Aller au contenu principal

Editer mon livre "Sur un air de basse".

Organisé pour : Manue

 

Bienvenue sur ma cagnotte en ligne.

Vous pouvez contribuer ici au financement d’un livre pendant 3 mois.

Votre aide m’aidera donc à l’imprimer et en échange selon votre contribution vous recevrez des contreparties.

 

Voici la liste des contreparties (essayez au maximum de mettre un montant correspondant aux contreparties). L'envoi est gratuit pour la France. Pour les autres pays si l'écart est trop important je vous demanderai un supplément.

Les contreparties ne s’afficheront pas lorsque vous rentrerez le montrant c’est moi qui gèrerait tout ensuite.

Si éventuellement vous voulez étaler votre contribution c’est possible. J’additionnerai les montants et je ferai le total à la fin des trois mois.

 

- Lot 1 : 5 euros – un marque-page et un remerciement sur la page facebook du livre

- Lot 2 : 10 euros – votre nom dans les remerciements à la fin du livre + contreparties à 5 euros

- Lot 3 : 15 euros – le livre dédicacé (si vous le souhaitez) + contreparties à 5 et 10 euros

- Lot 4 : 20 euros – une carte illustrée au choix + contreparties à 5, 10 et 15 euros

- Lot 5 : 30 euros – les deux autres cartes illustrées + contreparties à 5, 10, 15 et 20 euros

- Lot 6 : 40 euros – un autre livre pour la personne de votre choix (dédicacé si vous le souhaitez) + contreparties à 5, 10, 15, 20 et 30 euros

- Lot 7 : 60 euros – une visite des principaux lieux à Antibes et un repas (valable pour une personne) dans la crêperie où se passent quelques scènes de l’histoire et où vous pourrez aussi me poser toutes les questions que vous voudrez sur l’histoire + contreparties à 5, 10, 15, 20, 30 et 40 euros

- Lot 8 : 80 euros – une visite des principaux lieux à Antibes et un repas (valable pour 2 personnes) dans la crêperie où se passent quelques scènes de l’histoire et où vous pourrez aussi me poser toutes les questions que vous voudrez sur l’histoire + contreparties à 5, 10, 15, 20, 30 et 40 euros

- Lot 9 : 100 euros – un repas avec l’illustratrice + contreparties à 5, 10, 15, 20, 30, 40 et 60 ou 80 euros

 

« Sur un air de basse » (le titre du roman) est une histoire d’amour entre deux personnes: Ambre et Sacha.

Voici le résumé:

Elle c’est Ambre, une jeune femme de 23 ans, artiste.

Lui c’est Sacha, un jeune homme de 25 ans, bassiste.

Ils s’aiment en secret mais pensent que ce n’est pas réciproque.

Cherchant à guetter l’autre sans qu’il le sache, sans qu’elle le sache.

Des flyers dans une boite, des concerts, des sourires, des regards.

Des amis qui vont tout faire pour qu’ils se rapprochent l’un de l’autre.

Une rencontre, un début difficile, un amour.

Mais dans la vie tout ne se passe pas forcément comme on le souhaite.

La ville d’Antibes va être témoin de toute cette histoire.

Une histoire d’amour qui, comme souvent dans la vraie vie, n’est pas toute rose.

Mais  au final les histoires d’amour avec des bleus au cœur ne sont-elles pas les plus belles ?

 

L’histoire se déroule à Antibes, ville où je suis née et où j’aime passer du temps.

La musique est très présente dans l'histoire comme dans ma vie de tous les jours.

Le livre sera au format livre de poche, avec trois illustrations couleurs à l'intérieur, pour pouvoir être transporté partout, à la plage, dans le bus, au fond d’un sac, le soir sous votre couette ou dans la journée pendant un moment de libre.

Pourquoi le format poche ? Parce que je trouve que c’est toujours plus facile de "trimbaler" un livre à ce format plutôt qu’un gros livre qui ne va pas forcément entrer dans un petit sac et qui prendra plus de place.

 

Je m’appelle Manue, j’ai 28 ans, presque 29.

J’habite dans le Sud de la France près d’Antibes où se déroule mon histoire.

Vous pouvez me retrouver sur la page facebook pour pouvoir suivre cette aventure en direct avec moi !

