Aller au contenu principal
Partage de l'or rouge (safran) entre France-Bénin

Partage de l'or rouge (safran) entre France-Bénin


Partage de l'or rouge (le safran) entre la région Aura et l'Atlantique au Bénin.

Je m'appelle Ismène Kpédjo, je suis une jeune femme béninoise, passionnée de la terre et engagée pour la cause des femmes, d'où ce projet : exporter les bulbes de crocus et le savoir faire de la production de safran de la région Auvergne-Rhône-Alpes au Bénin tout en favorisant une insertion économique et autonome des femmes rurales.

A l'origine, de ce projet, la passion commune de la France et le Bénin pour la recherche de saveurs dans leurs cuisines et le partage convivial des repas. La culture des épices est largement répandue mais le safran n'en fait pas partie. Le projet a alors pris une double dimension : diversifier la production d'épices et permettre aux femmes travaillant la terre d'avoir une nouvelle source de revenus, en même temps qu'une nouvelle expertise. En effet, 60% des femmes vivent en milieu rural, 60% à 80% sont employés dans les exploitations agricoles mais ne sont pas toujours rémunérées.

Sensible à la situation des femmes de Sèdjinnankon dans la commune de Zè au Bénin, soucieuse de mon avenir professionnel et de mon insertion dans la société béninoise, j'ai décidé d'économiser et d'acheter 5 terres en 2020 afin de ne pas dépendre d'un système patriarcal. Ce projet concrétise mon désir d'agir pour former les femmes rurales à la culture et à la production de safran, les accompagner dans leur accès à l'autonomie financière et leur épanouissement personnel.

En quelques mois, j'ai pris contact avec des safranières pour acquérir les connaissances nécessaires et la formation en ligne des agricultrices, j'ai fait une étude de faisabilité avec des ingénieurs agrômes du Bénin, j'ai le soutien entrepreneurial de l'incubateur Lumière Lyon 2, j'ai budgété l'installation sur mes terres de serres, de logement, d'eau courante et de tout l'équipement nécessaire. Le coût total s'élève à environ 14 500 €, 3 500 € sont déjà financés par un apport personnel et un jeune investisseur béninois. De plus, sur place, j'ai constitué un réseau qui va m'accompagner, une coopérative de produits bio, un marché local de jeunes agronomes, des promoteurs de festivals gastronomiques, des restaurateurs, des patissiers...Les bénéfices seront versés sur un compte caisse d'épargne afin que les femmes puissent percevoir le fruit de leur travail.

Il me reste à trouver un financement de 11 000 €, et je sollicite aujourd'hui votre contribution à travers ce crowfunding pour concrétiser ce projet dont je vous tiendrai informé au fur et à mesure de sa réalisation.

Ce lien vous renvoie à une vidéo explicative https://youtu.be/VL-AQa_ON9I

Présenté au concours des Trophées des Jeunes Ambassadeurs de la région Auvergne Rhône-Alpes en France, ce projet a remporté le Trophée d'Attractivité qui prouve que c'est un projet d'intérêt général et réalisable.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Nous pouvons aussi recevoir vos dons via :

Momo MTN au 229 66741457

Orange Money/ Paylibre au 33 769857919

Western Union au Nom et prénoms : KPEDJO GLORIA ISMENE HOUENOUKPO

Merci à tous pour votre contribution !

150 € Collectés sur 15 000 €

1%
71 Jours restants
0 Participation

Organisateur

Amazone du Micro et de la Plume


Bénéficiaire

Femmes Rurales Béninoise