Aller au contenu principal
Il Etait Une Fois... Another French Movie

Il Etait Une Fois... Another French Movie

Bienvenue dans l'univers de
Il était une fois... Another French Movie !

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

Chacun participe du montant qu'il souhaite et tous les paiements sont 100% sécurisés !

↓↓↓


 PITCH

Après avoir apposé le point final à son récit, Marlow déborde d’enthousiasme et est bien décidée à concrétiser son projet. Elle prend alors la route, sous la chaleur écrasante du désert, mais une étrange menace sème la terreur, et soudain ses rêves se mettent à trembler.

 L'AMBIANCE

D’abord source de calme, d’inspiration voire de lâcher prise, le spacieux et chaleureux désert du récit se mue très vite en une prison à ciel ouvert, aux barreaux invisibles forgés par la dureté du réel, rongés par l’atmosphère aride, pesante et poisseuse de la route que doit emprunter Marlow pour réaliser son rêve, et au bout de laquelle l’horizon semble finalement plus étroit que jamais. « Il était une fois... Another French Movie » se veut proche des Westerns classiques de par son esthétique bardée de couleurs aux tonalités chaudes, et son sens de la scène privilégiant le faciès, le sentiment romantique d’une grandeur inaccessible et indomptable, et la violence du tangible, où la chute vers la réalité est parfois déstabilisante mais demeure souvent la promesse d’un esprit plus clair. Au-dessus de ça, c’est un géant froid et macabre qui tire les ficelles, injectant dans le cadre du récit les ingrédients d’un thriller horrifique contemporain, plongeant Marlow dans un cauchemar sanglant et emprisonnant le spectateur dans un univers presque onirique, mais bel-et-bien terrifiant.


Mathilde La Musse devient Marlow

Après une formation à l’École des Enfants Terribles, Mathilde obtient son premier rôle avec Emmanuelle Bercot dans « La tête haute » en 2014. Membre de l’association « 1000 Visages », Mathilde continue sur sa lancée et obtient un rôle dans le film « Comment c’est loin » réalisé par Orelsan et Christophe Offenstein, puis « Yves » de Benoît Forgeard et « Blind sex » de Sarah Santamaria-Mertens (sélectionné aux Césars du meilleur court-métrage). De son visage singulier, à la fois vif et empreint d’une puissante féminité, émane une forme de charisme aussi séduisante qu’intimidante, qui est tout de suite entrée en résonnance avec le caractère déterminé de Marlow, et qui saura sans aucun doute jouer le rôle de liant entre l’essence du personnage tel qu’il a été écrit et son existence à l’image.

Armelle Deutsch devient Judy

Le parcours d’Armelle n’est plus à présenter. Comédienne confirmée et expérimentée, au travers d’une carrière cinématographique, théâtrale, et télévisuelle, aux côtés de grands noms tels que Francis Veber, Claude Zidi, Didier Bourdon ou encore Virginie Efira, elle s’exprime aussi bien à travers le rire, la légèreté, que le drame. Armelle fait preuve d’une présence hors du commun et d’un puissant entrain, cohabitant avec une certaine force dramatique perceptible instantanément, entre une étincelle dans le regard, et un cachet, un grain captivant dans le son de sa voix. Oscillant entre une féminité vive et assumée, et un côté punk tranchant, elle serait sans aucun doute la parfaite incarnation de la mystérieuse, habile mais irrésistible Judy.

Damas Roy devient Ethan

Amoureux de la comédie depuis plusieurs années, Damas ne cesse de flotter au gré de sa passion qu’il décide de professionnaliser, tête baissée, comme une évidence. D’abord sur Marseille, il continue à concrétiser son talent sur Paris où il suit, avec toujours plus d’enthousiasme et d’acharnement, les cours Peyran Lacroix. Il s’essaie également aux concours nationaux des conservatoires, toujours dans l’optique d’une constante amélioration de son travail. Aujourd’hui, il s’exprime à travers l’approche Meisner qui favorise, autour d’un texte et de circonstances précises, l’écoute des impulsions naturelles, le changement de peau, l’évitement du contrôle absolu, pour faire naître l’univers de l’œuvre et matérialiser le personnage, son essence même, sur scène. Comme l’a été sa passion, le choix de Damas pour le rôle d’Ethan a rapidement été une évidence. Son approche très impulsive de la comédie colle parfaitement à ce personnage de voyageur, multi-facettes et imprévisible, à la fois instinctif et maniéré, à la fois rassurant... et vicieux.

