Aller au contenu principal
Mission humanitaire Pérou pour la construction d'un centre de santé

Mission humanitaire Pérou pour la construction d'un centre de santé


Bonjour à tous!

Nous sommes 6 étudiants en médecine à Marseille et nous nous engageons dans une mission humanitaire dans le village de Tambogrande, au Nord du Perou, l'été 2021.

Notre projet humanitaire est encadré par l'association EMASSI, une organisation à but non lucratif. Ses objectifs sont de venir en aide aux populations vivant dans le besoin en sollicitant la participation des étudiants en santé de Marseille. Ainsi nous partons en vue de construire un centre de santé, dans la continuité des étudiants déjà partis les années précédentes.

En effet, notre mission principale consiste à l'aide au chantier du centre de santé mais elle ne s'arrête pas là: nous nous attelerons également à d'autres activités en parallèle telles que du soutient scolaire et animation des enfants du village. Suivez nos aventures sur nos différents réseaux sociaux: @MissionHumanitairePerou sur instagram et notre page "Projet Humanitaire PEROU 2021".

Afin de venir en aide aux populations locales et de disposer du matériel nécessaire au chantier sur place, d'apporter du matériel scolaire, médical et de jouets, nous sollicitons votre générosité!

Ainsi quel que soit le montant, chacun peut participer à ce beau projet qui nous tiens à coeur pour venir en aide aux enfants du village.

Toute aide de votre part nous serait précieuse et nous vous remercions d'avance de l'intérêt que vous accorderez à ce projet.

Tout au long de l'année, nous réaliserons une collecte par différents moyens: ventes de gateaux, tombolas... Au vu du contexte sanitaire, l'organisation d'évènements collectifs étant limité, nous avons d'autant plus besoin de votre soutient!

Pour nous aider au maximum vous pouvez partager cette cagnotte sur vos réseaux afin d'accroittre sa visibilité!

!MUCHAS GRACIAS!

348 € Collectés sur 5 000 €

6%
122 Jours restants
16 Participations

Organisateur

Attia Inès


Bénéficiaire

Théo Martel