 

https://www.facebook.com/pages/Sur-un-air-de-basse/280062512023682  

447 €

Collectés sur 3 300 €
13%
0 Jour restant
25 Participations

Actualités

Le 8 septembre 2015 Manue Gioanni - Demonceaux a écrit :

Bonjour, voilà donc un nouvel extrait. C’est encore un point de vue du personnage de Sacha puisque via la page facebook du livre je vous avais donné le choix entre les deux personnages (Ambre et Sacha).

C’est un passage assez important (pas le plus important non plus quand même !).

J’espère qu’il vous plaira et que vous aurez envie d’en savoir plus à la fin de cet extrait.

            Je monte sur la scène appelant au micro les différents groupes pour régler le son. Comme d’habitude je commence par les derniers qui passeront et je finis par les premiers. Petit à petit, les réglages terminés, nous nous asseyons tous ensemble dans un coin sur un fond de reggae roots attendant les premiers habitués venus écouter du reggae.

            Une certaine peur m’envahit peu à peu. Eric qui l’a bien senti, me prend à part.

Il me demande si ça va mais il n’a pas besoin de ma réponse pour voir que non.Je suis mal, je suis perdu et ça ne va pas vraiment.

Eric essaye avec des mots simples de me rassurer. Il sait que dans ces instants-là je panique et qu’il est pratiquement le seul à pouvoir me comprendre.

            - Je me doute que tu seras là mais voilà si elle arrive je ne sais pas comment réagir.

            - Laisse-la venir, ou alors fonce, tu verras quand elle sera là. Si tu ne sais pas comment l’aborder, si tu veux je vais la voir et je l’invite à venir boire un verre avec nous. Un mot de toi et tu sais que je le ferai.

Je lui réponds que je ne veux ni qu’il l’aborde ni qu’il l’invite à boire un verre, du moins avec moi.Au final je pense que si je ne la vois pas ce ne sera pas plus mal.

            - Tu ne pourras pas fuir comme cela toute ta vie et tu le sais aussi bien que moi.

            Je sais au fond de moi que mon ami a raison, je ne peux pas rester sans rien faire.

Comme le dit souvent Eric, le destin ne tient pas à grand-chose.Il suffit juste de savoir faire les bons choix au bon moment, ne pas hésiter et surtout ne rien regretter.

 

            Les minutes défilent.A force de voir du monde arriver et venir nous dire bonjour je ne vois pas le temps passer. Eric est toujours à mes côtés. Je n’aperçois pas non plus la jolie brune passer l’entrée du 600. Et ce n’est que lorsque mon ami me donne un léger coup de pied suivi d’un signe de tête que je regarde dans la direction indiquée. Mon regard se bloque, ma gorge devient sèche et les mots que j’allais prononcer ne sortent pas.

            Elle est là, elle porte un sarouel noir, une robe verte bouteille lui arrivant aux dessous des genoux, son sac violet et ses chaussures nus-pieds. Simple, naturelle, souriante, juste comme je l’aime…

            Je regarde mon meilleur ami et ce dernier me sourit, pas un sourire moqueur ou méchant, non un sourire rassurant, protecteur, comme s’il voulait me faire comprendre qu’il est là.

            Le premier groupe commence à s’installer doucement, ce sont les sœurs baroudeuses, elles me font un signe de tête et je monte moi aussi sur scène pour vérifier le son.Je redescends, me mets au milieu du public pour voir si tout va bien, remonte un instant et retourne ensuite retrouver mon ami. Je n’ai pas cherché à la regarder, j’avais un peu peur de croiser son regard et de ce que je pouvais y trouver.

Nous parlons un peu tous les deux et nous voyons finalement Ambre se diriger vers le public, lentement.

            Alors, sans réfléchir, je me lève de ma chaise, vais chercher une bière, pour me donner du courage, et m’avance vers la scène. La peur me prend, elle est là, devant moi, mais je sais que je dois le faire. C’est presque ma dernière chance et puis comme Eric m’a dit, je n’ai rien à perdre, seulement beaucoup à y gagner.

            Je m’avance vers elle… Ambre. Les mains moites l’une dans le vide pendant le long de mon corps, l’autre tenant la canette de bière, qui petit à petit devient aussi moite que ma main.

