Aller au contenu principal
Monument national au Canada dédié à l'amitié entre la France et le Canada "Amicitia France- Canada"

Monument national au Canada dédié à l'amitié entre la France et le Canada "Amicitia France- Canada"

MONUMENT AMICITIA FRANCE - CANADA

PREMIER MONUMENT NATIONAL AU CANADA DEDIÉ À L’AMITIÉ FRANCO-CANADIENNE

Qui sont les initiateurs de ce projet et qui porte ce projet aujourd'hui ?

En 2018, Christophe Raisonnier et André Levesque, bénévoles très investis dans le devoir de mémoire, ont relevé ce colossal défi d’élaborer un plan d’action pour une idée audacieuse : construire le premier monument national dédié à l’amitié entre la France et le Canada. L’union faisant la force, ils ont su fédérer de nombreux acteurs associatifs, œuvrant sous différents prismes pour l’amitié franco-canadienne, afin que ce projet devienne une véritable initiative citoyenne.

Soutenu par l’Ambassade de France au Canada, sous la co-présidence d’honneur de la Vice-Présidente du Sénat français, Hélène Conway-Mouret et du Sénateur canadien Serge Joyal, ce projet est aujourd’hui porté par un partenariat entre deux entités décisionnaires que sont : L’association« Monument Amicitia France-Canada » présidée par André Levesque assisté par 4 administrateurs et présidents d’associations franco-canadiennes de la région de la capitale nationale (Christophe Raisonnier - 1846e section de la société nationale d’entraide de la Médaille militaire et délégué général adjoint du Souvenir français au Canada / Yann-Alexandre Girard - Français du Monde Ottawa-Gatineau / Sylvie Bragard - Union des français de l’étranger Ottawa-Gatineau et Jacques Janson - association des décorés de la Légion d’honneur d’Ottawa). La Fondation Beechwood du cimetière national du Canada, véritable institution historique de la capitale fédérale et organisation à but non lucratif, a accepté de céder à titre gracieux une parcelle de terrain boisé qui accueillera le premier monument dédié à l’amitié entre la France et le Canada et ouvrant ainsi la voie à ce que pourrait être un futur jardin des Alliés.

Pourquoi ce monument ?

Après plus de quatre siècles d’histoire commune et 90 ans de relations diplomatiques officielles entre la France et le Canada, la grandecommunauté française, souvent binationale, mais aussi les Canadiens, francophones et francophiles, ne disposent d’aucun lieu pourcélébrer leur histoire, acter le présent et préparer l’avenir en s’inscrivant dans une vision intergénérationnelle.

Ce monument inédit intemporel deviendra le témoin de notre passé, celui de nos actions futures, forces et excellences conjuguées dans de multiples coopérations bilatérales telles que la transition écologique, la culture, la science, l’éducation, le maintien de la paix, le devoir mémoriel et l’égalité des genres. Il est donc destiné à mettre en exergue les contributions et les sacrifices consentis par nos aînés et à valoriser les actions contemporaines entre nos deux pays.

Ce sera ainsi un parfait vecteur intergénérationnel pour les citoyens et les autorités françaises et canadiennes, afin de mener des actions culturelles, sociales et éducatives. Les établissements scolaires pourront aussi utiliser ce mémorial pour instruire et transmettre les valeurs qu’il évoque, dans un parcours enrichissant pour sensibiliser les futures générations aux réalités de notre monde. Son implantation sur « la colline inspirée » de Beechwood, site historique exceptionnel du cimetière national du Canada, suscitera des démarches caritatives et citoyennes rassemblant cette communauté française si active et solidaire quand il s’agit d’exprimer sa joie ou sa tristesse, loin de sa Patrie d’origine.

Pourquoi ce style et ces ornements ?

