Aller au contenu principal
ACTION EN JUSTICE  CONTRE l'USINE A FRITES CLAREBOUT

ACTION EN JUSTICE CONTRE l'USINE A FRITES CLAREBOUT

ACTION EN JUSTICE CONTRE L’USINE A FRITE CLAREBOUT

Nous sommes un collectif créé à l'initiative de riverains d'une "Zone de Grandes Industries" sur le littoral entre Dunkerque et Calais qui refuse l'implantation d'une usine de fabrication de frites surgelées appartenant au géant belge Clarebout Potatoes. Avec une capacité de production équivalente à près de 5 fois celle du site McCain de Béthune, il s’agira de la plus grosse usine à frites de France.

1) POURQUOI NOUS NOUS BATTONS

DES NUISANCES INSOUTENABLES POUR LES RIVERAINS : 20 hectares de terres agricoles artificialisées, 2 cheminées de 80 mètres de hauteur, 1 passage de camion toutes les 3 minutes pour acheminer les produits, 34 tonnes d'ammoniac pour produire du froid sur le site et une station d'épuration de 600 000 équivalent-habitants.

A la clé : de multiples nuisances visuelles, sonores et olfactives. Depuis juillet 2020, près de 300 plaintes ont été déposées par les riverains des autres sites de Clarebout en Belgique : rejets illégaux dans la Lys, « pluies de graisse » formant des dépôts d’huile sur le linge et les pare-brises, bruit des moteurs et vibrations, odeur d’œuf pourri émanant de la station d’épuration...

UN NON-SENS SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL : les emplois promis par Clarebout s’exercent dans des conditions effroyables : chaleur suffocante, huile sur toutes les surfaces, moisissure persistante, normes sanitaires bafouées, fuites d'eau s'écoulant sur du matériel électrique et équipements défectueux, dans un contexte d’injonctions à accélérer toujours plus les cadences et à ne pas s'exprimer publiquement sur les conditions de travail sous peine d'être licencié. Depuis 2016, deux ouvriers de l’usine de Warneton (Belgique) ont trouvé la mort, trois autres ont été brûlés au second degré suite à des projections d'huile, et une quatrième a été grièvement blessée au bras.

Quant à l’environnement, l’usine engloutira plus d’un quart de la production de pommes de terre de consommation des Hauts-de-France (!) et d'énormes quantités d'eau (5 millions de m3 par an) alors même que la région n’a jamais été aussi impactée par les sécheresses.

Aux antipodes des circuits courts de proximité et de l’agriculture biologique, la demande de Clarebout en pommes de terre à bas prix engendrera une extension des monocultures industrielles sur le territoire, gourmandes en pesticides, en engrais et en eau.

Enfin, du fait de sa consommation vertigineuse de gaz pour ses process industriels et de l’export massif de ses produits par camions et porte-conteneurs, le site de Clarebout émettra plus de 300 000 tonnes équivalent CO2 par an, soit l’équivalent de 200 000 vols Paris-New York.

2) POURQUOI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS AUJOURD’HUI

LA DEMOCRATIE EST BAFOUEE : 80% des 1100 contributions à l’enquête publique étaient défavorables au projet. Cependant, commissaire-enquêteur et préfet, très favorables au projet, ont ignoré ce résultat !

LE TEMPS PRESSE : ce recours est notre seule chance de stopper le projet. Les travaux d’aménagement de la zone ont déjà commencé et l’Etat, le Grand Port Maritime de Dunkerque et les élus locaux pressent pour que l’usine voit le jour, à grands coups de dérogations et de cadeaux fiscaux à Clarebout.

C’est pourquoi nous sollicitons aujourd’hui votre soutien financier : grâce à votre participation, nous serons en mesure de payer les frais d’avocats, et pourrons ainsi mener l'action en justice pour empêcher l'arrivée de cette usine géante.

Un immense merci à chacune et chacun d’entre vous pour votre don, même modeste !

Sources :

-Etude d’impact du projet, avis de l’Autorité environnementale et Mémoire en réponse : https://www.projets-environnement.gouv.fr/page/fiche/?q=recordsid:20201237556

-Capacité de production du site McCain de Béthune : https://www.lavoixdunord.fr/142021/article/2017-04-02/le-seul-site-mc-cain-au-monde-produire-des-flocons-deshydrates

-« Pluies de graisse » sur les villages belges de Clarebout : https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/lille-metropole/video-deulemont-viennent-ces-mysterieuses-taches-graisse-qui-tapissent-voitures-1704884.html

-Nombre de plaintes relatives aux nuisances de Clarebout en Belgique : https://www.cw-environnement.be/tag/nuisances-sonores/

-Conditions de travail dans les usines Clarebout : https://www.lavoixdunord.fr/255825/article/2017-10-30/les-photos-choc-qui-denoncent-les-mauvaises-conditions-de-securite-clarebout

-Production de pommes de terre de consommation en Hauts-de-France : https://cutt.ly/YfNxLrV

-Bilan de gaz à effet de serre de Clarebout : https://drive.google.com/file/d/15UwL4L7hjxeC9kwAD8Kol4k3EObxEPAM/view?usp=sharing

3 662 € Collectés sur 10 000 €

36%
329 Jours restants
73 Participations

Organisateur

PASSEROSE

Profil vérifié

Bénéficiaire

Le collectif de Saint Georges