            Je me mets à côté d’elle, la regarde d’un air distrait.

            - Salut, tu danses ?

 

Alors selon vous Ambre va-t-elle accepter de danser avec Sacha ?

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, j’ai vraiment hâte d’avoir votre avis !

Le 1 août 2015 Manue Gioanni - Demonceaux a écrit :

Bonjour,

Avant de découvrir le premier extrait je vais vous expliquer certaines choses.Sacha est un des deux personnages de l’histoire.

L’histoire est divisée en deux points de vue, celui d’Ambre et celui de Sacha.

Ce premier extrait est donc celui de Sacha.

J’espère qu’il vous plaira et vous donnera envie de découvrir mon histoire et de contribuer à mon projet.

Cet extrait est celui qui commence le point de vue de Sacha.

 

 

         Je suis assis, sur ce banc en bois en face du port, ma basse, une Cort, tout contre moi. J’enchaîne quelques accords, essayant de créer un nouveau rythme pour une chanson que j’ai en tête. La tête parfois baissée mes dreads tombent alors parfois devant mes yeux. Je lève la tête et regarde les gens passer. Ils sourient tous, des amoureux main dans la main, les jupes des femmes volant avec le vent de ce début de mois d’avril, des enfants qui se courent après, heureux des beaux jours qui arrivent, des touristes qui se promènent près du port. Et moi, loin de tout et pourtant assis au milieu de tous ces gens.

         Ce banc où je passe la plupart de mes journées de libre. Je ne sais plus vraiment comment j’ai atterri, un jour, là, sur ce banc, à jouer de la basse, mais je sais le pourquoi du comment… Elle.

         Cette fille, femme, je l’aime mais elle ne me remarque pas. Chaque soir, je vais sous sa fenêtre avec ma basse ou ma guitare sèche, selon les jours, des notes plus ou moins graves s’en échappent. Mais elle ne voit et n’entend rien. Les notes sont trop sourdes ou je joue trop doucement, comme un murmure qui ne demande qu’à être entendu. Je ne sais pas comment je réagirais si un jour elle me surprenait devant la porte de sa maison. Je crois que je ferai semblant de m’être trompé de maison, par peur de son regard, de sa réaction...

         Si je devais me présenter je dirais que je suis Sacha Ferran, vingt-cinq ans, bassiste d’un groupe de reggae de la région, Seilo, groupe qui ne demande qu’à se faire connaître. On a déjà joué dans  un grand nombre de salles et aussi des premières parties de grands noms de la scène reggae. Je ne cherche pas à être connu, j’aime bien mon statut de bassiste, un peu en retrait, donner du plaisir aux gens, être important dans un groupe sans être devant la scène. Tout cela correspond bien à mon caractère d’homme timide, qui ne veut pas se faire remarquer. Pourtant qu’est-ce que je donnerais pour qu’Elle me remarque. Je pourrais même aller lui décrocher la lune rien que pour qu’Elle me sourit, mais non… Rien, pas un regard, ni un sourire et encore moins une parole adressée seulement à moi, ou même à un de mes amis.

Nous n’avons d’ailleurs aucun ami en commun, du moins pas à ma connaissance. Peu de monde sait qu’elle existe, en fait cela se réduit à trois ou quatre personnes. Eric mon meilleur ami, Stef et Charly qui me comprennent plus ou moins et Ghislaine ma logeuse.

         Certains m’ont demandé comment j’ai pu tomber amoureux d’une personne juste en la voyant, sans jamais lui avoir parlé, juste en la regardant évoluer au fil du temps. Mais je leur réponds qu’ils n’ont jamais connu de coup de foudre ou qu’ils n’ont tout simplement jamais vraiment aimé.

         Elle n’est jamais venue à un de mes concerts et je ne la vois jamais non plus dans les pubs dans lesquels je vais souvent que ce soit juste pour boire un verre ou parfois jouer de la guitare et chanter pendant une ou deux heures. Au final je ne sais pas où est-ce qu’Elle passe ses journées ni même ses soirées.

         Tout ce que je sais c’est que l’été elle s’installe sur le port, en face de moi, pour dessiner les portraits des gens ou sans doute ce qui l’entoure quand elle n’a personne en face d’elle. Je ne sais pas si elle fait cela toute l’année mais l’hiver elle n’y est pas.

