Aller au contenu principal

Legal Shelter : Dons pour l'accès au droit dans les bidonvilles du Nord.

Organisé pour : Marianne Humbersot

Depuis le démantèlement de la zone sud en mars dernier, la population du camp de Calais n'a pas diminué. Bien au contraire puisque selon le recensement réalisé par Help Refugees et l’Auberge des migrants en juin 2016, il y a actuellement 6123 personnes qui surviventdans le camp de Calais, avec parmi elles 700 mineurs, dont 544 sont non accompagnés.

Au mois de janvier, sous l'impulsion de l'Appel de Calais (pétition signée par 800 cinéastes, acteurs, intellectuels, etc publiée dans Libération en octobre 2015) nous avons mis en place une permanence juridique au cœur du bidonville de Calais, afin de permettre aux exilé-e- s d'accéder à leurs droits, palliant ainsi à une défaillance de l’État à assurer son rôle, notamment de protection au titre de l’asile prévue par la Convention de Genève de 1951 sur les réfugiés.

Une équipe bénévole d'avocat-e- s, de juristes, de militant-e- s s'est constituée dans le but de délivrer une information complète et la plus impartiale possible pour permettre aux migrant.e.s et réfugié.e.s de se réapproprier leurs droits et d'être pleinement acteurs de leurs projets de vie.

Activités:

Notre activité consiste en deux équipes :

- Une première équipe, composée d'avocat-e- s et de juristes, est spécialisée dans le droit d'asile. Elle tient une permanence juridique quotidienne sur la Jungle de Calais. Elle s'occupe de Mineurs Isolés Étrangers (MIE), notamment ceux ayant de la famille au Royaume-Uni et de fait, selon le règlement Dublin, le droit de rejoindre les membres de leur famille. Nous les accompagnons dans leurs démarches de regroupement familial (enregistrement, contact avec la famille en Angleterre, constitution de dossier, etc).

L’équipe s'occupe également d'informer et d'orienter les personnes sur leur situation administrative au regard du droit d'asile et sur les possibilités d'intégration et de régularisation qui existent dans les différents pays européens.

- Une deuxième équipe travaille sur la problématique des violences policières et civiles, en organisant des temps d'information et de sensibilisation, et en accompagnant les victimes dans leurs démarches juridiques. L’équipe recueille des témoignages en partenariat avec Médecins du Monde, puis monte les dossiers des personnes souhaitant déposer plainte et les accompagne tout au long de la procédure judiciaire. Par ailleurs, cette activité permet de documenter un plaidoyer national sur les violences subies par les exilé-e- s afin d'alerter l'opinion et les autorités (Défenseur des Droits notamment) sur cette situation persistante sur le littoral.

Bilan et résultats:

1) L’accès aux droits pour les migrant-e- s et réfugié-e- s: nous avons reçu en entretiens individuels plus de 800 personnes, en majorité des mineurs et des hommes, mais aussi quelques femmes. Ils ont été conseillés en toute indépendance. A ce jour une dizaine de mineurs ont pu rejoindre légalement leur famille au Royaume-Uni grâce à notre aide.

2) Plus de soixante personnes victimes de violences ont été accompagnées par nos bénévoles et des dizaines de plaintes ont été déposées. La Cabane juridique, en lien avec d'autres acteurs associatifs locaux et nationaux, continue de dénoncer les violences commises à l'encontre des exilé-e- s qu'elles soient civiles ou du fait des forces de l'ordre.

Avenir du Legal Shelter:

Malgré la destruction criminelle par deux fois de nos locaux, la permanence juridique est devenue un acteur essentiel dans le parcours de nombre d’exil-é- s à Calais et pour pérenniser son action, elle est en passe de devenir une association : elle sera publiée au prochain Journal Officiel.

Nous menons notre action avec les soutiens de différents partenaires présents sur le camp : associations, relais communautaires, indépendants. Mais aujourd’hui, nous avons aussi besoin de votre soutien pour continuer à accompagner les 6123 personnes vivant actuellement dans le bidonville.

