Aller au contenu principal
Valence : Parc des Trinitaires VENDU : recours juridique contre la municipalité

Valence : Parc des Trinitaires VENDU : recours juridique contre la municipalité


 

PRESERVONS LE PARC DES TRINITAIRES

 

Appel à don pour financer

un RECOURS JURIDIQUE

contre la municipalité de Valence

Une vente impossible!

""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""

Bienvenue sur cette cagnotte associative !

Frapna Drome Nature Environnement souhaite engager un recours juridique devant le tribunal administratif contre la municipalité de Valence et appelle les citoyens à participer au financement de cette action.

Avant la fin du mois de janvier, faites un don en ligne en utilisant la page de l’association sur Helloasso :

https://www.helloasso.com/associations/frapna-drome-nature-environnement/adhesions/  

Vos « dons recours Valence » Parc des Trinitaires ne seront consacrés qu’à cette action. Vous pouvez aussi envoyer un chèque en précisant son objet. Avec vos coordonnées, vous serez informés de l’actualité.

"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""

 

Alors que la mairie de Valence parle de démarche participative pour l’avenir du Parc des Trinitaires, alors que la neige de novembre a causé des dégâts importants sur la végétation, alors que l’accès du parc, suite aux intempéries, est toujours interdit au public, la démarche de privatisation d’une partie de cet espace public se poursuit pour permettre la vente de trois parcelles à des particuliers.

Frapna Drôme Nature Environnement réaffirme l’importance de cet espace de nature en ville et la nécessité de le préserver dans son intégralité à la disposition de la population.

L’association et les citoyens mobilisés rappellent que le déclassement et la vente des parcelles, décidés en février par le conseil municipal, contrevient à l’intérêt général et n’est pas possible : un déclassement qui n’est pas accompagné d’une désaffectation effective ne permet pas de sortir le bien du domaine public.

Actuellement, le parc est un jardin public utilisé par les habitants de la ville et un jardin pédagogique est en activité sur les parcelles concernées. Ce jardin et son composteur de quartier, ont été entièrement conçus, animés et gérés par des bénévoles de Frapna Drôme Nature Environnement. Ouvert au public, ils ont été largement partagés : animations régulières, travaux collectifs, fête de la courge, fête de la Nature, atelier naturopathie…

Une tentative de passage en force

Cependant, suite aux dégâts du 14 novembre, l’accès du parc a été interdit au public pour des raisons de sécurité : néanmoins, ce 9 janvier, la mairie a posé une barrière pour délimiter les parcelles qu’elle souhaite vendre. Lors de la réouverture, une partie de l’espace sera donc confisquée au public !

En 2019, une pétition a été lancée et a déjà réuni 17 400 signatures de citoyens opposés à cette vente : tous les électeurs valentinois apprécieront ces dernières informations et la tentative de passage en force de la municipalité.

Un recours juridique

Frapna Drome Nature Environnement souhaite engager un recours juridique devant le tribunal administratif contre la municipalité de Valence et appelle les citoyens à participer au financement de cette action.

 

Ne laissons pas une barrière imposer une désaffectation

 

Avec les canicules, face au dérèglement climatique, cet espace de nature en ville est indispensable à la population : il doit rester public, ouvert à tous.*

 

Pour la pérennisation du Parc, Frapna Drôme Nature Environnement demande le classement des Trinitaires en espace naturel sensible sur sa totalité.

10 € Collectés sur 1 500 €

0%
0 Jour restant
2 Participations

Organisateur

Manificat Sophie


Bénéficiaire

FRAPNA Drôme