Aller au contenu principal

NUITS DU BEAU TAS 2019

Organisé pour : les artistes des Nuits du Beau Tas

 

The youth of music has always escaped its inner barriers.

 

The Beau Tas for its sixth spring lay its nights.

 

Cherishing experimental musics coming from the very heart of our collective consciousness, this Brussels based festival is entirely auto-financed since 2014. It is of "crucial" importance for the NBT to irreverently break up with the pre-established partitions between musical genres. During a 15 days "space time odyssey" about thirty gems glittering with different colors and different tunes will bring you in the deepest layers of our world, its sounds, its musics, its words, its states of minds...

From the 25th of April up to the 10th of May 2019, our spaceship will be landing gently in about ten places in Brussels. If it is crucial for the NBT to exist apart from the mainstream commercial musical genres and to offer the possibility to anyone to enjoy or to open his mind to different sounds in electrical spaces, it is also crucial for them to receive your support.

Hence our crowfunding to ask you to help us to make all this come true! (see below)

 

La jeunesse de la musique échappe depuis toujours à ses puissances installées.

 

Le Beau Tas propose ses Nuits.

 

Cela sera bientôt son sixième printemps.

 

Festival bruxellois, amant des musiques expérimentales, se fichant avec impertinence des appellations séparatrices en genres séparateurs, entièrement auto/financé depuis 6 ans, débusquant et rassemblant en l'espace de 15 jours seulement ce qui d'aujourd'hui se dit, s'écrit, se crie, s'énonce, se joue, Les Nuits du Beau Tas auront lieu entre le 25 avril et le 10 mai 2019 prochain dans une dizaine de lieux bruxellois, une possibilité en acte de nous mettre à l'écoute des battements gracieux/anti/dispendieux du monde.

 

Il y aura des musiques que personne n'est jamais tout à fait prêt à entendre.

 

A l'abri depuis toujours des tentations du Marché.

 

Dans l'ancestrale nécessité maintenue, qu'en ce monde perdu, elles soient, comme depuis toujours, entendues.

 

Nous en créerons juste, pour cette sixième édition déjà, le cadre renouvelé.

 

Pour son édition 2019, les NUITS DU BEAU TAS - NBT pour les intimes - préparent en effet un festival iconoclaste et alternatif haut en couleur.

 

Le pari de sa programmation relève d’une irrévérence fondamentale à l’égard des cloisons, héritées, qui séparent les genres musicaux en autant d’appellations séparatrices : Musique contemporaine,  Noise, Expérimental, Free Impro, Electro, Rock Indie, Psyché, Garage, Ambient… Le festival fait depuis son lancement en 2014 l’hypothèse que c’est en se tenant dans une indifférence absolue quant à ces différenciations que peuvent éclore des inventions musicales. Audacieux, il parie sur des ramifications étranges, des hybridations surprenantes, programme des musiciennes et musiciens atypiques, fantaisistes, marginaux, jusqu’au-boutistes, expérimentaux, expérimentés.

 

Le festival qui est une fédération d'organisateurs ( Brass, Magasin 4, Le Lac, Le Senghor, Barlok, Café Central, Chaff,...) programme des artistes qui refusent de s’inscrire dans le grand jeu du Marché, qui inventent de ce fait des propositions musicales en dehors et à l’abri des circuits commerciaux formatés. Faisant fi des critères de l’industrie musicale, leur fer de lance demeure la création de formes musicales libres, expérimentales, improbables,  également la réinvention des codes de leur réception.

 

Après le rhizome deleuzien et la Vox pop, cette 6e édition du festival aura pour thème le Biohardcore, concept pratique du poète/écrivain/ performer Antoine Boute.

 

https://lundi.am/Operations-biohardcore-Antoine-Boutte-Bonnes-feuilles

 

On prévoit la venue d' artistes comme l'installateur sonore Pierre Berthet, le joueur de cystre Michael Grebil Liberg, la libanaise Nadia Daou et ses loops, la pianiste Laurence Mekhitarian... et beaucoup d' autres projets dont une chorégraphie d' Anastasia Guevel sur l'abécédaire de Gilles Deleuze.

 

 

Le 25 avril,  Le Lac accueillera  pour l'ouverture des NBT les oeuvres d’Antoine Boute, de Pierre Berthet et de Michael Grebil Liberg, ainsi qu'une performance de Jean-Luc Plouvier (Ictus) . 

 

Conférence/Performance d’Antoine Boute :  «  De quoi le biohardcore est il le nom ? »

Pierre Berthet, installation sonore

 

Michael Grebil Liberg, Discreet music de Brian Eno, concert.

 

Jean-Luc Plouvier, Vaduz de Bernard Heidsieck

https://www.facebook.com/events/2002358606729860/                             

 

Le 26 avril, le BRASS   accueillera : 

 

Charlemagne Palestine.

 

Le violoniste George Van Dam dans les 6 Caprices de Salvatore Sciarinno.

 

In C, de Terry Riley par le band electro Béton avec notamment Hugo Ucture et François Gaspard

https://www.facebook.com/events/402780100262285/

 

 

 

Le 27 avril, les Nuits du Beau Tas prévoient une double soirée à la fois au Barlok et au Magasin 4  

                                                            

Barlok

 

Sueellen, groupe rock, pour la sortie de son nouvel album

 

Ze Zorgs et sa free No Wave

 

Shakmat et ses synthés modulaires

 

https://www.facebook.com/events/753269695047824/

 

Magasin 4 

   

Babils (Sub Rosa ) 

 

Cartouche

 

Onmens

 

Mdme Spkr

 

https://www.facebook.com/events/757478687934634/

 

Le 28 avril, la CELLULE 133 accueillera : 

                                     

Laurence Mekhitarian. 