Malheureusement, si nous ne trouvons pas les moyens financiers suffisants pour subvenir aux frais de fonctionnement de la Cabane juridique (logement de l’équipe bénévole, matériel bureautique, déplacements aux rendez-vous administratifs des personnes suivies) nous serons dans l'obligation de cesser notre activité.

 

REVUE DE PRESSE:

Et voici une revue de presse non exhaustive (pour ne pas encombrer) :

Création par l'Appel de Calais:

http://www.nordlittoral.fr/calais/migrants-de-calais-laurent-cantet-palme-d-or-a-ia0b0n275043

"Il fait partie de l’Appel de Calais. Laurent Cantet, réalisateur et Palme d’or à Cannes pour son film Entre les murs, est arrivé à Calais lundi pour l’ouverture officielle du centre d’information juridique. Quel regard porte-t-il sur la situation ?"

Présentation de la Cabane Juridique/Legal Shelter, Médiapart:

Le Grand Journal, Canal +,Marianne Humbersot en face à face - Le Grand Journal du 23/02

http://www.replaytivi.fr/replay/le-grand-journal-84742

 

Filmé quelques heures avant le verdict complexe sur l'expulsion de la partie sud de la "jungle" à Calais, un entretien avec Marianne Humbersot, Chef de mission du Centre juridique réalisé le 25 février, 2016. La décision de raser la partie sud de la "jungle" a été confirmée.

https://blogs.mediapart.fr/beatrice-turpin/blog/260216/traitement-humain-pour-etres-humains

Dans la «jungle», des avocats au service des migrants

"Créé en janvier, le «Legal Center», animé par des avocats et des élèves-avocats, aide les exilés à s'informer sur leurs droits, à mener des démarches administratives, à réagir en cas d'interpellation policière, et tente de s'occuper des mineurs abandonnés."

http://www.liberation.fr/france/2016/03/07/dans-la-jungle-des-avocats-au-service-des-migrants_1437661

Raymond Blet, l'avocat bordelais dans la "jungle" de Calais

http://www.sudouest.fr/2016/04/12/avocat-dans-la-jungle-2328400-4697.php

Avocat bordelais, Raymond Blet a passé deux mois dans le camp de Calais afin d’y organiser des consultations juridiques pour les migrants

 

Tribune de Nicolas Klotz: Calais : pour en finir avec la communication chloroforme

http://www.liberation.fr/france/2016/02/22/calais-pour-en-finir-avec-la-communication-chloroforme_1435099?xtor=rss-450&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

"Signataire de «l'Appel de Calais», le cinéaste Nicolas Klotz vient de passer dix jours dans la «jungle». Il pointe la défaillance totale de l'Etat et souligne le travail des juristes bénévoles sur place."

Plaidoyer et action juridique en faveur du regroupement familial pour les mineurs ayant de la famille en Angleterre:

http://www.europe1.fr/societe/mayel-14-ans-quitte-la-jungle-de-calais-pour-langleterre-un-jour-je-jouerai-a-manchester-city-2714629

"Mayel, 14 ans, fait partie des rares mineurs isolés de la "jungle de Calais" à avoir pu rejoindre sa famille en Angleterre. Il s'est confié à Europe 1 avant son départ."

Violences policières et civiles à l'encontre des migrants:

https://www.franceinter.fr/justice/des-violences-policieres-sur-les-migrants-a-calais

"Y a-t-il des violences policières sur les migrants à Calais ? Selon les informations de France Inter, des juristes et avocats présents dans la jungle de Calais depuis plus d'un mois vont déposer une dizaine de plaintes ce vendredi après-midi au tribunal de Boulogne. Médecins sans frontières et Médecins du monde s'associent à leur démarche."

