Aller au contenu principal

Aidez-moi à immortaliser les derniers Papillons méditerranéens !

Organisé pour : Michel

Le naturaliste qui revient d'un voyage d'observations de 6 mois... sans photos : c'est moi !

Aidez-moi à immortaliser les derniers Papillons méditerranéens !

Bonjour à tous,

Ultra passionné par le monde des insectes et de la Nature depuis mon plus jeune âge (j'avais 16 ans quand je découvris dans les Alpes de Nice un Coléoptère qui m'a été dédié : Carabus solieri tarrieri...), j'ai 69 ans et j'ai voué toute ma vie à cet idéal, sans nulle autre activité que mes voyages entomologiques, et l'écriture d'articles et de livres sur le sujet, passion oblige !

Après la France, l'Italie, l'Espagne, j'ai orienté mes recherches vers un univers plus vierge et exaltant, celui des montagnes et des steppes de l'Afrique berbérique, en l'occurrence du Maroc, de ses Atlas et de son Sahara. Cela fait maintenant 25 ans (rien que ça !) que j'arpente ces contrées 6 mois par an, de la fin de l'hiver à l'été, avec le soutien des autorités du pays. Il en résulte des centaines d'articles publiés dans les revues scientifiques francophones, d'innombrables espèces et sous-espèces découvertes, signalées ou décrites, un livre déjà paru en 2008 et un autre en préparation, ma participation en qualité de consultant à la politique de protection des espèces et des espaces du Maroc, une banque de donnée très complète, une photothèque de la faune, de la flore et des écosystèmes riche de plus de 10.000 clichés, en majorité constitué de macrophotos de papillons...

De 1990 à 2008, j'ai pu photographier à l'aide d'un matériel argentique spécialisé. Depuis, il m'a été impossible de passer au digital, faute du budget suffisant. Il faut dire que chaque saison et bien que sur un mode plutôt rudimentaire, mes voyages dans les Atlas marocains engloutissent l'essentiel de mes faibles moyens. Cela fait bientôt 10 ans qu'un équipement photographique me fait défaut. C'est une catastrophe pour mon travail qui en souffre à tel point que, faute d'illustrations de qualité, je ne puis plus publier, sauf dans les quelques cas où un collègue correctement équipé m'accompagne sur le terrain. L'activité de naturaliste, a fortiori spécialisé dans le microcosme, est "spartiate" et ne nourrit pas son homme. Force est de constater que je suis un "décroissant" pur et dur ! Mais là où c'est préjudiciable, c'est quand on ne peut plus travailler correctement, avec le matériel adéquat. Durant mes dernières saisons, alors que je découvris une nouvelle espèce pour la science (Papilio neosaharae), mes recherches n'ont pu être documentées correctement et il me devient impossible de communiquer, de publier, de divulguer. C'est franchement dommage car à l'heure où partout la Nature se meurt, il est de toute première importance qu'il y ait des témoins tant des saccages pour alerter que des indices de pérennisation pour donner un peu d'espoir.

Quant au caméscope, il me permettra de publier en ligne des vidéos documentaires et pédagogiques sur le sujet éco-entomologique, de mieux faire connaître les derniers papillons qu'il nous faut protéger, Jusqu'à maintenant, j'ai toujours eu l'œil, mais pas la caméra !

Mon prochain voyage se situe en début de 2017. Je compte poursuivre la prospection de l'Anti-Atlas marocain, puis des massifs forestiers du Rif occidental, toutes zones encore très sauvages et préservées. J'espère que, grâce à vous, j'en rapporterai les photos et les films qui s'imposent, que je pourrai reprendre mes publications et finaliser mon nouveau livre en cours.

À quoi va servir la cagnotte ?  Présentation du matos à acquérir...

