Les Effarés- le film sur RIMBAUD&VERLAINE

Organisé pour : Francis Renaud

Bonjour à tous et bienvenue sur cette cagnotte.

                                                          Résumé du film :

 

Paris, de nos jours.Paul Verlaine, marié, reçoit Arthur Rimbaud dans une brasserie parisienne. Commence alors une histoire d’amour sulfureuse, passionnelle, violente. A Roche, Vitalie, la mère du jeune Arthur, mène une vie rude dans un climat social bouleversé, entre autre,par les grèves,la misère, la maladie de sa fille, Jeanne-Rosalie et les fugues de son fils prodige qui se noie dans la rébellion, l'alcool, le sexe, l'écriture, la débauche. Un vent de révolte se lève sous le ciel de Paname ...

 

                                                           ------------------------------

 

ici vous pouvez directement et en un clic participer à cette aventure. Chacun participe du montant qu'il souhaite. Tous les paiements sont sécurisés. Besoin de vous tous :" Les petits ruisseaux font les grandes rivières."

 

Depuis huit ans, j'essaye de monter ce projet dans l'espoir de convaincre une production et un distributeur afin de pouvoir réaliser ce long-métrage atypique. Un film générationnel, bouleversant.

 

Nous vous sollicitons pour nous aider à participer à ce projet.  L'adaptation cinématographique moderne, de cette histoire diabolique entre Rimbaud et Verlaine.Votre nom sera au générique de fin et vous serez invités à l'avant-première du film.

 

Nous avons réalisé un teaser en vue de persuader un producteur, qui est disponible sur la page Leetchi que vous pouvez visionner.

 

Au casting nous avons Béatrice Dalle pour le rôle de Vitalie, la mère d'Arthur Rimbaud, Oscar Berthe qui interprètera Rimbaud et Guillaume Gouix, Verlaine.

 

Bien d'autres acteurs complèteront ce casting...

 

Soyons tous solidaire pour donner une chance à ce film d'exister demain dans nos salles de cinéma.

 

 

Si vous souhaitez voir ce film au cinéma, merci de contribuer à cette cagnote.

 

Merci à vous.

 

Francis Renaud

 

6 165,10 €

Collectés
37 Jours restants
161 Participations
Je participe

Actualités

Le 6 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 6 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 6 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 6 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 6 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 5 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 5 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 5 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 5 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 5 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Le 5 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

 

Le 5 avril 2018 Francis Renaud a écrit :

Bonjour à vous tous,

 

Nous sommes déjà 131 participants autour de ce projet cinématographique. Et les dons collectés sont de 5000 euros . Merci à vous pour ce soutien, vos messages. J'ai rencontré une productrice le mardi 3 avril, un rendez-vous assez concluant et positif. Nous devons nous revoir et il y aura d'autres rendez-vous avec des productions prochainement. Bonne fin de semaine à vous.

                                                              

                                                                             Francis Renaud.

Le 22 mars 2018 Francis Renaud a écrit :

 

 

Les effarés

 

Noirs dans la neige et dans la brume,Au grand soupirail qui s'allume,Leurs culs en rond,A genoux, cinq petits, - misère ! -Regardent le Boulanger faireLe lourd pain blond.Ils voient le fort bras blanc qui tourneLa pâte grise et qui l'enfourneDans un trou clair.Ils écoutent le bon pain cuire.Le Boulanger au gras sourireGrogne un vieil air.Ils sont blottis, pas un ne bouge,Au souffle du soupirail rougeChaud comme un sein.Quand pour quelque médianoche,Façonné comme une briocheOn sort le pain,Quand, sous les poutres enfumées,Chantent les croûtes parfuméesEt les grillons,Que ce trou chaud souffle la vie,Ils ont leur âme si ravieSous leurs haillons,Ils se ressentent si bien vivre,Les pauvres Jésus pleins de givre,Qu'ils sont là tous,Collant leurs petits museaux rosesAu treillage, grognant des chosesEntre les trous,Tout bêtes, faisant leurs prièresEt repliés vers ces lumièresDu ciel rouvert,Si fort qu'ils crèvent leur culotteEt que leur chemise trembloteAu vent d'hiver.