 

Elle y jouera les oeuvres suivantes : 

 

3 Caprices, Maurice OhanaEin Hauch von Unzeit, Klaus HuberPiano work (uninterrupted illumination 2017, création), Ruben AtonyanQuaderno musicale di Annalibera, Luigi DallapiccolaCinque Preludi (création, 2018), Paolo RicciBack to the voice, Jean-Luc FafchampsJ-L Fafchamps.Création d une pièce pour piano et duduk (Vardan Hovanissian)

 

https://www.facebook.com/events/1952067648434244/

 

Le 29 avril, le CHAFF proposera une programmation à venir

 

Le 30 avril, le CAFE CENTRAL accueillera

 

« Nâr » de Nadia Daou

 

Pit de « Alone aliens »

 

https://www.facebook.com/events/1268880226621795/

 

Le 1 mai, le MAGASIN 4 proposera une programmation à venir

 

Le 2 mai, le "Lieu à trouver" accueillera : 

 

Quasi Una Fantasia pour la sortie de leur cd sur le label Sub Rosa

Arnaud Paquotte 

 

 

le Vendredi 3 mai, le SENGHOR accueillera : 

 

une soirée entière et plurielle consacrée aux compositrices de notre temps.

Œuvres de Françoise Berlanger, de Patricia Capdevielle et André Marc Delcourt, de Gaëlle Hyernaux, d'Alice Hebborn, d'Alithéa Ripoll et de Sarah Wéry.

 

https://www.facebook.com/events/780817665644782/

 

Le Samedi 4 mai, le  LAC accueillera : 

 

Anastasia Guevel, Chorégraphe/danseuse sur la voix de Gilles Deleuze dans l ' abécédaire

 

ΚΛΕΊΣΤΕ ΤΑ ΜΆΤΙΑ / KLEISTE TA MATIA - Le Gouffre À L'étambot, la célérité de la rampe, de Christophe Guiraud (Sub Rosa) avec  André-Marc Delcourt et les élèves du master Ictus (à confirmer)

 

Toma Gouband l'homme aux pierres sonnantes (à confirmer)

 

https://www.facebook.com/events/1982617375187966/

 

Le Dimanche 5 mai,

 

le LABOKUBE accueuillera : 

 

Matthieu C.Vergez

 

Le Magasin4 acceuillera :

 

 

Wrong ,Coilguns, Dilepsis

 

https://www.facebook.com/events/2151256658469692/

 

https://matthieucvergez.bandcamp.com/album/viva-sainte

 

 

Le Lundi 6 mai, le CHAFF proposera une programmation à venir. 

 

Le Mardi 7 mai, le Centre Culturel Bruegel accueillera : 

 

Jérome Porsberger (contralto)

 

 

Le Mercredi 8 mai, le CENTRAL accueillera : 

 

L'Express Quartett  dans le Quatuor n°1 et "Jesus blood never failed me yet" de Gavin Bryars

 

https://www.facebook.com/events/338981400163421/

 

Le Jeudi 9 mai le LAC accueillera pour sa  "Zwanze du Lac" : 

 

Jesus is my son 

 

La violoniste Clara Levy du master ICTUS dans des oeuvres de Giacinto Scelsi et Helmut Lachenmann notamment

 

https://www.facebook.com/events/1967833606854751/

 

Le Vendredi 10 mai, la CLOTURE des NBT aura lieu au LAC avec

 

OvO (It)/Peter Jacquemyn &Sofia Kakouri / RED

 

https://www.facebook.com/events/608115059653671/

 

Pourquoi faisons-nous appel à vous?

 

Depuis sa création en 2014 le Festival des Nuits du Beau Tas existe grâce à de l'auto-financement mais aussi grâce à l'engagement musical de toute une série de lieux  tels les Halles St-Géry, la Maison des musiques, la Raffinerie du Plan K et tous ceux mentionnés ci-dessous partenaires de l'édition 2019.

Le lac,  Les Halles Saint Gery, le BRASS, le Café Central, la Cellule 133,  le Magasin 4, le Chaff, Recyclart, le Labokube, SMOG  et last but not least le label Sub Rosa.

 

Cependant, nous avons grandement besoin de vos dons pour de splendides propositions pour lesquelles il nous manque encore la capacité financière.

 

 

Mais également pour parer aux coûts de la location d’une salle, d’un piano…

 

Les Nuits du Beau Tas font donc appel à vos dons : sorteuses et sorteurs, épicuriens, ascètes, orticultivateurs en transition, artistes avec ou sans statut, amateurs d’expériences électrisantes, culturistes d’un dimanche sur deux, sportifs équestres, photographes d’insectes fluorescents, adeptes du paramédical maniérisant.

 

Pour un don de 10 euros une entrée à un concert, 20 euros deux concerts....

 

Pour un don de 50 euros, accès à tous les concerts (sauf Magasin 4) 

 

Pour un don à partir de 100 euros, un pass pour tout le festival, un T-shirt NBT signé et notre gratitude éternelle.

 

5€ great! You're a pal!

10€ a pass for one concert, 20€ a pass for two concerts! Super!     

50€ a pass for all concerts all places excepted the Magasin 4 and our true respect!

100€ a pass all concerts all places a beautiful NBT-T-shirt and our eternal bliss as well as yours!!

 

 

 

Pierre-Jean Vranken

Céline Rallet

Pit Kanyonga

Muriel D'Archambeau

 

 

http://www.linflux.com/musique/nouvelles-vocalites-la-voix-dans-la-musique-contemporaine/

 

Un article sur un des fondateurs du Festival, Pierre Jean Vranken :

 

http://focus.levif.be/culture/musique/les-nuits-du-beau-tas-le-off-alternatif-et-rigolard-des-nuits-bota/article-normal-648199.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Organisé par

Pierre Jean Vranken