Aller au contenu principal

Me soigner pour vivre

Organisé pour : Audrey

Bonjour à tous et merci par avance de l'attention que vous porterez à ma demande.

Je m'appelle Audrey et depuis 2006 je me bats contre la maladie. Voici mon histoire :

En 2006, j'ai fait une allergie à l'enrobage du générique de la pilule contraceptive, ce qui m'a valu de faire un déréglement hormonal. J'ai pris 104 kg en 10 mois.

Suite à cela, on m'a appris que j'étais stérile mais le miracle s'est produit et j'ai accouchée d'une jolie princesse en 2010.

En 2013, mon état s'est détérioré au point que j'ai fait 3 arrêts cardiaque et un AIT sérieux (mini AVC). J'ai dû réapprendre à marcher, parler et écrire et à ce moment là, on me donnait à peine 2 ans à vivre. 

Les années 2014 et 2015 ont été suivi de plusieurs AIT mais moins percutant.

Dés 2013, j'ai démarché plusieurs spécialistes pour essayer de vivre. Pour eux, les problèmes de santé disparaîtraient avec le poids donc il fallait passer par la case chirurgie bariatrique.

Au vu de mes antécédents, j'ai été refoulé par plusieurs hôpitaux et chirurgiens durant ces 4 ans où mon état continuer à se dégrader, cela jusqu'à ce mois de février 2017 où l'un d'eux a accepté de tenter une sleeve qui aurait dû me sauver. Malheureusement pour moi, le 31 octobre 2017, jour de mon opération, tout est allé de travers. J'ai fait une hémorragie dû à une hémophilie acquise non connue et mon cœur a fait des siennes.

Les complications ont été nombreuses : œdème ventral, micro fissure, décollement du poumon, épanchement pleural et sténose de l'estomac.

À cause de cette hémophilie, il m'a fallu 5 mois pour que les cicatrices extérieures se referment et à cause de la sténose j'ai dû subir 5 nouvelles opérations de novembre 2017 à avril 2018. Je n'ai pu remarcher qu'en juin 2018.

Aujourd'hui, ici à la réunion, on ne peut plus rien pour moi. Mes chirurgiens m'envoient vers des spécialistes en France métropolitaine car il faut trouver un moyen de palier à la sténose, soit par une prothèse, soit par un by-pass mais pour cela  je dois avant tout suivre un traitement en vue de stabiliser mon hémophilie.

J'ai enfin eu l'autorisation de voyager après une interdiction formelle pendant plus d'un an.

J'ai déjà pris des rendez-vous sur la métropole pour fin juillet - début août mais tout cela à un coût que je ne peux supporter, n'étant pas en mesure de travailler, encore sujette à des malaises réguliers avec des interdits comme monter une pente, porter du poids et avoir de quoi combattre constamment les hypoglycémies sur moi... 

Je n'ai pas l'habitude de demander la charité mais aujourd'hui je mets ma fierté de côté car j'ai envie de vivre et voir ma fille grandir. Toute aide est la bienvenue, qu'elle soit d'1€ ou un simple partage de cette cagnotte. 

Merci à tous de m'avoir lu et de vous être arrêter sur mon histoire et surtout, merci pour l'aide que vous m'apporterez 🙏🏼

Audrey 

 

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous !

Organisé par

Audrey