Skip to main content
Sauvons le Musée de l'Eventail - Atelier Anne Hoguet

Sauvons le Musée de l'Eventail - Atelier Anne Hoguet


Texte en 🇫🇷 ci-dessous / text in 🇬🇧 below


🇫🇷 L’atelier Hoguet - Musée de l’Éventail risque de disparaître à cause de la crise du COVID-19. J'ai besoin de votre aide pour sauver ce patrimoine unique.

Pour signer la pétition lancée, rendez-vous sur : https://www.change.org/p/anne-hidalgo-sauver-le-musée-atelier-de-l-éventail-dans-le-10ème-arr-de-paris

En 1879, Joseph Hoguet Duroyaume , tabletier créé son atelier de monture d’éventails.

En 1960, Hervé Hoguet, son petit-fils achète la Maison Ernest Kees, éventailliste, installée au 2 Bd de Strasbourg à Paris, célèbre Maison à la Belle Époque. Il réunit ainsi les deux métiers de l’éventail, le tabletier qui réalise la monture dans des matériaux rares (ivoire, nacre, écaille...) et l’éventailliste qui habille la monture avec des feuilles peintes, ou des dentelles, soie brodée, plumes... et se charge de la commercialisation.

À la Belle époque, le quartier des grands boulevards vibrait au son des cafés concerts et des théâtres. L’éventail y avait une place de choix et les fabricants y avaient installé leurs ateliers.

En 1993, avec le concours d’une association de passionnés, le Musée de l’Éventail s’est ouvert sur ce même site. En son cœur, un véritable écrin : la salle d’exposition et de vente imaginée et construite en 1893 par MM. Lépault et Deberghe, successeurs de Kees. Classée Monument Historique en 2004, cette salle avec son riche mobilier concourt à transformer ce lieu en Musée vivant. Le Musée de l’Éventail dispose d’une collection exceptionnelle aussi bien en éventails qu’en fonds d’atelier comprenant, outils et matériels de fabrication, archives et documents uniques en Europe.

Depuis cette année, le métier d’éventailliste est inscrit à l’inventaire national du « Patrimoine culturel immatériel en France ».

J'ai hérité de ce patrimoine familial auquel j'ai consacré ma vie. Au sein de l’atelier, je consacre mon temps à la restauration d’éventails, à la formation ainsi qu’à la création pour des marques de luxe, des défilés de mode, des pièces de théâtre et des films.

Photo d’un éventail réalisé pour un défilé LVMH

Photo d’un éventail réalisé pour le film « Marie-Antoinette » de Sofia Coppola

Aujourd’hui, l’atelier permet de restaurer des éventails d’époque, de former des personnes pour transmettre ce savoir-faire et de fabriquer des éventails avec des créateurs pour des marques de luxe, pour le cinéma où encore le théâtre. J’avais notamment participé à la création et la fabrication des éventails utilisés dans le film Marie-Antoinette de Sofia Copolla.

Déjà fragilisée par le refus du bailleur Elogie-Siemp d'effectuer des travaux de mise aux normes pour rendre le musée accessible et ainsi pouvoir bénéficier d'aides, la crise de la COVID-19 a porté un coup très dur à l'activité de l'atelier et du Musée.

Des arriérés de loyers ont amené le bailleur a signifié un commandement à payer de 117 000€ avec menace d’expulsion et de saisie des biens, en conséquence, à la disparition de ce fond patrimonial unique, un ensemble de documents et d’œuvres sans équivalent dans le monde, témoignage culturel et illustration du savoir-faire français.

C’est pourquoi je me permets de solliciter votre aide afin de trouver une solution pérenne pour sauver ce patrimoine unique. En vous remerciant par avance de tout ce qu’il vous sera possible de faire.

Pour signer la pétition et nous aider à nous faire entendre, rendez-vous sur : http://chng.it/LXNNvFfm4J


Anne Hoguet

Atelier Hoguet - Musée de l'Éventail

2 Boulevard de Strasbourg, 75010 Paris, France

www.annehoguet.fr


Vous trouverez ci-dessous quelques articles parus ces derniers jours dans la presse :


🇬🇧 France’s fan-making Museum and workshop located in Paris could soon disappear because of COVID-19 crisis. I need your help to save this unique heritage and know-how

In 1879, Joseph Hoguet Duroyaume, tablet maker, created his fan-frame workshop.

In 1960, Hervé Hoguet, his grandson, bought Ernest Kees’s workshop, a fan maker located at 2 Boulevard de Strasbourg in Paris which was a famous brand during the Belle Époque. He thus brings together the two fan trades, the tablet maker who makes the frame in rare materials (ivory, mother-of-pearl, tortoiseshell ...) and the fan-maker who dresses the frame with painted leaves, or lace, embroidered silk, feathers ... and takes care of the marketing.

During the Belle Epoque, the Grands Boulevards vibrated to the sound of concert cafes and theaters. Fan were very popular and the manufacturers had set up their workshops there.

In 1993, with the help of an Association gathering fan enthusiasts, the Fan Museum “Musée de l'Eventail” opened on the same site. Visitors discover many rooms full of fans with a remarkable showroom which has been listed as a “Monument Historique” (Historic Monument). This room was imagined and built in 1893 by Kees’successors Mr. Lépault and Mr Deberghe. With its rich furnishings, it helps transform this place into a living museum. The Fan Museum has an exceptional collection with fans, manufacturing tools and materials used for fan crafting, archives and documents. This is a unique collection in Europe.

Since 1993, the profession of fan-maker has been included in the national inventory of "Intangible cultural heritage in France".

I have inherited this unique familial patrimoine and I have been dedicating my whole life to preserve and transmit it. In the workshop, I have been performing many tasks over the past few years: fan restauration, students training in order to transmit my know-how and fan crafting for French luxury brands, fashion shows, plays and movies.

Since a few years, the Museum and workshop were already experiencing several difficulties due to the high rents and the lack of serious alternative solutions proposed by the owner of the property (Elogie Siemp) and the City of Paris.

In addition to the difficulties to pay these rents, we are facing potential disappearance of the activity and of this unique heritage and know-how due to the COVID-19 crisis. The owner now ask to pay €117,000 and is threatening with threat of eviction and seizure of property. It would result in the disappearance of this unique heritage, a set of documents and works which has no equivalent in the world, a cultural testimony and the illustration of French know-how.

That is why I need your help in order to find a lasting solution to save this unique heritage.

Thank you for your help and for anything you can do for me.

Anne Hoguet

Atelier Hoguet - Musée de l'Éventail

2 Boulevard de Strasbourg, 75010 Paris, France

www.annehoguet.fr


You will find below articles about my situation published in the past few days:




€42,242.60 Collected out of €117,000

36%
114 Days left
935 Contributions

Organiser

Hoguet Anne

Profile verified

Beneficiary

Anne Hoguet