Aller au contenu principal

Mon endométriose, notre combat

Organisé pour : Morgane

Je m'appelle Morgane, j'ai 29 ans et je suis atteinte d'endométriose profonde et sévère. C'est une maladie chronique qui touche plus d'1 femme sur 10 dans le monde.

Je lutte contre cette pathologie depuis plus de dix ans. Mais aujourd'hui elle atteint un stade critique, et les traitements français ont leur limites. J'ai besoin d'une intervention coûteuse, qui ne peut être réalisée qu'en Suisse, par le spécialiste mondial et créateur de la neuropelvéologie.

Cette intervention coûte 29500€. Ma famille et mes proches se joignent à moi pour faire appel à votre générosité, aussi humble soit-elle, pour que je puisse recouvrir ma santé et enfin retrouver ma vie.

Votre participation permet aussi de contribuer à une meilleure reconnaissance et prise en charge de l'endométriose. Sortons la maladie de l'ombre, au nom de toutes celles qui en sont victimes !

                                                                -------------

 

En 2013, à l'âge de 23 ans, je suis diagnostiquée d'une endométriose stade IV (le plus avancé).

Suite à de nombreux essais infructueux de pilules contraceptives pour me soulager (qui est aujourd'hui le « traitement » de l'endométriose le plus répandu), je suis finalement opérée en 2015 par mon gynécologue. Puis ré-opérée quelques jours plus tard d'une péritonite post-opératoire.

 

L'accalmie dure 2 ans.

 

Fin 2017, les douleurs insidieuses reviennent.

 

Mai 2018, je fais un burn-out. Après 8 mois d'arrêt maladie, je dis adieu à ma perspective de CDI.

 

Novembre 2018, le verdict est sans appel, l'endométriose est « revenue » et de manière plus invasive. Mon gynéco me propose alors de réaliser une cryopréservation de mes ovocytes afin d'anticiper une potentielle stérilité, et de me mettre en ménopause artificielle. Il me déconseille une chirurgie, qui serait trop risquée.

 

Février 2019, je suis hospitalisée et opérée en urgence, suite à à la rupture d'un kyste ovarien d'endométriose.

 

Juin 2019, (grâce à certains d'entre vous) je consulte le spécialiste mondial de l'endométriose et créateur de la neuropelvéologie à Zürich. Il affirme qu'il faut m'opérer rapidement car mes organes souffrent : un kyste ovarien endométriosique de 17 cm écrase ma vessie et un de mes reins se dilate. Il suspecte aussi une atteinte au nerf sciatique.

Les interventions ou traitements que l'on me propose en France ne peuvent plus répondre à mes besoins médicaux. La seule solution : se faire opérer en Suisse !

 

Les compétences et connaissances de ce spécialiste sont avérées par des centaines de témoignages. Vous pouvez retrouvez davantage d'informations sur ces liens :

https://www.hirslanden.ch/fr/klinik-hirslanden/centers/centre-de-neuropelveologie.html

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/tag/marc+possover+endom%C3%A9triose

 

Ma famille, mes proches et moi nous tournons vers vous, vers votre générosité, afin de m'aider à payer le coût de l'intervention, des frais de transports et d'hébergements d'un montant de 29500€.

 

En m'offrant l'accessibilité à cette opération, vous contribuez aussi à une meilleure reconnaissance et prise en charge de cette maladie.

Mon objectif étant de créer une association d'aide aux femmes atteintes, souvent démunies.

Plusieurs centaines de millions de femmes dans le monde souffre d'endométriose, parfois des enfants de 10-12 ans. L'endométriose n'est pas qu'une douleur de règles, certaines formes peuvent dégrader certains organes et peuvent parfois, dans de rares cas, entraîner la mort.

 

Ensemble, sortons la maladie de l'ombre !

 

Merci pour nous toutes heart

 

NB : vous pouvez suivre et participer à mon combat sur ma page Facebook dédiée : 

https://www.facebook.com/morganeVSendo/?modal=admin_todo_tour

 

 

                                                                -------------

 

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Organisé par

Morgane