Conférence de Médiapart, intervention de Marianne Humbersot, chef de mission de la Cabane Juridique/Legal Shelter:

https://www.youtube.com/watch?v=MZmGc0glZAY&app=desktop 

Incendie du centre juridique:

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/03/18/le-centre-juridique-de-la-jungle-de-calais-incendie_4885566_1654200.html 

"Le centre juridique situé dans la partie sud de la « jungle » de Calais, et qui avait été épargné par le démantèlement, a été incendié jeudi 17 mars. Un acte qualifié de « criminel » par le bâtonnier de Lille, tandis que la préfecture évoque une cause « indéterminée ». Cette permanence est tenue par des bénévoles et vise, selon ses animateurs, à « informer les migrants sur leurs droits légaux »."

 

"Le Centre d’information a brûlé : appel à soutien" 

https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2016/03/18/le-centre-dinformation-a-brule-appel-a-soutien

 

Cas Individuel: Le voyage d'Ishak (Video)

http://www.liberation.fr/france/2016/02/15/calais-le-voyage-d-ishak_1433416

"Christophe Ruggia, réalisateur, est retourné à Calais et a recueilli le témoignage d’un jeune Afghan de 14 ans, Ishak, mineur isolé dans le bidonville agressé fin janvier par quatre membres d’une «milice». Voici la première partie de son témoignage."

(Christophe Ruggia est membre de l'Appel de Calais, collectif qui a porté la création du centre juridique)

 

Sur le démantèlement de la zone Sud du bidonville:

http://www.liberation.fr/france/2016/03/06/appel-des-800-la-fracture-detaillee_1437838

"Quatre mois après, les signataires du texte publié dans «Libé» fustigent la décision du gouvernement d’évacuer la «jungle»."

Visite du bidonville de la Défenseurs des droits des Enfants par le Centre juridique:

http://www.telerama.fr/monde/jungle-de-calais-la-defenseure-des-enfants-reclame-une-protection-d-urgence-pour-les-mineurs,138675.php

 

Since the demolition of the southern area of the camp, last march, the population living in the jungle has not reduced. Indeed, according to Help Refugees and “l’Auberge des migrants”, the number of migrants surviving in the camp has even increased to reach the number of 6,123 in June 2016. Among that number, there are 700 minors; 544 of them are unaccompanied.

In January, at the instigation of “l’Appel de Calais” (petition formed by 800 movie directors, actors, intellectuals etc and published by Liberation in October 2015), we havee created a legal advice centre at the heart of the jungle so that migrants would have a free access to their rights. The goal was to overcome the failures of the State concerning its duties, one of them being the protection given under asylum rights, as planned by the Genova Convention of 1951 about the refugees.

A team of lawyers, jurists and militant volunteers got together, aiming to delivering a complete and impartial information. We want migrants and refugees to be able to be the actors of their life project.

 

Activities:

Our activity is divided into two teams:

The first team is specialized in asylum law. Volunteers of this team are in charge of Foreign Unaccompanied Minors, especially those who have family in UK and are eligible, according to the Dublin Agreement, to join them. We accompany them during the different steps of the family reunification procedure (registration, contact with the family in UK, setting up of the folder etc).The team has also the mission to inform and guide the people about their administrative situation regarding asylum law and about their possibilities of integration and regularization in the different European countries.

 

A second team works on police and civil violence issues. They organize times of information and awareness and they accompany the victims in their administrative procedure. The team collects testimonies in partnership with Médecins du Monde and then they create the file of the people who want to file a complaint. Besides, this activity enables the documentation of a national defence speech about violence suffered by migrants and it warns the general opinion and the authorities (especially the Human Rights Defender) about the situation on the littoral.

 

Results :

1/ Access to the law for migrants and refugees: we’ve made individual interviews for more than 800 persons, a great number of them were minors and men. However, we have also seen some women. They were advised in total independency. At this day, approximately twenty minors joined legally their family in the UK thanks to our help.

2/ More than sixty victims of violence have been accompanied by volunteers and a lot of them have registered a complaint. The Legal Shelter, with other local and national associations keep on denouncing violence against migrants, civils as well police-related.

 

Future of the Legal Shelter:

Despite the two criminal destructions of our shelter, the Legal Centre became an essential actor in the journey of an great number of migrants in Calais. To perpetuate our activity, the legal shelter became an official association, published at the “Journal Officiel” last June.

