Aller au contenu principal

Liberté d'information : droit des citoyens

Organisé pour : Jean Marie Françoise Bernard Annie Dany Lydie Roger Céline Willy ...

Mauvais temps pour les lanceurs d'Alerte :

Pour faire taire notre bonne foi, nous, 13 citoyens, sommes appelés à comparaître en correctionnelle .

 

Notre erreur:

 

  • Être parmi les opposants à un projet surdimensionné d'incinérateur de déchets ménagers à la Chapelle-Saint-Luc (agglomération de Troyes) porté par le Syndicat Départemental d’élimination des déchets de l'Aube (Sdeda). 
  • Faire ce qui est le devoir de tout citoyen, en dehors de toute conviction politique. 
  • Questionner dans un courrier les autorités départementales sur des points confus dans le fonctionnement du Sdeda et de sa direction (LB collectivités). 
  • Diffuser ce courrier aux élus départementaux.

 

L'unique réponse du Sdeda et de sa direction a été rapide : une citation directe auprès du tribunal correctionnel pour diffamation publique avec demande de dommages et intérêts de 10 000 € plus 6000 € de procédure pénale.

 

Pour faire face à nos frais de justice, nous avons besoin de votre soutien.

Si justice nous est rendue, vos dons seront reversés aux associations qui contestent ce projet d'incinérateur au tribunal administratif.

Nous mettons ainsi une cagnotte solidaire en place pour que la liberté d'information reste un droit citoyen.

 

Pour toute autre forme de soutien, prendre contact : 06 79 99 43 99

 

1 896 €

Collectés
20 Jours restants
63 Participations
Je participe

Actualités

Le 22 octobre 2018 Jean Marie Boulin a écrit :

Nous avons rencontré Mme Danièle Boeglin, présidente du Sdeda et Mr Laurent Bernard, gérant de LB collectivités, société responsable administratif du Sdeda. Malgré les efforts de Mr Pichery, président du conseil départemental, aucune solution de conciliation n'a été trouvée : on nous demande en gros de nous taire!... c'est inacceptable.

Nous irons donc à la première audience le 13 novembre 2018  au palais de justice de Troyes. Venez nombreux nous soutenir.

Le 17 octobre 2018 Jean Marie Boulin a écrit :

Encore merci à tous. La presse a relaté la question de Marc Bret (divers gauche) au Président du Conseil Départemental sur la plainte que nous a envoyé le SDEDA. Monsieur Pichery, contrairement aux autres personnages politiques du département, n'a pas demandé au SDEDA de retirer sa plainte ; il se pose en médiateur : « il faut sortir par le haut ».

Nous devons rencontrer le SDEDA et LB Collectivités lundi soir. Espérons que la médiation sera efficace... et que nous aurons les réponses aux questions que nous avons posées et qui nous ont valu cette citation directe en correctionnelle.

Le 13 octobre 2018 Jean Marie Boulin a écrit :

Encore un grand merci à tous ceux qui nous soutiennent. Petit à petit, l'oiseau fait son nid... Il y a encore quelques épines dans la couette.

Comme vous l'avez vu, la presse change de ton, l'UVE est bien reconnue comme un incinérateur et dame Présidente avoue clairement que la bête a faim et consommera les OM, DCIB de tout le Grand Est.

Un grand merci à Olivier Girardin qui, le premier, à défendu notre démarche de questionnement. Il a été suivi par madame Bazin-Malgras qui, à son tour, a jeté un pavé dans la mare. Merci madame, pour votre courage politique.

Merci aussi aux élus Saviniens de Savi+ qui ont demandé le retrait de la plainte syndicale et merci à François Baroin qui, cerise sur le gâteau, a profité de la question d'Anna Zajac lors du Conseil Communautaire de TCM, pour affirmer son désaccord avec les positions du SDEDA.

Merci à tous, mais notre avocat travaille et nous devons dépasser les 2000€ dans la semaine prochaine.

