Aller au contenu principal

Traduction et création des pièces courtes de Ludmila Petrouchevskaia

Organisé pour : traduction et lecture publique

Ici vous pouvez soutenir notre projet.


La collecte servira à financer une semaine de travail sur la traduction des pièces de Ludmila Petrouchevskaïa : transports, repas et une partie des salaires.

Nous serons une équipe de cinq personnes : Ludmila Petrouchevskaïa, la traductrice Ania Stas, le metteur en scène Jean-Cyril Vadi et deux acteurs de la compagnie Les Amis de Franck Nogent, la traduction s'intégrant dans le projet de mise en scène.

Découvrez les contreparties que nous avons prévues pour vous !

Merci à tous !

 

Ludmila PETROUCHEVSKAIA

Auteur de romans et de pièces de théâtre, Ludmila Petrouchevskaïa naît à Moscou en 1938. Après des études de journalisme à l'Université d'État de Moscou, elle commence à écrire de la fiction. L’année 1972 voit son premier livre publié ; elle sera par la suite interdite de publication pendant dix ans. Pendant ces années de silence, Ludmila Petrouchevskaïa occupe différents postes de journaliste, tant pour la radio, la télévision que pour la presse écrite.

Elle connaît avec la fin de l’URSS un véritable succès. Son roman La nuit m’appartient (1992) est traduit dans plus de trente langues et mis au programme de nombreuses universités étant considéré comme l'un des ouvrages les plus importants du XXe siècle. En 1991, la Fondation allemande Alfred Toepfer lui attribue le prix Pouchkine, qui récompense l'œuvre des plus grands poètes russes. En 2002, elle reçoit Le Triomphe, le Prix russe le plus prestigieux, pour l'ensemble de son œuvre et Prix d'État de la Fédération de Russie en 2003.

Elle publie chez Christian Bourgois, La petite fille de l’Hôtel Métropole, une autobiographie qui raconte ses 25 premières années d’existence, la faim, le froid, la violence, l’errance, avec une précision clinique non dénuée d’ironie. « J’ai eu une enfance normale… pour l’époque » dit-elle.

Le nom de Ludmila Petrouchevskaïa ouvre la nouvelle vague d’écritures théâtrales en Union Soviétique. Après la mise en scène de sa première pièce Les leçons de musique par deux metteurs en scène à Moscou et à Saint-Pétersbourg, Petrouchevskaïa a été interdite pendant des années. Ce n’est qu’après la perestroïka que ses pièces ont vu le jour dans les théâtres russes, et depuis elles ont été jouées dans plusieurs pays et traduites en plusieurs langues. Les pièces en un acte Cinzano et L’anniversaire de Smirnova ont également été traduites en français et mises en scène par Roman Kozak au Théâtre de Carouge en 2003.

Au début de son œuvre théâtrale, Petrouchevskaïa a pris le parti d’écrire majoritairement des pièces en un acte, avec peu de personnages, sachant qu’elles seraient montées par des troupes expérimentales avec peu de moyens. La dramaturgie de ces pièces courtes est spécifique, ce sont souvent des huis-clos, avec des scènes d’exposition réduites et des chutes inattendues, avec très peu de rôles secondaires. 

Sa langue est hors norme, inventive, pleine d’humour, inhabituelle… Le public français mérite de découvrir son oeuvre.

 

NOTRE PROJET

Notre projet est de faire venir Ludmila Petrouchevskaïa pour une semaine, au (Petit) 38, à Grenoble fin septembre 2016 pour finaliser la traduction de L'amour et de La cage d'escalier, deux pièces tirées du recueil L’appartement de Colombine

La traduction des pièces en un acte sera effectuée par Ania Stas dans le cadre de son mémoire de Master 2 Études slaves sur l’écriture dramatique postmoderne de L. Petrouchevskaïa (mémoire écrit sous la direction de Lioudmila Kastler, maître de conférences en théâtre russe de l'Université Grenoble Alpes). 

Cette première session de travail aura lieu du 26 septembre au 1er octobre 2016. Elle permettra de travailler sur la traduction des textes avec les acteurs, et de proposer des rencontres dans différents lieux de la ville. Nous terminerons la semaine par deux lectures publiques au (Petit) 38 et au Petit théâtre à Grenoble. 

Nous profiterons également des talents musicaux de Ludmila Petrouchevskaïa pour organiser une soirée cabaret.

 

Nos partenaires :

Chantal Morel et le collectif Midi-Minuit nous accueillent au (Petit) 38 ;

L’Université Grenoble Alpes et le Centre d’études slaves contemporaines sous la direction du Professeur Isabelle Després prennent en charge le voyage, l’hébergement et les repas de Ludmila Petrouchevskaïa et organisent une rencontre à l’université ;

Fernand Garnier et l’équipe du Créarc nous invitent à une rencontre publique suivie d’une lecture au Petit Théâtre ;

Le Café des Arts met à disposition sa scène à Ludmila Petrouchevskaïa pour une soirée cabaret ;

La librairie du Globe nous dans la communication.

 

Principales mises en scène de Jean-Cyril VADI

2016: Le syndrome de Stockholm, le Tricycle, Grenoble 

2013 : Le Retour de Baptiste #2, d’après Au beau milieu de la forêt, de Katja HUNSINGER, Le Tricycle, Grenoble – VDU teatras, Kaunas, Lituanie.

2011 : Tchernobyl, le Récit de la Nuit ou comment dire ? Espace Paul Jargot, Crolles

2010 : La dernière lettre, de Vassili GROSSMAN, Théâtre des Marronniers, Lyon.

2010 : France-RFA 82, CCNG - Grenoble

2009 : Je te connais depuis longtemps, de Jean-Cyril VADI, CDNA, MC2- Grenoble, Espace Malraux - Scène Nationale de Chambéry et de Savoie

2008 : Le voyage à La Haye, de Jean-Luc LAGARCE, Espace Malraux - Scène nationale de Chambéry et de Savoie

2008 : Pourquoi mes frères et moi on est parti, d’Hédi TILLETTE de Clermont-Tonnerre, Théâtre de Création, Grenoble

2006 - Le Retour de Baptiste, d’après Au beau milieu de la forêt, de Katja HUNSINGER, Le (Petit) 38 - Grenoble

2005 : Jeanne heureuse, de Claude-Henri BUFFARD, Théâtre le Rio - Grenoble

 

LES CONTREPARTIES

* 5€ : toute notre reconnaissance et votre nom dans la liste des remerciements publiée lors de la lecture et du spectacle

* 10€ :  tout ce qui précède + une carte postale avec la photo de l’équipe, dédicacée.

* 30€ :  tout ce qui précède + une invitation à la lecture publique

* 50€ :  tout ce qui précède + une invitation à la soirée cabaret

* 80€ :  tout ce qui précède + un livre dédicacé par Ludmila Petrouchevskaia + une invitation à la création du spectacle

* 100€ : tout ce qui précède + invitation à partager un moment avec l’équipe le soir de la première

 

1 805 €

Collectés sur 2 000 €
90%
0 Jour restant
34 Participations
Je participe

Organisé par

jean-cyril vadi