« AMICITIA France-Canada », locution latine choisie pour nommer ce monument, permet de préserver une neutralité nécessaire vis-à-vis des deux langues officielles du Canada. Fait de granit et de bronze, « AMICITIA France-Canada » mesurera 9 mètres de long sur 3 mètres de haut et sera orné de sculptures réalisées par un artiste canadien. Au centre apparaissent les emblèmes français et canadien, Marianne « enlassée » par une feuille d’érable veinée, surplombés par deux avant-bras, féminin et masculin, tenant une torche. Deux murets jouxtant cette partie centrale porteront les sculptures de quatre décorations françaises et canadiennes. Enfin, huit crochets en bronze arborant le logo ci-contre, disposés au-dessus des décorations, supporteront les couronnes commémoratives. Les décorations qui orneront les murets latéraux sont dans l’ordre protocolaire pour la France, la Légion d’honneur, la Médaille militaire, l’Ordre national du mérite et la médaille de la défense nationale et pour le Canada, la Croix de Victoria, l’Ordre du Canada, l’Ordre du mérite militaire et la Croix du service méritoire. Le granit gris de ce monument provient de carrières locales et son emplacement révèle un ancrage symbolique sur la partie visible du bouclier canadien dans l’enceinte du cimetière national de Beechwood.

Quelles sont les estimations des coûts financiers et quelles sont les échéances calendaires ?

Le coût financier pour ériger « AMICITIA France-Canada » est de 270 000 dollars (taxes incluses) auxquels il faut aussi provisionner la somme de 50 000 dollars destinée à constituer une réserve de fonds pour subvenir aux futurs besoins d’entretien. Ces fonds (exclusivement issus de dons) seront entièrement collectés et gérés par la Fondation Beechwood.

Le lancement officiel de la campagne de levée de fonds se tiendra le 17 novembre 2020 à l’ambassade de France. Compte tenu de la crise sanitaire, cette cérémonie sera d’un format réduit et inclura un point presse. Sous le haut patronage de l’Ambassadrice de France au Canada, Kareen Rispal, seront présents à cet évènement, la Ministre Mona Fortier représentant le gouvernement du Canada, le chef d’État-major des Forces armées canadiennes, le général Jonathan Vance, les co-présidents d’honneur du projet, Hélène Conway-Mouret, Vice-présidente du sénat français et Serge Joyal Sénateur canadien (en duplex), le directeur du marketing de la Fondation Beechwood, Nicolas McCarthy et les 5 administrateurs de l’association « Monument Amicitia France-Canada ». L`échéancier prévisionnel du projet s’échelonnera donc de novembre 2020 à novembre 2021 avec les tranches suivantes : de novembre 2020 à février 2021 : campagne de levée de fonds ; février 2021 : signature du contrat de construction entre la Fondation Beechwood et le constructeur attitré de Beechwood ; mai 2021 : début de la construction ; novembre 2021 : inauguration officielle.

Pourquoi avons-nous besoin de votre engagement ?

Vous êtes tous témoins des liens puissants unissant nos deux Nations. En vous joignant à cette noble cause, vous en deviendrez acteurs ! Nous faisons donc appel à vous pour soutenir et accroître le rayonnement de cette initiative citoyenne. Rejoignez les communautés française et canadienne, communautés dynamiques dont le slogan est : « Monument Amicitia France-Canada - Bâtissons-le ensemble ! ». Sur « la colline inspirée » de Beechwood, « il est des lieux où souffle l’esprit », cet esprit d’amitié si puissant entre nos deux peuples. Aidez-nous à construire ce monument pour que nous puissions léguer aux générations futures le flambeau éclairant notre longue histoire commune.

Comment faire un don en ligne ou par voie postale ?

Vous pouvez nous aider en faisant un don en ligne sur le site de la Fondation Beechwood en cliquant sur le lien suivant :

https://www.beechwoodottawa.ca/fr/donation

Vous pouvez également adresser vos chèques à l’ordre de la Fondation du cimetière de Beechwood à l’adresse suivante 280 avenue Beechwood Ottawa K1L 8A6 (en précisant dans la partie mémo de votre chèque - en bas à gauche - « Monument France-Canada », sans oublier de préciser votre nom et adresse pour recevoir le reçu fiscal).

Vous pouvez enfin faire vos dons à partir de la France sur le lien suivant :

https://www.leetchi.com/fr/c/rnpnWLYw

780 € Collectés

119 Jours restants
11 Participations

Organisateur

REAL José Miguel

Profil vérifié

Bénéficiaire

Société Nationale d'Entraide de la Médaille Militaire