         Elle, c’est une rêveuse dans l’âme, une artiste, mon artiste comme je me plais à l’appeler, ne connaissant pas son prénom.

         Elle a des cheveux bruns, longs et ondulés, quelques atébas aux couleurs de la Jamaïque ou de couleurs qu’Elle aime sans doute. Elle a aussi quelques dreads qui se mêlent à ses cheveux démêlés. Elle porte toujours un sac violet tout délavé avec quelques trous et recousus à certains endroits, mais auquel elle doit tenir puisqu’elle ne le quitte jamais. Je ne sais rien de plus. Elle doit aussi faire de la guitare. Un jour je l’ai croisée, au hasard d’une ruelle de la vieille ville, un étui à guitare sèche dans le dos. Mais je ne sais rien de plus, rien de moins non plus, c’est peut-être pour cela qu’elle m’attire, que j’ai envie d’en savoir plus, de toujours connaître quelque chose, même insignifiant, sur Elle.

         Je sais aussi qu’elle habite dans la rue du petit four, une toute petite rue, près d’une place où il y a souvent de l’ambiance. J’ai bien essayé de regarder sur la boite mais il n’y a rien, on voit qu’il y a eu quelque chose mais cela a sûrement été effacé avec le temps. Il n’y a que le numéro inscrit sur une petite plaque en haut de la porte en bois incrustée dans la pierre.

 

Alors qu’en avez-vous pensé ? Est-ce qu’il vous a plu ?

N’hésitez surtout pas à me dire !

Je mettrais un petit extrait toutes les centaines. Le prochain, si vous arrivez à 300 euros, sera celui d’Ambre. Si vous voulez un prochain extrait vous savez donc ce qu’il vous reste à faire !

A bientôt !

Organisé par

Manue Gioanni - Demonceaux

Nicolas Druffin a participé

Sandra Lehner a participé

Maud Meunier Jacquier a participé

David Rumeaux a participé

Suzy Bess a participé

Kerry Legres a participé

Maud Meunier Jacquier a participé

Maud Mangon a participé

Claudette Bovis a participé

Céline Tchétché a participé

Steph Libertad a participé

Alexandra TURGNIER a participé

Juliette Bonte a participé

Delphine Menez a participé

Voyance Cartomancie a participé

odile Terrer a participé

Nacera Hassani a participé

Sandra Lehner a participé

Juliette Bonte a participé

Nadine Bailliot a participé

ghislaine gioanni a participé

deferro veronique a participé

Julien et Amandine a participé

Danielle Bénita a participé

Le 26 septembre 2015
Maud Meunier Jacquier
Si je peux t'aider à nouveau le mois prochain j'essaie 😉
Le 15 septembre 2015
David Rumeaux
Bon courage pour l'objectif !
Le 15 septembre 2015
Suzy Bess
Salut Manue ! Je suis ravie de pouvoir participer à ta cagnotte et j'ai hâte de lire le résultat. ;) Tu as tout mon soutien !
Le 10 septembre 2015
Kerry Legres
Comme ça, vu que c'est pas le même compte tu pourras pas ajouter haha !
Le 7 septembre 2015
Maud Meunier Jacquier
Bonjour vous m avez écrit sur mon mur Facebook j ai fait une petite participation mais j ai l intention de publier votre lien sur mon mur peut être cela intéressera quel que personne bonne chance . ( la dévoreuse de livre ;) )
Le 5 septembre 2015
Maud Mangon
Aimant lire, et aimant les histoires d'amour, on ne peut que vouloir participer !!!! Maud (créatrice de la page B O O K L O V E)
Le 5 septembre 2015
Claudette Bovis
Félicitations Manu pour ton courage et tous mes voeux de réussite.
Le 12 août 2015
Céline Tchétché
Bon courage et à bientôt...
Le 12 août 2015
Steph Libertad
J'espère pour toi que tu arriveras à atteindre la somme que tu t'es fixée !! Bon courage !!
Le 8 août 2015
Alexandra TURGNIER
Le résumé et l extrait que j'ai lus m'ont donné envie de savoir la suite... Belle continuation et à très vite