Aller au contenu principal

Obsèques pour Daniel - Tué à 20 ans à cause de sa différence

Organisé pour : Stella DEL VECCHIO (TANTE DE DANIEL)

Vingt ans ! C’est l’âge qu’avait Daniel avant de décéder dans la nuit de mercredi à jeudi suite à une rencontre malheureuse dans un bus de nuit en partance de Châtelet vers Villejuif.

 

Tous ces amis et professionnels de la nuit qui le connaissait souhaite s'associer à ses proches pour qu'il ai de belles obsèques. Nous demandons à chacun le pouvant et touché par la situation de nous aider dans cette démarche. Nous savons que vous êtes tous très souvent sollicités et nous espérons pouvoir faire le maximum pour lui.

 

Il est environ 2h30 lorsqu’il monte dans ce qui doit le ramener chez lui avec un ami. Mais par envie de continuer à faire la fête en rentrant et surement pour se sentir moins seul le temps d’un moment, tous deux invitent un homme rencontré dans ce bus à venir chez Daniel.

Malheureusement et dramatiquement, la soirée prend une tournure tragique lorsque l’homme s’empare d’un couteau et assène un coup à l’ami de Daniel qui, avec l’alcool consommé dans la soirée et la douleur de la blessure, s’évanouie aussitôt. L’homme se dirige alors vers la chambre où Daniel est au téléphone avec un ami. L’homme le transperce avec l’arme, la communication téléphonique est coupée et par instinct, Daniel se jette par la fenêtre de son appartement situé au premier étage d’un immeuble. Daniel part en direction d’un appartement familier à quelques centaines de mètres mais la blessure est trop forte et des organes vitaux sont touchés. Il s’écroule dans la rue et ne se relèvera pas, les secours ayant été informé trop tard, ils ne peuvent plus rien faire.Daniel était la joie de vivre incarné. Provocateur et dans l’excès, il ne cachait pas son coté féminin et aimait en jouer pour se sentir exister. Souvent critiqué pour le trop qu’il représentait (trop féminin, trop exubérant ou trop vulgaire), il détonnait également pour ses côtés trop gentil, trop marrant et trop festif.Daniel vivait la vie, celle de la nuit, pour mettre de côté et oublier que cette vie, sa vie, ne lui faisait pas de cadeau : problèmes familiaux et agressions à répétition. Il aimait la fête, la musique, chanter au karaoké, rire avec tout le monde. Il s’asssumait totalement, sans se soucier des moqueries ou des regards. Il voulait juste être remarqué pour se rassurer et se prouver qu’il existait. Qu’on le voit comme quelqu’un de bien ou mal, le tout était de ne pas laisser indifférent !

Le tueur lui, court toujours. L’enquête montre que la rencontre s’est faite dans un bus de nuit entre Châtelet et Villejuif dans la nuit de mercredi à jeudi aux alentours de 2h30 du matin à Châtelet. Chaque détail compte car malheureusement l’ami de Daniel qui s’en ai miraculeusement sorti ne se souvient que de petites choses, du fait de l’alcool consommé dans la soirée. Alors en effet, si vous avez croisé le chemin de Daniel à l’arrêt de bus ou mieux à l’intérieur ou la sortie et que vous avez quelque information que ce soit concernant cet homme inconnu (détail physique, vestimentaire, style, piercing, tatouage, cicatrice…), n’hésitez pas à nous en informer.

Il est indispensable de faire tourner ce message au plus grand nombre afin de multiplier les chances de retrouver ce meurtrier pour que justice soit faite et que Daniel puisse reposer en paix et que ce crime ne soit pas impuni.

Les agressions de ce type ne sont malheureusement pas plus nombreuses qu’avant, cela a toujours existé. Les nouveaux médias et réseaux les mettent simplement en lumière et à la vue de tous.Il est néanmoins indispensable de profiter de cet évènement tragique pour rappeler à tous ô combien il est important de se méfier de toutes les personnes rencontrées. Si vous êtes dans un état second (alcool, drogue, fatigue extrême) lors de la rencontre, ne l’invitez en aucun cas à venir chez vous et ne le suivez pas non plus. Lors des rencontres via les réseaux de dragues, échangez vos numéros de téléphone afin de converser avant de rencontrer, éviter les quartiers sensibles ou peu éclairés en pleine nuit, éviter d’avoir de la valeur sur vous ou de l’exposer dans le bus par exemple (téléphone, espèces…). Restez en contact régulier avec un proche qui pourra donner l’alerte s’il n’a pas de vos nouvelles…Les guet-apens deviennent les nouveaux jeux à la mode, ring naturel isolé pour cracher sa haine sur qui tombe dans le piège.La rencontre qui se transforme en dépouillage violent voire mortel pour quelques euros, un téléphone ou un bijou.On ne le répètera jamais assez mais faites attention à vous, soyez vigilants car il vaut mieux une fin de soirée seul dans son lit que sur celui d’un hôpital ou pire encore.Daniel, tu manques déjà à beaucoup de monde, nouvelle étoile pour éclairer nos nuits, on continuera à faire la fête sans jamais t’oublier. Repose en paix où que tu sois, continues à t'amuser comme tu savais si bien le faire.

Organisé par

Nicolas Joubier