Aller au contenu principal

Un don pour une VIE

Organisé pour : Sabrina

4 avril 2017, une journée comme les autres..................enfin.......comme une autre car à ce moment précis, je ne sais pas encore, que ma vie, nos vies, vont basculer.

Un invité impromptu, va sonner à ma porte, le cancer du sein, oui celui là même où on aime dire de lui : oh mais en 2017, ça se soigne bien.

Cancer du sein, c'est son prénom, son nom c'est triple négatif, et il me glace le sang. Je ne le sais pas encore, mais il ne viendra pas seul.

14 avril 2017, à peine 10 jours après l'annonce, c'est le bloc, mastectomie en urgence car la tumeur fait 7,5 cm et le taux de prolifération est de 70%.

Ma seule crainte est pour ma fille, Aliyah encore dans mon ventre et mes deux garçons, Adil et Younès, 7 et 5 ans.

 

S'ensuit le début d'un long combat, avec une première chimiothérapie qui ne marchera pas, car personne n'a remarqué le reste des invités, 5 métastases logées dans mon foie.

Le deuxième protocole fonctionnera lui mais................. 3 mois. Le mot rémission était sur le bout de ma langue mais je vais devoir vite le ravaler.

Le triple négatif est un caméléon sournois et impitoyable. Les cellules cancéreuses se sont adaptées et ont ouvert les portes au reste du troupeau.

Foie, poumons, os, l'impression que la liste est infinie et qu'elle se déroule sous mes pieds.

 

Le contrecoup passé, ma colère se dissipe. La colère oui, car j'alertais ma gynécologue dès le premier trimestre de grossesse sans jamais me prendre au sérieux, jusqu'a ce qu'elle voit mon sein se déformer sous l'impact de cette tumeur.

Négligences ? Erreurs médicales ou fautes graves ? Appelez ça comme il vous plait. Mais aujourd'hui ma colère se dissipe et j'y vois plus clair à travers cet épais brouillard.

 

Apprécions le temps ensemble, car malheureusement le mien est compté, quelques mois, un an tout au plus. 

Alors un énorme merci à celles et ceux qui m'auront accordé ce temps car aujourd'hui je sais à quel point il est précieux.

 

Un rayon de soleil subsiste dans cet orage. Un traitement expérimental qui se trouve à l'étranger, mais vous vous en doutez bien, il a un coût, et ce coût 60 000 € est encore une montagne que je vous supplie de gravir à mes cotés, car au sommet se trouve mon seul espoir de survivre. Encore une vie, pour voir mes enfants grandir, se marier et pourquoi pas être une super mamie.

 

J'envoie tout mon amour, à ma famille, mes amis, qui ont créé cette cagnotte pour me venir en aide et mille mercis à ceux qui donneront, peu importe la somme, mille mercis à ceux qui auront pris le temps de lire et d'avoir une pensée pour moi.

 

J'ai besoin de vous, c'est ma dernière chance.

 

Sabrina.

Bienvenue dans ce combat pour la vie.

Organisé par

AIT-ELHADJ Lila