Gilles Morvan devient le Guide

À la fois comédien de doublage et directeur artistique, que ce soit pour les milieux du cinéma, de la télévision, et du jeu-vidéo, Gilles n’est pas qu’une voix qu’on aime reconnaitre et qu’on écoute avec assiduité lorsque l’on résout des énigmes aux côtés du brillant Sherlock Holmes, lorsque l’on est confronté au pouvoir de Jacob sur l’île mystérieuse de « Lost », ou encore lorsque l’on choisit de mener à bien une mission aux côtés de Garrus Vakarian dans le génial « Mass Effect ». Au-delà de sa célébrité, c’est d’abord une voix profonde, une voix qui pourrait facilement terroriser, mais qui sait se contenter d’intimider, d’étirer le temps, de marquer le moment sur le long terme. Et c’est de cette puissance sereine dont nous avions besoin, cette voix perdue dans l’obscurité qui bouleversera le destin de Marlow.

LES AUTEURS

Aurélien HARZOUNE

Sorti d'une Licence en Arts et Spectacle de la région parisienne, Aurélien Harzoune sera responsable de la mise en scène. Il est avant tout un passionné de l'image sous toutes ses formes. Scénariste et réalisateur sur de longs et courts métrages, le cinéma n'était plus pour lui qu'une simple ambition, ou un rêve de jeunesse, mais est vite devenu une véritable feuille de route. Son dernier projet en date, « Je suis un dernier instant », un court-métrage de science-fiction dramatique, était en compétition pour le Nikon Film Festival en 2018. Initiateur du projet « Il était une fois... Another French Movie », il travaille sur l’écriture du script, en étroite collaboration avec son frère Donatien et Bertrand Mineur, également compositeur de la bande originale sur ce film et les précédents.

Bertrand MINEUR

Auteur-compositeur français, Bertrand est membre du groupe de Rock LSX, qui a déjà à son actif de multiples diffusions en radios et télévisions nationales, ainsi que plus de 400 concerts en France, au Canada et en Angleterre. Passionné de cinéma, il associe régulièrement ses deux passions, notamment en signant la bande originale de plusieurs projets tels que « Iqbal, l’enfant qui n’avait pas peur », et en participant à l’écriture et la composition sur « Il était une fois... Another French Movie ».

Donatien HARZOUNE

Passionné d’écriture et de cinéma, auteur-compositeur de Hip-Hop à ses heures perdues, Donatien partage sa vie entre son activité d’ingénieur informaticien et sa relation spirituelle avec d’obscures séries B perdues entre quelques classiques du septième art. Il participe activement aux projets de son frère Aurélien depuis le commencement en 2014, notamment aux stades d’écriture, mais également en tant qu’assistant-réalisateur.

LA CHEFFE MAQUILLEUSE

Stéphanie CARON

Véritable passionnée, son talent pour le maquillage et les effets spéciaux a tout de suite retenu notre attention. Après un changement radical d’orientation professionnelle, son souci du détail, sa curiosité, son énergie, et son amour de l’artisanat lui ont fait acquérir une solide expérience ainsi qu’une forte capacité d’adaptation, au gré de multiples et prestigieux tournages (« Comédie Humaine » de Xavier Giannoli, « Fourmi » de Julien Rappeneau, « Un Peuple Et Son Roi » de Pierre Schoeller, ou encore « FAHIM » de Pierre-François Martin-Laval). Attachée à la finesse et le réalisme de son travail, elle sait s’ouvrir sans complexe à l’exubérance, un atout certain pour Marlow et son univers.


LE FINANCEMENT

Votre participation au projet permettra notamment à l’équipe de louer l’équipement audio-vidéo nécessaire à la concrétisation du projet, dont le tournage se déroulera sur 16 jours. Il sera inclu dans un budget serré et particulièrement contrôlé, où chaque dépense saura trouver une place pertinente dans le résultat créatif du film. Mais avant tout, il permettra à un projet de genre d’éclore dans le paysage du cinéma français, et à toute une équipe de mettre en valeur ses talents, sa vision, sa passion, à travers des formes singulières de cinéma et de production.

Vous pourrez également choisir entre votre nom ou un pseudonyme que nous insèrerons avec plaisir dans le générique du film, et ce peu importe la valeur de votre investissement. Pour finir, des cadeaux seront envoyés à chaque participant dès la sortie du film !

Merci à tous.

Restez actif, des news arriveront régulièrement !

1 811,60 € Collectés sur 2 950 €

61%
78 Jours restants
37 Participations

Organisateur

HARZOUNE Aurélien

Profil vérifié

Bénéficiaire

Aurélien HARZOUNE