 

We carry on our action with the support of different partners on the camp: associations, community representatives, independent workers… However, today we also need your support to be able to accompany the 6,123 persons living in the jungle.

Unfortunately, if we do not find the sufficient financial resources to provide for functioning costs of the legal shelter (housing for volunteers, office equipment, trips with the persons followed by the administrative appointments…), we will be in the obligation of ceasing our activity.

 

Press review :

Written here you will find a press review (non exhaustiv as not to overload).

All the articles and interviews are in french, but you will find here translated quotes.

 

Creation by the « Appel de Calais »

http://www.nordlittoral.fr/calais/migrants-de-calais-laurent-cantet-palme-d-or-a-ia0b0n275043

« He is part of the « Appel de Calais ». Laurent Cantet, film director and Palme d'or at Cannes's festival for his movie « Entre les murs », has arrived in Calais on Monday for the Judiciary Information Centre's official oppening.

 

Presentation of the Legal Shelter-La Cabane Juridique : Médiapart :

Le Grand Journal, Canal +,Marianne Humbersot en face à face - Le Grand Journal du 23/02

http://www.replaytivi.fr/replay/le-grand-journal-84742

Filmed just before the complex judge decision on the « Jungle »southern part expulsion, in Calais, an interview with Marianne Humbersot, Head of Mission for the Judiciairy Information Centre, on the 25th of February, 2016. The judgement to tear down the southern part of the « Jungle » has been confirmed.

 

https://blogs.mediapart.fr/beatrice-turpin/blog/260216/traitement-humain-pour-etres-humains

 

In the « Jungle », lawyers helping migrants :

« Created in January, the « Legal Centre », undertaken by lawyers and students-lawyers, help the exiled to be informed about their rights, to carry administrativ process, to react in case of police interpellation, and attempts to take care of the unaccompanied minors »

 

http://www.liberation.fr/france/2016/03/07/dans-la-jungle-des-avocats-au-service-des-migrants_1437661

 

Raymond Blet, lawyer from Bordeaux, in the « Jungle » of Calais :

http://www.sudouest.fr/2016/04/12/avocat-dans-la-jungle-2328400-4697.php

Lawyer from Bordeaux, Raymond Blet has spent two months in the camp in Calais to organise judiciairy consultations for the migrants »

 

Nicolas Klotz's Column : Calais : to end with the chloroform communication :

http://www.liberation.fr/france/2016/02/22/calais-pour-en-finir-avec-la-communication-chloroforme_1435099?xtor=rss-450&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

« Signatory of the « Appel de Calais », the filmmaker Nicolas Klotz, was spending ten days in the « Jungle ». He points on the total failure of the State and highlights the work of volunteer jurists on camp »

 

Advocacy and legal action for family reunification for the minors having family in England

http://www.europe1.fr/societe/mayel-14-ans-quitte-la-jungle-de-calais-pour-langleterre-un-jour-je-jouerai-a-manchester-city-2714629

« Mayel, 14 years old, is one of the rare unaccompanied minors in the « Jungle » of Calais who was able to go live with his family in England. He talkd to Europe 1 before his departure »

 

Police and civil violences toward the migrants :

https://www.franceinter.fr/justice/des-violences-policieres-sur-les-migrants-a-calais

« Is there police violence toward the migrants in Calais ? From the informations of France Inter, jurists and lawyers located in the jungle of Calais since more than a month will file approximattly ten complaints this friday afternoon to the Tribunal of Boulogne. Doctors without borders and Médecins du Monde team up to this process. »

 

Talk by Médiapart, speech from Marianne Humbersot, Head of Mission for the Cabane Juridique – Legal Shelter :

https://www.youtube.com/watch?v=MZmGc0glZAY&app=desktop 

 

Burning of the Legal Centre :

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/03/18/le-centre-juridique-de-la-jungle-de-calais-incendie_4885566_1654200.html 

« The Legal Centre located in the southern part of the « jungle » of Calais, and which was saved by the demantelement, has been burnt on Thursday 17th of March. A deed qualified by « criminal » by the bâtonnier of Lille, while the préfecture talks about an « unkown » cause. This permanence is held by volunteers, and has for goal to, according to its organizers, to « inform the migrants on their legal rights ».

