Aller au contenu principal

RADIO EMERAUDE

Organisé pour : RADIO EMERAUDE

UNE CAGNOTTE DE SOUTIEN POUR RADIO EMERAUDE

 

 

Radio Emeraude connaît un franc succès d'audience avec sa nouvelle grille de programmation ; elle bat des records d'écoute sur son site internet, avec une moyenne de 17 000 visites chaque mois. Pour autant votre Radio doit faire face, comme beaucoup d'associations en France, à des difficultés financières de plus en plus prégnantes. Les ressources de Radio Emeraude proviennent pour l'essentiel de subventions : du Ministère de la Culture, de la Communauté de Communes de Lesneven Côte des Légendes et de la Région Bretagne. Ces subventions ne sont pas versées sans conditions, elles le sont au regard de son travail d'information d’intérêt général, de mise en valeur des atouts et des acteurs du territoire, de promotion des politiques culturelles, économiques et sociales de l’État, de la Communauté de Communes de Lesneven Côte des légendes et de la Région Bretagne. Pour autant ces subventions baissent, ou sont figées depuis des années, alors que les charges (charges sociales, loyer, émetteur...), elles, ne cessent d'augmenter.

Aujourd'hui, notre trésorerie ne nous permet plus d'envisager un avenir serein. Nous devons, de façon urgente, remplacer du matériel ancien et des projets nécessaires à l'évolution de la Radio sont compromis.

C'est pourquoi, nous avons décidé de faire appel, de façon exceptionnelle, aux auditeurs, aux amis, aux fidèles de Radio Emeraude, à tous ceux qui sont attachés à leur Radio par la mise en place d'une cagnotte de soutien.

0 Jour restant
10 Participations
Je participe

Organisé par

Radio Emeraude
Le 20 février 2019
Xavier Guiavarch
Bonne continuation à toute l’équipe. Vive les médias de proximité qui traitent le local en regardant l’horizon et ce qui s’y passe. Très agréable de vous suivre chaque jour sur la route. Kenavo
Le 20 février 2019
Benjamin Colinard
J'espère que les auditeurs seront généreux !! Bonne continuation !! Benjamin colinard à bientôt
Le 20 février 2019
Florence Lino
J'espère que les dons vont affluer par centaines (voire milliers) et que cela ne sera plus qu'un mauvais souvenir