Aller au contenu principal

Mon 29 août

Organisé pour : Perraud

Bonjour à toutes et tous,

 

Voilà maintenant 2 ans et demi que j'ai commencé mon combat.

 

Ce combat c'est aussi celui de milliers de femmes et de quelques hommes : être reconnu comme victime par la justice.

 

J'ai déposé plainte en septembre 2016...pour viol.

 

La procédure s'est ainsi lancée : avocat, enquêtes, interrogatoires par la police judiciaire puis par la juge, confrontations, attentes, très longues attentes...

 

Porter plainte est un difficile parcours du combattant, et encore plus quand on souffre d'un syndrome post-traumatique.  #metoo a permis aux femmes de libérer leur parole , mais encore faut-il encore qu'elle soit écoutée, accueillie et prise en considération. Et c'est encore bien difficile aujourd’hui...

 

Il y a quelques jours, j'ai recu l'ordonnance de non-lieu de la juge. Je n’ai pas compris parce que le procureur avait rendu un réquisitoire en ma faveur... aujourd’hui, j’ai repris mes esprits, et je ne peux pas accepter un tel jugement. Il me faut cette reconnaissance par la justice française, pour moi mais aussi pour protéger les autres femmes qui croiseront sa route.

 

Je suis sage-femme et j'ai à coeur de respecter le choix des femmes. Je me bats tous les jours contre les violences faites aux femmes, contre les violences gynécologiques et obstétricales au sein de ma profession  mais aussi d'associations militantes et de groupes de paroles.

 

Le chemin vers la reconstruction coute très cher. D'une part parce que la plupart des thérapeutes ne sont pas remboursés par l'assurance maladie ou la mutuelle, et d'autre part parce qu’il est très compliqué de trouver des thérapeutes formés aux traumatismes sexuels. Sans oublier les allers et retours à Paris, les frais d'avocat : pour faire simple, pour déposer  plainte aujourd'hui, il faut être millionaire ! Pour finalement qu’on conclu à un non-lieu... 

 

C'est tellement injuste, je ne veux et ne peux m'arreter là. Je fais donc appel à vous, à votre bienveillance. Je veux Maintenant dire ce qu’il m’est arrivé pour que ça permette à d'autres personnes de s'ouvrir et de se libérer.

 

Des mots pour soigner mes maux : 

https://mon29aout.blogspot.com/

 

Pour que la honte change de camp.

2 600 €

Collectés
6 Jours restants
74 Participations
Je participe

Organisé par

Lodie SF

monique franck duffit a participé

dalya daoud a participé 30 €

Olga Corre a participé

Virginie Fague a participé

Valéry et Anne-Lise BLETON MATHON a participé

Damien Gulluni a participé

Corine Aujogues a participé

Valérie Frison a participé

Olivier GROSJEAN a participé

Célia Prothery a participé 30 €

Loïc Quinquis a participé

Brigitte Roch a participé

Estelle et Tug a participé

Anonyme a participé

Famille Schiano a participé

Fabien TROUILLARD a participé 40 €

monique franck duffit a participé

Hugo Brincard a participé

Régis Bouchet a participé

Benjamin Corgier a participé 20 €

Piermi Bonnet a participé

Marie LOTTIN a participé 30 €

Merry Bertrand a participé 30 €

gil delmer a participé 60 €

Le 8 mai 2019
Corine Aujogues
Elodie, c'est symbolique je sais. Plus de revenus depuis que je suis en création d'entreprise. Mais le sujet n'est pas là. L'idée est de te dire qu'on est nombreux à penser à toi, à vouloir que justice soit faite, à presque vouloir le nom du type pour lui en faire baver publiquement... mais surtout à vouloir plus de tendresse, de respect mutuel et de bien-être pour tous. Les femmes comme les hommes. A vouloir que les violences inter-sexes s'arrêtent. Je pense bien à toi. Coco
Le 30 avril 2019
Olivier GROSJEAN
Tu es une femme sage, courageuse et battante, Lodie. Je sais que tu as de qui tenir. Bravo pour ton combat.
Le 19 avril 2019
Fabien TROUILLARD
Au 15 juillet. D'ici là prends soin de toi.
Le 16 avril 2019
Jean-Marc et Elisabeth Imberdis
Courage pour le procès en appel! Bises.
Le 16 avril 2019
Karine Mirouze
Chère Elodie, témoigner, écrire, porter plainte, c'est très fort et cela mérite respect et soutien. J'en connais qui ont subi et qui souffrent en silence, sans pouvoir/oser porter plainte. Elles n'en sont pas moins admirables mais ton acte fort est très important. J'ai lu Adélaïde Bon et en tant qu'"accompagnante" ce livre m'a éclairé sur beaucoup de choses et m'aide à comprendre. Toute mon affection, Karine
Le 16 avril 2019
frédérique Montès
Tant de monde t'aime. Vois cette vague d'amour qui arrive vers toi. Plonge et laisse toi porter. Courage et force ma jolie. Ne le laisse pas emporter ta vie
Le 16 avril 2019
Victor Leforestier
J'ai lu ton témoignage que ta maman a relayé sur Twitter, j'espère que tous ces petits coups de pouce additionnés pourront t'aider. Sois encouragé dans ton combat, et dans ton métier de sage femme, il y a tant à faire pour le respect des femmes et de la vie dans ce domaine ! Mes prières vont vers toi
Le 15 avril 2019
Sandrine Thuret
Parce que c’est intolérable ! Un viol avéré impuni ? C’est ignoble ! Continuez votre combat pour vous, pour nous ! Et restez debout !
Le 15 avril 2019
Corine Burlat
Courage et confiance, la confiance gagnera ! Bravo Elodie !
Le 15 avril 2019
Jean-Luc Borie
Bon courage dans votre combat, Elodie.