 

« The Centre has burnt : call for support » :

https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2016/03/18/le-centre-dinformation-a-brule-appel-a-soutien

 

Personnal Case : Ishak's journey (video) :

http://www.liberation.fr/france/2016/02/15/calais-le-voyage-d-ishak_1433416

« Christophe Ruggia, director, has gone back to Calais and has received th testimony of a young Afghaneese, 14 years old, Ishak, unaccompagnied minor in the shantytown, assaulted in January by four members of a "militia". Here is the first part of

9 350 €

Collectés sur 7 000 €
133%
0 Jour restant
154 Participations
Je participe

Actualités

Le 27 mai 2016 Marianne Humbersot a écrit :

A l'occasion de la soirée organisée par Mediapart : L'Europe face à la tragédie des réfugiés, Marianne Humbersot était au Théâtre de la Ville hier soir pour défendre l'accès au droit dans les bidonvilles.

Droit, mensonge et humanité. C'est la raison pour laquelle le Legal Shelter existe.

 

Retrouvez son intervention ici : https://www.youtube.com/watch?v=MZmGc0glZAY

Organisé par

Marianne Humbersot

perrine kervran a participé

MATHILDE BRICOUNE a participé

Cerise oO a participé

Libé Lulle a participé

Sacha Drouart a participé

Anonyme a participé

simon martinez a participé

Sigrid Preissl Semmer a participé

Anonyme a participé

Bernard Aubrée a participé

Camille Bally a participé

sophie MARTIN a participé

frederic juchault a participé

Stéphane Brizé a participé

Pierre Salvadori a participé

Gonneau Cecile a participé

Emilie Deleuze a participé

Anonyme a participé

Carole Piette a participé

eva truffaut a participé

Florence Keller a participé

Mikael Buch a participé

Jules Cruveiller a participé

Anonyme a participé

Le 8 juillet 2017
MATHILDE BRICOUNE
Je vous remercie infiniment pour votre action humaine et généreuse d'accompagnement des réfugiés. Avec tout mon soutien et ma gratitude, Mathilde Bricoune
Le 19 décembre 2016
Sacha Drouart
Merci pour ce vous faites. Donner l'espoir aux démunis que la justice ne les a pas complètement oublié.
Le 2 octobre 2016
sophie MARTIN
Une bien maigre contribution à votre immense entreprise. Fraternellement. Sophie MARTIN
Le 30 août 2016
Jean-Guillaume Brau
Bon courage et merci pour ce que vous faites !
Le 23 août 2016
Liv Saboia
Bonjour La Cabane, c'est un plaisir de soutenir votre activité. Bravo pour tout ce que vous faites... ;)
Le 13 juillet 2016
Valentin PORTE
Avec mes faibles moyens mais tous mes encouragements, Valentin, Aix-en-Provence.
Le 10 juillet 2016
hélène coulon
"les petits ruisseaux font les grandes rivières" (je parle de ma modeste contribution de retraitée pauvre) ... Merci pour l'aide précieuse que vous apportez aux réfugiés.
Le 7 juillet 2016
Anonyme
Bon courage à toute l'équipe !
Le 6 juillet 2016
emmanuelle casellas
J'ai découvert l'action menée dans le cadre de la Cabane juridique, par Mr Raymond Blet, ancien confrère à la retraite, lors d'une conférence passionnante qu'il a donné à TOULOUSE. Je ne peux qu'être admirative de votre action, pour permettre à ces personnes, trop souvent stigmatisées et rejetées alors même qu'ils ont quitté l'horreur, d'avoir accès aux droits et puissent être entendu et défendu. Bien cordialement.
Le 30 juin 2016
thierry jacquot
bravo pour cette initiative. amicalement T.J.