Le 5 octobre 2018 Jean Marie Boulin a écrit :

L'Est-Eclair a évoqué deux plaintes : l'une est dirigée contre nous, c'est la diffamation publique; l'autre est une plainte contre X pour vol de documents.

Il est bien évident qu'il n'y a pas de lien entre les deux plaintes, même si le SDEDA prétend que nos questions s'appuient sur des documents volés.

Nous ne sommes pas des voleuses ou des voleurs.

Merci pour votre soutien.

Le 4 octobre 2018 Jean Marie Boulin a écrit :

Nous approchons les 1000 €. Grand merci à tous.

Hier soir, conseil municipal à La Chapelle. Une remarquable coïncidence immédiate: Danièle Boeglin n'a pas eu le courage de venir... Olivier Giradin  regrette cette absence et dit son étonnement. Il est très choqué par ce dépot de plainte, déplore qu'une institution s'attaque à de simples citoyens chapelains. Cécile Pauwels suit les remarques de O. Girardin, tandis que Jean Paul Braun explique ce qui nous est arrivé : plus on travaille le dossier, plus on s'aperçoit que cette solution d'incinérateur est une hérésie, une absurdité datant du siècle passé. Bernard Champagne terminera cette charge contre l'attitude du SDEDA en déplorant que des fonds publics soient utilisés contre la population et souhaite une manifestation du conseil municipal contre l'incinérateur.

Pour nous une belle soirée.

Le 1 octobre 2018 Jean Marie Boulin a écrit :

Bonjour.

Merci à tous ceux qui nous soutiennent, qui nous encouragent et surtout qui participent. Nous sommes passés ce matin sur le terrain de Michelin: les travaux de terrassement sont commencés. L'argent n'attend pas...

Ce matin nous avons rencontré notre maire, Olivier Girardin. Il nous soutient lui aussi et compte poursuivre la lutte au Tribunal Administratif. Il espère convaincre les élus de notre agglomération que cette fausse bonne idée d'un incinérateur est vraiment dépassée et date de l'autre siècle.

 

Le meilleur élu est celui qui regarde demain

Organisé par

Jean Marie Boulin
Le 17 octobre 2018
Patricia BIZZARI
FORZA !! AVANTI !! Ensemble on est plus fort… Mille bisous militants !
Le 16 octobre 2018
Thierry Thévenin
Avec vous contre ce projet démoniaque et contre le SDEDA avec ses procédés anti-démocratiques...
Le 12 octobre 2018
cyril.E
Vous vous rappelez du combat gagné contre le projet d'usine d'Ethanol à Marnay ? Ce sont les mêmes méthodes, mêmes aberrations, mêmes décideurs contre les citoyens.... mais la lutte paie ! Courage
Le 10 octobre 2018
laetitia Santilli
Avec vous, contre l'incinérateur et pour la démocratie
Le 10 octobre 2018
Robert DUCROS
De tout coeur avec vous et toujours prêt à vous soutenir - Robert
Le 8 octobre 2018
Pierre Bissey
Je soutiens la lutte contre l'installation d'un tel incinérateur malgré l'hostilité de nombre de ses habitants. La procédure judiciaire engagée par le Sdeda qui vise à museler toute opposition à ce projet est inadmissible. Elle s'appuie sur tout un arsenal de lois (comme le secret des affaires) mis au service des défenseurs du capitalisme pour empêcher la population de dénoncer un projet nuisible et les salariés de contrôler les allégations, les comptes des entreprises et même, dans le cas présent, d'un service public.
Le 7 octobre 2018
franck saillard
Nous sommes avec vous !
Le 5 octobre 2018
David et Aline
Nous sommes avec vous pour continuer ce combat.
Le 3 octobre 2018
Rémy Dufaut
Attaquons le SDEDA, défendons-nous!
Le 1 octobre 2018
Pascal FEUGE
Le soutien d'un élu de l'agglo qui essaie de voir effectivement un peu plus loin que demain...