Aller au contenu principal
POURSUITE JURIDIQUE DES AUTEURS DE LA MISE EN PLACE DE LA POLITIQUE SANITAIRE AU GRAND-DUCHE DU LUXEMBOURG

POURSUITE JURIDIQUE DES AUTEURS DE LA MISE EN PLACE DE LA POLITIQUE SANITAIRE AU GRAND-DUCHE DU LUXEMBOURG


COFINANCEMENT PARTICIPATIF POUR UNE ACTION EN JUSTICE CIVILE ET PENALE SUITE A LA PLAINTE DEPOSEE AU SECRETARIAT DES JUGES D'INSTRUCTION DE LUXEMBOURG LE 11.10.21 POUR CRIME CONTRE L'HUMANITE.

Mise à jour du vendredi 31 décembre 2021

Chers amis, chers concitoyens,

Comme vous le savez, pour la plupart d'entre vous, une plainte a été déposée au Tribunal du Grand-Duché de Luxembourg le 11 octobre 2021. Il s'agit d'une plainte contre X avec constitution de partie civile pour CRIME CONTRE L'HUMANITE à l'aide d'une arme par destination.

Cette plainte fait également mention de 12 autres chefs d'accusation graves en sus de celui de crime contre l'humanité.

Lorsque nous avons déposé cette plainte le 11 octobre 2021, il était question de ne pas communiquer sur le fond afin de préserver le respect des parties et le secret du travail de la Chambre d'instruction du Tribunal.

Ce n'est plus le cas maintenant puisque nous avons reçu, le 15 décembre 2021, une réponse de la part de la Juge d'instruction qui a planché sur notre plainte. Cette réponse consiste en une ordonnance de non-informer. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, c'est un document qui permet à la juge de se désaisir légalement du dossier en prétextant x ou y raison. Ici, dans notre cas, c'est une façon pour la Juge d'instruction de se sortir d'affaire en décidant qu'elle n'est pas compétente pour instruire le dossier.

Ce qui n'est pas faux puisque les ministres, ici, au Luxembourg, ne peuvent pas être poursuivis en raison du fait qu'il existe un vide juridique total, et ce depuis 1997, concernant leur responsabilités. Si la Juge d'instruction peut, provisoirement, échapper à la responsabilité qui est la sienne et qui consiste à instruire, à charge ou à décharge, notre plainte, elle ne pourra pas le faire indéfiniment. Soyez-en sûr.

La pirouhète-cacahuète luxembourgeoise a ses limites et notre intelligence, elle, n'en a pas. Vous verrez que nous ne les lâcherons pas.

Alors qu'allons-nous faire maintenant?

Dans un premier temps, nous allons intervenir juridiquement via notre avocate et son équipe, ici-même au Luxembourg et dans les jours qui viennent, auprès de la Chambre de l'instruction, auprès de la Chambre des députés et devant le Conseil d'état. Nous soulèverons cette question de l'impunité des Ministres et du vide juridique qui régit leur statut. C'est anormal et les responsables de ce vide vont devoir s'expliquer.

Dans un second temps, à quelques jours d'intervalle, et c'est là, la très bonne nouvelle, nous déposerons notre plainte auprès de la Cour Pénale Internationale de La Haye aux Pays-Bas. Maintenant que le Luxembourg a rejeté notre plainte pour, en quelque sorte la cause de non compétence, la recevabilité de notre plainte à la CPI est quasi assurée.

Ces deux procédures seront complémentaires.

Pour ceux qui nous connaissent et qui ont eu l'occasion d'échanger avec certains d'entre nous, vous connaissez nos positions et notre détermination. Nous ne reculerons pas. Vous savez que nous sommes opposés à toutes ces pseudos mesures sanitaires qui ne sont rien d'autres que des mesures destinées à forcer indirectement les populations à se faire "vacciner" et par là-même, à accepter ce nouveau paradigme socio-économique et financier où tout n'est qu'une question de contrôle absolu sur le vivant, les individus et leur famille.

La somme qui nous avait été réclamée par la Chambre de l'instruction pour la recevabilité de la plainte en bonne et due forme et qui avait été convenue de déposer à la Caisse de consignation était de 2000€.

Cette somme a été atteinte et nous vous en remercions.

Pour parer aux éventuels frais divers tels que la recherche complémentaire et l'obtention d'informations décisives, la fourniture et l'impression de documents, nous avions également besoin d'une aide subsidiaire de 1000€.

Cette somme a été atteinte et nous vous en remercions.

Les fonds qui ont été récoltés en plus de ces 3000€ iront directement palier aux frais d'avocats et autres frais. Rien de votre argent n'est perdu et soyez sûr que chaque euro est toujours utilisé intelligemment afin de faire avancer notre combat pour la préservation de droits et de nos libertés et celles de toutes les générations qui viennent.

Sachez certains que nous ne lâcherons jamais et que nous irons jusqu'au bout. Nous n'avons pas d'autre choix. Ce sera la Liberté ou la mort.

Cette mise à jour du 31 décembre 2021 est la dernière. Les information vous ont été donnée dans le respect de la loi et au fur et à mesure que l'instruction a progressé. Nous n'avons communiqué que sur ce qui nous a étéC autorisé de dire s'agissant de la plainte tant dans le fond que dans la forme.

Tant que cette cagnotte reste ouverte, nous vous invitons toujours, s’il vous plait, à faire une contribution directement sur ce site ou à effectuer un don par virement bancaire directement sur le site www.efvv.eu.

Nous vous remercions d'avance pour tout.

Nos coordonnées sont les suivantes : BGL IBAN: LU24 0030 5566 9243 0000. Cas échéant, un don est aussi possible par l’intermédiaire de Paypal en tapant : paypal.me/EFVVLU.

Si vous souhaitez en savoir plus, réfléchir avec nous ou nous aider dans cette lutte, n'hésitez surtout pas à nous contacter via notre site internet www.efvv.eu.

Nous vous remercions tous par avance pour votre collaboration et votre soutien.

Pour EFVV,

Jean-Pierre EUDIER, Président,

Toni FERNANDES, Coordinateur au Grand-Duché,

Amar GOUDJIL, Trésorier.

4 810 € Collectés sur 20 000 €

24%
0 Jour restant
0 Participation

Organisateur

GOUDJIL Amar

Profil vérifié

Bénéficiaire

European Forum for Vaccine Vigilance