 

Arthur Rimbaud 

Le 20 mars 2018 Francis Renaud a écrit :

Bonsoir , nous avons un bel article dans @F3Lorraine par Morgane Hecky, Merci pour votre soutien et d'être avec nous . Francis Renaud.

Le 20 mars 2018 Francis Renaud a écrit :

Nous avons un article dans http://www.lefigaro.fr/cinema/2018/03/20/03002-20180320ARTFIG00018-sexe-drogue-et-poesie-la-passion-de-rimbaud-et-verlaine-version-2018-cherche-financement.php

 

Un grand merci à Nathalie Simon lefigaro.fr culture .

Le 14 mars 2018 Francis Renaud a écrit :

Hiver 2017. Vitalie Cuif Rimbaud, en proie à la misère sociale, à la maladie d’une de ses filles, tente de vivre comme elle le peut dans sa ferme à Roche. Son fils, Arthur, à peine sorti de prison, fugue et monte à Paris. Bernard, un prêtre investit par sa mission, a ouvert les portes de son église aux migrants, aux SDF, aux plus démunis. Il vient souvent en aide à Vitalie, qui trouve auprès de lui un certain réconfort. Dans un café, Paul Verlaine est en compagnie de Charles Cros, ils attendent Rimbaud. Lorsque celui-ci arrive et se retrouve face à Verlaine, il tombe littéralement amoureux. Verlaine et Rimbaud partent à Londres. De retour sur Paris, ils fréquentent un club échangistes, en la présence de Charles Cros et de sa maîtresse Nina. Arthur, effronté, en colère, perturbe une émission littéraire en direct, à laquelle Verlaine et Charles Cros étaient invités pour leurs écrits. Verlaine l’invite à dormir chez sa femme, Mathilde. Les parents de Mathilde y voient une provocation qui n’est pas de leur goût et sollicitent Rimbaud à trouver refuge ailleurs. Vitalie vend au marché les produits de sa ferme, endettée, elle n’arrive plus à faire face à ses dettes. Verlaine et Rimbaud débarquent à Bruxelles, et y séjourneront dans une ambiance enivrée par l’alcool, la débauche, une vie sulfureuse, partageant leurs poèmes, leurs passions, dans des hôtels et chez un ami Benjamin Gastineau. Vitalie menacée d’être expulsée de chez elle, se bat, soutenue par Bernard qui va l’aider à supporter cette vie austère et rude. Elle refuse de vendre sa ferme à des investisseurs Chinois. Mathilde menace Verlaine, ayant écho de certaines rumeurs concernant sa relation avec Rimbaud, qui dérange beaucoup d’esprits dont Mr Mauté, le père de Mathilde, un député qui rejette cette relation qui pourrait mettre en péril les futurs primaires républicaines. Verlaine est tiraillé entre sa femme et ce jeune homme qui lui fait vivre l’impossible. Dans cette France déchirée par les grèves, les primaires, l’élection de Trump aux Etats-Unis, les emplois fictifs, le chômage... Arthur, bouleversé par les révélations d’une voyante, après la découverte de la mort de sa jeune sœur, Victorine lors d’une séance de spiritisme chez Benjamin Gastineau, cherche, en vain, une explication à la vie après la mort. Verlaine, pendant ce temps, quitte soudainement, en pleine nuit, Rimbaud pour rejoindre Mathilde. A Paris, Mathilde menace de nouveau Verlaine d’un divorce et le supplie de ne plus voir ce jeune homme, cet être maudit, qui a une influence négative sur son mari, devenu la risée du tout Paris. Pendant ce temps, Arthur boit, écrit, se révolte contre ses fantômes et cette société qu’il rejette. Il se réfugie dans son écriture, lorsque Verlaine revient, cherchant à rompre. Arthur, furieux, bouscule les états d’âmes de Verlaine, le renvoyant à son état le plus faible, manipulé par une jeune femme, le confort, l’argent, la sécurité. Rimbaud provoque Verlaine, le traitant d’impuissant, de menteur, de lâche, n’assumant pas sa vie et ses désirs. Ils se déchirent l’un et l’autre. Arthur provoque Verlaine qui vient d’acheter un révolver. Alcoolisé, Verlaine est furieux. Il tire sur son amant à deux reprises, dans leur chambre d’hôtel, à Bruxelles, le blessant au poignet gauche. Rimbaud décide de rompre instantanément avec Verlaine et de retourner chez sa mère ...

