Aller au contenu principal

Matthias lanceur d'alerte

Organisé pour : Matthias Lacoste

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !

 

Il y a deux ans, à travers une grève de la faim, j’ai décidé de m’engager pour chacun d’entre vous.

 

A ce moment-là, j’avais déjà subi directement les conséquences de l’incapacité de nos administrations à se remettre en question, puisque la Mutualité Sociale Agricole avait considéré que mes arrêts maladie n’était pas justifiés, m’imposant ainsi une reprise immédiate du travail.

 

Après des mois de rebondissements, un expert m’avait finalement été imposé par l’Agence Régionale de Santé. Celui-ci, est un grand négationniste de la forme chronique de la maladie de Lyme, ancien Président d’une société savante, et potentiellement responsable d’une partie du scandale sanitaire de la maladie de Lyme, il avait conclu que je ne souffrais d’aucune pathologie et que mon état de santé était en adéquation avec une reprise normale de mon travail.

 

Avec l’aide d’un avocat, j’ai décidé de contester cette décision devant le Tribunal des Affaires de la Sécurité Sociale.

 

Lors de l’audience le Sous-Directeur de la Mutualité Sociale Agricole de mon secteur avait fait le déplacement pour convaincre les juges de débouter cette demande.

 

Malgré une expertise effectuée à la demande de mon employeur et  qui allait dans mon sens, les juges ont débouté ma demande. J’ai donc décidé dernièrement de faire appel auprès de la Cour de Nîmes.

 

Depuis tout ce temps, sans aucun revenu, je place l’ensemble de ma famille dans une forme de précarité qui m’est insupportable. C’est ma femme et nos proches qui financent notre foyer.

 

Les conséquences sont aussi très graves pour ma santé, puisque je dois me débrouiller seul et sans moyen.

 

Il n’a pas été simple pour moi de faire cette démarche aujourd’hui et de vous de demander de l’aide.

 

Par principe, je ne suis pas favorable aux cagnottes car l’argent pose tellement de problème dans notre société et parce que j’ai vraiment le sentiment de basculer un peu plus dans la précarité. 

 

Mais si je veux poursuivre ce combat pour nous tous, et briser le silence de cette injustice, j’ai besoin de votre aide.

 

Les frais d’avocat engagés pour le moment s’élèvent à 5000 €, mais avec ce nouveau procès qui s’ouvrira à Poitiers le 24 janvier, la facture devrait encore grimper.

 

En cas de surplus, je m’engage à reverser ces fonds à l’association que je préside.

 

En cas de victoire, et si mes frais me sont remboursés et que la cagnotte les a couvert en partie ou en totalité, je m’engage aussi à reverser l’ensemble du trop-perçu à l’association Le droit de guérir.

 

Je fournirai l’ensemble des justificatifs.

 

Je vous remercie tous infiniment pour votre aide et reste à votre disposition pour toute question complémentaire.

 

Matthias

Organisé par

Matthias Lacoste