primaire en Equateur

Réserve en Amazonie : Protégeons 500 hectares de forêt primaire en Equateur


Aidez-nous à protéger 500 hectares de forêt amazonienne en Équateur !Création d'une Réserve Naturelle

Suivez nous ici :

facebook.com/ 107327517635456

Où ça ?

Dans la province de Napo située au Nord-Est de l’Équateur, à 1h30 en pirogue de Puerto Misahualli, la réserve El Jaguar, idéalement située sur les berges du Rio Napo offre 95 % de forêt primaire à protéger et environ 5 % de terres agricoles, dites de rivière, à valoriser par un modèle d’agroforesterie et de permaculture respectueux de l’environnement et des personnes.

Pourquoi?

Pour préserver la biodiversité dans une zone affectée par plusieurs dommages environnementaux : prospections et extractions pétrolières et minières, orpaillage légal et illégal, occupation de la forêt "sans droit ni titre" à des fins d'expansions agricoles, déforestation, commercialisation frauduleuse de bois précieux et de construction, braconnage d’espèces menacées ou protégées alimentant le commerce de viande de brousse et le trafic international d'animaux sauvages.

Pour soutenir les populations locales et indigènes. Fortement affectées par des modèles économiques encouragés par la société et non respectueux de leur environnement, les populations locales n’ont le plus souvent pas d’autre alternative que de travailler dans deux principaux secteurs économiques : l’agriculture et les compagnies pétrolières. Ces secteurs impactent de manière destructive la nature par une déforestation intensive et une pollution des rivières (produits chimiques , fuites d’oléoducs et rejets d’hydrocarbure...)

La création de la réserve rentre dans un projet global de conservation, de développement économique et de sensibilisation auprès des populations locales et indigènes en partenariat avec des acteurs locaux (Fondation, ONG, Ministère de l’Environnement et de l'Éducation). Pour préserver l'identité culturelle et les savoirs ancestraux des communautés indiennes, une sensibilisation environnementale dès le plus jeune âge et un accompagnement à des projets agricoles alternatifs plus respectueux de l’environnement (permaculture, agroforesterie) seront mis en place.

Pour contribuer à la sauvegarde de la forêt amazonienne. L’Amazonie est le poumon vert de la planète, un acteur principal dans la lutte contre le réchauffement climatique, un réservoir de vie d’une biodiversité époustouflante ! C’est en s’engageant à protéger la forêt et ses peuples avec les acteurs locaux, gouvernementaux et internationaux que nous réussirons cette lutte de sauvegarde pour le bienfait de l'humanité et des générations futures.

Quand ?

Il y a urgence ! La pandémie de Covid-19 a accéléré les délits et intrusions sur les 500 hectares de forêt primaire.

La quarantaine imposée en Équateur a empêché la mobilisation sur place et laissé le champ libre aux personnes malintentionnées. Malgré la dure crise économique qui sévit dans le pays, nous avons été très réactifs et avons décidé de puiser dans nos économies.

Dès le mois de juin, nous avons engagé notre premier garde et rénové une infrastructure existante afin de lui apporter un hébergement adéquat (chambre, cuisine, salle de bain). Mais il reste beaucoup à faire.

Nous faisons appel à votre solidarité afin de nous soutenir dans notre lutte pour la protection de l’Amazonie et la création d’une réserve naturelle protégée et reconnue par le Ministère de l'Environnement Equatorien.

Comment pouvez-vous nous aider ? Quel est notre projet ?

La création d’une ONG en France est en cours (ONG : JARE - Jaguar Amazonian Reserve Ecuador) elle aura pour but d'organiser des missions scientifiques de terrain en collaboration avec des universités et grands établissements français partenaires comme le Muséum National d'Histoire Naturelle. Elle réunira des personnes sensibles à notre cause souhaitant nous soutenir dans notre projet global.

En partenariat avec des universités Equatoriennes et des acteurs locaux, notre projet consiste, à court terme, à recevoir sur la réserve des étudiants et des scientifiques pour des missions d’étude, de conservation et de réinsertion d’espèces menacées (Faune ou flore).

Il consiste également à soutenir les populations locales et indigènes dans un plan de sensibilisation, d’accompagnement à une agriculture plus respectueuse de l’environnement et à la préservation de leurs savoirs faire ancestraux (artisanat, connaissance des plantes médicinales de la forêt primaire...).

Afin de pérenniser le bon fonctionnement de la réserve El Jaguar et ses missions (emploi durable de deux gardes forestiers, achats de matériel, entretien de l'infrastructure, animation des ateliers de sensibilisation etc...), la création d’une nouvelle économie locale verra le jour in situ grâce à l’Eco-Tourisme et la construction d’un Eco-Lodge.

Cette nouvelle économie permettra également de former les populations locales et notamment les jeunes adultes à divers métiers comme les professions d’hôtellerie-restauration, de guide touristique et de protection de l’environnement.

Aujourd'hui nous avons besoin de vos dons pour mener à bien notre plan d'action que voici :

1 er Palier = 10 000

↪ 6000 € pour pouvoir maintenir pendant un an le salaire de Nixon Grefa, le premier garde de la réserve, durant la crise économique liée à la pandémie et lui permettre de continuer à vivre de son travail de protection et surveillance.

↪ 4000 € pour installer des panneaux solaires (2500€) sur la réserve et améliorer de suite les conditions de vie de Nixon, le premier garde équatorien. Actuellement l'alimentation électrique se fait par un groupe électrogène, polluant, insuffisant et coûteux. Mais également pour financer un pirogue à rame pour que Nixon puisse accéder au village sur l'autre rive pour les achats de vivre (500€), pour financer l'outillage afin d'entretenir les alentours de la maison du garde, les sentiers, les limites du terrain (Machettes, débroussailleuse et outils divers : 1000€)

2 ème Palier = 15 000 € atteint

↪ Les 5000 € supplémentaires obtenus serviront à financer la topographie du lieu, c'est à dire le bornage exacte de la réserve. Ils comprennent la rémunération du topographe et des ouvriers forestiers. Un débroussaillage (sans déforestation) des limites de zone et l'installation de pancartes seront nécessaire à la demande de classement en réserve naturelle protégée auprès du Ministère de l'Environnement et aideront à lutter contre les intrusions illégales.

3 ème Palier = 25 000 €

↪ Si 10 000 € supplémentaires obtenus nous pourrons réaliser le financement du classement en réserve écologique par le Ministère de l'Environnement. Ce classement nécessite une étude scientifique de terrain (faune et flore) par un biologiste/naturaliste et la rédaction d' actes notariés.

L'objectif de ce plan d'action atteint grâce à vos dons, la future ONG JARE à vocation scientifique, éducative et socio-économique bénéficiera de bases solides pour intervenir de façon pérenne sur la magnifique Réserve El JAGUAR et remplir sa mission de préservation du Vivant !

2 400 € Collectés sur 10 000 €

24%
0 Jour restant
44 Participations

Organisateur

TARAUD Théo

Profil vérifié

Bénéficiaire

Réserve Ecologique El Jaguar - Théo Taraud