Le 12 mars 2018 Francis Renaud a écrit :

Bonjour à tous,

Nous sommes 58 participants à rejoindre cette belle Team autour de ce projet de long-métrage. La cagnotte est de 2205 euros à ce jour. Il nous reste encore 48 jours pour sensibiliser d'autres personnes et surtout une production. Merci encore pour tous vos messages d'encouragements et de soutiens. Bonne semaine à vous tous. Francis Renaud.

Le 9 mars 2018 Francis Renaud a écrit :

Bonjour à tous, enregistrement hier pour l'émission de Poon Cazorla sur www.dolceradio.fr/ que vous pouvez réecouter le 10 et 11 mars, merci à vous.

Organisé par

Francis Renaud

JGHJ HGKJH a participé 50 €

GHKL JHJKH a participé 30 €

PATRICIA GENOS a participé 100 €

ljk kjklj a participé 20 €

David GUILLAUME a participé

Syl COCO a participé 20 €

FDR TR a participé 30 €

Marie-laurence Poret a participé

Philippe Grimaud a participé

JHK HJJ a participé 30 €

Olivier Rabourdin a participé 100 €

Stéphane Urban a participé

Marie-laurence Poret a participé 20 €

Seb Qento a participé

Michel Honorat a participé

Marie-laurence Poret a participé 20 €

Anonyme a participé

Geoffrey Ames a participé 50 €

Bruno Henry a participé 50 €

Patricia Lahner a participé

Renaud Catusse a participé

PATRICIA GENOS a participé 100 €

Vanessa Pala a participé 30 €

Aurore Monnier a participé 30 €

Le 19 avril 2018
PATRICIA GENOS
La sève monte encore dans les bouleaux ... Buvons-la ... Et avec JOIE, faisons-en profiter nos Effarés de choix ... VIBRATION pour La Communauté des Effarés en ACTION ... C'est AUJOURD'HUI que s'expriment nos poètes d'HIER et de l'INSTANT présent ... Mouillons nos maillots aux flots d'un duo & cie qui va nous submerger ... au gré de chacun ! ... Les Effarés Inspirent !!! ... ... NOUS / EUX / VOUS / TOI / MOI ... Poursuivons dans la continuité du Duo d'Aujourd'hui qui nous mènent à ce Duo d'Hier avec Leur Lumière qui va nous scotcher!!! - SOURIRE -
Le 16 avril 2018
Marie-laurence Poret
Je te souhaite de le faire naître ton film..amitié
Le 14 avril 2018
Olivier Rabourdin
J'espère que tu finiras par le tourner!
Le 11 avril 2018
Marie-laurence Poret
Pour les effarés et le boulot que vous meritez
Le 10 avril 2018
Michel Honorat
Bravo Francis, j'ai l'impression que le film va m'émouvoir ! Impatient...
Le 8 avril 2018
Geoffrey Ames
Bon chance!
Le 7 avril 2018
Renaud Catusse
Une modeste participation pour un grand projet qui, je l'espère, verra le jour !!! vous êtes un grand monsieur ... courage a vous dans cet périple
Le 7 avril 2018
PATRICIA GENOS
- " ... Sur le chemin Des Effarés semons nos graines ... " - Sourire / Salutations
Le 7 avril 2018
Vanessa Pala
Pour l’amour de la poésie et pour l’amour tout simplement
Le 7 avril 2018
Aurore Monnier
Et de deux! on y croit ;)