Aller au contenu principal

PANIK ROOM - campagne de soutien

Organisé pour : Arsène et Luc

   

   

       

 

6 655 €

Collectés sur 10 000 €
66%
0 Jour restant
85 Participations
Je participe

Organisé par

Arsène Humblot

Sophie du Bouëtiez a participé

Anonyme a participé

louis cremet a participé

Morgan Renaud a participé

Deborah Raimbault a participé

Thibault Merckel a participé

Jean-Baptiste Lardoux a participé

Loic Ducarme a participé

TOM MAGNE a participé

MPBG a participé

Frederick Hrp a participé

Cécile Desbrun a participé

Aman Dine a participé

Benoîte Beaury a participé

Alexis Cordier a participé

Lilian a participé

Pauline Dias a participé

Bertrand Humblot a participé

Thomas Martin a participé

Loïc Humblot a participé

Louise Et Moi a participé

Sébastien Bard a participé

JULIEN PICHETTO a participé

Dominique a participé

Le 13 juin 2018
Alexis Cordier
Que la fortune du succès couronne votre projet auprès duquel vous vous êtes tant investis. A bientôt...Alexis et Sylvie
Le 7 juin 2018
Lilian
Je vous souhaite une bonne continuation dans votre projet et plein de réussite. Votre concept très réaliste et effrayant aussi , ne peux que plaire, pas de PANIK... J'y crois :-)
Le 27 mai 2018
Loïc Humblot
Salut Arsène, je viens de participer à la cagnotte. J'espère que vous ferez un carton! Bonne chance. Bises
Le 24 mai 2018
Sébastien Bard
A voté! Bonne chance!
Le 21 mai 2018
JULIEN PICHETTO
Super projet ! GL pour la suite ;)
Le 20 mai 2018
Paul-Henri Neyrand
Bon courage pour ce beau projet ! Ça fait envie en tout cas :)
Le 20 mai 2018
Emilie Souillot
"Bonjour, bonjour, bonjour, bonjour, bonjour" C'est plutôt prometteur cette cagnotte ! Continue de croire en ton projet ! Je t'embrasse. Emilie.
Le 18 mai 2018
Juliette Barthelemy
On y croit!!!! En tout cas je suis à fond avec vous!
Le 17 mai 2018
Laure Anquez
Petite participation de Bouclette. Bisous
Le 14 mai 2018
Bertrand de Longevialle
Cher Arsène, Voici ma modeste contribution ... Je te souhaite succès et réussite dans tes projets ! A bientôt ! Bises, Bertrand