Aller au contenu principal

Non aux éoliennes à Varzay en plein cœur de la Saintonge Romane

Organisé pour : Donquichotte17460

Le projet de 7 éoliennes à Varzay en plein cœur de la Saintonge Romane est en train de prendre une tournure juridique.

 

Le président de l’association Donquichotte17460, non aux éoliennes à Varzay est « soupçonné d’avoir commis ou tenté de commettre les infractions de dénonciations mensongères ». (Délit-Prévu et réprimé par l’article 226.10 du C.P).

L’association Donquichotte17460, crée en septembre 2017, qui lutte contre ce projet a été entendue par les enquêteurs de la gendarmerie de Saintes à la demande du Procureur de la République suite à une plainte d’élu à son encontre.

 

Le président de Donquichotte17460, Bertrand VINCENT, a demandé à l’enquêteur de la gendarmerie, s’il était normal que ce projet impactant notre territoire reste volontairement caché par les élus de la commune. Aucune information depuis plus de 3 ans dans le bulletin municipal « Au fil de l’Arnoult », refus de répondre à la revendication de l’association qui est d’organiser en notre mairie une réunion avec les propriétaires, le promoteur, les élus et la préfecture pour remettre à plat le projet avec plus de transparence et de communication.

Nous avons décidé de mettre en place cette cagnotte dans le but de rassembler de l'argent pour payer l'avocat.

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

Chacun participe du montant qu'il souhaite.

Tous les paiements sont sécurisés.

Merci à tous !

 

309 Jours restants
8 Participations
Je participe

Organisé par

Varzay Donquichotte
Le 9 août 2018
Xavier GORGE
Une modeste et amicale participation, en attendant d’entrer dans le dur!!!!
Le 9 août 2018
Lack et Daniele BARBARA
Bonjour, Bon courage à tous les membres de l'association, je vous une réussite totale contre ce fléau. Lack et Daniele 72 route de Rioux 17460 RETAUD
Le 8 août 2018
carole lutaud
MERCI Bertrand pour tout ce que vous faîtes. Cordialement, carole lutaud
Le 6 août 2018
Didier REDIGER-LIZLOV
Merci pour tout ce que vous faites.