Aller au contenu principal

parraine une ferme

Organisé pour : Mr et Mme Grégoire Philippe

aujourd'hui nous refusons de disparaitre, nous avons travaillé trop dur.

 

On veut  donner un avenir libre à nos enfants avec le bio.

Notre projet tient la route, venez nous voir !

Nous avons besoins d'une somme importante car elle correspond aux 5 années d'investissements que la région devait subventionner.

Le conseil régional nous a abandonné au milieu du gué sur une somme totale de 75 000 €.

 

Nous sommes convaincu que 15 000 personnes

peuvent nous aider avec 5 euros chacun.

 

Nous avons fait ce choix car un petit don est plus facile à faire.

 

Aujourd'hui les réseaux, les partages  peuvent faire une grande différence.Nous y croyons, c'est notre espoir.

Si nous réussissons nous pourrons démontrer qu'il est possible d'aider de la même façontous nos autres amis paysans abandonnés par l'état et la région.

 

Vous êtes déjà plusieurs a avoir entendu notre appel sur facebook, et à  nous avoir fait quelques premiers dons.

La cagnotte sécurisée en ligne était attendue.

C'est une première pour nous, alors il a fallut s'organiser.

 

Certains donateurs ont souhaité donner plus que 5 €, nous y sommes sensibles et remercions chaleureusement

celles et ceux qui font un don plus conséquent.

il est important pour nous d' offrir quelquechose en retour dans la mesure de nos moyens.

Nous serons ravi de vous rencontrer pour une visite de l'exploitation, vous faire dégustater du riz au lait maison.

Lorsque la météo le permettra il sera possible  d'organiser une journée à l'étang de la fermeoù vous pourrez pique niquer et pêcher si vous le souhaitez  en rencontrant d'autres donateurs. 

 

4 180 €

Collectés sur 75 000 €
5%
201 Jours restants
135 Participations
Je participe

Actualités

Le 15 octobre 2018 Philippe Grégoire a écrit :

 

https://www.youtube.com/watch?v=ORqHavYbjGo

 

Voici le lien de la vidéo de notre diaporama qui résume notre situation et notre projet.

 

bientôt nous mettrons un numéro de téléphone pour que vous puissiez nous contacter si vous souhaitez le faire.

 

Un énorme merci pour votre aide, et pour celles et ceux qui diffusent autour d'eux.

 

 

 

Organisé par

Philippe Grégoire

Dominique SAMBUCHI a participé

Dominique SAMBUCHI a participé 40 €

Marc VAUDORE a participé 50 €

lezurs a participé 100 €

Anonyme a participé

de Chavagnac Bruno et Isabelle a participé 50 €

Véronique BEX a participé

caron isabelle a participé

jdavid75 a participé

JEAN-JACQUES LEFEVRE a participé

Dominique SAMBUCHI a participé

nicole scagnetti a participé 20 €

Julien J a participé 20 €

christele vuillamier a participé 5 €

Wafaa Delavega a participé 15 €

Magali Pommier a participé 20 €

Alexis Peuto a participé 20 €

Soizic Peuto a participé 20 €

Claude DESHOUX a participé 20 €

philippe vaufrey a participé 10 €

Anonyme a participé

François Charles a participé

gersende Manet a participé 10 €

Gil Charles a participé 5 €

Le 12 mars 2019
lezurs
J' en ai assez de voir des gens qui bossent faire faillite;bonne chance.
Le 11 mars 2019
Anonyme
bon courage
Le 4 mars 2019
JEAN-JACQUES LEFEVRE
le gouvernement doit défendre ses agriculteurs
Le 2 mars 2019
nicole scagnetti
De l’agriculture raisonnée, oui.
Le 1 mars 2019
Julien J
Bon courage à vous, et merci pour tout votre travail de paysan et de lanceur d'alerte/témoignage. Ceci dit, mes convictions me poussent à vous encourager davantage vers le végétal plutôt que l'animal... Toujours est-il que l'histoire vous donnera raison ! Je l'espère de tout coeur.
Le 28 février 2019
christele vuillamier
J'espère vivement que d'autres personnes donneront 5 €. Bravo pour votre courage ! Si j'habitais plus près de chez vous, je viendrais vous aider.
Le 26 février 2019
philippe vaufrey
Courage, avec le bio vous avez fait le bon choix !
Le 25 février 2019
Jean-Claude SALLES
Puisque nos politiques ne sont pas capables d'agir à temps dans ce genre de situation, soyons solidaires de nos agriculteurs. Il faut maintenir nos emplois de l'agriculture et manger français.
Le 24 février 2019
François Allin
Les 75 000 € recherchés peuvent-ils sauver votre ferme ?
Le 24 février 2019
Francesca GILLON
Bon courage. Il ne faut surtout pas désespérer.