Aller au contenu principal

Rendre l'eau à la terre !

Organisé pour : Virginie

 

Rendre l'eau à la terre !

 

Bonjour et bienvenus sur cette cagnotte solidaire, qui permettra de soutenir un projet de forage en eau, pour faire revivre une terre contrariée par les modifications climatiques.

 

Afin de soutenir de modestes « sauv'gardiens » d'un terrain acheté il y a un an, dans l'idée de « faire notre part » dans le maintien d'un écosystème sain et vivant, nous proposons cette collecte pour nous aider à financer un forage en eau, indispensable pour ramener de la biodiversité sur une terre délaissée.

 

Dans la garrigue Héraultaise nous avons acheté un magnifique terrain d'1 hectare que nous avons décidé de protéger et de « réparer ».

Nous avons commencé à planter de nouveaux arbres pour créer une forêt-jardin et semer des graines de fleurs mellifères. Nous apportons un soin particulier aux pollinisateurs sauvages et domestiques (Mise en place d'un rucher sur place) acteurs essentiels dans la biodiversité des espèces végétales. Nous protégeons les végétaux existants (essences de genévriers communs et cades, pistachiers lentiscus, arbousiers, amandiers, chênes verts, églantiers, cistes de Montpellier, ronces, lauriers etc. et ses magnifiques et fragiles orchidées sauvages...). Nous adhérons aussi aux Refuges LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).

 

Face aux caprices du climat, bien que nous sachions que la nature peut s'adapter au changement climatique, le constat est qu' à la vitesse à laquelle le changement se produit, l'adaptation de la faune et de la flore ne peut se faire sans heurts. Il faut du temps à une espèce vivante pour s'adapter à une modification dans son écosystème. Il y a actuellement une urgence à maintenir un minimum d'humidité des sols pour que notre projet prenne vie.

Nous souhaitons recréer une petite forêt, de l'humus, sur une ancienne parcelle de vigne abandonnée, dénudée de ses végétaux originels qui retenaient l'eau dans son sol. Le sol doit être nourrit en azote, et en carbone mais il faut aussi de l'eau pour que se produise une bonne germination des espèces végétales essentielles à la survie des espèces animales (rongeurs, oiseaux, couleuvre de Montpellier, vers de terre, insectes...) habitant déjà sur cette terre.

Il y a bien longtemps, ce secteur était très abondant en eau. L'archéologie du lieu montre un étroit lien entre l'eau et la présence de l'Humain. L'eau était source de vie et promesse d'abondance pour les premiers Hommes qui peuplèrent la forêt originelle. L'eau et la beauté du paysage étaient l'attrait du lieu. Puis, la forêt quand elle ne subissait pas les incendies, fût remplacée progressivement en zones agricoles, dont principalement la vigne et l'olivier.

Les anciens du village nous ont raconté qu'il y avait plusieurs sources, sur le flanc de la colline qui surplombe notre terrain. Nous avons cherché... Nous avons lu les anciens cadastres... Il y avait des cours d'eau mais ils sont actuellement secs, soit en raison de dérivations de l'eau en lien avec l'urbanisation, soit en raison d'une alimentation naturelle en eau moindre. En fouillant plus sur le terrain, nous avons retrouver la trace d'une source. C'est en longeant les noues (fossés en pierres permettant aux paysans de maîtriser le cour de l'eau pour arroser les parcelles construites en terrasses) que nous avons trouvé où l'eau commençait sa course. Elle partait d'une résurgence sur le flanc de la colline et circulait dans des fossés artificiels.

Nous avons lancer un appel à une association de sourciers. Ils ont fait une recherche approfondie hydrogéologique du terrain. La conclusion de leur travail fût « bien et malheureuse » : la source ne coulera plus mais il y a de l'eau dans le sous sol... à 140 m de profondeur ....La seule solution pour la ramener en surface est le forage.

Afin de faire venir cette eau pour alimenter le sol, il va juste falloir modifier notre paradigme et envisager non plus, de faire revenir l'eau de la source (c'est impossible), mais de forer pour remettre l'eau circulant dans les noues. En résumé redonner de l'eau à la terre mais d'une autre manière.

 

Nous sommes dans une belle zone de garrigue, autrefois une ancienne forêt, puis maîtrisée par l'Homme pendant des siècles, déforestée pour y faire une zone agricole, puis enfin délaissées au grès de sa capacité de résilience. Si comme nous, vous souhaitez sauvegarder un peu de terre saine, faire revivre les forêts, recréer de la biodiversité animale et végétale, vous pouvez nous rejoindre en devenant un humble « sauv'gardiens ».

 

Nous avons fait une estimation financière par des foreurs pour que le forage puisse aboutir. Il faut compter en moyenne 40 euros par mètre creusé. Nous avons calculé que : 40 € = 1m  ; 20 € = 50 cm et 10€ =25 cm

Ainsi, plus nous serons nombreux plus la terre aura de chance de retrouver progressivement sa richesse de sol.

 

Si vous êtes solidaires avec nous, vous pourrez participer à l'éveil de l'eau et suivre la progression du projet. Chaque « sauv'gardien » pourra se considérer comme parrain ou marraine d'une ruche, d'un arbre, d'une plante, d'une fleur s'il le souhaite...

 

Dans le cas où la collecte dépasserait le montant nécessaire pour ce forage, elle servira à financer des ruches, des arbres, des graines de fleurs, la reconstruction des murs en pierres sèches.... tout ce qui est indispensable à l'abondance nourricière de la faune et de la flore de ce beau lieu.

 

N'hésitez pas à nous soutenir, notre projet est sérieux. Il nous tient à cœur de le réussir même si cela nous prendra certainement du temps et de l'énergie. Mais le résultat de nos efforts solidaires sera positif et heureux. Nous aurons nous aussi « fait notre (humble) part » dans la protection de l'environnement et pourrons en être fiers.

 

Virginie et ses amis « sauv'gardiens »

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

Organisé par

Virginie Hugo