Aller au contenu principal

Aidez nous à prévenir le suicide des jeunes !

Organisé pour : PHARE Enfants Parents

 Notre projet :

 

Etoffer notre équipe pour soutenir plus de jeunes en mal-être, ceux qui présentent un risque suicidaire. Ils sont de plus en plus jeunes et nous avons de plus en plus de demandes.

 

L’association :

 

PHARE Enfants-Parents œuvre depuis 28 ans pour la prévention du mal-être et du suicide des jeunes. Avec une conviction : le suicide n’est pas une fatalité ! Il peut être prévenu.

 

L’association agit au quotidien au service des familles et des enfants en grande souffrance,dont certains ont des idées suicidaires.

 

Outre une ligne d’écoute nationale 01 43 46 00 62, une adresse mail : cavaoupas(@)phare.org dédiée à ceux qui sont en détresse, PHARE Enfants-Parents accueille les familles pour les écouter, les orienter et propose un suivi psychologique aux jeunes en souffrance.

 

Le service d’accueil, sous la responsabilité d’une psychologue, est gratuit et adapté au cas par cas, sans délais d’attente. Il apporte aux parents et aux jeunes un soutien et des outils qui permettent de recouvrer un équilibre dans leur parcours de vie et d’éviter le passage à l’acte. Plus de 1 000 entretiens assumés en 2018 !

 

Un état des lieux inquiétant :

 

En France, le mal-être est un mal non reconnu dans sa globalité, pourtant il existe. Il se manifeste sous plusieurs formes : violences verbales ou physiques, harcèlement, phobiescolaire, scarifications, anorexie-boulimie, troubles mentaux, toxicomanies, conduites àrisques, délinquance, addictions, tentatives de suicide etc…

 

Les conséquences sont multiples et souvent graves : des familles entières souffrent lorsqu’un enfant va mal, les parents sont démunis, la fratrie est profondément perturbée.

 

Le suicide est la 1 ère cause de mortalité pour les 25/35 ans et la 2 e pour les 15/24 ans.

 

Déductibilité fiscale des dons :

 

Les dons à PHARE Enfants-Parents, association reconnue d’intérêt général, sont déductibles des impôts sur le revenu à hauteur de 66 %. Exemple : un don de 100 € représente 66 € de déduction fiscale et une dépense nette de 34 €.

 

L’objectif de la campagne :

 

Récolter des fonds pour nous permettre d’accueillir, en suivis psychologiques, plus de jeunes en souffrance.

 

Le suivi d’un enfant sur un an représente 750 € sur la base de 25 séances en moyenne assurées par une psychologue salariée.

 

7 500 € = 10 jeunes

11 250 € = 15 jeunes

15 000 € = 20 jeunes

 

Grâce à vous, grâce à vos dons :

C’est 10, 15 ou 20 jeunes qui reprendront goût à la vie !

 

Nous avons le savoir-faire, aidez-nous à sauver des vies, à donner aux familles la possibilité de retrouver la sérénité !

Organisé par

Thérèse Hannier