Description du matériel photographique souhaité pour un montant judicieux de 3227€(*) :

  • Un boîtier reflex de base avec en kit un objectif permettant de réaliser les photos de paysages et donc d'habitats des insectes. J'ai choisi Nikon D5300 équipé d'un objectif AF-S 18-105mm f/3.5-5.6G ED VR ; prix 807,54€

                                                     

  • Une batterie de secours pour parer à toute panne survenant sur le terrain Nikon EN-EL 14a ; prix 43,89€
  • Un objectif macro avec une focale suffisamment longue afin de photographier d'assez loin des papillons très vifs sans les effaroucher. J'ai choisi un Sigma 150mm f/2,8 DG OS APO ; prix 894,01€

                                                     

  • Un flash spécial macro pour de meilleurs résultats, notamment à contre-jour. J'ai choisi un Sigma EM-140DG macro ; prix 392,06€

                                                    

                                                     

                                                    

  • Un caméscope totalement adapté à mon travail. J'ai choisi le tout dernier Sony FDR-AX53 ; prix 849,15€

                                                      

  • Une carte SD SanDisk Extrem Pro 32 Go pour amplifier le stockage en cours de reportage, tant sur le reflex que sur le caméscope (x2) ; prix 53,86€
  • Un sac à dos photo K&F Concept pour ne rien oublier et pour une bonne mobilité sur le terrain ; prix 45,99€

                                                    

(*) A ce montant s'ajoute la commssion de Leetchi. Au-delá de 2000€, elle est de 2,9% (au lieu de 4%).

Le montant total de cette cagnotte s'élève donc á 3324€

 

Remerciements et retour

Alors, un grand merci pour votre écoute et le don spontané qui en suivra. Que puis-je vous proposer en guise de reconnaissance, sinon vous adresser un portfolio des meilleures de mes photos à venir et vous citer en guise de contributeur au chapitre des remerciements de mes prochains articles ?

 

Qui suis-je ? Portrait du porteur du projet

http://www.micheltarrier.com/micheltarrier-com/qui-suis-je/

http://www.ecologie.ma/encadrer-michel-tarrier/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Tarrier

 

Quelques aspects de mon travail entomologique

http://www.micheltarrier.com/

http://www.micheltarrier.com/micheltarrier-com/mes-livres/

http://www.micheltarrier.com/micheltarrier-com/bibliographie/

http://www.micheltarrier.com/micheltarrier-com/bilan-des-avanc%C3%A9es-scientifiques/

 

Quelques autres références des causes qui sont miennes

http://www.micheltarrier.com/micheltarrier-com/mes-livres/

https://www.notre-planete.info/services/membres/membre.php?id=2502

http://www.larevuedesressources.org/-ecogitations,115-.html

http://www.secheresse.info/spip.php?article228

https://www.facebook.com/micheltarrier

 

Bienvenue sur cette cagnotte !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés

Merci à tous

Organisé par

Michel Tarrier
Le 20 septembre 2016
André-Jacques Holbecq
Bon courage et merci pour ce que vous faites et dites.
Le 17 septembre 2016
Bettina Melchior
Que ce projet se réalise afin que l'existence de ces papillons soit éternelle...
Le 16 septembre 2016
Alex Bargibant
Bon courage Michel et meilleurs souhaits de réussite pour ce projet, amitiés de Nouvelle Calédonie :-)
Le 16 septembre 2016
marc Antoniucci
Je te souhaite des futures bonnes chasses d'images !
Le 14 septembre 2016
Catherine Fagedet
Merci pour votre travail, vos idées et jolies pensées
Le 7 septembre 2016
Anonyme
C'est une longue histoire entre les papillons et moi et j'aime bien l'idée que quelqu'un soit fasciné par leur courte vie... Bonne chance
Le 5 septembre 2016
Sylvain Chapdelaine
Grand merci pour tout ce que vous faites pour Maman TERRE.
Le 5 septembre 2016
Thierry ROYER
Bravo pour tes combats, pour la surpopulation, pour notre petite planète .
Le 5 septembre 2016
Catherine PERREAU SIGOGNE
bravo Monsieur, je suis heureuse de participer- il en faudrait beaucoup "comme vous"!!!
Le 2 septembre 2016
mélanie tarrier
Par amour à la beauté et que la Nature règne dans toute sa splendeur